Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 3858-8822 [Ancien fonds latin] > Latin 4945-5218

Latin 5056

Cote : Latin 5056  Réserver
Ancienne cote : Colbert 2957
Ancienne cote : Regius 3730(AB)
Iosephus Flavius, Antiquitates Iudaicae (I-X) — Caius Iulius Caesar, De bello GallicoAugustinus Hipponensis, De agone christiano.
XIe siècle (fin)
France (Saint-Pierre de Moissac ?)

Écriture minuscule caroline d’au moins trois mains : A (f. 1va-56rb), B (f. 56rb-80vb) et C (f. 81ra-136va).
La transparence de parchemin a obligé le copiste A à laisser des espaces sans écriture dans le texte en correspondance des endroits où l’encre du recto est visible (cf. f. 21v, 35v).
Initiales végétales, parfois avec terminaisons hybrides : f. 1va In (8 lignes), coloré en rouge ; f. 17rb Igitur (8 lignes), tracée à l’encre rouge ; f. 33ra Tenentes (13 lignes), tracée à l’encre rouge ; f. 90ra Gallia (9 lignes), sur champ rouge. Initiales à entrelacs et terminaisons zoomorphe et tératomorphe, tracées à l’encre brune et laissées en réserve : f. 10rb Post (19 lignes), partiellement zoomorphe ; f. 42va Explicit (3 lignes) ; f. 42va Predictum (16 lignes). Initiales zoomorphe : f. 20ra Hebreos (14 lignes), figure d’un chien vomissant un rinceau, colorée en jaune, sur champ bleu et rouge ; f. 55ra Davit (7 lignes), un chien enroulé. Initiales de couleur à l’encre rouge ou à l’encre brune, avec rinceaux.
Titres en capitales à lignes alternées rouges et brunes ; rubriques à l’encre rouge, en capitale et caroline.
Quelques initiales non exécutées (f. 24va, 112ra, 116va, 131ra).
Au f. 71v, décoration à rinceau pour le mot sous de la dernière ligne. Dessin d’un visage dans la marge inférieure du f. 33r.

Parchemin.
136 ff., précédés d’une garde en parchemin moderne et de deux gardes en parchemin ancien, et suivis d’une garde en parchemin moderne.
340 x 230 mm (justif. 265 x 170 mm).

17 quaternions réguliers s’ouvrant sur le côté poil. Réclames horizontales dans la marge inférieure, vers la justification de gauche, sur les cahiers 1-9 et 12-16. Foliotation moderne en chiffres arabes à l’encre noire sur la marge supérieure externe du recto.
Réglure à la pointe sèche sur le côté poil, Rand « new style » (Muzerelle 1-1-11/0/3-3/JJ) ; 47 lignes sur deux colonnes.

Reliure du XVIIIe siècle sur ais de carton en maroquin rouge aux armes royales ; plats décorés par un triple filet doré en encadrement ; dos décoré par des poinçons, au chiffre royal ; titre au dos en lettres dorées : « Iosephi antiqui epitomi ». Contregardes et gardes en parchemin.
Aux f. 1r et 136v, estampille de la « Bibliotheca Regia » identique au modèle Josserand-Bruno n° 4 (avant 1735).
Ce document est rédigé en latin.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

Le manuscrit a été produit dans le Sud-Ouest de la France, peut-être à Saint-Pierre de Moissac, abbaye à laquelle il a sûrement appartenu (cf. au f. 136v, marge supérieure, « Moysiac. », d’une main du XIIe siècle). Le volume est entré au XVIIe siècle dans la collection de Jean-Baptiste Colbert (cf. la cote ancienne inscrite au f. 1r, « Cod. Colb. 2957 ») et entra dans la Bibliothèque du roi en 1732, avec d’autres manuscrits colbertins (cf. la cote ancienne, f. 1r, « Regius 3730 a.b »).

