Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 3858-8822 [Ancien fonds latin] > Latin 4670-4944

Latin 4803

Cote : Latin 4803 
Ancienne cote : n° 610-611 ou 613 (Paris fin XVIe s.)
Ancienne cote : Rigault II 68
Ancienne cote : Dupuy II 39
Ancienne cote : Regius 4679
Claudius Ptolemaeus , Cosmographia , Jacobus Angelus interpres.
XVe siècle (vers 1430-1440 ?).
Florence . Ecriture italienne . Deux lettres historiées : le traducteur présentant son œuvre au pape ( 1 ), Ptolémée au travail ( 1v ), initiales d’or sur fond peint à antennes, titres à l’encre rouge ou bleue, titres courants bleus, bouts-de-ligne et bandeaux à la plume rehaussés de couleurs, tables à l’encre rouge, schémas à l’encre brune et rouge (passim).
Série des cartes anciennes, comprenant la carte du monde et 26 cartes régionales. Cartes peintes.
Parch. 105 ff. à 2 colonnes. Composition des cahiers : 11 cahiers : cahiers 1-10 de 10 ff. dont certains constitués de 2 feuillets montés sur onglets ( 1-100 ), cahier 11 de 5 ff. ( 101-105 ) ; signatures anciennes en grande partie rognées et signatures au crayon contemporaines de la reliure du XIXe s. ( 1, 11, 21, 31 et passim). Réclames ( 20v, 30v, 40v, 50v ). Ff. 57v, 59v, 64, 66, 68, 70, 72, 74, 76, 78, 80, 82, 86, 88, 90, 92, 94, 96, 100, 102, 105v blancs . Atlas, 550 x 420 mm.
Reliure veau raciné à dos de peau rouge au chiffre de Charles X (train confié au relieur Lefebvre le 24 août 1824 ; cf. B. n. F., département des Manuscrits, Archives Modernes 624). Traces de dorure sur les tranches.
Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien régime, à partir du XVIIe s.), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 264-265, type A n° 1.
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

Selon l’hypothèse de Fischer, Palla Strozzi était le possesseur du Ptolémée grec du XIIIe s., conservé à la Bibliothèque du Vatican (ms. Urb. Gr. 82), et dont dérivent la plupart des exemplaires de la Géographie. Lors de son exil à Padoue, Palla Strozzi l’avait emporté avec lui, et c’est sa plus ancienne copie, en grec (le « Laurenziano Conventi soppressi 626 »), qui aurait servi de modèle à plusieurs manuscrits florentins, parmi lesquels le ms. latin 4803 (ce manuscrit est classé au chapitre IV, I, dans les «les plus vieux exemplaires latins de Palla Strozzi et des Florentins Francesco Lapaccino et Domenico di Boninsegni, et leurs copies ». (Gentile, Firenze…., p. 205.).
Datable vers 1430-1440 (Information fournie par Patricia Stirnemann, notice préparatoire pour le Catalogue des manuscrits italiens de la Bibliothèque nationale de France, XVe s), le ms. latin 4803 paraît être le plus ancien exemplaire latin de Ptolémée conservé à la Bibliothèque nationale de France. Il pourrait correspondre au « Libro de la Cosmogrophya [sic] de Ptolomeo » qui fait partie des nouvelles acquisitions versées en 1469 dans la bibliothèque des ducs de Milan à Pavie. De nombreux manuscrits inscrits sur cette liste furent saisis par Louis XII en 1498 ; rapportés pour être intégrés dans la Librairie royale de Blois , beaucoup portent la mention « De Pavye au roy Loys XIIe », qui ne figure cependant pas sur le ms. latin 4803. Le volume est dès 1518 répertorié dans les catalogues de la Librairie royale de Blois; il y portait une reliure de velours cramoisi (inventaires de 1518 n° 697-698 et de 1544 n° 1123). Il a été transféré dans la Bibliothèque royale de Fontainebleau en 1544 avec l'ensemble des collections royales.

