Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 1-3857 [Ancien fonds latin] > Latin 631-952

Latin 776

Cote : Latin 776  Réserver
Ancienne cote : Colbert 873
Ancienne cote :  Regius 3661(3)
seconde moitié du XIe siècle
Texte dans une écriture caroline. Le titre de chaque fête ou commémoration est dans une écriture caroline de gros module avec des capitales. Mélodies liturgiques en notation neumatique diastématique aquitaine à l'encre noire et rouge.

Décoration : Au f. 1 v° calligramme à l'encre rouge au sein duquel a été copié le carmen « Organa quae dedit ipse tuo » à l'encre noire. Au f. 5 initiale historiée « A » (Ad te levavi animam meam) avec le Christ en buste style aquitain placée au cœur d'un rectangle orné de motifs végétaux et géométriques rehaussés de bleu, rouge, vert, jaune et violet. Initiales ornées de motifs végétaux et géométriques rehaussées de jaune, vert, rouge et violet (ff. 4 v°, 6, 7 v°, 13 v°, 15, 19, 20, 31, 35 v°, 40, 43 v°, 47 v°, 50 v°, 54 v°, 59, 71 v°, 76, 89, 90, 92, 98, 101 v°, 103, 116, 118, 120 v°, 123, 139, 149). Les différentes parties de la messe sont rubriquées : « Of » pour offertoire ; « psa » pour prosa ; « com » pour communion.

Parchemin 1 garde de papier + 2 gardes de parchemin + 154 feuillets (f. 154 intercalé au XIIe siècle) + 2 gardes de parchemin + 1 garde de papier.
410 x 270 mm (just. 300 x 18mm).

Réglure à la pointe sèche et à la pointe traçante à l'encre brune (Muzerelle 1-1/0/1-1)

Estampille : « BIBLIOTHECAE REGIAE » (Ancien Régime), avant 1735 modèle 7 de Josserand-Bruno (f. 1 et 155 v°).
Ce document est rédigé en latin.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

Historique : Ce graduel a été rédigé à l'usage de l'abbaye bénédictine Saint-Michel de Gaillac durant la deuxième moitié du XIe siècle. Il comporte une notation aquitaine. Présence d'un tonaire toujours en notation aquitaine (voir bibliographie : Véronique Dubois Le tonaire noté du manuscrit de Gaillac Paris, Lat. 776). Par ailleurs, cette abbaye bénédictine conserve une relique de saint Benoît comme le souligne la présence de la fête « Translatio sancti Benedicti » (ff. 30 et 104). Ce manuscrit comprend également la vigile et la messe de saint Michel (ff. 116-117 v°) qui très certainement se rapportent à la commémoration du saint patron de cette abbaye. Aussi, la présence de ces deux fêtes permet-elle d'entériner l'attribution de ce livre liturgique à l'abbaye bénédictine Saint-Michel de Gaillac au lieu d'un éventuel usage destiné à la cathédrale d'Albi comme l'indique son titre « Graduale Albiense ».

Ce graduel a été acheté par Jean-Baptiste Colbert à Philippe Boudon, trésorier de France à Montpellier, le 12 décembre 1682 sous le titre « Vetus antiphonarium cum notis musicis », Colbert 873 (voir Catalogues et documents divers relatifs aux manuscrits de Colbert, la plupart rédigés ou recueillis par Étienne Baluze, - Latin 9364, f. 86 -). Ce manuscrit entra ensuite à la Bibliothèque royale en 1732 sous la cote Regius 3661(3) avec d'autres manuscrits colbertins (voir Léopold Delisle :Le cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale. - Tome I, p. 439-547 -).Le titre « Graduale Albiense » a vraisemblablement été établi à partir de la mention « Antiphonarium vetus ecclesiae Albiensis » (voir Catalogue de la Bibliothèque Colbert n° « 873 » - Baluze 101, f. 15 v° -).Autre forme du titre : « Antiphonarium vetus ecclesiae Albiensis cum notis musicis » (voir Catalogus librorum mss. bibliothecae n° « 873 » - NAF 5692, f. 124 -

Présentation du contenu

L'incipit des séquences est entre parenthèses et, pour certaines d'entre elles, suivis d'une référence : « AH, n° » relevé dans le répertoire Analecta Hymnica.

  • 1) (ff. 2-15) Propre du temps

(f. 2) « Alleluia. Regi sua omnia regenti » (f. 2 v°) « In Sancto Pentecosten » (Sancti Spiritus adsit nobis gratia. AH 53, n° 70 ; Candida tu quia supra lilia)