Présentation du contenu

F. 1rb-89vb : Iosephus Flavius, Antiquitates Iudaicae, I-X, inc. « In principio creavit Deus celum et terram (Gn 1, 1). Sed dum terra ad aspectum… », expl. « …pro diversa sentencia non habebit » (éd. Flavii Josephi Opera quaedam, Bâle, Johann Froben, 1524, p. 3-304).
F. 90ra-130vb : Caius Iulius Caesar, De bello Gallico, inc. « Gallia est omnis divisa in partes tres… », expl. « … pocius disceptandi quam belli gerendi » (éd. W. Hering, 1997, p. 1-147).
F. 131ra-136va : Augustinus Hipponensis, De agone christiano, inc. « Corona victorie non promittitur nisi certantibus… », expl. « … coronam victorie mereamur » (CPL 296 ; éd. J. Zycha, 1900, CSEL, 41 p. 101-138).

Bibliographie

1868
Léopold DELISLE, Le cabinet des manuscrits de la Bibliothèque Impériale, I, Paris, 1868, p. 519.

1963
Charles SAMARAN, « Le ‘César’ de Moissac », dans Annales du Midi, 75, 1963, p. 441-444.

1967
Jean VEZIN, « Observations sur l'emploi des réclames dans les manuscrits latins », dans Bibliothèque de l'École des Chartes, 125, 1967, p. 5-33 : le ms. est attribué à Moissac et daté de la fin du XIe siècle.

1972
Jean DUFOUR, La bibliothèque et le scriptorium de Moissac, Genève-Paris : Droz, 1972, p. 140.

1992
Lorenza COCHETTI PRATESI, Limoges, il Sud e la Spagna, Roma : Bulzoni Editore, 1992, cité p. 34.

1995
Birger MUNK OLSEN, « La diffusion et l'étude des historiens antiques au XIIe siècle », dans Andries Welkenhuysen - Herman Braet - Werner Verbeke (éds.), Mediaeval Antiquity, Leuven : University Press, 1995, p. 21-43, cité p. 41 n. 81.

1997
Paul SAENGER, Space between Words. The Origins of Silent Reading, Stanford : Stanford University Press, 1997, cité p. 229, 314.

2000
Jean-Loup LEMAITRE, « Les classiques dans les bibliothèques monastiques de la France méridionale d'après les inventaires médiévaux », dans Église et culture en France méridionale (XIIe-XIVe siècle), Toulouse : Privat, 2000 (Cahiers de Fanjeaux, 35), p. 187-218, cité p. 199, 209.

2002
Chantal FRAÏSSE, « Quelques observations sur le scriptorium de Moissac au début du XIIe siècle », dans Mémoires de la société archéologique du midi de la France, 62, 2002, p. 29-50, cité p. 40, 45, 47.

2005
Antonio MORENO HERNÁNDEZ, « En torno a la filiación del texto del Bellum Gallicum de César en el manuscrito Escurialensis M.III.10 », dans Cuadernos de filología clásica, 25, 1, 2005, p. 5-25, voir recension 4395 dans Medioevo latino, 28, 2007.

2007
Marie-Françoise DAMONGEOT-BOURDAT, « Lire, annoter, illustrer : l'exemple du manuscrit latin 4935 de la Bibliothèque nationale de France (XIV/XVe siècle) », dans Mara Hofmann - Eberhard König - Caroline Zöhl (éds.), Quand la peinture était dans les livres. Mélanges en l'honneur de François Avril, Turnhout : Brepols, 2007, p. 63-78, cité p. 71, 73.

2009
Birger MUNK OLSEN, L'étude des auteurs classiques latins aux XIe et XIIe siècles. Tome IV. 1, La réception de la littérature classique : travaux philologiques, Paris : CNRS éditions, 2009, cité p. 254.

Bibliographie

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Laura Albiero (mars 2018) dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 19081. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 11008.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original

Ce manuscrit a été numérisé dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple