Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 8823-11503 [Nouveau fonds latin] > Latin 8823-8921

Latin 8878

V

Présentation du contenu

F. 108, 142, 284, 285v, 287-290 Additions XIe-XIIIe s.

F. 108 Tropus ad Libera me. «Libera me Domine de. Graviter mala inplicant me, quero spem, indulgentiam...-... Dum veneris judicare» (A. H., XLIX, 390).

XIIe s., 11 longues lignes, séparées par un double interligne, destiné à recevoir une notation musicale; la lig. 7 qui n'avait pas respecté l'intervalle a été grattée et recopiée sur la ligne en-dessous.

F. 142 «Versus de epiphaniae [sic] Domini». «Lux nova sublimis// de celo fulget in imis...-... summa polorum». (A. H., XLVI, 73); — «Versus de laude virginitatis Mariae». «Novimus esse viam qua credimus isse Mariam// Virgo Deo digna nobis dedit aurea signa//...-... Deum venerantes» 17vers.

XIIe s., sur 1 col. de 34 lig.

F. 285v «[O]mnia que a sanctis gesta sunt vel geruntur...-... timere. Explicit prologus». Prologue passe-partout qui se trouve en tête de plusieurs vies de saints (B. de Gaiffier, dans Analecta Bollandiana, LXXXII (1964), 343-344).

XIIe s., sur 2 col. à 34 lig., initiale réservée.

F. 284 et 287-290 Copie de douze actes relatifs à l'abbaye de Saint-Sever (éd. É. Magnou-Nortier, dans Saint-Sever, Millénaire de l'abbaye, Colloque... 1985, Mont-de-Marsan, 1986, 113-126); Id., Étude critique des douze chartes, Fac-Sim., 75-80. Donation par Arnaud, fils de Lobmans de Sainte-Eulalie de l'église et de la villa de Sainte-Eulalie [v.1009-1028] (éd. cit., 113, n° I) (284). — Fondation de l'abbaye par Guilelm Sanche, comte de Gascogne [963]. Acte faux (éd. cit., 114-116, n° II) (286-287). — Donation de la terre de Campgrand par Eustorgia et son neveu Arnaud d'Estios, qui entrent à l'abbaye, IIII Kal. octobr., 1030 [avant 1072] (éd. cit., 117, n° III) (287). — Donation de l'église de Soulac par Bernard Guilelm, comte de Gascogne [avant 1010]. Acte faux (éd. cit., 117-118, n° IV) (287v). — Donation de ses biens par Bernard de Goudosse, qui entre à l'abbaye [fin XIes.] (éd. cit., 118-119, n° V) (287v). — Confirmation par Gui Geoffroi, duc de Gascogne, des biens légués par ses ancêtres, parmi lesquels l'église de Soulac [1052-1072]. Acte faux (éd. cit., 119, n° VI) (288). — Récapitulation des donations faites par les comtes de Gascogne, Guilelm, Bernard et Sanche, Palestrion, 1017. À la fin, souscription du copiste : «Hoc Godefredus dictando scripsit» [début XIe s.?]. Acte très remanié (éd. cit., 120-121, n° VII) (288-289). — Notice composée par les moines de l'abbaye concernant leur différend avec l'archevêque de Bordeaux au sujet de l'église de Soulac [1061-1073]. Acte faux (éd. cit., 122, n° VIII) (289). — Lettre du pape Alexandre II à son légat Rambaud au sujet de l'église de Soulac [1061-1073]. Faux (éd. cit., 123, n° IX) (289v). — Lettre du pape Grégoire VII au légat Amat sur le même sujet [1073-1085]. Faux (éd. cit., 123, n° X) (289v). — Donation de la villa de Montcug par Assivus de Castegpugor à son entrée à l'abbaye. 1209 (éd. cit., 124, n° XI) (289v). — Notice relative aux obligations du châtelain de Mugron envers l'abbaye [1074?] Acte falsifié (éd. cit., 124-126, n° XII) (290).

XIe s., ff. 284-289v, nos I-X, et XIIIe s., ff. 289v-290, nosX-XII. — Plusieurs mains. Longues lignes., sauf le f.284 écrit sur 1 col. Plusieurs lignes de texte effacées, f.290.

XIe s. (3e quart). Ms. exécuté à l'abbaye de Saint-Sever (Landes) sous l'abbatiat de Grégoire de Montaner (1028-1072), d'après le nom de l'abbé dédicataire inscrit dans le logogriphe du f. 1; en outre le nom de l'abbaye : «ECCLESIA SANCTI SEVERI» est mentionné dans la Mappemonde au f. 45bisv; cf. F. de Dainville, La Gallia dans la mappemonde de Saint-Sever, Actes du 93e Congrès national des Sociétés savantes, Tours, 1968, Section de géographie, Paris, 1970, 391-404; Cat. mss. datés, III, 89. Au f. 6, signature inscrite en rouge sur la colonnette de droite de l'arcature de la Table : «Stephanus Garsia Placid(us) ads(cripsit?)», qui pourrait être celle du peintre principal ou d'un des copistes.