Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 3858-8822 [Ancien fonds latin] > Latin 4401-4669

Latin 4476

Cote : Latin 4476  Réserver
Ancienne cote : Rigault II 701
Ancienne cote : Dupuy II 594
Ancienne cote : Regius 4698
Infortiatum , cum glossis Accursii
XIII e s. (fin)
Bologne .
Ecriture livresque sur 2 colonnes encadrées de gloses .
16 peintures de la largeur d'une colonne de texte aux f. 1 (divorce), 9v (deux hommes et une femme devant un homme de loi), 16v (en présence d'un homme de loi, une jeune femme et son tuteur?), 36 (enfants et tuteurs devant un homme de loi), 53 (mourant dictant son testament), 79 (homme de loi siégeant ; trois soldats regardant l'un des leurs, blessé à mort, écrivant sur son bouclier, avec la pointe de son épée trempée dans son sang, les mots : "no- testam"), 101 (mourant dictant son testament), 116v (cinq personnages devant un homme de loi), 129v (mourant dictant son testament), 144v (un homme dans une tour regarde par la fenêtre quatre soldats), 165v (homme de loi écoutant plusieurs personnages dont l'un porte un vase à long col), 187 (assemblée devant un homme de loi), 207 (un personnage remet un philactère à un homme de loi), 211 (hommes de loi et personnage couronné (Justinien?) ), 233 (discussion entre plusieurs personnages devant un homme de loi), 252v (plusieurs hommes s'adressent à un personnage siégeant sous une arcature ; forgeron au travail).
Nombreuses initiales historiées où sont généralement figurés des personnages en buste (Paulus, Ulpien, Julianus, etc., hommes, femmes ou représentants de la loi suivant les thèmes des chapitres) : les plus grandes accompagnant les peintures, f. 1, 9v, 16v, 101, 116v, 129v, 144v, 187, 207, 211, 233, 252v ; les autres de dimensions inférieures aux f. 10v, 14, 15v (2), 16, 17v, 20, 20v, 23, 23v, 42v, 43v, 47, 47v, 48, 48v, 50, 52, 55, 58v, 71, 76v, 78v, 83, 90v, 91, 94, 97v, 98, 147v, 151, 151v, 153v, 155, 156, 161, 163, 164v, 169, 174, 181v, 184 (2), 184v, 209, 229v, 231v, 234 (2), 239v, 242, 242v, 248, 249v, 250, 250v, 252, 255, 261v, 264v, 265, 265v, 266v, 274.
Initiales ornées à personnages aux f. 12, 21v, 32v, 34 (2), 46, 61, 178v, 197, 237v, 244, 245, 260v (2), 263v, 264, 271, 271v (2), 272 ; Initiales ornées à motifs végétaux stylisés, les grandes aux f. 53, 79, 165v ; les petites aux f. 36, 184v, 271, 271v.
Bordures accompagnant la plupart des illustrations et présentant des caractères particuliers suivant les artistes.
Décoration répartie entre trois artistes dont l'un d'entre eux (le second) doit être rapproché du maître de la Bible Latin 18, Jacopino da Reggio et, plus hypothétiquement, du maître de la Bible de Gerone (cf. Dizionario biografico dei miniatori italiani. Secoli IX-XVI , p. 344 et 522 et Manuscrits enluminés d'origine italienne, 2 , p. 98 ) : le premier est l'auteur des peintures et initiales des f. 1, 9v, 10v, 36, 53, 62, 79, 83, 165v, 197, 207, 209, 211, 248-255 d'un style linéaire, bordures sur deux ou trois côtés, composées de feuillages et de petits personnages, avec pour couleurs dominantes le rose, le bleu et le vert pâle ; le second ( proche de Jacopino da Reggio ) a peint les f. 12-26, 17v-34, 42v-52, 55-61, 71-78v, 147v-164v, 169-178v, avec pour caractéristique notable un rehaut pour les visages d'une ligne rouge très fine, les couleurs dominantes étant le mauve, l'ocre, le bleu et vert ; un troisième artiste a travaillé sur les peintures et initiales des f. 16v, 90v-98, 101, 116v-144v, 181-184v, 229v-245, 260v-274 , privilégiant aux bordures un décor d'oiseaux ou de drôleries librement distribué dans les marges ou le bas d'une colonne de texte (couleurs dominantes : gris, bleu, rouge et ocre orangé).
Initiales filigranées à l'encre bleue et rouge ; initiales de couleur et pieds de mouche en alternance bleu et rouge dans le texte et la glose. Essais de plume du filigraneur dans les marges aux f. 218, 230v, 232.
Titres courants à l'encre bleue et rouge, trace de l'ancienne indication du livre au crayon.

