Département des Manuscrits > Latin > Nouvelles acquisitions latines > NAL 711-1116

NAL 873

Cote : NAL 873  Réserver
Ce manuscrit se compose de trois unités codicologiques.

Parchemin.
192 ff., numérotés de 1 à 201 avec erreurs, précédés et suivi par une garde en papier marbré et deux gardes en papier.
Foliotation moderne en chiffres arabes à l’encre brune sur la marge supérieure externe du recto. Nombreuses erreurs de foliotation : un f. numéroté 9bis après le f. 9 ; deux ff. consécutifs numérotés 43 ; deux ff. consécutifs numérotés 82 ; saut de numérotation de 109 à 120 (le cahier 14 étant numéroté 104-109 et 120-121) ; saut de numérotation de 161 à 164 (perte probable des ff. 162 et 163).

Reliure du XXe siècle sur ais de carton en cuir de Russie ; couture sur quatre nerfs, dos manquant ; contregardes en papier marbré ; gardes en papier marbré et en papier.
Aux f. 1r, 57r, 170r et 201v, estampille de la « Bibliothèque Nationale » proche du modèle Josserand-Bruno n° 40, avec mention « MSS. ».
Ce manuscrit est rédigé en latin et en français ancien.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Informations sur les modalités d’entrée

 Acheté à la librairie Ém. Paul et fils et Guillemin le 4 août 1905, numéroté 10633 dans les registres d’entrée du département des Manuscrits.

Conditions d'accès

En raison de son état de conservation, la consultation de ce document est soumise à autorisation, sur demande motivée.

Historique de la conservation

Le manuscrit se compose de trois unités codicologiques. La première a été copi��e en Angleterre (cf. les textes des f. 16v-17v), et a appartenu à Saint-Augustin de Cantorbéry, d’après l’ex-libris, très effacé, du f. 1r (XIVe siècle, « De libris Sancti Augustini Cantuariensis, G[radus] VII, D[instinctio] 4 »). La ressemblance d’écriture entre la première et la deuxième unité porte à considérer les deux comme ayant la même origine. Pour la troisième unité, la présence d’un texte en français (f. 190v-197v) indique plutôt une origine dans le Nord de la France. Le manuscrit a été acquis par la Bibliothèque Nationale en 1905-1906 (cf. Omont, « Nouvelles acquisitions », 1907, p. 16-17).

Bibliographie

1907
Henri OMONT, « Nouvelles acquisitions du département des manuscrits de la Bibliothèque nationale pendant les années 1905-1906 », dans Bibliothèque de l’école de Chartes, 68, 1907, p. 5-74 : 16-17.

1986
Maria Esthera HERRERA, La tradition manuscrite du Liber lapidum de Marbode de Rennes d’après les manuscrits conservés en France, Doctorat 3e cycle, Paris IV Sorbonne, 1986 (reproduction microfilmée des thèses, Lille III), p. 102-103, 246 et 249.

1990
« Renseignements concernant les éditions et travaux en cours », dans Bulletin de philosophie médiévale, 32, 1990, p. 41-75, cité p. 66.

1992
« Editions et travaux en cours », dans Bulletin de Philosophie médiévale, 34, 1992, p. 98

1999
Anglo-Norman Literature. A Guide to Texts and Manuscripts, éd. Ruth J. DEAN — Maureen B. M. BOULTON, London : Anglo-Norman Text Society, 1999, p. 194 : lapidaire (f. 190-197).

2005
Maria Esthera HERRERA (éd.), Lapidario : Marbodus Redonensis, Paris : Les Belles Lettres, 2005, ms cité p. xlvii (Canterbury, XIIIe s., famille δ, d’origine anglo-normande, groupe B).

2011
Maria CARERI, Christine RUBY, Ian SHORT (éds.), Livres et écritures en français et en occitan au XIIe siècle, avec la collaboration de Terry Nixon et de Patricia Stirnemann, Roma : Viella 2011, p. 198.
Guy LOBRICHON, « L’Apocalypse en débat : entre séculiers et moines au XIIe siècle (v. 1080-v. 1180) », dans L’Apocalisse nel Medioevo. Atti del Convegno internazionale dell'Università degli studi di Milano e della Società Internazionale per lo Studio del Medioevo Latino (S.I.S.M.E.L.). Gargnano sul Garda, 18-20 maggio 2009, éd. Rossana Eugenia GUGLIELMETTI, Firenze : SISMEL. Edizioni del Galluzzo, 2011 (Millennio medievale 90. Atti di convegni 27), p. 403-426, cité p. 424 (XIIe siècle, troisième tiers, St. Augustine, Canterbury).

2015
David JUSTE, Les manuscrits astrologiques latins conservés à la Bibliothèque nationale de France à Paris, Paris : CNRS éditions, 2015, p. 261-263.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Laura Albiero et Francesco Siri (janvier 2018) dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 13891. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 3534.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original

Ce manuscrit a été numérisé dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».

Voir le document numérisé
vignette simple

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2015

David JUSTE, Les manuscrits astrologiques latins conservés à la bibliothèque nationale de France, Paris : CNRS éditions, 2015 (Catalogus codicum astrologorum latinorum, II), notice du manuscrit p. 261-263. — 011.31 f BNF L 18.

2018

Lucien REYNHOUT, Benjamin VICTOR, Librorum studiosus : Miscellanea palaeographica et codicologica Alberto Derolez Dicata, Turnhout : Brepols, 2018, cité p. 82. — 4-IMPR-3766.

Erik KWAKKEL et Rodney THOMSON (dir.), The European book in the twelfth century, Cambridge : Cambridge university press, 2018, cité p. 317, 321. — 8-IMPR-13332.