(f. 3) Neuf antiennes pour le temps de l'avent ; (f. 5 v°) [Dominica IIII ante natalem Domini] (Invocavi te exaudi me aeterne rex. AH 49, n° 598) ; (f. 6) « Dominica III ante natale [sic natalem] Domini » (De caelo Deus humana petens salus. AH 49, n° 603) ; « Alia prosa » (De caelo plebem hanc miserere. AH 49, n° 601) ; (f. 7) « Idus decembris. Natalis sanctae Luciae virginis » (Lucis auctoris celsas laudes pangamus ; Virginales resonemus iugiter laudes) ; (f. 7 v°) « Dominica II ante natale [sic natalem] Domini » (Facinora plebi tue relaxare venisti ; Da nobis potenti in caelis in terris) ; (f. 8) « Feria IIII. Statio ad Sanctam Mariam Majorem » ; (f. 8 v°) « XII kalendas januarii. Natalis sancti Thome apostoli » ; (f. 9 v°) « Feria VI. Statio ad apostolos » ; (f. 9 v°) « Sabbato in XII lectiones. Statio ad sanctum Petrum » (In plebem electam suscipe redemptor. AH 49, n° 608) ; (f. 10 v°) « Dominica I ante natalis [sic natalem] Domini » (In crepare [sic concrepare] opimo studeto cantu Domino. AH 49, n° 609) ; (f. 11) « VIIII kalendas januarii. Vigilia natalis Domini » (Preparavit haec conditor solis atque ; Preparavit aeternus et clemens. AH 49, n° 612) ; (f. 12) « De I gallu. Statio ad Sanctam Mariam » ; « De luce. Ad sanctam Anastasiam » (Mirum fecti Dominus contempnendo) : « Ad processionem antiphonas » ; (f. 13 v°) « In die ad missam majorem. Statio [ad] sanctum Petrum » (Natus est nobis hodie parvulus filius ; Multas [sic Multis] locutionibus meditare pharie [sic] ; Natus est nobis Dominus ipse ; Dextera Dei cum Patre sempiterno. AH 49, n° 619).

  • 2) (15-18) Propre des saints

(f. 15) « VII kalendas januarii. Natalis sancti Stephani » ; (f. 16) « VI kalendas januarii. Natalis sancti Johannis evangelistae » ; (f. 16 v°) « In die ad missam majorem » (Florebit felix sempiternis gaudiis coronatus ; Florebunt sancti requie caeli potiti. AH 49, n° 633) ; (f. 17 v°) « V kalendas januarii. Natalis sanctorum Innocentum » ; (f. 18) « II kalendas januarii. Natalis sancti Silvestri papae ».

  • 3) (ff. 18 v°-22) Propre du temps

(f. 18 v°) « Kalendas Januarii. Octabam Domini. Ad Sanctam Mariam » ; (f. 19) « Dominica I post natalem Domini. Statio ad Sanctam Mariam » ; (f. 19 v°) « VIII idus januarii. Epiphania Domini » ; (f. 20) « Dominica I post Epiphaniam » (Veritas istam salvando turmam. AH 49, n° 622 ; Veritas cum Christo permanet in secula) ; (f. 21) « XVIIII kalendas Februarii. Sancti Felicis in Pincis » ; (f. 21 v°) ; « Dominica II post Epiphaniam Domini » (Labia nostra silescit lingua factori ; Labia sacra moderata summi Patris dextera ; O Deus omnipotens verax, fide).

  • 4) (ff. 22 v°-31 v°) Propre des saints

(f. 22 v°) « XVII kalendas Februarii. Natalis sancti Marcelli papae » (In conspectu Dei excelsi patris ; In conspectu meo pleno gratie) ; « XV kalendas Februarii. Natalis sanctae Priscae » ; (f. 23 v°) « XIII kalendas Februarii. Natalis sanctorum Fabiani et Sebastiani » ; (f. 24) « XII kalendas Februarii. Natalis sanctae Agnetis » ; (f. 24 v°) « Dominica III post Epiphaniam » ; (f. 25) « XI kalendas Februarii. Natalis sancti Vencentii » ; (f. 25 v°) « VIII kalendas Februarii. Conversio [sic convertio] sancti Pauli » ; (f. 26) « V kalendas Februarii. Sancta Agnes [et] sancta Secunda » (Intende virgo Israhel. Sit tibi ; Et in te proles virginum hunc Simeon ; Et regna benedicta inter mulieres) ; (f. 26 v°) « In Purificatione Sancte Marie » (Laudum Deus tuorum votorum digneris ; Psallens talia laudes et melos ; Post paternis verbis partum virgo) ; (f. 28) « Nonis Februarii. Natalis sanctae Agatae » ; (f. 28 v°) « XVI kalendas marcii. Natalis sancti Valentini » ; (f. 29) « VIII kalendas marcii. Cathedra sancti Petri » ; (f. 29 v°) « IIII kalendas marcii. Natalis sancti Gregorii » ; (f. 30) « XII kalendas aprili [sic aprilis]. Translatio sancti Benedicti » ; (f. 30 v°) « VIII kalendas aprili [sic aprilis] Annunciatio Sanctae Mariae » ; (f. 31) « In LXX. Statio ad sanctum Laurentium » (Audivit auris begnina superbis corda).

