Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 8823-11503 [Nouveau fonds latin] > Latin 8823-8921

Latin 8834

Cote : Latin 8834  Réserver
Ancienne cote : Supplément latin 871
Claudius Ptolemaeus , Cosmographia , Jacobus Angelus interpres.
XV e s. (vers 1475-1480)

Florence
Ecriture humanistique italienne . Série des cartes anciennes, comprenant la carte du monde et 26 cartes régionales. Cartes peintes et rehaussées d’or.
Double encadrement peint de la main de Francesco Rosselli : encadrement extérieur orné de motifs végétaux à l'encre noire rehaussée de peinture, encadrement intérieur orné de feuilles d'acanthe, de fleurs et de 18 médaillons imitant des camées ou des monnaies antiques sur fond or, au centre titre à l'encre d'or sur fond bleu (1). Voir planche B.
Le reste de la décoration est attribué à Attavante :
Encadrement constitué de motifs végétaux et floraux stylisés rehaussés de nœuds d'entrelacs, de pierres précieuses, de perles, d'oiseaux et d'animaux, et accompagnés de médaillons, dont certains sont soutenus par des putti, imitant des camées ou des monnaies antiques ou occupés par les armes complètes de Matthias Corvin, par les représentations de géographes de l'Antiquité et par des portraits en buste d'hommes jeunes ou âgés (2); autres encadrements à motifs végétaux et floraux peints et dorés accompagnés de vases, d'oiseaux, d'animaux et de putti, des armes non complètes de Matthias Corvin, de Hongrie fascé de gueules et d'argent (3, 11v, 22, 39v, 49, 61), de Hongrie de gueules à la croix à double traverse d'argent (32, 49), de Dalmatie d'azur à trois têtes de léopard d'or (22), de la famille Hunyadi d'azur au corbeau de sable perché sur une branche de sinople (55).
Lettre historiée peinte sur fond de couleur accompagnée de motifs ornementaux imitant l'orfèvrerie : Jacopo Angelo offrant sa traduction au pape Alexandre V (2); cf. I. Berkovits, Illuminated manuscripts from the library of Mathias Corvin, Budapest, 1964, 88; Avril, op. cit.
Grandes lettres d'or sur fonds peints bleus, rouges, verts, jaunes et roses rehaussés de feuillages ou de filigranes d'or (3, 11v, 22 et passim). — Petites lettres d'or sur fonds peints bleus, rouges, verts, jaunes et roses rehaussés de filigranes d'or (passim). — Titre et incipit à l'encre d'or sur fond bleu (2). Titres et colophons à l'encre rouge (2v-9v) puis alternativement à l'encre bleue ou or (12v-61v passim). Incipit en capitales (3, 22 et passim). — Bouts-de-ligne bleus ou or (12v-61v passim). — Rubriques (12v-61v passim).
Cartes peintes et rehaussées d'or de la main des cartographes florentins Francesco Berlinghieri d'après Fischer, op. cit., 375-398 ou Pietro del Massaio d'après Avril, op. cit. — Schémas à l'encre bleue (10, 10v, 11 et passim), à l'encre bleue rehaussée d'or (11v).

