Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 16719-18613 [Petits Fonds] > Latin 17729-18125

Latin 17814

Cote : Latin 17814  Réserver
Ancienne cote : Bouhier I D 17
Ancienne cote : Bouhier II C 40
Ancienne cote : Bouhier III C 45
Anicius Manlius Severinus Boethius, Consolatione philosophiae, cum commentario Remigii Autissiodorensis.
X e siècle (dernier quart)
Angleterre (Canterbury, Christ Church ?)

Écriture minuscule caroline d’une seule main. Gloses de deux mains principales, la première contemporaine au texte, la seconde du XIVe siècle.
Quatre diagrammes à cercle : f. 2r, des vents ; f. 42r du monde ; f. 63r des éléments ; f. 96r providentia et fatum.
Initiales à rinceaux et entrelacs en réserve et têtes animales aux extrémités, habitées par des animaux : f. 25r Post (9 lignes) ; f. 46r Iam ; (8 lignes) ; f. 78r Haec (5 lignes). Initiales de couleur à l’encre violette, rouge et verte, parfois décorées de fleurons aux terminaisons (f. 14r, 112v) ou d’un visage (f. 45v). Capitales à l’encre verte et rouge ; petites capitales à l’encre brune rehaussées de rouge. Premiers mots en capitales à l’encre rouge et verte (f. 3r). Page d’incipit en capitales à lignes alternées vert, orange et rouge (f. 9v). Rubriques en écriture capitale rustique à l’encre rouge. Titres courants ajoutés au centre de la marge supérieure.

Parchemin.
122 ff., numérotés de 2 à 122 plus un feuillet non numéroté après le f. 9, précédés de deux gardes (la seconde numéroté 1) et suivis d’une garde, numérotée 123, en parchemin.
290 x 205 mm (justif. 195 x 110 mm).

16 cahiers s’ouvrant sur le côté poil (cahiers 1-4 et 6-15) ou chair (cahiers 5 et 16), la règle de Gregory n’étant pas systématiquement respectée ; il s’agit généralement des quaternions, sauf les cahiers 1 (f. 2-8, un binion plus trois feuillets isolés, les f. 5, 7 et 8), 14 (f. 104-112, un quaternion précédé d’un billet numéroté 104) et 16 (f. 121-122, un binion). Signatures des cahiers en lettres majuscules inscrites à l’encre brune au centre de la marge inférieure de la dernière page des cahiers 6-8 (E, F et G). Foliotation moderne en chiffres arabes à l’encre noire sur la marge supérieure externe du recto ; le f. qui suit le f. 9, dont la partie supérieure manque, n’a pas été numéroté.
Réglure à la pointe sèche sur deux bifeuillets à la fois, avec incision primaire sur le côté poil et secondaire sur le côté chair (Muzerelle 2-2/0/0/A) ; 20 longues lignes par page pour le texte principale ; la glose est répartie de manière non uniforme dans les quatre marges.

Reliure du XVIIIe siècle sur ais de carton en toile noire ; traces de fermoirs ; dos à cinq nerfs ; titre au dos en lettres dorées sur étiquette rouge : « Boetius De consol. Philos. M. S. ». Tranches peintes en rouge. Relié pour le président Bouhier. Contregardes et gardes en parchemin.
Aux f. 1r et 123v, estampille de la « Bibliothèque Nationale » identique au modèle Josserand-Bruno n° 17 (1792-1802) ; au f. 3r, estampille de la « Bibliothèque Impériale » avec mention « MSS. » proche du modèle Josserand-Bruno n° 36 (1852-1870).
Ce document est rédigé en latin.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

Le manuscrit, produit en Angleterre, a appartenu à Jean Bouhier de Savigny (cf. la page d’intitulation décorée et l’ex-libris au f. 1r : « Codex ms. Biblioth. Buherianae C. 45. MDCCXXI » ; sur la marge supérieure, « Bouh. g 2 »). Cette bibliothèque fut vendue en 1781 à l’abbé de Clairvaux et passa, à la Révolution, à la Bibliothèque municipale de Troyes.
En 1804 le volume entra à la Bibliothèque Nationale avec d’autres manuscrits de Bouhier choisis par Chardon de la Rochette.

