Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 3858-8822 [Ancien fonds latin] > Latin 6622-6895

Latin 6637

Cote : Latin 6637  Réserver
Ancienne cote : Rigault II 2540
Ancienne cote : Dupuy I 1640
Ancienne cote : Regius 6011
Boetius, In Isagogen Porphyrii (f. 1-37).
Boetius, In Categorias Aristotelis (f. 37v-41v et 42-88).
XIIe s. (milieu ?).
Italie (Sud ?). Ecriture textualis sur deux colonnes. Décoration italienne. Une initiale ornée de couleur verte et rouge au f. 1, rouge et brune au f. 42. Initiales à l'encre rouge et lettres rehaussées de rouge.
Essais de plume sur le contreplat supérieur. Corrections marginales et interlinaires d'écritures cursives (XVe siècle).

Composition des cahiers : 11 cahiers de 8 ff. (1-88), signés de "a" à "l" pour la reliure du XVe siècle ; f. 89 ajouté (XVe s.) correspondant à un fragment d'un traité s'appuyant sur le De Poetica.

Parchemin. 89 ff. précédés d'une garde parchemin. 215 x 140 mm. Réglure à l'encre.
Reliure napolitaine XVe s. de chèvre noire sur ais de bois, décor estampé à froid, traces de deux fermoirs ; étiquette de parchemin sur le plat inférieur. Aux f. 1 et 88, estampille de la bibliothèque royale (XVIIe siècle), Josserand-Bruno type A 1.
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Le manuscrit a appartenu à Jean, cardinal d'Aragon, cf. la mention "cardenale" au f. A ; d'après les mentions "in logica" au f. 88v et "ala dialectica e logica " au contreplat inférieur, il a ensuite fait partie de la bibliothèque des rois Aragonais de Naples .
Le manuscrit a été saisi par Charles VIII à Naples en 1495 et apporté au château d'Amboise, où il a vraisemblablement reçu la cote "LXXVII" au f. 1, puis il a été transféré dans la Librairie royale de Blois vers 1500. Il est décrit dans les inventaires de la Librairie royale de Blois de 1518 : "Porfirius in predicamenta Aristotelis" (Omont n° 1295) et de 1544 : "Porfirius in predicamenta Aristotellis, cuir noir" (Omont n° 1085), cf. au f. 1 le titre du XVIe siècle "Porphirius in predicamenta Aristotelis". On le retrouve dans le catalogue de la Bibliothèque du roi à Paris à la fin du XVIe siècle : "Boetius in Isagogem Porphirii" (Omont n° 1370).

Présentation du contenu

F. 1-37. Boetius, In Isagogen Porphyrii : "secundus hic arrepte ex positionis labor nostre...-... et ad predicamenta servanti. finit."
F. 37-88. Boetius, In Categorias Aristotelis : "Expeditis his que ad predicamenta Aristotelis Porphirii digesta sunt...-... Omnis enim res finito libro referatur gratia." (37-41v). Le texte reprend ensuite le texte à l'identique à partir du f. 42 :"Expeditis his que ad predicamenta Aristotelis Porphirii digesta sunt...-... quoniam circa aures est, ejus quod [...]" (42-88).
F. 89. Fragment d'un traité s'appuyant sur le Poetica d'Aristote : "Nomen est terminus significativus sine tempore...-... Prima est ista. De categoricis primo loquitur."

Bibliographie

Catalogue : Catalogus codicum manuscriptorum Bibliothece regiae, III, 4, Paris, 1744, p. 264 : "6637. Codex membranaceus quo continetur Anicii Manlii Severini Boetii in Porphyrii isagogen et Aristotelis categorias commentarii. Is codex decimo tertio saeculo videtur exaratus".

1947
Tammaro DE MARINIS, La biblioteca napoletana dei Re d'Aragona... , Milano : U. Hoeppli, 1947, t. II, p. 33.

1980
Manuscrits enluminés d'origine italienne, t. I : Ve-XIIe siècle, par François Avril et Yolanta Załuska, Paris : Bibliothèque nationale, 1980, notice 46 p. 25.

1993
P. SAENGER, "The separation of Words in Italy", Scrittura e civilta, 17 (1993), p. 5-41, cité p. 39.

1995
ARISTOTELES LATINUS XXV 3.1, Metaphysica, Lib. I-XIV, Recensio et Translatio Guillelmi de MOERBEKA, ed. Gudrun VUILLEMIN-DIEM, Leiden / New York / Köln, E.J. Brill, 1995, cité p. 31 (note n° 34).

1997
Paul SAENGER, Space between Words. The Origins of Silent Reading, Stanford, Stanford University Press, 1997, cité p. 241
Thomas HAFFNER, Die Bibliothek des Kardinals Giovanni d'Aragona (1456-1485). Illuminierte Handschriften und Inkunabeln für einen humanistischen Bibliophilen zwischen Neapel und Rom, Wiesbaden, Dr. Ludwig Reichert Verlag, 1997, recensé parmi les mss p. 230-231 (notice).

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Marie-Pierre Laffitte (août 2011), et Amandine Postec (janvier 2012).

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 21621. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 49555.