Parch. sauf le f. 69 papier . 110 ff. à 2 colonnes (restaurés en papier et montés sur onglets au XIXe s. ). Composition des cahiers : 110 feuillets restaurés en papier et montés sur onglets au XIXe siècle ; seuls les ff. 62 et 63 semblent encore solidaires mais les réclames ( 11v, 31v, 41v, 51v ), laissent supposer que les ff. 2-61 constituaient originellement 6 cahiers de 10 ff. , comme le ms. latin 4802, qui contient le même texte copié par le même copiste. Ff. 1v, 62, 63v, 65v, 71v, 74, 76, 78, 79v, 82, 84, 86, 88, 90, 92, 94, 96, 98, 100, 102, 106, 108, 110v blancs. Le f. 69 a été remplacé par 1 f. de papier blanc. Feuillets détériorés par l’humidité et les moisissures.
Atlas. 600 x 440 mm.
Demi-reliure maroquin rouge, signée "BIBLIOTH. IMPÉRIALE", " J. WEBER 1857" (train du 1er décembre 1856 ; cf. B. n. F., département des Manuscrits, Archives Modernes 622). Titre et chiffre de Napoléon III dorés au dos.
Estampille de la Bibliothèque impériale correspondant aux années 1852-1870, modèle semblable à Josserand-Bruno, p. 289 n° 31.
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original : Latin 8834.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Ce manuscrit a peut-être été réalisé dans l’officine du libraire florentin Vespasiano da Bisticci pour Matthias Corvin (1440-1490, roi de Hongrie à partir de 1458, et de Bohême à partir de 1469), dont les armes figurent dans les encadrements (Csapodi, The Corvinian Library..., p.337-338, n°557). Comme pour le ms. BnF latin 4802, l’écriture est celle du copiste d'origine française installé à Florence Hugo Comminelli , avec ici l’intervention de Nicolas Mangona (f. 6-7 ) et de Piero Strozzi pour les textes accompagnant les cartes. La page de titre est décorée par Francesco Rosselli , auteur également du frontispice du latin 4802. Le reste de la décoration serait d’Attavante, disciple comme le précédent de Francesco d’Antonio del Chierico. Les cartes ont été attribuées sans preuve à Francesco Berlinghieri par Fischer (op. cit., p. 375- 398), mais comme le suppose F. Avril, elles sont plus vraisemblablement dues à Piero del Massaio .
Le manuscrit a fait partie de la bibliothèque de Mathias Corvin à Buda. Il a été sans doute emporté à Constantinople après l'entrée des Turcs à Buda en 1526. Acheté à Constantinople par le baron François de Tott , représentant du roi de France en Orient, au cours d'un de ses séjours dans cette ville entre 1757 et 1776, il a été envoyé par ce dernier à Charles Gravier, comte de Vergennes , ministre des affaires étrangères à partir de 1774, pour la Bibliothèque du roi. Le manuscrit est arrivé à la Bibliothèque nationale en 1794 mais il semble n'avoir été déposé au département des Manuscrits qu'en janvier 1855, comme l’indique la mention « envoyé par le département des Imprimés en janvier 1855 », écrite en marge de la description du Ptolémée dans le catalogue du supplément latin (cf. BnF, ms. Nouv. acq. fr. 5526, f. 72).

Présentation du contenu

F. 1-61v CLAUDIUS PTOLOMAEUS, Cosmographia, Jacobo Angelo interprete; ms. L 33 de J. Fischer, De Cl. Ptolemaei... operibus. Geographia..., Leyde-Leipzig, 1932, I, 218 et 375-398 et II, pl. XXXI. F. 1. Page de titre : «Ptolomei Alexandrini viri clarissimi geographiae libri VIII continentur in hoc ornatissimo volumine».

F. 1-2v Lettre de dédicace du traducteur Jacopo Angelo au pape Alexandre V : «Beatissimo Patri Alexandro quinto pontifice maximo, Jacobus Angelus Florentinus. Ad tempora Claudii Ptolomei viri Alexandrini cogitanti mihi illud occurritur...-... Ptolomeum ipsum latine loquentem et audiamus».

F. 2v-11v L. I. Prologus : «Claudii Ptolomei cosmographie liber primus... In quo differt cosmographia...-... coequali» (2v); — «... Liber primus... Cosmographia designatrix invitatio est totius orbis cogniti...-... Liburniam atque Dalmatiam...» (2v-11v).

F. 11v-22 «... Liber secundus... Que ad universalem cosmographie descriptionem...-... 41 1/3...».

F. 22-32 «... Liber tertius... Expositionem partis orientalis Europe...-... 34 1/2...».

F. 32-39v «... Liber quartus... Expositionem totius Africe juxta subjectas provintias...-... gradus 74...».

F. 39v-49 «... Liber quintus... Expositionem primarum partium magne Asie, Ponti...-... 30 1/2 1/3...».

F. 49-55 «... Liber sextus... Expositionem partium que sequntur Asie majoris...-... 17...».

F. 55-60v «... Liber septimus... Expositionem ultimarum partium majoris Asie...-... vetustorum traditiones».

F. 61-61v «... Liber octavus... Cum qua suppositione facere oporteat...-... incipienda sunt...».

F. 62v-110 CLAUDIUS PTOLOMAEUS, Cosmographia, série des cartes anciennes, comprenant la carte du monde et 26 cartes; cf. Mappemondes A. D. 1200-1500, Amsterdam, 1964, 248; Fischer, op. cit., ibid. (rédaction A)