Présentation du contenu

Claudius Ptolemaeus, Cosmographia, Jacobo Angelo interprete. Livres I-VIII ( 1-55, 56v-57, 71v, 104-105 passim), dans une version ancienne.
Dédicace : "Beatissimo Patri Alexandro V° Pontifici Maximo Jacobus Angelus. Ad tempora Claudii…" ( 1 ).
Texte : "Claudii Ptolomei cosmographi primus liber… In quo differt… Cosmographia designatrix imitatio…" ( 1v ).

Description générale des cartes.
Construction des cartes : Projection conique simple pour la carte générale ; projection orthogonale pour les cartes régionales. Elles sont toujours orientées avec le nord en haut. Les cartes régionales sont inscrites dans un cadre rectangulaire jaune pâle, sobre, avec graduation noire. Un cadre gradué en latitude et en longitude pour chaque page. — Parallèles et méridiens forment un quadrillage noir sur la carte, y compris à l’endroit des mers. A droite du cadre sont indiqués les parallèles en chiffres romains rouges, avec des indications horaires et le climat correspondant (en rouge). Méridiens toutes les 5 graduations. — Les limites des provinces sont peu apparentes.

Nomenclature : Seule la nomenclature de la partie centrale de la carte (celle qui correspond au titre) est détaillée, avec le nom de la province en capitales rouges, et les noms des régions, des peuples et des villes hiérarchisés. — Les pays frontaliers sont nommés en capitales noires, mais laissés en blanc, et parfois teintés en jaune pâle. — Les mers frontalières sont nommées et colorées, mais leurs îles sont laissées en blanc. — L’écriture est très nette et agréable, et la présentation générale donne une impression de clarté.
Mers : elles sont partout vertes avec des ondulations plus sombres. Les noms des bassins et des golfes, souvent très détaillés, sont en lettres noires, hiérarchisées. Les noms en lettres capitales ont des voyelles plus petites, intercalées entre les consonnes. — Fleuves : figuration schématique par un trait vert ondulé, avec des affluents. Source dans des montagnes ou des lacs. Nom écrit parallèlement au cours en minuscules noires. — Montagnes : figurées en chaînes brun clair, à peine ombrées pour suggérer le relief. Leur nom est indiqué en capitales noires. — Îles : nom en capitales ou en minuscules noires, à l’intérieur ou à l’extérieur des terres. — Régions : nom des pays ou des provinces en capitales rouges, nom des peuples en minuscules rouges. Villes : nom en minuscules noires, à côté de simples points bleus. Les villes mentionnées dans le texte sont marqués d’un point jaune avec une croix. Pas de vignettes. — Légendes à l’encre noire. Aucune autre décoration, sauf sur la mappemonde initiale (signes du zodiaque et vents).

Cartes anciennes:
F. 55v-56 . Mappemonde. Double page. Titre en capitales bleues, en haut de la double page : « totius habitabilis orbis descriptio ». — La carte est en projection conique simple. — Pas de cadre. La carte se caractérise par sa sobriété et sa clarté. — Ensemble de l’oecoumène. Océan Atlantique avec les îles Fortunées (insulae fortunatae) qui servent de référence au méridien zéro. Europe avec îles britanniques et Danemark, et tout au Nord, l’île de Thulé. Afrique, jusqu’à Ethiopia interior, au sud des « Monts de la Lune » où se trouvent les sources du Nil (lunae montes/ Ab his montibus nili paludes suscipiunt nives). Asie jusqu’à la Chine (Serica et Sinae) et la Chersonèse d’Or. L’Océan Indien est fermé au sud par une langue de terre inconnue (ignota terra), qui rejoint l’Afrique. — Latitude mesurée en nombre de parallèles : (21 de l’Équateur au parallèle de Thulé), et en