Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 16719-18613 [Petits Fonds] > Latin 17247-17728

Latin 17542

Cote : Latin 17542  Réserver
Ancienne cote : H (cote barrée); K1; [Notre-Dame 156].
Claudius Ptolemaeus , Cosmographia , Jacobus Angelus interpres.
XV e s. (avant mars 1457).

Monselice . Ecriture italienne, main de Bartolomeo de San Vito . Portrait en buste de Ptolémée , tenant dans sa main un globe et couronne de laurier encadrée par deux ailes en-dessous, probablement destinée à recevoir des armes ( 1v ) attribué par Meiss à Andrea Mantegna ; initiale or sur fond peint, ornée ( 15v ); schémas illustrant le texte; titres en capitales de plusieurs couleurs ((lie de vin, violet, vert, bleu)).
Parchemin. I + 135 + II ff. à longues lignes. Composition des cahiers : 15 cahiers : cahier 1 de 2 ff. ( 1-2 ), puis 13 cahiers de 10 ff. signés a5 ( 2-11 ), b5 ( 12-21 ), c5 ( 22-31 ), d5 ( 32-41 ), e5 ( 42-51 ), f5 ( 52-61 ), g5 ( 62-71 ), h5 ( 72-81 ), j5 ( 82-91 ), k5 ( 92-101 ), l5 ( 102-111 ), m5 ( 112-121 ), n5 ( 122-131 ) et 1 cahier de 6 ff. ( 132-137 ). Foliotation à l’encre noire XVIIe s. Nombreuses traces d’humidité dans la marge inférieure des feuillets.
Atlas. 340 x 235 mm.
Reliure plein parchemin vert ; tranches originales dorées; titre doré au dos sur pièce de peau rouge "COSMOGRAPH PTOLEMEI".
Estampilles de la Bibliothèque Royale (Ancien Régime, 1735-1791) ( 1, 165v ), modèle identique à Josserand-Bruno, n° 13 et de la Bibliothèque impériale, 1852-1870 ( 2 ), modèle avec la mention "MSS." proche de Josserand-Bruno, n° 36.
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation


Le ms. latin 17542 contient une lettre de dédicace, datée du 1er mars 1457, nous apprenant qu'il a été réalisé pour Jacopo Antonio Marcello , gouverneur de Padoue, et offert à René d'Anjou . La meilleure synthèse récente sur l'histoire de ce manuscrit est celle de S. Gentile (Gentile, "Emanuele Crisolora", op. cit.; Idem, Notice n° 42, dans Firenze e la scoperta..., op. cit., p. 87-88). Voici ce que dit la lettre de dédicace : ayant appris par Ludovicus Martellus que René d'Anjou cherchait une "mappamundum elegantem", Marcello en discute à Padoue avec Onofrio (Nofri) Strozzi , le fils de Palla Strozzi . Ce dernier lui montre alors une "mappemonde" en cours d'élaboration, destinée à Marcello lui-même, et dont les armes étaient déjà peintes. Marcello s'arrange pour envoyer le manuscrit à René d'Anjou, avec une lettre de dédicace et la traduction de la Géographie, de manière à accompagner la "mappemonde". D'après la lettre de dédicace, celle-ci avait été copiée sur une autre mappemonde grecque, qu'il pensait remonter au temps de Ptolémée lui-même, et le texte en avait été soigneusement corrigé ("relectum et castigatum [...] ad exemplar eorum qui apud nos pauci admodum reperiuntur"). J. Fischer (p. 181-183, n. 2) identifia donc les cartes du manuscrit envoyé à René d'Anjou avec le Vat. Lat. 5698 (27 cartes, sans texte), recopiées avec une extrême précision sur l'Urb. gr. 82, qui serait par conséquent le manuscrit grec antique dont parle la dédicace. Il est vraisemblable que le ms. Urb. Gr. 82 ait appartenu à Palla Strozzi, mais rien ne prouve vraiment qu'il soit l'exemplaire rapporté de Constantinople par Manuel Chrysoloras (cf. Gautier Dalché, p. 8 et 9).
Le ms. latin 17542 et les cartes du Vat. Lat. 5698 formeraient ainsi l'ensemble de la Géographie dédicacée à René d'Anjou. Mercati (in Fischer, p. 547) n'en est quant à lui pas convaincu. Il fait remarquer que les cartes du Vat. Lat. 5698 semblent antérieures à la seconde moitié du XVe siècle, d'après l'écriture, et donc plus anciennes que le texte parisien, et que leur qualité est insuffisante par rapport aux productions humanistiques destinées à un prince vers 1458. Fischer objecte en retour que les manuscrits étaient destinés au départ à Marcello, et que l'écriture ne permet pas de dater aussi précisément les cartes.
Les travaux les plus récents remettent en cause le raisonnement de J. Fischer (Gentile, "Emanuele Crisolora..., op. cit., p. 294-295). Il est vrai que l'on ne voit sur le manuscrit du Vatican aucune trace des armes de Marcello, ni de celles de René d'Anjou. De plus, sa décoration ne coïncide pas avec l’hypothèse de Fischer. Le Vat. Lat. 5698 serait en réalité une seconde copie, inspirée du "mappamundum" de la famille Strozzi, mais distincte du manuscrit envoyé à René d'Anjou. En revanche, les annotations en latin et en grec du ms. latin 17542 de Paris attestent bien un travail de révision du manuscrit à partir d’un manuscrit grec (« non est in graeco »), comme il est indiqué dans la lettre de dédicace. Ces révisions ont sans doute été faites à partir de l'Urb. gr. 82 ou d'un de ses apographes.
Le manuscrit porte l’ex-libris « Cl. Joly M. Dec. 1661 », de Claude Joly, chantre de Notre-Dame de Paris , qui donna en 1680 sa collection au chapitre de la cathédrale, ainsi que les cotes « JJ » et « K. 1 » de la bibliothèque du chapitre de la cathédrale Notre-Dame de Paris . Il a été vendu le 24 avril 1756 par les chanoines à Louis XV, pour la Bibliothèque royale, avec les autres manuscrits du chapitre.

Historique de la conservation

Ce manuscrit, copié à Monselice par Bartolomeo de San Vito pour les Marcello et achevé le 1er mars 1457, a été offert en 1457 au roi René d'Anjou, comme en témoigne la lettre de dédicace de Jacopo Antonio Marcello, gouverneur de Padoue, en date du 1er mars 1457 (1v). Il a ensuite appartenu à la cathédrale Notre-Dame de Paris. Au contreplat sup. figurent la signature de Claude Joly, chantre de Notre-Dame, suivie de la date "dec. 1666" et l'ex-libris "A la bibliotheque de l'Eglise de Paris", précédé de la cote K1 (XVIIe s.).

Notre-Dame.

Présentation du contenu

Claudius Ptolemaeus ; Jacobo Angelo interprete. Livres I-VIII ( 2-135 ). Texte seul, sans carte.
Lettre de dédicace datée de Monselice, 1er mars 1457, de Iacopo Antonio Marcello à René d’Anjou : "Serenissimo ac illustrissimo Regi Renato Iacobus Antonius Marcellus humiliter sese commendat…—... Ex Montesilicae prima martii m°.cccc.lvii." ( 1v ).
Titre et incipit : "Claudii Ptolomei Liber Primus Cosmographiae Incipit. Cosmographia designa(trix)…" ( 2 ).
Annotations marginales en grec ou en latin, à partir d'un exemplaire grec.

