Département des Manuscrits > Latin > Nouvelles acquisitions latines > NAL 383-710

NAL 392

Cote : NAL 392 
Heures de la famille Ango.
Volume en parchemin.169 feuillets.Copié et peint vers l'année 1514, très probablement dans la ville de Rouen.180 × 104 mm.
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Conditions d'accès

Document de Grande Réserve. Communication sur autorisation du directeur du département.

Présentation du contenu

Livre d'heures, au commencement duquel (fol. 10) est un calendrier rouennais. Le texte des offices ou prières ne présente rien de particulier, si ce n'est la pièce qui se lit sur les fol. 6 v°-9 et qui fut composée à l'occasion de la naissance et du baptême de Marie Ango, née le 28 juillet 1514 et baptisée dans l'église de Saint-Patrice de Rouen. En tête de cette pièce, dont le texte va suivre, une miniature représente le père, la mère et l'enfant en prières ; au bas de la page, deux anges supportent un écu de sable chargé d'une grande étoile d'or à six rayons.

Mon benoist Dieu, mon père créateur,

Il te plaira oïr ton serviteur

Et recepvoir sa petite oreson.

Je congnois bien, comme il est de rayson,

S'aucun reçoist d'un prince plusieurs biens

Dont il s'aide et ne les prise riens,

Qu'il doit estre reprins d'ingratitude,

Qui tant desplaist à ta beatitude,

Car il n'est point de si grave peché.

A celle fin que n'en soye reprouché,

Grace te rends humblement des biens faiz

Et des honneurs qu'en ce monde m'a faiz.

Je te requiers que soye ton homme lige ;

A tout Jamais à cela je me oblige,

Moy et ma femme et toute ma famille,

Puisqu'il t'a pleu me donner une fille,

Que j'ay tenue et advoue à tenir

De ta bonté tout le temps advenir,

S'il te plaisoyt à ce me recepvoir,

Avec mon corps, mon cueur et mon avoir,

A ton plaisir, sans toy habandonner,

Pour le beau don qu'il t'a pleu me donner.

Ce fruit procède de ta bonté immence ;

Pour exalter ta bonté et clemence,

J'ay bien voullu, le jour qu'elle naquist,

Et du batisme qu'en ce monde elle acquist,

En rediger à present quelque chose.

L'an de grace mil cinq cens et quatorze,

Le vingt huit de juillet devant aoust,

A unze heures de matin, par grant chault,

Marie nacquist, c'est une chose vraye.

Son parrain fust le seigneur de la Haye,

Guillaume Auber, conseiller de la ville,

Muny de sens, pondereux et habille ;

Ses marraynes, honnestes damoyselles,

Parfaictement leur renommée le preuve,

C'est Katherine Auber, la bonne veufve

Maistre Loys de Quievremont nommé,

De Heudreville seigneur bien renommé,

Et conseillier du roy en la grant court

De parlement, où honneur bruit et court ;

Et la seconde, c'est bien droit que la nomme

Perreite Ango, espouse de noble homme

Jehan de Croismare, vray seigneur de Saint-Just,

Autant begnin que jamaiz homme fust,

General sur le faict de la justice

De grant court des aydes bien propice.

A Sainct Patrix, sur les fonds de batesme,

Marie Ango print et receust son cresme

Reveraulment, sans honneur desvoyer.

En ce mesme an, le dernier de janvier,

Le roy Loys douziesme bien heureux

Dame Atroppos de son dart rigoureux

Luy seppara la vye hors du corps ;

Le doulx Jesus luy soit misericords !

La décoration du livre est vraiment remarquable, et il faut admirer à la fois le nombre et la variété des miniatures. Presque toutes les pages sont encadrées de quatre peintures exécutées avec finesse et disposées avec beaucoup d'art. Au bas de beaucoup de feuillets on a figuré des scènes enfantines, très gracieuses et très animées ; le plus souvent les enfants y sont nus. Suivant M. le comte de Bastard d'Estang, qui a longtemps possédé ce joli manuscrit, on y compte 160 groupes d'enfants, 956 compositions de tout genre et environ 4000 figures.