F. 62v-63 Mappemonde.

F. 64-110 Cartes : «Europe tabula prima» (64-65); — «Europe tabula secunda» (66-67); «Europe tabula tertia» (67v-68); — «Europe tabula quarta» (68v); — «Europe tabula quinta» (70-71); — «Europe tabula sexta» (72-73); — «Europe tabula septima» (73v, 74v-75); — «Europe tabula octava» (75v, 76v-77); — «Europe tabula nona» (77v, 78v-79); — «Europe tabula decima» (80-81). — «Libie seu Africe tabule quatuor, prima Libie tabula» (81v, 82v-83); — «Secunda Africe tabula» (83v, 84v-85); — «Africe tabula tertia» (85v, 86v-87); — «Africe tabula quarta» (87v, 88v-89). — «Asie maioris tabule duo. Asie tabula prima» (89v, 90v-91); — «Asie tabula secunda» (91v, 92v-93); — «Asie tabula tertia» (93v, 94v-95); — «Asie tabula quarta» (95v, 96v-97); — «Asie tabula quinta» (97v, 98v-99); — «Asie tabula sexta» (99v, 100v-101); — «Asie tabula septima» (101v, 102v-103); — «Asie tabula octava» (103v-104); — «Asie tabula nona» (104v-105); — «Asie tabula decima» (105v, 106v-107); — «Asie tabula undecima» (107v, 108v-109); — «Asie tabula duodecima» (109v-110).

Présentation du contenu

Claudius Ptolemaeus, Cosmographia, Jacobo Angelo interprete. L. I-VIII ( 1-61v, 64-110 passim).

Description générale des cartes:
Construction des cartes : Projection conique simple pour la carte générale ; projection orthogonale pour les cartes régionales. — Les cartes sont inscrites dans des cadres à double bordure, rouge et dorée (les dimensions en largeur sont données en additionnant les mesures des deux pages, et en tenant compte du cadre; la plupart du temps la carte en elle-même a les mêmes dimensions que sur le ms. BnF latin 4803). Lorsque la carte s’étale sur deux pages, le cadre est souvent fermé et gradué, en latitude et en longitude, sur chacune des pages. Elles sont toujours orientées avec le nord en haut. Pas d’échelle graphique.— Parallèles et méridiens forment un quadrillage sur la carte elle-même en un fin trait doré, recouvert par la couleur bleue à l’endroit des mers. — A droite du cadre sont indiqués les parallèles avec des indications horaires (leur numérotation en chiffres arabes dorés se superpose à la numérotation en degrés, dans le cadre rouge). Ils sont échelonnés toutes les deux ou les trois graduations selon les cas, de manière irrégulière. Les méridiens sont dessinés toutes les 5 graduations. Les climats sont parfois signalés entre les parallèles, à l’encre violette. — Parfois d’autres traits rectilignes dorés viennent se superposer aux traits de la construction. Ce sont en général des limites de provinces.
Nomenclature : Seule la nomenclature de la partie centrale de la carte (celle qui correspond au titre) est détaillée, avec le nom de la province en capitales, et les noms des régions, des peuples et des villes hiérarchisés. — Les pays frontaliers sont nommés, mais laissés en blanc. — Les mers frontalières sont nommées et colorées, mais leurs îles sont laissées en blanc. — Ce manuscrit ne contient pas de table des matières pour les noms de provinces.
Mers : elles sont partout uniformément bleu sombre. Les noms des bassins et des golfes sont en lettres majuscules dorées mais peu hiérarchisées. Les noms des golfes sont souvent omis. — Fleuves : figuration schématique par un trait bleu ondulé, avec des affluents. Source dans des montagnes ou des lacs. Nom écrit parallèlement au cours en minuscules noires. — Montagnes : figurées en chaînes brunes, ombrées pour suggérer le relief. Leur nom est parfois indiqué en capitales noires.— Îles : nom en majuscules dorées ou bleues pour les plus grandes, en minuscules dorées ou noires pour les autres, mais toujours à l’intérieur des terres. —Régions : nom des pays ou des provinces en majuscules bleues ou dorées, nom des peuples en minuscules rouges. Villes : nom en minuscules noires, à côté de vignettes urbaines. Celles-ci sont assez diversifiées : une ou plusieurs tours avec un toit pointu, et dorées, parfois coupoles, dômes. — Légendes : elles sont rares, mais il en existe sur certaines cartes régionales (en particulier dans des zones excentrées et peu connues). —Titre au-dessus de chaque carte, en lettres majuscules bleues et or.

