Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 3858-8822 [Ancien fonds latin] > Latin 4670-4944

Latin 4838

Cote : Latin 4838  Réserver
Ancienne cote : n° 609 ou 615 (Paris fin XVIe s.)
Ancienne cote : Rigault II 1260
Ancienne cote : Dupuy II 1133
Ancienne cote : Regius 6052.
Claudius Ptolemaeus , Cosmographia, Jacobus Angelus interpres, Nicolaus Germanus cartographus.
XVe siècle (milieu)
Italie du Nord, Suisse, peut-être Allemagne du Sud. Deux mains correspondant l'une au texte original qui a copié le livre I, la fin du livre III et les livres IV-VIII (2v-28 et 77-213v), l'autre au l. II, au début du l. III et aux additions de la fin (29-69 et 214-216), ainsi qu'aux corrections passim.. Manuscrit inachevé : lettres d’attente (passim).
Pas de cartes.
Papier.217 ff. à longues lignes: filigrane couronne (1-28, 76-217) et filigrane ciseaux de tondeur (29-76). Composition des cahiers :
1ère main. 14 cahiers: cahier 1 de 12 ff. (1-12), cahier 2 de 16 ff. (13-28), cahiers 5-17 de 12 ff. (77-217); réclames au verso des feuillets placés avant la couture et du dernier feuillet de chaque cahier.
2e main. 2 cahiers: cahier 4 de 24 ff. (29-52) et cahier 5 de 23 ff. (53-76); foliotation de la main du copiste en chiffres arabes 1-48 (29-69).
Ff. 28v, 69v-76, 216v-217v blancs. Le coin supérieur droit du 1er feuillet est découpé. Taches d'eau sur les derniers feuillets.220 x 155 mm (ff. 1-28, 76-217) et 215 x 150 mm (ff. 29-76).
Demi-reliure chagrin rouge au chiffre de Louis-Philippe (train confié au relieur Tripier-Bradel le 29 janvier 1846 ; cf. B.n. F., département des Manuscrits, Archives Modernes 620); titre doré au dos : ptolemaei cosmographia.
Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien régime, à partir du XVIIe s.), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 264-265, type A n° 1.
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits

Historique de la conservation

L'origine piémontaise d'après Briquet du filigrane en forme de couronne ornant le papier utilisé par le premier copiste ne permet pas de donner une origine très précise pour ce manuscrit où toute décoration est absente: Italie du Nord, Suisse, peut-être Allemagne du Sud. Les notes de la main du second copiste, signalant la composition irrégulière du manuscrit "Sequitur quaternus qui incipit Cyrni insule seu Corsice" (69), les feuillets blancs "Iste sunt 7. carte cum una [facia] in quibus nichil deficit sed fuit error scriptoris" (76v) et ses additions "Hoc debet poni superius ad tale signum ubi est de arabia quia scriptor erravit" (215), semblent indiquer qu'ayant en main une copie imparfaite de la Géographie de Ptolémée, il l'a complétée et collationnée lui-même à l'aide d'un autre exemplaire plus fiable. Le livre II et le début du livre III jusqu'à "In Iono mari insule diomedeae 40 40 43. Explicit" sont de sa main. Il s’agit d’un manuscrit de travail, sans carte. Sont aussi absents les schémas expliquant la construction des « projections » ptoléméennes, comme si l’intérêt essentiel du manuscrit résidait dans des listes de coordonnées, amendées par un deuxième copiste.Les chiffres arabes en rouge sont les minutes des degrés qui indiquent les coordonnées des villes et des points remarquables. Ces divisions des degrés sont données la plupart du temps sous forme de fractions, par exemple dans le ms. BnF latin 17542 (1/2 degré = 30 minutes ; 1/4 de degré= 15 mn ; 1/ 3 = 20 mn, et ainsi de suite). Des variations importantes existent dans ces chiffres. Les coordonnées du ms. BnF latin 17542 sont exactement les mêmes que dans l’édition de Charles Müller, réalisée à partir de manuscrits grecs (Müller donnant les divisions des degrés en nombres décimaux). En revanche, alors que le texte du ms. latin 4838 est bien celui de la traduction de Jacopo d’Angelo, comme dans le ms. latin 17542, il fournit des chiffres de coordonnées sensiblement différents, notamment dans les parties copiées par la deuxième main. On y remarque même des noms de lieux supplémentaires. A l’évidence, la source de ce manuscrit est différente de la version du ms. latin 17542. Il est au contraire très proche de la version du ms. BnF latin 4803, mis à part le fait que les coordonnées sont en fractions, y compris pour le passage ajouté par un deuxième copiste.
Ce manuscrit est entré très anciennement dans la bibliothèque du roi. Il correspond vraisemblablement à l'une des descriptions du catalogue de la Bibliothèque du roi à Paris à la fin du XVIe siècle: "Cosmographia Ptolomaei" (Omont n° 609) ou "Ptolomaei cosmographia" (Omont n° 615)

Présentation du contenu

Claudius Ptolemaeus, Cosmographia, Jacobo Angelo interprete. L. I-VIII (1-216).
Dédicace : Beatissimo patri Alexandro Vo pontifici maximo, Jacobus Angeli… [A]d tempora Claudii… (1-2v).
Texte : Claudi Ptholomei cosmographi liber primus… In quo differt… Cosmographia designatrix imitatio… (2v-216).

Bibliographie

Catalogues: Catalogus codicum manuscriptorum Bibliothecae regiae. Pars tertia. Tomus tertius (-quartus), Parisiis : ex typographia regia, 1744 : "Claudii Ptolemaei cosmographia, à Jacobo Angelo, Florentino, Latinè conversa, et Alexandro Papae V. nuncupata. decimo quinto saeculo exaratus videtur."
Texte et cartes: S. Berger (1893). Histoire de la Vulgate..., Paris. p. 215-220 ; P. E. Dutton et H Kessler (1997). The Poetry and Paintings of the First Bible of Charles the Bald, University of Michigan.
Décor et codicologie: BRIQUET (C. M.), Les Filigranes. Dictionnaire historique des marques du papier…, Amsterdam, rééd. 1968, n° 4726 et 3757-3771.
Histoire: OMONT (H.), Anciens Inventaires de la Bibliothèque nationale, I, p. 293-294, II, p. 326 et III, p. 60 et 483. JOSSERAND (P.) et BRUNO (J.), “ Les estampilles du département des Imprimés de la B. N. ”, Mélanges d’histoire du livre et des bibliothèques offerts à F. Calot, Paris, 1960, p. 264-265 n° 1.
Expositions:

Bibliographie

2000
Régis RECH, « La diffusion de la Chronique universelle de Géraud de Frachet », Eglise et culture en France méridionale (XIIe-XIVe siècle), Toulouse, Privat, 2000 (Cahiers de Fanjeaux, 35), p. 391-422, cité p. 418 (note 28).

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Emmanuelle Vagnon et Marie-Pierre Laffitte (août 2004).