Marie Ango ayant épousé Nicolas Le Sueur, les feuillets blancs du livre reçurent, dans le courant du XVI e siècle, des notes relatives à la naissance des enfants et des petits-enfants de Marie Ango.

M. Alexis Martin, dans un opuscule intitulé : " Jean Ango, armateur dieppois " (Paris, 1884, in-8° de 31 p.), a supposé que Marie Ango, née le 28 juillet 1514, était fille du célèbre armateur, ce qui est fort douteux.

Bibliographie

1992
Heures Ango ou Livre des enfants (début XVIe s.), seules les prières destinées aux enfants sont en français, cité p. 118
Danièle ALEXANDRE-BIDON, « Des femmes de bonne foi. La religion des mères au Moyen Age » dans La religion de ma mère. Le rôle des femmes dans la transmission de la foi, dir Jean Delumeau, Paris : Cerf, 1992, pp. 91-122 + 16 ill.
Mss. [ 8° pièce 6304 et 8° pièce 6671

1993
cité p. 123 (note 167) + fig. 2 (fol. 21v-22)
Margareta FRIESEN, Der Rosenroman für François I. New York, Pierpont Morgan Library, M. 948 , Graz, Akademische Druck-u. Vermagsanstalt, 1993
Mss. [ 4° Fac-Sim 1046 (2)

1998
cité p. 262
Danièle ALEXANDRE-BIDON, « L'enfant dans la maison rurale au Moyen Age (XIIIe-XVIe siècles) » dans Le Village médiéval et son environnement : Etudes offertes à Jean-Marie Pesez, Paris : Publications de la Sorbonne, 1998, pp. 253-272 + 7 ill.
Mss. [ 8° pièce 6308 représentation du jeu du masque, fig. 10 p. 184
Danièle ALEXANDRE-BIDON et Jacques BERLIOZ, « Le masque et la barbe : Figures du croquemitaine médiéval », Les croquemitaines : Faire peur et éduquer, Revue régionale d'ethnologie (Grenoble), 26 (1998), pp. 163-186.
Mss. [ 8°pièce 6386

2002
F. 165v
recensé comme source iconographique pour l'étude p. 655
Christiane RAYNAUD, « À la hache ! » Histoire et symbolique de la hache dans la France médiévale , Paris : Le Léopard d'Or, 2002
Mss [ 8° Impr. 9824

2003
cité pp. 80, 86
Miriam MILMAN, Les Heures de la prière : Catalogue des Livres d'heures de la bibliothèque de l'abbaye d'Einsiedeln , Turnhout : Brepols, 2003
Mss. [ 4° Impr. 2646

2004
Fol. 153v
cité p. 166, note 48
Charlotte DENOËL, Saint André : Culte et iconographie en France (Ve-XVe siècles), Paris : Ecole des Chartes, 2004.
Mss. [8° Impr. 9143

1993
Eberhard KÖNIG et Heribert TENSCHERT, Leuchtendes Mittelalter, VI, Heribert Tenschert, 1993-94.

2008
Nicole BÉRIOU et Franco MORENZONI, Prédication et liturgie au Moyen Âge , Turnhout : Brepols, 2008, cité p. 124.

2009
Gabriel HAMMER, Bernhard von Clairvaux in der Buchmalerei : Darstellungen des Zisterzienserabtes in Handschriften von 1135-1630 , Schnell & Steiner, 2009.

2012
Winfried RUDOLF et Timoty LEONARDI, An English prayer book of the fifteenth century in Vercelli : studies in the palaeography and history of Vercelli, Biblioteca Capitolare, MS CCXXV , Fondazione Museo del Tresoro del Duomo e Archivio Capitolare of Vercelli, 2012, p. 39

Documents de substitution

Microfilm en couleur. Cote de consultation en salle de lecture : MFC 279. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : ICR 626.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 4315. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 83707.