Cartes anciennes.
F. 62v-63 . Mappemonde. Titre dans un cadre vert, lettres d’or majuscules : « celestem hic terram inscipias terrestre que caelum ». Double page. — Projection conique simple. — Espace représenté : l’ensemble de l’oecoumène. L’Océan atlantique avec les îles Fortunées qui servent de référence au méridien zéro ; l’Europe avec les îles britanniques et le Danemark ( cinbrorum chersonesus), et tout au Nord, l’île de Thylé ; l’Afrique jusqu’à la terra incognita au sud des « Monts de la Lune » (sources du Nil) ; l’Asie jusqu’à la Chine (Serica) et la Chersonèse d’Or. L’Océan Indien est fermé au sud par une langue de terre qui rejoint l’Afrique. — Latitude comprise entre 63 Nord et 16 et 5/12e Sud. Longitude comprise entre zéro et 180 Est. Méridiens et parallèles obliques, tracés en doré sur les terres. En mer, la couleur bleue les a recouverts. Ligne du zodiaque ou écliptique, traversant du sud-ouest au nord-est l’Afrique, l’Océan Indien, et la Chersonèse d’Or. Les symboles des signes du zodiaque sont inscrits sur l’écliptique. — En dehors du cadre, la double page est entièrement peinte en bleu rehaussé de blanc avec les représentations de nuages et de vents. Leur nom est inscrit en capitales dorées : boreas, aquilo, cecias, subsolanus, eurus, euronotus, auster, libonotus, aphricus, zephirus, caurus, circius. Ils sont représentés à la manière antique, par une tête échevelée aux joues gonflées, avec différentes expressions. — La carte générale comporte essentiellement les noms des régions correspondant aux titres des cartes régionales, ainsi que quelques autres éléments : le Nil, quelques montagnes (lune montes, paro panisus mons, caucasi montes…), les îles Fortunées (sans nom), les îles Britanniques et l’Irlande, l’Islande (Tulé), les principales îles méditerranéennes, et l’île de Taprobane. — Aucun nom de villes.
F. 64v-65 . « Europe tabula prima ».Deux pages, 585 x 650 mm. — Irlande (Hybernia insula britannica), et Angleterre (Alvioion insula britannica (sur la mappemonde de la page préc., « Alvion »)) . Écosse (Thylae insula). — Latitude de 52 à 63. Longitude de 7 2/3 à 33. 6 parallèles. — Mers : Occidentalis Oceanus, Oceanus Hyperboreus, Oceanus Vergivus, Hybernicus Oceanus, Britannicus Oceanus, Oceanus Deucalonius, Oceanus Germanicus. Pas de toponyme pour les golfes. — Caledonia silva : tache brune en Écosse.
F. 66v-67 . « Europae tabula seconda ». Deux pages, 510 x 600 mm. — Péninsule ibérique : Ispania Betica, Ispania Lusitanica, Ispania Tarraconensis. — Latitude de 35 à 47. Longitude de 3 à 21. 5 parallèles. Mention des climats à droite, à l’encre violette (du IVe au VIIe). — Mers : Occiduus Oceanus, Exterius Mare, Oceanus Cantabricus, Aquitanici Oceani Pars, Herculeum Fretum, Ibericum Pelagus, Balearicum Pelagus. — Villes : noms en minuscules brunes, à côté d’une vignette (deux tours). Leur très grand nombre et leur disposition nuisent à la lisibilité. — Un trait doré forme une sorte de frontière (reliant plusieurs villes), entre Ispania Lusitania, et Ispania Betica, au centre-ouest de la péninsule. —Le nom de province Lusitania est répété en capitales bleues vers l’Atlantique.
F. 68 . « Europae tabula tertia ». Une page, 410 x 335 mm. — La Gaule, avec ses pays frontaliers : Celtogalatia Aquitania, Celtogalatia Lugdonensis, Celtogalatia Narbonensis, Gallia Belgica, Germania Superior. — Latitude de 42 à 54. Longitude de 15 à 29. 5 parallèles à droite, à distances inégales. Climats VI et VII. —Mers : Britanicus Oceanus, Aquitanicus Oceanus, Gallicum Mare. — Vignette rouge pour le templum veneris au sud-est des Pyrénées.
F. 69 . « Europae tabula quarta ». F. manquant, remplacé par un feuillet de papier.
F. 70v-71 . « Europae tabula quinta ». Deux pages, 360 x 600 mm. — Régions comprises entre la côte Adriatique et le Danube : Retia et Vindelicia, Noricum, Pannonia Superior, Pannonia Inferior, Illyris, et Dalmatia (Liburnia invisible ). — Latitude de 41 à 48. Longitude de 30 à 47. 2 parallèles, séparés par deux graduations. Climats VI et VII. — Mers : Adriaticus sinus, Ligustici pelagi pars, Tyrenici pelagi pars (noms de golfes omis par rapport au ms. latin 4803).
F. 72v-73 . « Europae tabula sexta ». Deux pages, 460 x 690 mm. — Italie et Corse (Corsica Insula), mer Tyrrénienne. — Latitude de 37 ½ à 45 ¼. Longitude de 27 ½ à 43. 4 parallèles. Climats V à VII. — Mers : Adriaticus sinus, Ligusticum Pelagus, Tyrrenicum Pelagus.
