Latin 6391

Cote : Latin 6391  Réserver
1503
Rouen et Paris

Copié à Rouen par une main française imitant l'humanistique italienne.
Décoration secondaire (Rouen) par Jean Serpin et miniatures (Paris) par un artiste proche de Jean Pichore. 4 miniatures, lettres ornées sous forme d'autels à l'antique, lettres ornées, bordures, bouts de lignes.
Parchemin, [2]+ 211 ff. (foliotés de 1 à 210 ; présence d'un 110bis) +[1], 370 x 260 mm (just. 240 x 150 mm).
Reliure trop serrée pour effectuer un relevé codicologique.
Ni réclames, ni signatures.
Foliotation à l'encre noire, XVIIIe ou XIXe siècle.
Réglure à la mine de plomb.
Reliure de veau fauve à décor doré, au chiffre de Gaston d'Orléans, tranches mouchetées, milieu du XVIIe siècle.
Reliure restaurée en 2017 : suppression des anciennes restaurations ; dépose du dos ; consolidation des nerfs avec du papier japonais ; pose de nouvelles claies en parchemin par soulèvement des contregardes marbrées ; réalisation de nouvelles tranchefiles de couleur bleu et rose sur le modèle du Latin 6525 ; restauration des coins carton ; réalisation d'un demi de veau blond avec réincrustation du dos ancien ; restauration de la couvrure (coins, coiffes, chants, plats) (dossier BnF-ADM-2017-014951-01).
Estampille de la Bibliothèque royale au XVIIe siècle.
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Numérisation avant restauration

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 21501. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 66017.

Historique de la conservation

Réalisé pour le cardinal Georges Ier d'Amboise (en plusieurs endroits, armes palées d'or et de gueules de six pièces, surmontées d'une croix de procession et du chapeau de cardinal) ; librairie du château de Gaillon (Inv. 1508, B 61 : "Deux volumes des oeuvres de Seneque en parchemin, couvers de velours en graine garniz de fermaus de loton doré" ; cf. AD Seine-Maritime, G 866, f. 19v) ; légué à son neveu, Georges II d'Amboise (Inv. 1550, C 107 : "Opera Senece" ; cf. AD Seine-Maritime, G 868, f. 22v) ; sorti de la librairie de Gaillon avant 1593 ; Gaston d'Orléans ; legs de celui-ci à Louis XIV ; transféré au Cabinet du Louvre en 1663, puis à la Bibliothèque royale en 1666 ; ancien fonds royal.
N° 5 de la liste des manuscrits de Gaston d'Orléans par Nicolas Clément, fin XVIIe siècle (BnF, Mss., Latin 17172, f. 43 : "Seneca philosophi opera, folio").

Présentation du contenu

Contient :
F. 1-3v : Vita Senecae.
F. 4-v : Blancs.
F. 5-10v : Lucius Annaeus Seneca, De providentia .
F. 10v-14 : Martinus, De quatuor virtutibus .
F. 14v-16v : De moribus .
F. 16v-30 : Lucius Annaeus Seneca, De clementia .
F. 30v-33 : Lucius Annaeus Seneca, De remediis fortuitorum.
F. 33-45v : Lucius Annaeus Seneca, De tranquillitate animi .
F. 45v-81v : Lucius Annaeus Seneca, De ira .
F. 82-90 : Lucius Annaeus Seneca, De constantia sapientis .
F. 90-91v : De paupertate.
F. 92-109v : Lucius Annaeus Seneca, De brevitate vitae .
F. 110-121v : Lucius Annaeus Seneca, De consolatione ad Marciam .
F. 121v-131v : Lucius Annaeus Seneca, De consolatione ad Helviam .
F. 132-145 : Lucius Annaeus Seneca, De vita beata .
F. 145-210v : Lucius Annaeus Seneca, De beneficiis .

Les comptes de Gaillon de 1502-1503 mentionnent un paiement en juin 1503 de 105 s.t. "pour reste de son payement [à Jean Serpin] du livre de Senecque nommé les Proverbes" (AD Seine-Maritime, G 615, n.f.). Ce titre désigne vraisemblablement le présent manuscrit, dont l'inventaire de 1508 indique qu'il était accompagné d'un autre volume. Le Latin 6391 commence un peu abruptement, sans frontispice, et pourrait dès lors être le second volume de cette collection de textes. Dès lors, le paiement à Jean Pichore, également en juin 1503, pour avoir fait "a ung autre livre une grande histoire et V petites" pourrait le concerner. En juillet 1503, onversa en outre 40 s.t. à Guillaume Gallet "pour avoir lié le livre des Proverbes de Senecque, l'avoir doré et fait les armes de mond. seigneur le cardinal".

Bibliographie

Catalogues :
Catalogus codicum manuscriptorum Bibliothecae Regiae, 3e partie, t. 4, Paris, 1744, p. 238.
Charles Samaran et Robert Marichal, Catalogue des manuscrits en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de copiste, t. 2, Bibliothèque nationale, fonds Latin (nos 1 à 8000), Paris,1972, p. 503.

Etudes :
Léopold Delisle, Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale, t. 1, Paris, 1868, p. 248, 250 251 et 255.
Giancarlo Mazzoli, "Ricerche sulla tradizione medievale del De beneficiis e del De clementia di Seneca", Bollettino dei classici, 3e série, 1982/3, p. 181 et 221.
Isabelle Delaunay, "Le manuscrit enluminé à Rouen au temps du cardinal Georges d’Amboise : l’œuvre de Robert Boyvin et de Jean Serpin", Annales de Normandie, t. 45, n° 3, 1995, p. 214.
Maxence Hermant, "Un ensemble méconnu : les manuscrits de Gaston d'Orléans", dans Jean-Marie Constant et Pierre Gatulle (dir.), Gaston d'Orléans. Prince rebelle et mécène, cat. exp., Blois, château royal, 1er juillet-15 octobre 2017, Rennes, 2017, p. 198.
Maxence Hermant, "La bibliothèque française du cardinal d'Amboise", dans Florence Calame-Levert, Maxence Hermant et Gennaro Toscano (dir.), Une Renaissance en Normandie. Le cardinal Georges d'Amboise, bibliophile et mécène, cat. exp., Evreux, musée d'Art, Histoire et Archéologie, 8 juillet-22 octobre 2017, Montreuil, 2017, p. 205 et 207.
Maxence Hermant, "Les bibliothèques après la mort du cardinal. Enrichissements et dispersions", dans Florence Calame-Levert, Maxence Hermant et Gennaro Toscano (dir.), Une Renaissance en Normandie. Le cardinal Georges d'Amboise, bibliophile et mécène, cat. exp., Evreux, musée d'Art, Histoire et Archéologie, 8 juillet-22 octobre 2017, Montreuil, 2017, p. 237.
Maxence Hermant, "Edition des comptes de Georges d'Amboise relatifs aux manuscrits", dans Florence Calame-Levert, Maxence Hermant et Gennaro Toscano (dir.), Une Renaissance en Normandie. Le cardinal Georges d'Amboise, bibliophile et mécène, cat. exp., Evreux, musée d'Art, Histoire et Archéologie, 8 juillet-22 octobre 2017, Montreuil, 2017, p. 263.
Marie-Pierre Laffitte, "Edition des inventaires de Gaillon", dans Florence Calame-Levert, Maxence Hermant et Gennaro Toscano (dir.), Une Renaissance en Normandie. Le cardinal Georges d'Amboise, bibliophile et mécène, cat. exp., Evreux, musée d'Art, Histoire et Archéologie, 8 juillet-22 octobre 2017, Montreuil, 2017, p. 265 (B 61), 268 (C 107) et 270.

Expositions :
Andrea Solario en France, cat. exp., Paris, musée du Louvre, 15 novembre 1985-3 mars 1986, Paris, 1985, n° 32.
Jean-Marie Constant et Pierre Gatulle (dir.), Gaston d'Orléans. Prince rebelle et mécène, cat. exp., Blois, château royal, 1er juillet-15 octobre 2017, Rennes, 2017, n° 103 (notice M. Hermant).

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Maxence Hermant (mai 2019)