Présentation du contenu

F. 1r : Page d’intitulation du 1721.
F. 1v : blanc.
F. 2r : Diagramme des vents.
F. 2v : blanc.
F. 3r-8v : Prologus, inc. « Boetius iste de familia fuit… », expl. « per simplices computare ».
F. 9r : blanc.
F. 9v-122v : Anicius Manlius Severinus Boethius, Consolatio philosophiae, inc. « [Carmina qui quondam] studio florente peregi… », expl. « eorum tamen unum prius quoque [quam fieret necesse erat exsistere] … » (éd. L. Bieler, 1984, CCSL 94) ; cum commentario Remigii Autissiodorensis, inc. « Multi dicunt ista nomina esse… », expl. « aliter quedam de libero proficisci arbitrio » (édition partielle dans E.T. Silk, Saeculi noni auctoris in Boetii Consolationem Philosophiae commentarius. Appendix, Rome, 1935, p. 312-343).
F. 123r-v (addition, XVIIIe siècle) : Anicius Manlius Severinus Boethius, Consolatio philosophiae, inc. « quam fieret necesse erat exsistere… », expl. « agitis iudicis cuncta cernentis » (comblement de la lacune du texte).

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits latins d'origine étrangère : Latin 17814)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

1971
Albert RONSIN, La Bibliothèque Bouhier : histoire d'une collection formée du XVIe au XVIIIe siècle par une famille de magistrats bourguignons, Dijon : Académie des sciences arts et belles-lettres, 1971, cité p. 225, 235.

1981
Fabio TRONCARELLI, Tradizioni perdute : la "Consolatio philosophiae" nell' Alto Mediœvo, Padova : Antenore, 1981, cité p. 4-5, 36, 49, 59.

1984
Claudia VILLA, La lectura Terentii, Vol. 1 : Da Ildemaro à Francesca Petrarca, Padova : Antenore, 1984, cité p. 256.

1987
François AVRIL - Patricia STIRNEMANN, Manuscrits enluminés d'origine insulaire, VIIe-XXe siècle, Paris : Bibliothèque Nationale, 1987, p. 16 n° 20.

1997
Mildred BUDNY, Insular, Anglo-Saxon, and Early Anglo-Norman Manuscripts Art at Corpus Christi College, Canbridge : An Illustrated Catalogue , Kalamazoo : Medieval Institute Publications, Cambridge : Corpus Christi College, 1997, cité à titre de copie p. XXXV et à titre de copie dans le cadre de l'étude du MS 23 Part. I (Cambridge, Corpus Christi College) p. XXXV, 283 (notice n° 24).
Paul E. SZARMACH, « Alfred's Boethius and the Four Cardinal Virtues », dans Alfred the Wise. Studies in honour of Janet Bately on the occasion of her sixty-fifth birthday, ed. J. Roberts - J. L. Nelson, Cambridge : D.S. Brewer, 1997, p. 223-235, cité p. 227.

1999
Birgit EBERSPERGER, Die angelsächsischen Handschriften in den Pariser Bibliotheken. Mit einer Edition von Ælfrics Kirchweihhomilie aus der Handschrift Paris, BN, lat. 943, Heidelberg : Universitätsverlag C. Winter, 1999, cité p. 4, 69, 146, 152-156 (notice).

2011
Lorendana LAZZARI, Rethinking and Recontextualizing Glosses. New Perspectives in the Study of Late Anglo-Saxon Glossography, Turnout : Brepols, 2011, cité p. 75-78, 85, 92, 99, 109, 117.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Laura Albiero (décembre 2017) dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 27182. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 10853.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original

Ce manuscrit a été numérisé dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».

Voir le document numérisé
vignette simple