stades (au nord, « longitudo stadiorum 40824 / 21 parallelum per Thylem », au sud, « Australissimum et oppositum illi per Meroe in qua maxima dies. / longitudo stadiorum 86333 fere »). L’espace entre les parallèles est variable et irrégulier (entre 1 mm et 1,8 mm). Au sud de l’Équateur, il n’y a plus de graduations. La longitude est comprise entre zéro et 180 (espace régulier entre les graduations : 2,2 mm). Douze vents autour de la carte. Leur nom est inscrit en minuscules rouges : Septentrio, Aquilo, Vulturnus, Subsolanus, Eurus, Euroauster, Auster vel Notus, Euronotus, Africus, Favonius vel Zephirus, Caurus, Circius. Ils sont représentés par des visages soufflant dans des trompes, en grisé rehaussé de couleurs. — A droite de la carte, représentation figurée des douze signes du zodiaque. — Sur la carte générale, les noms des régions et des mers sont indiqués, et quelques autres éléments. Les îles Fortunées, les îles Britanniques et l’Irlande, l’Islande (Thyle), Scadia Insula dans la mer Baltique (Germanicus oceanus), principales îles méditerranéennes, Ceylan (Taprobanes insula). — Des fleuves : en Europe, le Rhin, le Danube qui devient l’Ister dans son cours inférieur, le Borysthène (à l’ouest de la Crimée), le Tanaïs. En Afrique : le Nil (6 sources, Nili fluvii paludes et colonia palus ; sa branche orientale s’appelle Astabora fl.). Le Niger (Niger), et un autre fleuve au centre de l’Afrique : Geir fl. En Asie : Raf. fl. , Iaxarus fl., Oxas fl., Indus fl., Ganges fl. — La chaîne de l’Atlas n’est pas représentée. — Aucun nom de villes sur la mappemonde. — Légende près des monts de la Lune : Ab his montibus nili paludes suscipiunt nives. — Les frontières entre les provinces sont à peine indiquées.
F. 58v-59 . « Europae tabula prima ». Deux pages, 475 x 625 mm. — F. 64 : Irlande (Hybernia insula britannica), et Angleterre (Alvioion insula britannica (Sur la mappemonde de la page préc., "Alvion "). F. 65 : Écosse et île de Thylé (Thylae insula). — Latitude de 51 ½ à 63. Longitude de 8 à 33. Parallèles du XVIIe au XXIe, toutes les deux ou les trois graduations. Pas de mention de climats sur la première carte. — Mers : vertes, avec ondulations. Occidentalis Oceanus, Oceanus Hyperboreus, Oceanus Vergivus, Hybernicus Oceanus, Britannicus Oceanus, Oceanus Deucallonius, Oceanus Germanicus. Les golfes au Nord de l’Angleterre et de l’Écosse sont détaillés : Rerigonus sinus, Vindogara sinus, Lemanonius Sinus, Volas sinus. — En Écosse, figuration par une tache brune de la Calcedonia silva.
F. 60v-61 . « Europae tabula seconda ». Deux pages, 500 x 585 mm. — Péninsule ibérique : Ispania Betica, Ispania Lusitania, Ispania Tarraconensis (erreur dans la table des matières, où elle est appelée « lugdonensis »). — Latitude de 34 à 47. Longitude de 3 à 21. Mention des parallèles et des climats à droite, du Xe au XIVe parallèle. Climat IV à VI. L’espace entre chaque parallèle se rétrécit vers le Nord. — Mers : Occiduus Oceanus, Exterius Mare, Oceanum Cantabricum, Pars Aquitanici Oceani, Herculum Fretum, Ibericum Pelagus, Balearicum Pelagus. — Frontière en péninsule ibérique.
F. 62 . « Europae tabula tertia ». Une page, 390 x 320 mm. — La Gaule, avec ses pays frontaliers : Celtogalatia Aquitania, Celtogalatia, Gallia Belgica, Narbonensis, Germania Inferior et Superior (dans la table des matières, « Celtogalatia » est remplacé par « Gallia »). — Latitude de 42 à 54. Longitude de 15 à 29. Parallèles à droite, du XIIIe au XVIe, à distances inégales. Climats VI et VII. — Mers : Britannicus Oceanus, Aquitanicus Oceanus, Mare Gallicum.
F. 63 . « Europae tabula quarta ». Une page, 370 x 300 mm. — La Germanie, depuis le Rhin jusqu’aux Sarmatarum montes ; et du Danemark au Danube : Germania Magna. — Latitude de 46 à 59 ½ . Longitude de 27 à 46. Parallèles à droite, à distances irrégulières, du XVe au XIXe. Climat VII. — Îles : Saxonum Insulae, Scandiae insulae. — Mers : Germanicus Oceanus.
F. 64v-65 . « Europae tabula quinta ». Deux pages, 340 x 580 mm. — Régions comprises entre la côte Adriatique et le Danube : Retia et Vindelicia, Noricum, Pannonia Superior, Pannonia Inferior, Illyris, et Dalmatia, et Liburnia. — Latitude de 41 à 48. Longitude de 29 ½ à 47. XIIIe et le XIVe parallèles, séparés par deux graduations. — Mers : Intimus sinus, Adriaticus sinus, Ionici pelagi pars, Ligustici pelagi pars, Tyrenici pelagi pars. — Espace au nord du Danube en jaune pâle.
F. 66v-67 . « Europae tabula sexta ». Deux pages, 445 x 670 mm. — Italie et Corse (Cyrnus insula Corsica), mer Tyrrénienne. — Latitude de 37 ½ à 44 ¼ . Longitude de 27 ½ à 43. Du XIe au XIVe parallèles, l’écart entre chaque parallèle diminue régulièrement vers le nord. Climats V et VI. — Mers : Adriaticus sinus, Ionii pelagi pars, Ligusticum Pelagus, Tyrrenicum Pelagus, Tarantinus sinus.
F. 68v-69 . « Europae tabula septima ». Deux pages, 295 x 610 mm. — Sardaigne, Sardinia Insula, (page de gauche) et Sicile, Sicilia Insula, (page de droite), extrémité de l’Italie. — Latitude de 36 à 39. Longitude de 30 à 40 ¼. Xe et XIe parallèles, séparés par plus de deux graduations et demie. Climat IV. — Mers : Tyrrenicum pelagus, Africanum pelagus, Adriatici pelagi pars.
F. 70v-71 . « Europae tabula octava ». Deux pages, 475 x 480 mm. — Régions comprises entre la mer d’Azov (Meotis Palus) et la mer Baltique : Sarmatia in Europa, avec la péninsule de Crimée (Taurica Chersonesus). — Latitude de 47 à 63. Longitude de 43 à 72 ½ . Du XVe au XXIe parallèles. Climat VII. Les distances entre les parallèles sont irrégulières (de deux à trois graduations, selon les cas). — Mers : Sarmaticus Oceanus, Venedicus Sinus, Meotis Palus, Byce Palus,Euxini Ponti Pars.
F. 72v-73 . « Europae tabula nona ». Deux pages, 480 x 645 mm. — Europe orientale entre la Pannonie inférieure et la mer Noire : Iazyges Metanaste, Dacia, Mysia Superior, Mysia Inferior, Thracia, Chersonesus. — Latitude de 41 à 48 ½. Longitude de 42 ½ à 48. Du XIIe au XVe parallèles. Climats V à VII. Entre les parallèles XII et XIII et XIII et XIV, deux graduations. Entre XIV et XV, 3 graduations et demie. — Mers : Adrii sinus pars, Ionii pelagi pars, Aegei pelagi pars, Hellespontus, Propontis, Euxini Ponti Pars. — Frontière oblique entre Illiridis dalmatiae liburniae pars et Mysia superior.
F. 74v-75 . « Europe tabula decima ». Deux pages, 480 x 560 mm. — Grèce (Macedonia, Epirus, Achaia, Euboea Insula, Peloponesus, Creta insula). La carte déborde le cadre au sud, pour représenter la Crète en entier. — Latitude de 34 à 42 ½. Longitude de 44 à 56. Du Xe au XIIe parallèles, espacés régulièrement (deux graduations et demie). Climats IV et V. — Mers : Ionium Pelagus, Adriaticum Pelagus, Aegaeum Pelagus, Thermaicis sinus, Corinthiacus sinus, Messeniacus sinus, Laconicus sinus.
F. 76v-77 . « Lybiae tabulae quattuor, quarum prima ». Deux pages, 470 x 650 mm. — Afrique du Nord-Ouest (Mauritania Tingitania, Mauritania Cesariensis). — Latitude de 25 à 40. Longitude de 4 ½ à 28. Du VIIe au XIe parallèles, espacés régulièrement. Climats III et IV. — Mers : Occidentalis oceanus, Ibericum Pelagus, Balliaricum Pelagus, Sardoum Pelagus. A l’ouest du détroit de Gibraltar (Herculeus Porthmus), une colonne est représentée avec l’inscription alba columpna. — Frontière entre la Mauritanie Tingitane de la Césarée.
F. 78v-79 . « Africae Graecae Lybiae tabula secunda ». Deux pages, 430 x 570 mm. — Afrique du Nord, au sud de la Sardaigne et de la Sicile : Numidia, Africa. — Latitude de 25 à 39. Longitude de 26 à 47. Du VIIe au XIe parallèles, distances irrégulières. Climats III et IV. — La Libye intérieure, au Sud, et le désert de Libye, sont colorés en jaune pâle. — Mers : Africanum Pelagus, Adriaticum Pelagus, Sirtis Parva, Syrtis Magna. — Chaîne de l’Atlas, avec le nom de ses différents monts détaillés. — Une seule région nommée en capitales rouges : AFRICA. Les autres noms en minuscules, correspondent à des peuples.
F. 80v-81 . « Africae tabula tertia Cyrenes et Egypti ». Deux pages, 460 x 730 mm. — Cette carte a la particularité d’être d’un seul tenant, et donc de ne pas s’interrompre entre les deux pages. — Afrique du Nord : côte de la Cyrénaique et Égypte jusqu’à la mer Rouge, Nil. En capitales rouges : Cyrenae quae et Pentapolis, Marmarige nomus, Libyae nomus, Mareoti nomus, Libyi Aegyptij, Aegyptus, Arabes Aegyptiij ichtiophagi (noms différents dans la table des matières). — Latitude de 22 2/3 à 32. Longitude de 47 à 65. Du VIe au VIIIe parallèles. Climats II et III. — Mers : Libicum Pelagus Egyptiacum, Sinus Arabici Pars. — Fleuves : le Nil, avec ses méandres et de nombreuses villes ; les neuf bras de son delta sont représentés et nommés.
F. 82v-83 . « Africae tabula quarta ». Deux pages, 430 x 700 mm. — Toute l’Afrique connue, depuis l’océan Atlantique jusqu’à l’océan Indien. Libye intérieure et Égypte, jusqu’à l’Éthiopie au Sud et les sources du Nil ; Arabie et Golfe Persique. Libya Africe, Ethyopia supra Egyptum, Ethiopia omnibus his australior. — Latitude de 16 Sud à 37 Nord. Longitude de 1 à 85 Est. Les îles Fortunées sont à la longitude zéro. Du 2e parallèle au sud de l’Équateur au 10e parallèle au nord. La Libye intérieure est circonscrite par un trait au nord du VIe parallèle, un trait oblique entre le 1er parallèle nord et le 1er parallèle sud, et un trait vertical à l’Est du 40e degré. Elle est teintée en jaune. — Mers : à l’Ouest, Occidentalis oceanus, Hesperius et Magnus Sinus ; à l’Est, sinus Arabicus, mare Rubrum, sinus Barbaricus, Trachiae mare, Persici sinus Pars. — Sources du Nil (deux fois cinq bras entre les monts et les lacs). — Au sud de la Libye, en lettres capitales : Regio Ethiopum in qua elephantes omnes albi et rinocerontes et tigres. — Au sud de la mer Rouge, Azania regio in qua plurimi elephantes.
F. 84v-85 . « Asiae Maioris tabulae duodecim quarum prima ». Deux pages, 495 x 700 mm. — Asie mineure, jusqu’à l’Euphrate : Pontus, Bythinia, Que proprie Asia dicitur, Phrygia magna, Lycia, Galatia, Paphlagonia Pisidia, Pamphylia Isauria, Cappadocia, Armenia Minor, Cilicia. — Latitude de 35 à 44¼. Longitude de 54 à 72. Du Xe au XIIIe parallèles. Climat IV. — Frontières entre les provinces. Mers : Euxinus, Propontis, Aegaai Pelagi Pars, Icarium Pelagus, Myrtoum Pelagus, Rhodacium pelagus, Lyciacum Pelagus, Pamphiliae Pelagus, Angustiae Ciliciae, Issicus Sinus.
F. 86v-87 . « Asiae tabula secunda ». Deux pages, 500 x 520 mm. — Pays des Sarmates, au nord et à l’Est de la mer d’Azov, jusqu’à l’ouest de la mer Caspienne : Sarmatia in Asia. — Latitude de 46 2/3 à 63. Longitude de 60 à 88. Du XVe au XXe parallèles. Climat VII. — Mers : Maeotis Palus, Euxini Ponti Pars, Cimerus Bosphorus, Hyrcani maris pars.
F. 88v-89 . « Asiae tabula tertia ». Deux pages, 465 x 620 mm. — Régions comprises entre le mont Taurus et les monts du Caucase : Armenia Maior, Colchis, Iberia et Albania. — Latitude de 38 à 47 ½. Longitude de 71 à 87. Du XIe au XIVe parallèles. Climats V et VI. — Mers : Euxini Ponti pars, Hircani et Caspii maris pars.
F. 90v-91 . « Asiae tabula quarta ». Deux pages, 470 x 670 mm. — Levant, entre la Mer Méditerranée et le Tigre, le mont Taurus et l’Arabie : Cyprus insula, Syria curva, Syria Phenicia, Syria Palestina Judea, Arabia Petrea, Mesopotamia, Arabia deserta, Babylonia. — Latitude de 29 à 38. Longitude de 63 à 80. Du VIIIe au Xe parallèles. Climats III et IV. — Frontières de certaines provinces. — Mers : Pamphyli Pelagi pars, Aegyptium Pelagus, Syriacum Pelagus, Angustia Ciliciae, Issicus Sinus, Arabici Sinus Secessus, Elanites Sinus, Persici Sinus Pars.
F. 92v-93 . « Asiae tabula quinta ». Deux pages, 430 x 605 mm. — Régions comprises entre la mer Caspienne et le golfe Persique, et entre le Tigre et le Masdoranus Mons. Provinces : Assyria, Susiana, Media, Persis, Parthia, Carmania Deserta. — Latitude de 30 à 43. Longitude de 76 à 101. Du VIIIe au XIIIe parallèles. Climats III, IV et V. — Frontières de certaines provinces. Les chiffres de latitude à gauche ont été corrigés. — Mers : Hyrcani seu Caspii Maris pars, Persici sinus pars.
F. 94v-95 . « Asiae tabula sexta ». Deux pages, 420 x 655 mm. — Péninsule arabe : Arabia felix et Carmania altera. — Latitude de 10 à 31. Longitude de 65 à 104. Du IIIe au VIIIe parallèles. Climats II et III. — Mers : Arabicus Sinus, Mare rubrum, Persicus Sinus, Paragontis Sinus, Indici Pelagi Pars.
F. 96v-97 . « Asiae tabula septima ». Deux pages, 425 x 660 mm. — Régions à l’est de la mer Caspienne : Hyrcania, Margiana, Scythia intra Imaum Montem, Saces, Sogdiana, Bactriana. — Latitude de 35 à 63. Longitude de 79 à 145. Du Xe au XXIe parallèles. Climats IV à VII (la position du VIIe climat a été corrigée). — Les régions à l’ouest de la mer Caspienne (Sarmatiae asiaticae pars, Albaniae pars, Mediae pars, Assyriae pars), traitées dans les cartes précédentes, sont en jaune pâle. — Mers : Hyrcanum quod et Caspium mare.
F. 99 . « Asiae tabula octava ». Une page, 325 x 310 mm. — Régions à l’Est des monts Imaus : Scythia extra Imaum montem, Serica. — Latitude de 35 à 63. Longitude de 140 à 180. Du Xe au XXIe parallèles. Climats IV à VII. — Frontières entre Scythia et Serica. La première est en jaune pâle. — Montagnes : Imaus mons, Emodi montes qui et Serici, Ottorocorus mons, Annibi et Anzaci montes, Casii montes, Armirei montes, Thagurus mons.
F. 99v . « Asiae tabula nona ». Une page, 400 x 300 mm. — Régions au nord-ouest de l’Inde. Aria, Paropanisade, Drangiana, Arachosia, Gedrosia. — Latitude de 17 à 39. Longitude de 101 à 119 ½ . Du Ve au XIe parallèles. Climats II à IV. — Frontières de certaines provinces. Carmaniae pars et Indiae intra Gangem pars en jaune pâle. — Mers : Indici pelagi pars.
F. 100v-101 . « Asiae tabula decima ». Deux pages, 500 x 655 mm. — L’Inde, India intra Gangem, entre les monts Imaus et l’océan Indien, l’Indus et le Gange. — Latitude de 11 à 39. Longitude de 109 à 148 ½. Du IIIe au XIe parallèles. Climats I à IV. — Les frontières sont marquées par des reliefs ou des fleuves. — Les régions extérieures sont en jaune. — Mers : Indicum pelagus, Canthi sinus, Barigazenus sinus, Colchicus sinus, Agaricus sinus, Gangeticus sinus.
F. 102v-103 . « Asiae tabula undecima ». Deux pages, 500 x 510 mm. — Régions à l’est du Gange : India extra Gangem, Sinae, Aurea Chersonesus. — Latitude de 8 Sud à 37 Nord. Longitude de 135 à 180. Du Ier parallèle Sud au X parallèle Nord. Climats indiqués au Nord : II à IV. — Mers : Gangeticus sinus, Indicum pelagus, Prasodis maris pars, Sarabacus sinus, Magnus sinus, Theriodis sinus, Sinarum situs.
F. 104 . « Asiae tabula duodecima ». Une page, 340 x 320 mm. — L’île de Taprobane (Taprobane Insula). — Latitude de 6 Sud à 13 Nord. Longitude de 116 à 135. De l’Équateur au IIIe parallèle. — Mers : Indicum pelagus, Ippadus, Indicum pelagus. — Légende en capitales rouges : elephantum pasquva.
F. 104v-105 . Table des matières pour les noms de provinces.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits d'origine italienne, VIIIe-XVe siècles : Latin 4803)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Catalogues:
Texte et cartes: FISCHER (J.), De Cl. Ptolemaei…operibus. Geographia…, Leyde-Leipzig, 1932 (Le ms. latin 4803 est classé au chapitre IV, I, dans les «les plus vieux exemplaires latins de Palla Strozzi et des Florentins Francesco Lapaccino et Domenico di Boninsegni, et leurs copies ». ), I, p. 214, 325-326, 331, 333, 349, 368, 410 sous le sigle L 8 ; II, une pl. GENTILE (S.), Firenze e la scoperta delle Americhe, Florence, 1992, p. 205-206.
Décor et codicologie:
Histoire: JOSSERAND (P.) et BRUNO (J.), « Les estampilles du département des Imprimés de la B.N. », dans Mélanges d’histoire du livre et des bibliothèques offerts à M.F. Calot, Paris, 1960, p. 264-265, n°1. OMONT (H.), Anciens Inventaires de la Bibliothèque nationale, I, p. 97, 208 et 294, II, p. 264 et III, p. 39 et 417. PELLEGRIN (E.), La Bibliothèque des Visconti et des Sforza ducs de Milan, au XVe s., Paris, 1955, p. 37-38 et 351, C. 124.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Emmanuelle Vagnon et Marie-Pierre Laffitte (août 2004).

Documents de substitution

Microfilm en couleur. Cote de consultation en salle de lecture : MFC 1083. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : ICR 2477.