Corrections marginales : Cf. S. Gentile, p. 296-97. Les notes sont souvent de la même écriture que le texte principal.
f. 19 : ajout en grec, avec une autre encre, entre Tamara et Iatis Insula. Les coordonnées des villes sont données en lettres grecques.
Espagne : f. 20 : (Celticorum) corrigé par Belacorum. — f. 21 : même écriture, encre plus pâle « pars ipsius ad tarraconensem 9 40 1/6. — f. 21v : (Velladis) non est in graeco. — f. 23v : ( Araducca) idem. — f. 24v : (Ambisna), non est in libro graeco. — f. 25v : (Et sub orientalibus celtiberos sunt lobetani quorum civitates), non est in graeco.
Celtogalatia: f. 27v : (Ratiatum), Augostoricum et (Augustoricum), Ratiastorum. — f. 28v : (Sub quibus Parisii et civitas), Nota parisium fuisse provintiam. — f. 29v : (Legio vigesima secunda), Non est in testu.
Italia: f. 39 (Mediolanum) : inscription en grec.
Sarmatiae situs: f. 46 : inscription en grec, en encre plus pâle à l’intérieur du texte : entre « qui dicitur sacrum promontorum » et « Mylaris promuntorum ».
Daciae situs: f. 48 : inscription marginale en grec. — f. 50v : (Bizantium) corrigé en Constantinopolis.
Achaie: f. 56v : (Rhena) : Miconoii insule phorbium promotorium.
Africa: f. 60 : longue inscription marginale en grec.
Asie: f. 78v : (Magnesia penes Sypilum ; Iuliogordus) : Puto transpositas esse has civitates.
Armeniae maioris situs: f. 89v : inscription en grec dans le texte même (prolonge une ligne) à propos des limites de l’Arménie « super monte caspio »…Aucune correction pour la description des cartes.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits d'origine italienne, VIIIe-XVe siècles : Latin 17542)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Catalogues: DELISLE (L.), Cab. des Mss, I, p. 431. KRISTELLER (P.O.), Iter italicum, III, 1983, 266. Catalogue général des manuscrits latins, n° 8823-8921, Paris, 1997, p. XXI. SAMARAN (CH.) et MARICHAL (R.), Catalogue des mss en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de copiste, III, Paris, 1962, p. 583 et pl. CLXIV.
Texte et cartes: FISCHER (J.), De Cl. Ptolemaei…operibus. Geographia…, Leyde- Leipzig, 1932, t. I, pp. 180, 213, 301, et pp. 547, 553 (G. Mercati). GENTILE (S.), « Emanuele Crisolora e la « Geografia » di Tolomeo », dans M. Cortesi e E. V. Maltese (a cura di), Dotti bizantini e libri greci nell’Italia del secolo XV. Atti del Convegno internazionale, Trento 22-23 ottobre 1990, Napoli, 1992, pp.292- 308. Transcription de la lettre de dédicace p. 293, note 6. GENTILE (S.), Firenze e la scoperta dell’America. Umanesimo e geografia nel’400 Fiorentino. (Catalogue), Florence, 1992, n° 42 (reproduction de la lettre de dédicace, fig. 6). MÜLLER (C.), Claudii Ptolemaei Geographia, Paris, 1883-1901 (sur les scolies). LOWRY (M.), Nicholas Jenson and the rise of venetian publishing in Renaissance, Oxford, 1991, 46, n. 47
Décor et codicologie: MARTIN (H.), Sur un portrait de Jacques-Antoine Marcelle, sénateur vénitien (1453), dans Mémoires de la Société nationale des antiquaires de France, 59 (sér. 6, vol. 9), 1898, p. 226-267 (lettre de dédicace p. 264-266). AVRIL (F.), Dix siècles d’enluminure italienne, Paris, 1984, n° 111-112. The Painted Page. Italian Renaissance Illumination. 1450- 1500, éd. par J. J. G. Alexander. Exposition Londres, Royal Academy (27 oct 1994-22 janv. 1995) et New-York, Pierpont Morgan Library (15 fév.- 7 mai 1995). Munich- New-York, 1994, p. 24 et 33, note 22. MARIANI- CANOVA (G.), La miniatura veneta del Rinascimento, 1450- 1500, Venezia, 1969, 20, 142, n.3. MEISS (M.), Andrea Mantegna as Illuminator, New- York, 1957, p. 30-32, pl. 28. AVRIL (F.), dans Il se rendit en Italie. Etudes offertes à André Chastel, Paris, 1987, 43, n. 14 et fig. 6
Histoire: JOSSERAND (P.) ET BRUNO (J.), « Les estampilles du département des Imprimés de la B.N. », dans Mélanges d’histoire du livre et des bibliothèques offerts à M.F. Calot, Paris, 1960, p. 275 n° 13 et p. 289 n° 36 .
Expositions:

