Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 16719-18613 [Petits Fonds] > Latin 16719-17246

Latin 16910

Cote : Latin 16910  Réserver
Ancienne cote : K5 (cote barrée); F8; Notre-Dame 112.
Justinianus imperator, Codex, libri I-IX, cum glossis [texte lacunaire de la fin].
1150-1200
Parchemin.206 ff.Grande initiale historiée I en tête du 4e livre (64v), dont le cadre a été transformé en architecture fantaisiste devant laquelle se tient un souverain assis (l'empereur Antonin le Pieux?); 9 grandes initiales ornées peintes et or aux cadres panneautés et aux compositions ornementales importantes, placées en tête de la préface et des livres du Code (3, 4v, 31v, 48, 90v, 112, 152, 175v, 194); nombreuses petites initiales ornées peintes, placées en tête de la plupart des chapitres. Le style de la décoration rappelle celui du Mont-Cassin, très ornemental.350 × 225 mm.Reliure veau fauve. Dos lacunaire (sur lequel se trouvait le chiffre de Louis-Philippe).
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Présentation du contenu

Dans ce ms. figurent des signes rouges, étudiés par G. Dolezalek, dans Zeitschrift der Savigny-Stiftung..., 100 / 69 (1983), p. 143-199. Ceux-ci offrent un éclairage nouveau sur les méthodes de travail des commentateurs de droit à une époque où ils ne maîtrisaient pas encore parfaitement le vocabulaire juridique antique et avaient donc besoin de souligner, au moyen de tels signes, certains mots du texte pour rédiger leurs commentaires. Aux ff. 1 et 2, anciennes gardes de parchemin (le f. 2 contient un extrait des registres de la cour des aides de Meaux réglant un litige au sujet de la taille entre les manants et habitants de la paroisse de Saint-Maur-soulz-Dampmartin, Jehan Leseure, laboureur, et Regnault Lefranc, collecteur de la taille de lad. paroisse, du XVe s.).

Historique de la conservation

Notes: Au f. 206v figure un ex-libris du XVe s. partiellement effacé: "Iste liber codicis [...]" suivi de la signature paraphée "S[...]". Ce ms. a appartenu à l'avocat parisien Antoine Loisel (1536-1617), grand-père de Claude Joly, chantre de Notre-Dame, qui légua les mss. dont il avait hérité de son grand-père au chapitre de Notre-Dame de Paris en 1680. Le ms. porte la signature d'Antoine Loisel aux ff. 2v et 206v, ainsi que l'ex-libris "A la bibliotheque de l'Eglise de Paris" précédé de la cote "F8" au f. 2v (XVIIe s.).

Notre-Dame.

Informations sur les modalités d’entrée

Notes: Estampille Bibliothèque Royale Ancien Régime, 1735-1791, modèle identique à Josserand-Bruno 275 et pl. type 13.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits d'origine italienne, VIIIe-XVe siècles : Latin 16910)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

F. Avril et Y. Zaluska, Mss. enluminés d'origine italienne, I, Paris, 1980, 19 et pl. VIII-IX; Delisle, Cab. des mss., I, 431; G. Dolezalek, Verzeichnis der Handschriften zum römischen Recht, Francfort-sur-le-Main, 1972, II; id., dans Zeitschrift der Savigny-Stiftung für Rechtsgeschichte, 100 / 69 (1983), p. 147.

1983
recensé p. 147
Gero DOLEZALEK - Rudolf WEIGAND, « Das Geheimnis der roten Zeichen. Ein Beitrag zur Paläographie juristischer Handschriften des zwölften Jahrhunderts », Zeitschrift der Savigny-Stiftung für Rechtsgeschichte. Kanonistische Abteilun g, 100/69 (1983), p. 143-199
Mss. [ 8°pièce 6747

1993
cité p. 21
P. SAENGER, "The separation of Words in Italy", Scrittura e civilta, 17 (1993), p. 5-41
Mss. [ P 180

1998
cité dans Bulletin codicologique n°299, Scriptorium 55 (2001)
[G. SPECIALE, « Libri legales a Padova : note sul ms London, British Library, Arundel 433 », Quaderni per la storia dell'Università di Padova, 31 (1998), p. 77-90
Mss. [ P 91

2004
cité pp. 162-163, 169
Charlotte DENOËL, « Le fonds des manuscrits latins de Notre-Dame de Paris à la Bibliothèque nationale de France », Scriptorium , 58/2 (2004), p. 131-173
Mss. [ P 91

F. 3-206
1998
cité à titre de comparaison p. 61
C. HEID-GUILLAUME — A. RITZ, Manuscrits médiévaux de Chambéry. Textes et enluminures , Turnhout, Brepols, 1998
Mss. [ 4° Fac-Sim 1070

Fol. 69v
2000
cité p. 433, note 69
A. LEFEBVRE-TEILLARD - F. DEMOULIN - F. ROUMY, "De la théologie au droit : naissance médiévale du concept de filiation", Grundlagen des Rechts. Festschrift für Peter Landau zum 65. Geburstag. Hrsg R. H. Helmholz - P. Mikat - J. Muller - M. Stolleis, Paderborn, F. Schöningh, 2000, p. 421-438
Mss. [ 8°pièce 6651

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 25849. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 22439.

Documents de substitution

Les enluminures de ce manuscrit sont décrites et reproduites dans la base Mandragore.

Italie (Sud)