F. 74v-75 . « Europae tabula septima ». Deux pages, 305 x 625 mm. —Sardaigne, Sardinia Insula, (page de gauche) et Sicile, Sicilia Insula, (page de droite), extrémité de l’Italie. — Latitude de 36 à 39. Longitude de 29 ¼ à 40 ¼. 2 parallèles. Climats IV et V. — Mers : Sardonum Pelagus, Tyrrenicum pelagus, Africanum pelagus.
F. 76v-77 . « Octava Europae tabula ». Deux pages, 480 x 480 mm. — Régions comprises entre la mer d’Azov (Meotis Palus) et la mer Baltique : Sarmatia in Europa (répété à deux endroits), avec la péninsule de Crimée (Taurica Chersonesus (carte très abîmée en bas )). — Latitude de 47 à 63. Longitude de 43 à 72. 7 parallèles. Climat VII. Les distances entre les parallèles sont irrégulières (de deux à trois graduations, selon les cas). — Mers : Sarmaticus Oceanus, Venedicus Sinus, Meotis Palus, Byce Palus, Euxini Ponti Pars.
F. 78v-79 . « Europae tabula nona ». Deux pages, 490 x 660 mm. — Europe orientale entre la Pannonie inférieure et la mer Noire : Iazyges Metanastae, Dacia, Mysia Inferior, Tracia, Chersones. — Latitude de 41 à 48 ½. Longitude de 42 ½ à 57 ¾. 4 parallèles. Climats V à VII. — Frontière oblique entre Illiridis dalmatiae liburniae pars et Dacia. — Mers : Ionium Mare, Egei pelagi pars, Melanus Sinus, Helspontus, Propontis, Euxini Ponti Pars.
F. 80v-81 . « Decima Europae tabula ». Deux pages, 480 x 560 mm. — Grèce (Macedonia, Epirus, Achaia, Euboea Insula, Peloponesus, Creta insula). La carte déborde le cadre au sud, pour représenter la Crète en entier. —Latitude de 34 à 42 ½. Longitude de 44 à 56. 3 parallèles, espacés régulièrement (deux graduations et demie). Climats IV et V. — Mers : Ionium Pelagus, Pars Adriatici Pelagi, Termaicus Sinus, Atticus Sinus, Aegeum Pelagus, Corintiacus sinus, Pelasgicus, Maliacus Sinus, Saronicus Sinus, Creticum Mare.
F. 82v-83 . « Aphricae sive Libyae tabula prima ». Deux pages, 480 x 660 mm. — Afrique du Nord-Ouest (Mauritania Tingitanica, Mauritania Cesariensis). — Latitude 25 à 40. Longitude de 5 à 28. 5 parallèles. Climats III à V. — Trait vertical doré pour séparer la Mauritanie Tingitane de la Mauritanie Césarée. Gadira insula, Pena insula et Erythia insula dans l’Atlantique. — Mers : Occidentalis oceanus et Mare Exterius, Ibericum Mare, Sardoum Pelagus (La carte est très endommagée au centre ). — Légendes : à l’ouest du détroit de Gibraltar ([Herculeum] Fretum), une colonne est représentée avec l’inscription habila columna.
F. 84v-85 . « secunda Libyae tabula ». Deux pages, 430 x 570 mm. — Afrique du Nord, au sud de la Sardaigne et de la Sicile : Africa. — Latitude de 25 à 39. Longitude de 26 à 47. 5 parallèles, distances irrégulières. Climats III à V. — Mers : Sardoi Pelagi Pars, Tyrrenum Pelagus, Aphricanum Pelagus. AFRICA en lettres capitales rouges.
F. 86v-87 . « tertia Libyae tabula». Deux pages, 470 x 760 mm. — Afrique du Nord (côte de la Cyrénaique et Égypte jusqu’à la mer Rouge, Nil au sud jusqu’à la première cataracte). Cyrene et Pentapolis, Marmarica Libyeque et Aegyptus, Libya Egypti. — Latitude de 23 à 32. Longitude de 47 à 65. 3 parallèles. Climats II et III. — Frontières rectilignes des provinces. — Mers : Libyum Mare, Syrtis Magne Pars, Egyptiacum Pelagus, Sinus Arabicus Pars.
F. 88v-89 . « quarta Libyae tabula ». Deux pages, 450 x 730 mm. — Toute l’Afrique connue, depuis l’océan Atlantique jusqu’à l’océan Indien. Libye intérieure et Égypte, jusqu’à l’Éthiopie au Sud et les sources du Nil ; Arabie et Golfe Persique. Diverses parties de l’Éthiopie. — Latitude de 16 Sud à 37 Nord. Longitude de 1 à 85 Est. Les îles Fortunées sont à la longitude zéro. 13 parallèles, du 2e parallèle au sud de l’Équateur au 10e parallèle au nord. Du premier au 4e climat. Un trait oblique sépare l’Afrique connue de l’Ethiopia Interior et de la Cinnamonifera regio, sans toponymes. — Mers : à l’Ouest, Occidentalis Oceani Pars, Africanum Pelagus, Libycum Mare et Africanum Pelagus, ; à l’Est, Arabicus Sinus, Rubrum Mare, Barbaricus Sinus, Persicius Sinus Pars.
F. 90v-91 . « Prima Asiae tabula». Deux pages, 500 x 720 mm. — Asie mineure, jusqu’à la rive gauche de l’Euphrate : Pontus, Bitinia, Que proprie Asia dicitur, Phrygia magna, Licia, Galatia, Paphlagonia Pisidia, Pamphilia Isauria, Cappadocia, Armenia Minor, Cilicia. — Latitude de 35 à 44 ¼. Longitude de 54 à 72. 5 parallèles. Climat IV à VII. — Lignes obliques pour les frontières entre les provinces. — Mers : Euxinus Pontus, Propontis, Icarium Pelagus, Mirtoum Pelagus, Rhodiacum pelagus, Liciacum Pelagus, Pamphiliacum Pelagus, Cilicie Angustie, Isicus Sinus.