Bibliographie

F. Avril, dans Il se rendit en Italie. Etudes offertes à André Chastel, Paris, 1987, 43, n. 14 et fig. 6; Cat. des mss. datés, III, 583 et pl. CLXIV; L. Delisle, Cab. des mss., I, 431; P.O. Kristeller, Iter italicum, III, 1983, 266; M. Lowry, Nicholas Jenson and the rise of venetian publishing in Renaissance, Oxford, 1991, 46, n. 47; M. Meiss, Andrea Mantegna as illuminator, New York, 1957, 31, 32, 57, 58 et pl. 28.

1996
cité pp. 557-558
Giuseppe BILLANOVICH, Petrarca e il primo umanesimo , Padova, 1996
Mss. [8° Impr. 9527

1998
cité pp. 341, 346, 369 + fig. 1
G. MARIANI CANOVA, « La porpora nei manoscritti rinascimentali e l'attivita de Bartolomeo Sanvito », in La porpora. Realtà e immaginario di un colore simbolico . Ed. O. Longo, Venezia, Istituto veneto di scienze, lettere ed arti, 1998, p. 339-371
Tolbiac [ 2001-31505

2004
cité p. 722 dans la notice de Mantegna Andrea
Dizionario biografico dei miniatori italiani. Secoli IX-XVI . A cura di M. Bollati, Milano, Ed. Sylvestre Bonnard, 2004
Mss. [ 4° Impr. 2792

2004
cité p. 931 dans la notice de Sanvito Bartolomeo
Dizionario biografico dei miniatori italiani. Secoli IX-XVI . A cura di M. Bollati, Milano, Ed. Sylvestre Bonnard, 2004
Mss. [ 4° Impr. 2792

2004
cité pp. 149 (note 94), 161, 164, 170
Charlotte DENOËL, « Le fonds des manuscrits latins de Notre-Dame de Paris à la Bibliothèque nationale de France », Scriptorium , 58/2 (2004), p. 131-173
Mss. [ P 91

2005
cité pp. 43 (note n° 43), 79, recensé p. 141
Francisco M. GIMENO BLAY, Admiradas mayúsculas. La recuperación de los modelos gráficos romanos , Instituto de Historia del Libro y de la Lectura, Soria/Madrid, 2005
Mss. [8° Impr. 10046

2006
cité pp. 39, 49
S. ZAMPONI, "La metamorfosi dell'antico : la tradizione antiquaria veneta ", in Luoghi dello scrivere da Francesco Petrarca agli albori dell'étà moderna, Spoleto, Centro italiano di studi sull'alto medioevo, 2006, p. 37-68
Mss. [ 8° Impr. 9965

Fol. 2
1987
daté de 1457, cité p. 43, note 14 + fig. 6
François AVRIL, "De quelques reflets italiens dans les manuscrits enluminés à la cour de René d'Anjou", Il se rendit en Italie. Etudes offertes à André Chastel , Paris, Flammarion, 1987, p. 39-47
Mss. [ 4° Pièce 1530

Fol. Iv
2003
édition pp. 226-228 (lettre de Jacopo Antonio Marcello au roi René en 1457)
Jacques PAVIOT, « Les cartes et leur utilisation à la fin du Moyen Age. L'exemple des principautés bourguignonnes et angevines », Itineraria , 2 (2003), p. 201-228
Mss. [ 8° pièce 6956

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Emmanuelle Vagnon et Marie-Pierre Laffitte (août 2004).

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 27628. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 51766.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution

Voir le document numérisé
vignette simple