Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 3858-8822 [Ancien fonds latin] > Latin 7173-7440

Latin 7374

Cote : Latin 7374  Réserver
Ancienne cote : Baluze 628
Ancienne cote : Regius 6369(2)
XIIIe siècle
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
France. Ecriture livresque. Ecriture de deux modules différents : les propositions sont d’un plus grand module que les commentaires. Un seul copiste. La mise en page n’est pas figée, on note une alternance entre plein texte et colonnes liée aux propositions et aux commentaires. Une œuvre : Geometria d'Euclide mais deux traditions manuscrites différentes se côtoient ff. 1r-13v/ff. 109v-111r : Version Adelard II ; ff. 13v-109v : révision de la version Adélard I. Figures géométriques. Annotations.

Grandes initiales ornées avec vignettes et motifs animaliers et végétaux aux couleurs rouge, bleu, vert réhaussées à la feuille d’or, pour chaque livre : f. 1r, 14r. Initiales filigranées rouges et bleues de petit module. Lettres secondaires rouges et bleues. Titres courants rouges et bleus. Figures géométriques soignées en marge, à l’encre rouge et bleue. Elles sont nommées par des lettres et numérotées en chiffres arabes en marge gouttière, à l’encre brun noir. Chaque segment se termine par une palmette. Lettres d’attentes. Numéro des livres en marge de tête, en chiffre arabe, encre noire.

Parchemin. 111 feuillets précédés d’une garde papier et suivis de deux gardes (parchemin et papier). 240x165mm . Réglures à la mine de plomb.

13 Cahiers : 12 cahiers de 8 feuillets (f.1r-106v) + 1 cahier de 5 feuillets (f. 107r-111v+ un onglet)

Reliure de parchemin avec renforcement cartonné des plats supérieurs et inférieurs. Légères traces de rouilles au f. 1r en marge gouttière ainsi que sur la garde volante inférieure : traces de fermoirs. Estampilles de la bibliothèque royale : f. 1r, 111v.

Historique de la conservation

Manuscrit provenant de la bibliothèque privée de Richard de Fournival. Il pourrait correspondre au n°38 de la Biblionomia : « Ejusdem eedem ex commentario Adelardi Bathoniensis » [Delisle Cabinet des manuscrits, II, p. 526]. Ce manuscrit est composé des neuf premiers livres des Eléments d’Euclide et de l’introduction au dixième livre des Eléments. Deux versions se côtoient : Adélard II, communément attribuée à Robert de Chester et Adélard I, traduction directe de la version arabe d’al-Hajjaj.
Ce manuscrit était originellement complété par le Latin 16647 présentant les livres X à XV de la Géométrie d’Euclide ainsi que le pseudo Jourdain de Nemore, Liber de triangulis datis. Il s’agit du même copiste, la décoration et la mise en page sont similaires. Les deux manuscrits ne formaient probablement qu’un codex. Le manuscrit Latin 7374 entre dans la collection du collège de Sorbonne en 1272, date à laquelle Gérard d’Abbeville, lègue sa collection d’ouvrages au collège. L’ex-libris du collège est difficilement lisible dans le manuscrit Latin 7374, mais on peut distinguer sur la garde volante inférieure de parchemin probablement un début d’ex libris tardif (fin XIVe ?): « Iste liber est [...] ». Celui-ci est estompé et a été en partie gratté au profit d’une autre mention postérieure datant du XVe siècle, d’une encre brun noir et ayant pour sujet le son : « Causa est quia si sonus non est nec completus omnis sonus est quidque auditum percipitus duo autem [...] vel [...] hec non est nisi per sonum ».Il semble bien que le Latin 7374 et le Latin 16647 soient entrés au collège en tant qu’une même entité, car lorsque l’on se reporte à l’entrée correspondant au Latin 16647 [inter quadruviales IXus] dans le catalogue de 1338, il est mentionné que celui-ci était enchaîné. Le répertoire méthodique énumérant les volumes enchaînés mentionne un volume s’apparentant en tout point aux manuscrits Latins 16647 et 7374 : « Geometria cum commentario Libri XV : Punctus est illud cui pars non est... ». Or, cet incipit correspond bien à la version Adélard II qui est lisible au f. 1r du Latin 7374 : « Punctus est illud cui pars non est ». Aucune trace d’enchaînement n’est pourtant visible sur la contre-garde du manuscrit, mais la reliure a été refaite à l’époque moderne (XVIIe siècle), peut-être lors de l’entrée du manuscrit dans les collections de Baluze, la signature à l’encre sur le contre-plat cartonné supérieur « J.B Flautin Euclides » est probablement celle du relieur. Seule la garde volante inférieure d’origine a été conservée. Elle porte d’ailleurs une signature, d’une main XVe, similaire à celle qui a apposé la mention relative au son : « Magister Franciscus Dimederus ». A une date inconnue (postérieure à 1338) les deux manuscrits Latin 7374 et 16447 sont séparés. Aucun indice ne nous permet de savoir qui fut en possession du manuscrit Latin 7374 après son départ du collège de Sorbonne et avant son entrée dans la collection privée de Baluze. En 1719, le manuscrit entre avec une partie de la collection dans la bibliothèque du roi.

Présentation du contenu

F. 1-111. Euclides, Elementa. « Punctus est illud cui pars non est. Linea est longitudo sine latitudine, cuius extremitates quidem duo puncta ...-...Vale reginere quicumque nesciret tibi respondere sic utrum daret tibi vaccam aliam ».

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Latin 7374)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

1983
cité p. 7 (très courte notice)
H. L. BUSARD, The first Latin Translation of Euclid's Elements communly ascribed to Abelard of Bath. Books I-VIII and Books X-36-XV.2, Toronto, 1983 (Studies and Texts, 64)
Tolbiac [ 4°-Z-5748 (64)

1989
cité pp. 44, 53
Menso FOLKERTS, « Euclid in Medieval Europe », in Menso Folkerts, The Development of Mathematics in Medieval Europe, Ashgate, Variorum, 2006, [ III, p. 1-64]
Mss. [ 8° Impr. 9936

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 24504. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 263.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Informations sur le traitement

Notice encodée par Amandine Postec (juin 2016), à partir du travail (en cours) de Laure Miolo (chercheur associé 2011-2015).