F. 92v-93 . «Tabula Asiae secunda ». Deux pages, 510 x 540 mm. — Pays des Sarmates, au nord et à l’Est de la mer d’Azov, jusqu’à l’ouest de la mer Caspienne : Sarmatia Asiatica. — Latitude de 47 à 63. Longitude de 60 à 88. 7 parallèles. Climat VII. — Mers : Maeotis Palus, Byce Palus. — Vignettes urbaines assez variées.— Vignettes accompagnées de légendes indiquent des lieux particuliers : arae caesaris, dans une boucle du Tanais, avec la représentation d’un autel sur lequel s’élèvent des flammes ; deux colonnes au sud des Hippici Mons, deux portes signalant un défilé (Sarmatice Pyle), entre les Ceraun Montes et l’Albani Mons.
F. 94v-95 . « Tertia Asiae tabula ». Deux pages, 475 x 630 mm. — Régions comprises entre le mont Taurus et les monts du Caucase : Armenia Maior, Colchis, Iberia et Albania. — Latitude de 39 à 47. Longitude de 71 à 87. 4 parallèles. Climats V à VII. — Mers : Euxini Ponti pars, Hircani sive Caspii Pelagi pars.
F. 96v-97 . « Asiae quarta tabula ». Deux pages, 480 x 690 mm. — Le Levant, entre la Mer Méditerranée et le Tigre, le mont Taurus et l’Arabie : Cyprus insula, Syria curva, Syria Phoenicia, Syria Palestina Judea, Arabia Petrea, Mesopotamia, Arabia deserta, Babylonia. — Latitude de 29 à 38. Longitude de 63 à 80. 4 parallèles. Climats III à V. — Frontières de certaines provinces. Le rouge du cadre de la page de droite est parti ou n’a pas été achevé. — Mers : Panphylium Mare, Aegyptiaci Pelagi Pars, Syriacum Pelagus, Ciliciae Angustie, Issicus Sinus, Persici Sinus Pars. — Au nord de l’Arabie, autour du mont Sinaï, on peut lire Saracena regio, et près des montagnes d’Arabie, le nom Raipheni à côté de son équivalent en lettres grecques.
F. 98v-99 . « Asiae tabula quinta». Deux pages, 450 x 640 mm. — Régions comprises entre la mer Caspienne et le golfe Persique, et entre le Tigre et le Masdoranus Mons. Provinces : Assyria, Susiana, Media, Persis, Parthia, Carmania Deserta. — Latitude de 30 à 43. Longitude de 76 à 101. 6 parallèles. Climats III à VI. — Frontières de certaines provinces. La couleur rouge du cadre de gauche est devenue orange. — Mers : Hyrcani seu Pelagi pars, Sinus Persici pars.
F. 100v-101 . « Sexta Asiae tabula ». Deux pages, 430 x 680 mm. — Péninsule arabe : Arabia felix et Carmenie deserte pars. — Latitude de 9 à 31. Longitude de 65 à 104. 6 parallèles. Climats I à III. — Mers : Arabicus Sinus, Rubrum mare, Persicus Sinus, Carmanicus Sinus, Paragon Sinus, Sachalites Sinus, Indici Pelagi Pars.
F. 102v-103 . « Septime Asiae tabula ». Deux pages, 440 x 690 mm. — Régions à l’est de la mer Caspienne : Hyrcania, Margiana, Scythia intra Imaum Montem, Saces, Sogdiana, Bactriana. — Latitude de 35 à 63. Longitude de 79 à 145. 12 parallèles. Climats IV à VII. — Mers : Hyrcanum quod et Caspium mare. — Les vignettes de villes sont variées : Hyrcania a une vignette en forme de dôme. Une tour est représentée sur un promontoire des monts Imaus avec l’inscription « Turris Lapidea Mons ».
F. 104 . « Octava Asiae tabula ». Une page, 345 x 330 mm. — Régions à l’Est des monts Imaus : Scythia extra Imaum montem, Serica. — Latitude de 36 à 63. Longitude de 140 à 180. 12 parallèles. Climats IV à VII. — Frontière oblique entre Scythia et Serica. — Montagnes : Imaus mons, Emodi montes qui et Serici, Ottorrus mons, Annibi et Anzaci montes, Casii montes, Asmirei montes, Thagius mons.
F. 105 . « Asiae tabula nona». Une page, 410 x 310 mm. — Régions au nord-ouest de l’Inde. Aria, Paropanisade, Drangiana, Arachosia, Gedrosia. — Latitude de 18 à 39. Longitude de 101 à 120. 7 parallèles. Climats II à V. — Frontières de certaines provinces. — Mers : Indici pelagi pars.
F. 106v-107 . « Decima Asiae tabula». Deux pages, 520 x 670 mm. — L’Inde, India intra Gangem Fluvium, entre les monts Imaus et l’océan Indien, l’Indus et le Gange. Latitude de 11 à 39. Longitude de 109 à 148 ½ . 9 parallèles. Climats I à V. — Frontières de provinces à l’ouest. — Mers : Indicum pelagus, Canthe Sinus, Barigazenus Sinus, Colchicus sinus, Agaricus Sinus, Gangeticus Sinus.
F. 108v-109 . «Undecima Asiae tabula». Deux pages, 510 x 530 mm. — Régions à l’est du Gange : India extra Gangem, Sinae, Aurea Chersonesus. — Latitude de 8 Sud à 37 Nord. Longitude de 135 à 180. 11 parallèles. Climats indiqués au Nord : I à IV. — Mers : Gangeticus sinus, Indicum pelagus, Prasodes Mare, Sarabacus sinus, Magnus sinus, Perimulicus Sinus.
F. 110 . « Duodecima et ultima Asiae tabula». Une page, 350 x 340 mm. — L’île de Taprobane (Taprobane Insula). — Latitude de 6 Sud à 13 Nord. Longitude de 116 à 135. Aucune indication de parallèles ni de climats. — Aucun nom de mer. Légende en capitales rouges : elephantum pacum

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits d'origine italienne, VIIIe-XVe siècles : Latin 8834)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Catalogues: DELISLE (L.), Le Cabinet des Manuscrits, I, Paris, 1868, p. 298. Catalogue général des manuscrits latins, n° 8823-8921, Paris, BnF, 1997, p. 16-17 (notice détaillée). Colophons des manuscrits occidentaux des origines au XVIe s., II, Fribourg, 1967, nos 7331-7335. SAMARAN (C.) ET MARICHAL (R.), Catalogue des mss en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de copiste, III, Paris, 1974, p. 624 et 833. VAN PRAET (J.), Catalogue des livres imprimés sur vélin avec date, depuis 1457 jusqu’en 1472, I, Paris, 1813, 17-18 n.
Texte et cartes: FISCHER (J.), De Cl. Ptolemaei…operibus. Geographia…, Leyde-Leipzig, 1932, I, 218 et 375-398 sous le sigle L 33 et II, pl. XXXI, f. 1. DESTOMBES (M.), Mappemondes A.D. 1200-1500, Amsterdam, 1964, p. 248. DUVAL-ARNOULD (A.), "Les manuscrits de la géographie de Ptolémée issus de l'atelier de Piero del Massaio (Florence, 1469-v. 1478)", dans Humanisme et culture géographique : l'époque du Concile de Constance, actes du colloque de Reims (18-19 nov. 1999), Brepols, Turnhout, 2002.
Décor et codicologie: AVRIL (F.), Dix siècles d'enluminure italienne, VIe-XVIe s., Paris, B. N., 1984, n° 104. Aujac (G.), « Le peintre florentin Piero del Massaio… », dans Geographia Antiqua, 3-4 (1994-1995), p. 187-209, spécialement p. 195-196. BERKOVITS (I.), Illuminated manuscripts from the library of Mathias Corvin, Budapest, 1964, 88.
Histoire: CSAPODI (C.) et CSAPODI-GARDONYI (C.), Bibliotheca Corviniana. La bibliothèque du roi Mathias Corvin de Hongrie, Budapest, 1982, 18-21, 66 et pl. LV. CSAPODI (C.), The Corvinian Library…, Budapest, 1973, p.337-338, n°557. JOSSERAND (P.) ET BRUNO (J.), « Les estampilles du département des Imprimés de la B.N. », dans Mélanges d’histoire du livre et des bibliothèques offerts à M.F. Calot, Paris, 1960, p. 289, n° 31.
Expositions:

Bibliographie

1995
cité p. 201 ; notice p. 195-196 + fig. 8 et 9
Germaine AUJAC, "Le peintre florentin Piero del Massaio et la Cosmographia de Ptolémée", Geographia antiqua , 3-4 (1994-1995), p. 187-204 + 10 ill.
Mss. [ 4°pièce 2307

1997
notice pp. 16-17
Catalogue général des manuscrits latins. N°s 8823-8921. S.d. J. Sclaffer — M-P. Laffitte, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1997
Mss. [ Usuel

2002
cité p. 229, note 33
Emmanuelle VAGNON, " Les fleuves dans les cartes médiévales : l'exemple du Nil", Itineraria , 1 (2002), p. 207-235 + 8 ill.
Mss. [ 8° pièce 6853

2002
cité p. 71
Peter FARBAKY, Szatmári György, a mecénás : egy föpap müpártoló tevékenysége a Jagelló-kori Magyarországon , Budapest, Akadémiai k., 2002
Tolbiac [ 2003-293954

2002
cité pp. 231, 239-242
L. DUVAL-ARNOULD, « Les manuscrits de la Géographie de Ptolémée issus de l'atelier de Piero del Massaio (Florence, 1469-vers 1478) », in Humanisme et culture géographique à l'époque du concile de Constance autour de Guillaume Fillastre . Ed. D. Marcotte, Turnhout, Brepols, 2002, p. 227-244
Mss. [4° Impr. 2612

2004
cité p. 916 dans la notice de Rosselli Francesco
Dizionario biografico dei miniatori italiani. Secoli IX-XVI . A cura di M. Bollati, Milano, Ed. Sylvestre Bonnard, 2004
Mss. [ 4° Impr. 2792

2005
cité p. 112
A. DI DOMENICO, « I miniatori », in Il Libre d'Ore di Lorenzo De'Medici . A cura di F. Arduini, Modena, Franco Cosimo Panini, 2005, p. 107-139
Mss. [ 8° Impr. 9782

2005
cité p. 77
The splendor of the word. Medieval and Renaissance illuminated manuscripts at the New York Public Library . Ed. J.J.G. Alexander — J. H. Marrow — L. Freeman Sandler, New York, Harvey Miller, 2005
Mss.[ C 2315

2007
cité pp. 253, 258
F. CORSI MASI, « Qualche riflessione sul libro d'ore mediceo per Misabetta Sassetti», Rivista di storia della miniatura , 11 (2007), p. 251-266
Mss. [ P 191 A

2006
cité p. 281 (note n° 51)
Marie-Pierre LAFFITTE, « La politique de reliure du département des Manuscrits pour ses collections occidentales, de la Révolution à la Monarchie de Juillet », (tiré à part) in Bibliophilies et reliures : mélanges offerts à Michel Wittock , dir. Annie De COSTER, Bruxelles, Librairie F. Tulkens, 2006, p. 274-291
Mss. [ non coté / Tolbiac [ Y Usuels Réserve Reliure G. 19

2009
Patrick Gautier Dalché, La Géographie de Ptolémée en Occident , Turnhout : Brepols, 2009

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Emmanuelle Vagnon et Marie-Pierre Laffitte (août 2004).

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 14028. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 13158.

Ad tempora Claudii Ptolomaei viri Alexandrini cogitanti mihi illud occurritur...

f. 1

Cosmographia designatrix invitatio est totius orbis cogniti...

f. 2v

Cum qua suppositione facere opporteat...

f. 61

Expositionem partis orientalis Europae...

f. 22

Expositionem partium quae sequuntur Asiae majoris...

f. 49

Expositionem primarum partium magnae Asiae Ponti...

f. 39v

Expositionem totius Africae juxta subjectas provincias...

f. 32

Expositionem ultimarum partium majoris Asiae...

f. 55

In quo differt cosmographia...

f. 2v

Quae ad universalem cosmographiae descriptionem...

f. 11v