Corrections et ajouts du copiste en marge.
Glose en encadrement d'une écriture livresque soignée (encre plus claire que le texte principal) structurée par la succession en marge des lettres de l'alphabet. Gloses additionnelles en écriture semi livresque de plus petit module (f. 1v-9). Annotations, corrections et ajouts d'une écriture semi cursive au bas des feuillets, en marge et dans le texte, cette même main structure également la glose au moyen de pieds de mouche suivis de "q o " et "op". Diverses annotations en écriture cursive (XIII e et XIV e siècle). Manchettes et dessins à la plume (visages) f. 1v, 2, 3, 4v, 5, 5v, 6v, 7, passim

28 cahiers : 1-4 10 (1-40), 5 8 (41-48), 6-10 10 (49-98), 11 12 (99-110), 12-20 10 (111-200), 21 6 (201-206), 22-27 10 (207-266), 28 12 (267-278), f. 279-280 anciennes gardes. Réclames aux f. 10v, 20v, 30v, 40v, 48v, 58v, 68v, 78v, 88v, 98v, 110v, 120v, 130v, 140v, 150v, 160v, 170v, 180v, 190v, 200v, 216v, 226v, 236v, 246v, 256v, 266v. Cahiers numérotés 21-29 en bas à gauche au crayon (f. 201, 207, 217, 227, 237, 247, 257, 267, 279). Les feuillets des cahiers sont numérotés soit en chiffre romain à l'encre, soit au moyen de symboles à l'encre rouge. F. 100, 206v, blancs. Indications de pecia : "fi. xxiii." (f. 94), "hanc glo. non habet dynus in petia" (f. 101), "in petia dy. fuit cancellatum 'testaoris' et extra scriptis 'hominis'" (f. 106v), "finis hic .viii. pec." (f. 234), "I. XIII. fi" (f. 256v), "finit .xiiii. petia" (f. 257), "finit hic .xvi. petia" (f. 2777) (cf. G. Murano, Opere diffuse per exempla e pecia, , n. 310 et 338).
Mention de la rubrique au bas des f. 62, 110v, 129, 141, 147v, 150v, 151, 165v, 169, 174 , 209, 237v, 239v, 242, 242v, 244, 245, 249v, 250, 250v, 260v, 261v, 263v, 271, 274.
Passages du texte grattés et réécrits aux f. 3, 20v, 22v, 24, 27v, passim , en marge f. 28, 33, 33v, 35, 38v, passim . Réglure à la mine de plomb.

Parchemin . 280 ff. précédés de deux gardes papier et deux gardes parchemin et suivis de deux gardes papier . 440 x 280 mm.
Reliure (restauré en 1975) de veau raciné au chiffre de Louis-Philippe. Titre au dos sur pièce de cuir vert sombre : "Infortiatum" . F. 1 et 278v : estampille de la bibliothèque royale (XVII e siècle), Josserand-Bruno type A 1 .
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Armoiries non identifiées rajoutées à l'encre sur grattage du décor aux f. 165v et 187 ; f. 1 mention "L.i. sept cents VII" biffée.

D'après l'ex-libris "secretario" au 2 e f. de garde, le manuscrit a appartenu à Antonello Petrucci , secrétaire du roi Ferdinand I er d'Aragon, qui a fait partie des barons rebelles dont les biens ont été saisis par le roi ; il a ensuite a ensuite fait partie de la bibliothèque des rois Aragonais de Naples ; il a été saisi par Charles VIII à Naples en 1495 et apporté au château d'Amboise, puis il a été transféré dans la Librairie royale de Blois vers 1500. Il est décrit dans l'inventaire de 1518 : "Instituta cum parvo volumine, in pargameno" (Omont n° 1081) et de 1544 : "Secundum volumen, couvert de cuir tanné" (Omont n° 396) . On le retrouve dans le catalogue de la Bibliothèque du roi à Paris à la fin du XVIe siècle : " Liber de dotibus et matrimoniis sive Infortiatum" (Omont n° 2326).

Présentation du contenu

F. 1-277 . Digestae libri XXIV-XXXVIII. "Domini Just. sacratissimi principis explicit liber XXIII, incipit XXIIII soluto matrimonio quemadmodum dos petatur. Dotis causa semper et ubique quia precipua est...-... postliminio non sit reversus."
F. 278-278v . Glose incomplète sur le lib. XXXI, I, 67 du Digeste. "Unum ex familia etc. lex ista consuevit valde difficilis reputari...-... habetur de instituto vel ab extraneo cui". Au f. 278rb traces de lettres majuscules au crayon à l'horizontal.
F. 279-279v . Table des textes : "Expliciunt rubrice Inforciati, Vitus de Botonto". Mention de comptes au bas du feuillet.
Aux feuillets de garde I-II et 280, addition de divers commentaires et prières

Titre XV e siècle au f. 280 : « lo inforzato ».

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits d'origine italienne, VIIIe-XVe siècles : Latin 4476)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

1897
G. MAZZATANTI, La Biblioteca dei re d’Aragona in Napoli , Rocca. S. Casciano, 1897, notice 85, p. 43.

1969
Tammaro de MARINIS, La Biblioteca napoletana dei re d'Aragona , Verone : stamp. Valdonega, 1969, Supplemento 1, p. 236 ; Supplemento 2, p. 157.

1981
Alessandro CONTI, La Miniature Bolognese : scuole e botteghe : 1270-1340 , Bologna : Ed. Alfa, 1981, p. 16, 43, 50 et 53 (pl. 100, 103, 108)

1983
Alessandro CONTI, "Appunti sulla miniatura nel codici giuridici del Duecento a Bologna", Università e società nei secoli XII-XVI. Atti del IX Convegno Internazionale di Studi (Pistoia - Montecatini Terme, 20-25 settembre 1979) , Pistoia : presso la sede del Centro, 1982, p. 485-493, cité p. 491-492.

1984
Manuscrits enluminés d'origine italienne. 2, XIIIe siècle , Bibliothèque nationale, Département des manuscrits, Centre de recherche sur les manuscrits enluminés ; par François avril et Marie-Thérèse Gousset avec la collaboration de Claudia Rabel, Paris : Bibliothèque nationale, 1984, p. 98-99.

1998
Anna DE FLORIANI, " Note sulla miniatura dell'ultimo quarto del duecento tra Bologna e Padova : la bibbia di Albenga riconsiderata ", Rivista di Storia della Miniatura, 3 (1998), p. 25-58, cité à titre d'exemple p. 34.
Alessandro CONTI, « Il codice Correr del Roma d'Alexandre e il primo stile della miniatura Bolognese », in Le roman d'Alexandre. Riproduzione del ms. Venezia, Biblioteca Museo Correr 1493 , a cura di R. Benedetti, Pasian di Prato, Ed. Roberto Vattori, 1998, p. 57-67, cité p. 58 (note 9).

2004
Dizionario biografico dei miniatori italiani. Secoli IX-XVI . A cura di M. Bollati, Milano, Ed. Sylvestre Bonnard, 2004, cité p. 344 dans la notice de Jacopino da Reggio et p. 522 dans la notice du Maestro della Bibbia di Gerona.

2005
Giovanna MURANO, Opere diffuse per exempla e pecia, Turnhout, Brepols, 2005, cité n° 310, 338.
G. MARIANI CANOVA, « La miniatura del Trecento in Veneto », in La miniatura in Italia. T. 1 : Dal tardoantico al Trecento con riferimenti al Medio Oriente e all'Occidente europeo , A cura di A. Putaturo Donati Murano — A. Perriccioli Saggese, Napoli, Edizioni scientifiche italiane, 2005, p. 164-176, cité p. 183.

2006
[Paola Elena BOCCALATTE, « Il Decretum Gratiani ms. I.I.8 tra Bologna, Lombardia e Piemonte », in Annali della Scuola Normale Superiore di Pisa , Serie IV, VII, 1, 2002, p. 203-233] voir c.r. dans bulletin codicologique, art. n°42 Scriptorium 60 (2006).

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Amandine Postec (décembre 2011).

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 7095. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 105185.

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2015

Patrizia CARMASSI, Gisela DROSSBACH, Rechtshandschriften des deutschen Mittelalters : Produktionsorte und Importwege, Wiesbaden : Harrassowitz Verlag in Kommission, 2015, cité p. 353. — 8-IMPR-12469.