Latin 861

Cote : Latin 861
Ancienne cote : Colbert 3318
Ancienne cote :  Regius 3876 5.A
Missale Parisiense.
XIV e siècle (premier quart : vers 1315)
Origine: Paris

Écriture : Plusieurs mains : A (f. Av-436v), B (f. 437-438v), C (f. 439-440v), al . (f. 442v-444).

Décoration:
La décoration du volume dénote l’influence exercée sur l’enluminure parisienne par Maître Honoré , auteur présumé du Bréviaire de Philippe le Bel (ms. BnF, Latin 1023) : cf. Fastes du gothique , 1981, n° 228. L’attribution présumée de l’œuvre à Richard de Verdun n’est étayée par aucun élément.
Le manuscrit est orné de 17 lettres historiées et de 2 peintures pleine page précédant le canon aux f. 147 et 148, appartenant au cycle iconographique traditionnel des missels (cf. Bibl. Sainte Geneviève, ms. 103 ; Sheffield, Museum, Guild of Saint-George). F. 437 : lettre historiée d’une autre main.

Légendes des peintures : voir Leroquais, Missels et sacramentaires , II, p. 248-249 (la foliotation indiquée est celle des titres courants en chiffres romains).
Lettres historiées à prolongement de vignettes (foliotation moderne) : f. 1 (Premier dimanche de l’Avent, Introit) : le célébrant élevant son âme à Dieu sous la forme d’un petit enfant ; f. 18v (messe du jour) Nativité ; f. 22 (Épiphanie) : adoration des mages ; f. 145 (Messe) : Préface ; f. 149 (Messe) : Canon ; f. 153 : Résurrection ; f. 172v : Ascension ; f. 178 : descente de l’Esprit saint (Pentecôte) ; f. 185v: la Trinité ; f. 233 : martyre de s. André (30 novembre) ; f. 244 : la Purification (2 février) : présentation au Temple ; f. 249v : Annonciation (25 mars) ; f. 258 : nativité de Jean-Baptiste (24 juin) ; f. 271 : couronnement de la Vierge (office de l’Assomption) ; f. 275v : s. Louis (25 août) ; f. 294 : apôtre. – F. 437 : Visitation (d’une autre main).
Peintures pleine page à bordure tricolore : f. 147v : Crucifixion; f. 148 : Christ en majesté entouré des symboles des quatre évangélistes. Scènes identiques dans les marges inférieures. Armes de France et de Navarre sur le fond de la peinture du Christ en majesté au f. 148.

Décoration secondaire : au moins trois ornemanistes.
F. Vv-436v : Lettre ornée (4 l.) à antennes vignettées sur fond d’or à chaque f. du calendrier (f. Vv-XI). – Lettres ornées à antennes vignettées (2 à 5 l.) sur fond d’or au début des différentes parties de l’office (Lectio, Evangelium, Secreta, Prefatio, Prosa, Oratio, Tractus, Responsorium, Post communionem etc). – Lettres ornées de vignettes (1 portée à 1 portée et 1 l.) sur fond or, de plus grand module, introduisant les parties notées des offices. – Initiales filigranées alternativement champies et bleues (1 l.) au sein du texte et au début des psaumes, des préfaces etc. – Initiales filigranées (1 l.) alternativement or, bleue et lie de vin introduisant les différentes fêtes du calendrier (f. Vv-XI). – Bouts de ligne. – Encadrements de baguettes vignettées, ornées de grotesque (f. 233)
F. 437-438 (dernier cahier) : Lettres champies filigranées au début des prières et lectures des différents offices. – Pieds de mouche introduisant les titres. – Bouts de ligne. F. 439-440v (dernier cahier) : absence de décoration secondaire : espaces laissés blancs pour les initiales ornées.
F. 443v : initiales sur fond d’or .

Parchemin ; VII (A-G: calendrier) + 444 f. à 2 colonnes, précédés de trois gardes de papier moderne et de cinq gardes de parchemin (ancienne contregarde, I-IV), suivis de trois gardes de papier moderne300 × 210 mm (justification : 195 x 125 mm) .

42 cahiers (la foliotation indiquée est la foliotation moderne) : 1 4 (4 premières gardes : ancienne contregarde-III), 2 8 (f. IV-G), 3 12 (f. 1-12), 4 12 (f. 13-24), 5 12 (f. 25-36), 6 12 (f. 37-48), 7 12 (f. 49-60), 8 12 (f. 61-72), 9 12 (f. 73-84), 10 12 (f. 85-96), 11 12 (f. 97-108), 12 12 (f. 109-120), 13 12 (f. 121-132), 14 6 (f. 133-138 ), 15 12 (f. 139-152, incluant les deux images pleine page des f. 148-148), 16 12 (f. 153-164), 17 12 (f. 165-176), 18 12 (f. 177-188), 19 12 (f. 189-200), 20 12 (f. 201-212), 21 12 (f. 213-224), 22 18 (f. 225-232), 23 12 (f. 233-244), 24 12 (f. 245-256), 25 12 (f. 257-268), 26 13 (7+6) (f. 269-281 : f.275 ajouté), 27 12 (f. 282-293), 28 12 (f. 294-305), 29 12 (f. 306-317), 30 12 (f. 318-329), 31 12 (f. 330-341), 32 12 (f. 342-353), 33 12 (f. 354-365), 34 12 (f. 366-377), 35 12 (f. 378-389), 36 12 (f. 390-401), 37 12 (f. 402-413), 38 4 (f. 414-417), 39 10 (f. 418-427 ; f. 427), 40 9 (5+4) (f. 428-436 ; onglet apparent entre les f. 436 et 437), 41 8 (f. 437-444).

Alternance de texte et de parties notées (notation carrée sur quatre lignes rouges), souvent introduites par des initiales ornées (2 l.) de plus grand module. – F. 342-417 : prosae notées des offices de l’année.
Réclames apparentes au verso du dernier feuillet des 3 e , 4 e et 5 e cahiers. – Feuillets signés de i à 6 à l’intérieur des cahiers. Cahiers signés par deux séries de lettres successives : première série (f. IV-293) de a à z (f. IV-256), puis z (f. 257-268), 9 (f. 269-281), z (f. 282-293) ; deuxième série (f. 294-444) de a à o ; les signatures de la première série sont placées dans la marge gauche au niveau de la dernière ligne du texte, celles de la deuxième série se trouvent dans l’interstice entre les deux colonnes du texte, au niveau de la dernière ligne. – Mention « correctus » au verso du dernier feuillet de chaque cahier.
Titres courants : foliotation en chiffres romains à l’encre bleue et or (I-CCCCLXIII). Erreur de foliotation à la reprise du 27 e cahier, passant de « CCLXXIX » à « CCC » (f. 280-281), bien que le texte ne présente aucune lacune. Titres courants manquant pour le 40 e cahier (f. 428-436). – Foliotation moderne rajoutée à l’encre.
Au sein du texte, titres rubriqués (f.1-436v, 438v), soulignés à l’encre rouge (f. 437-438). – Annotations dans les marges.
Feuillets blancs marquant les grandes divisions du missel : f. 138vb (fin de la Passion, début de l’ Ordo missae ), f. 232v (fin du Temporal ; début du Sanctoral, f. 293 (fin du Sanctoral, début du Commun des saints), f. 417vb (fin des proses notées, début du Kyriale ), f. 426v-427r-v (fin du Kyriale , début des messes votives), f. 441-442r blancs.
Le texte du manuscrit s’achève au f. 436v. La numérotation des cahiers et la réglure se poursuivent jusqu’au f. 444. On peut penser que les dernières prières des f. 437-444 ont été transcrites postérieurement (écriture XV e s. : f. 437-440v, 442v, et XVI e s. : f. 443).
Mention (XVII e s.) sur le feuillet de garde I : « Missale Parisiense ad usum Magnae Confratriae Burgensium Parisiensium in ecclesia parrochiali Sanctae Mariae Magdalenae ». .

Reliure XVIII e s. maroquin rouge aux armes royales.

Réglure à l’encre

Aux f. A et 440v estampilles de la « BIBLIOTHECEA REGIAE », Ancien Régime (avant 1735), modèle identique à Josserand-Bruno, 270, type 5.
Manuscrit en latin

Historique de la conservation

L’élégance du volume, la finesse de la décoration et le décor héraldique sur le fond de l’image du Christ en majesté suggèrent que le manuscrit fut exécuté pour Louis X le Hutin (4 octobre 1289-5 juin 1316), le seul à avoir porté parties avec les armes de France celles de sa mère Jeanne I re de Navarre (14 janvier 1273-2 avril 1305).
On ne sait si le missel était resté dans les collections royales à l’époque de Charles V . L’incipit du 2 e feuillet après le calendrier (« [gau]dia tu animas et corpora ») rappelle celui de l’ancien manuscrit de la collection Ruskin (musées Sheffield) que Léopold Delisle a identifié avec le missel conservé à Vincennes en 1380 : « Item est assavoir que en ladicte chappelle a ung Messel, tres bien escript et noté ; et se commance ou deuxiesme feuillet : corpora » (inv. G 2621 ; Delisle, Recherches , 1907, I, p. 158, XIII). Les deux manuscrits semblent très proches.

Deux annotations aux f. 438 (office en l’honneur de la Visitation) et 438v (prières) indiquent que le missel était au XIV e siècle, entre les mains de la Grande Confrérie Notre-Dame aux prêtres et aux bourgeois de Paris : « Hec reperientur in libro chori ad longum. Et eciam post mortem Egidii Fagot [ Gilles Fagot ] presbiteri, in artibus magistri et in decretis licentiatus, quondam confrater Magne Confratrie, fundatoris istius officii Visitacionis pro anima ejus et suorum quorumcumque benefactorum, celebrabitur cum jamdicto officio parva missa de requiem per unum presbiterum de confratribus per dominum abbatem ad hoc deputatum, prout patet lacius per litteras super hoc confectas… » (f. 438) ; « Pro fundacione domini Johannis le Duc [ Jean le Duc ]. Oratio ( rubr .) » (f. 438v.). Cette appartenance est confirmée par une note dans la marge inférieure du f. 444 (XV e s.): « Ce missel est de la Grant confrarie Nostre Dame aus bourgeoys de Paris » : cf. André Vaquier, « Les origines de la Grande Confrérie Notre-Dame aux prêtres et aux bourgeois de Paris », in Revue d'histoire de l'Église de France , vol. 9, n° 43 (1923), p. 206-215.

Le volume faisait partie au XVII e siècle des collections de Jean-Baptiste Colbert dont il porte la cote sur le recto du feuillet de garde V : « Cod. Colb. 3318 ».
Le missel entra avec les manuscrits de Colbert dans la Bibliothèque royale en 1732 : cf. Delisle, Cabinet des manuscrits …, I, p. 477-486. Le volume reçut alors la cote 38765A.

Présentation du contenu

F. Av-436. Missale Parisiense
F. Av-G. [Calendrier de Paris].
F. 1-138v et 153-230v. [Temporal]. « Dominica .I a . in adventu Domini ( rubr .) ». – F. 13v. « In vigilia Nativitatis Domini officium ( rubr .) ». F. 18v. « Ad magnam missam officium ». – F. 21v. « In circoncisione Domini officum ( rubr .) ». F. 22. « In die Epyphanie officium ( rubr .) ». – F. 99. « Dominica in ramis palmarum congregatis processionibus ( souligné à l’encre rouge ). – F. 153. [Office de Pâques]. – F. 162. « Annotinum Pascha (rubr .) ». F. 172v. « In die Ascensionis officium ( rubr .) ». – F. 178. « In die sancto Penthecosten officium ( rubr .) ». – F. 185v. « In festo sancte Trinitatis officium ( rubr .) ». – [Pas de messe de la Fête-Dieu]. – F. 229v. « Dominica .XXV. a officium ( rubr .) ».
F. 139-152v. [Ordo missae. Préfaces et canons]. « Incipit Ordo missae. Sacerdos induat se rocheto dicens ( rubr .) ».
F. 141-146. Préfaces. – F. 149-152. Canon.
F. 230v-232. [Fête de la dédicace]. « In dedicatione ecclesie officium ( rubr .) ».
F. 233-291v. [Sanctoral]. F. 233. « In vigilia s. Andree apostoli officum ( rubr .) ». – F. 234v. « De susceptione reliquiarum officium ( rubr . »). F. 239 (10 janvier). « Sancti Guillelmi ( rubr .) ». – F. 249v. « In Annuntiacione sancte Marie virginis ( rubr .) ». – F. 250 (2 avril). « Sancte Marie Egyptiace ( rubr .). – F. 251v (29 avril). « Petri martiris sicut de uno martiri in tempore paschali ( rubr .) ». – F. 256v. « In vigilia sancti Johannis Baptiste officium ( rubr .) ». F. 262v (7 juillet). « In tranlatione sancti Thomi martiris ( rubr .) ». F. 265 (28 juillet). « Sancte Anne officium ( rubr .) ». – F. 269 (11 août). « De susceptione sancte corone officium ( rubr .) ». – F. 271 (15 août). « In die [Assumptionis beate Marie] officum ( rubr .) ». – F. 275v (25 août). « De sancto Ludovico ad missam officium ( rubr. ) ». – F. 281 (17 septembre). « Sancti Audomari episcopi et confessoris officium ( rubr .) ». F. 284v (3 octobre). « Francisci confessoris officium sicut unius confessoris non episcopi ( souligné à l’encre rouge ) ».
F. 294-325v. [Commun des saints].
F. 325v-341v. [Messes votives].
F. 342-417v. [Proses notées au nombre de 84].
F. 418-426. [Kyriale] : cf. C. Wright, Music and Ceremony at Notre-Dame of Paris: 500-1550 (Cambridge Studies of Music), Cambridge, 1989, p. 82-90 et passim.
F. 428-436. [Offices]. F. 428. « De Eucaristia ad missam officium ( rubr .) ». – F. 433v. « In festo sancti Ludovici episcopi et confessoris de ordine Fratrum minorum. Ad missam. Introitus ( rubr .) ».

F. 437-444v. [Prières diverses].

Bibliographie

André Vaquier, « Les origines de la Grande Confrérie Notre-Dame aux prêtres et aux bourgeois de Paris », in Revue d'histoire de l'Église de France , vol. 9, n° 43 (1923), p. 206-215
.
V. Leroquais, Sacram ., 1924, II, 248
.
F. Avril, L’enluminure à la cour de France au XIV e siècle , Paris, 1978, p. 10, 34, pl. 2
.
Les Fastes du gothique : le siècle de Charles V , Paris, 1981, n° 228
.
Christian de MERINDOL, "La politique de la seconde maison d'Anjou à l'égard de la Bretagne d'après les témoignages de l'héraldique et de l'emblématique", 107 e Congrès national des sociétés savantes.Brest. 1982. Philologie et histoire , Paris, CTHS, 1984, p. 185-206, cité à titre de comparaison p. 191, note 22
.
Ch. Sterling, La peinture médiévale à Paris, 1300-1500 , Paris, I, 1987, p. 51-52
.
Joan A. HOLLADAY, Illuminating the Epic : The Kassel « Wimmehalm » Codex and the Landgraves of Hesse in the Early Fourteenth Century , Seattle, London, College art association, University of washington press, 1996, cité p. 27 (note n° 3)
.
Peter BURKHART, « Eine wiederentdeckte Bible historiale aus der Königlichen Bibliothek im Louvre. Stuttgart, WLB Cod. Bibl. 2° 6 », Scriptorium , 53/1 (1999), p. 187-199, (ca. 1315), cité p. 192, note 24
.
Barbara HAGGH, "Binchois and Sacred Music at the Burgundian Court", Binchois Studies . Ed by A. Kirkman - D. Slavin, Oxford, University Press, 2000, p. 11-25, cité p. 18, 19, 23, 24 (note 24)

A. LINDER, Raising Arms. Liturgy in the Struggle to Liberate Jerusalem in the Late Middle Ages , Turnhout, Brepols, 2003, cité pp. 47-48, 76, 219, 318-320, 334
.
Ingrid GARDILL, Sancta Benedicta. Missionarin, Märtyrerin, Patronin. Der Prachtcodex aus dem Frauenkloster Sainte-Benoîte in Origny, Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2005, cité p. 244 (note 25)
.
M. HUGLO, « Aux origines des tropes d'interpolation : le trope méloforme d'introït. 1 ère partie : la tradition sangallienne (St. Gall, Stiftsbibliothek 484 et 381) », in Michel HUGLO, Chant grégorien et musique médiévale , Aldershot, Ashgate / Variorum, 2005 [VII, p. 5-29]
.

2005
Cité p. 372
Lawrence NEES, "On the image of Christ crucified in early medieval art", tiré à part de Il volto santo in Europa. Culto e immagini del Ccifisso nel Medioevo. Atti del Convegno internazionale di Engelberg (13-16 settembre 2000), Istituto storico Lucchese, (2005), p. 347-385.
[MSS 8° pièce 7578
Jean-Baptiste LEBIGUE, Initiation aux manuscrits liturgiques , Paris, IRHT, 2007 (Ædilis, Publications pédagogiques, 6): http://aedilis.irht.cnrs.fr/initiation-liturgie/

2008

Aden KUMLER, "Faire translater, faire historier : Charles V's Bible historiale and the visual rhetoric of vernacular sapience", extrait de Studies in iconography , ISSN 0148-1029, vol. 28, 2008, p. 90-135, cité p. 127, n. 22

2013

Alison STONES, Gothic manuscripts : c. 1260-1320 , London : H. Miller ; Turnhout : Brepols, 2013, cité parmi les sources, p. 57

Informations sur le traitement

notice mise à jour par Véronique de Becdelièvre (mai 2014).

BALUZE (Etienne) • Copies et notes autographes

GILLES FAGOT, de la Grande Confrérie N.-D

JESUS CHRISTUS • Couronne d'épines Missa