  • 5) (ff. 31 v°-78 v°) Propre du temps

(f. 31 v°) « Dominica LX. Statio ad sanctum Paulum » (Gloria tua rex qui es lux) ; (f. 32 v°) « Dominica L. Statio ad sanctum Petrum » (Cor meum tu elegis precepta ; Cor nostrum reple tuo lumine sapientiae) ; (f. 33) Feriae IIII ad VI [Feria IIII prosa : Decori meo oro ad Domino] ; (f. 34 v°) « In XL antiphonas » ; (f. 35) « Dominica in XL. Statio ad sanctum Johannem in Lateranis » (Liberabo eos dicit Dominus omnipotens) ; (f. 36 v°) Feriae II ad VI ; (f. 38 v°) « Sabbato. In XII lectiones » (hymnus : Benedictus es in firmamento coeli ; prosa : Et non egrediebar rex aeterne) ; (f. 40) « Dominica. Vacat » ; (f. 41 v°) Feriae II ad VI ; (f. 43 v°) « Sabbato. Statio ad sanctum Marcellinum » ; « Dominica III in XL. Statio ad sanctum Laurentium » (Semper Jhesu rex pie exaudire) ; (f. 44 v°) Feriae II ad VI ; (f. 46 v°) « Sabbato. [Statio] ad sanctam Susannam » (In justitia a longe sit a terra largire ; In justicia geenna [sic geena] vicina que fidelium ; In justitia Deum magnum verum) ; (f. 47 v°) « Dominica ad Hierusalem » (In Iherusalem tua virtute et laudes tue) ; (f. 48) Feriae II ad VI ; (f. 50) « Sabbato » (f. 50 v°) « Dominica in Passione Domini. Statio ad sanctum Petrum » (f. 51 v°) Feriae II ad VI [Feria II prose : Ossa benedicta omnium lingue exaudi ; Feria III prose : Exaudivit Dominus de caelo vocem ; feria V proses : Angelico adorando seculorum perpetuo ; Hierusalem civitatis magne in hac] ; (f. 54 v°) « Dominica in ramis palmorum » (hymne : Gloria laus et honor tibi sit. AH 50, n° 117) ; (f. 58) Feriae II ad VI ; (f. 67) « Incipit letaniae » ;(f. 71) « Dominica in Pascha. Stacio ad Sanctam Mariam » (Laetus aeter [aether] Stellifer Laudat. AH 49, n° 437 ; Pascha nostrum rex Resurrexit et ad Patrem) ; (f. 72 v°) Feriae II ad VI ; (f. 75) « Sabbato. Statio ad sanctum Johannem » ; (f. 75 v°) « Dominica prima post albas » à (f. 78 v°) « Dominica V post albas » [Dominica IIII prose : Cur reticendo silescit lingua factoris].

  • 6) (ff. 79-82 v°) Propre des saints

(f. 79) « XVIII kalendas maii. Natalis sanctorum Tiburcii et Valeriani et Maximi » ; (f. 79) « VIII kalendas maii. Sancti Georgii » ; (f. 80) « IIII kalendas maii. Natalis sancti Vitalis » (Beate martir tu prebe quae abi rogamus ; Hic est vere martir qui propter amorem ; Suscipe clemens preces voto supplici) ; (f. 80 v°) « Kalendas maii. Natalis apostolorum Philippi et Jacobi » ; « Nonis maii. Natalis sanctorum Alexandri, Venti, Theodoli » ; (f. 81) « Eodem die. Inventio Sancte Crucis » (Laudetur omnis tibi caterva cunctipotens ; O quam lignum pretiosum ubi ; Dicite cori cuncti et psallite ; Hic vir dux polorum viscera ; Protege dominator Domine tuisque famulis) ; (f. 82) « VI idus maii. Sanctorum Gordiani et Epimachi » (Mirabilis atque laudabilis colendus que nimis) ; « IIII idus maii. Sancti Pancrati ».

  • 7) (ff. 83-95) Propre du temps

(f. 83) « Feria II in rogationes. Antiphonas » ; (f. 84) « Feria tercia : antiphonas » ; (f. 88) « In litania majore. Ad sanctum Laurentium » ; (f. 88 v°) « In vigilia Ascensionis Domini » ; « In die Ascensionis Domini. Ad sanctum Petrum » (Quem Patris ad dexteram sedentis ; Rogo te Pater alme queso clemens ; Adest nempe die luciflua ; Per quem cuncte subsistunt caelique terrae) ; (f. 89 v°) « Dominica I post Ascensionem » ; (f. 90) « XIIII kalendas junii. Sancte Potenciane » : « III kalendas idus junii. Dedicatio Basilicae Sanctae Mariae ad martires » ; (f. 91 v°) « VIII kalendas junii. Sancti Urbani episcopi » ; « In vigilia Pentecosten » ; (f. 92) « Dominica in Pentecosten. Statio ad sanctum Petrum » (Hemanuhel reple pectora nostra paracliti ; Pentecostes promissos caelos spiritus adveniens ; Cantans divinus loquentes varus linguis ; Adorientem concendit Xpistus ad astra) ; (f. 93 v°) Feriae II ad VI ; (f. 95) « Sabbato in XII lectiones. Benedictio ».

  • 8) (ff. 95 v°-124 v°) Propre des saints

(f. 95 v°) « IIII idus juni. Sanctorum Marcellini et Petri » ; « VI idus juni. Sancti Medardi episcopi » ; (f. 96) « V idus juni. Sanctorum Priosi et Feliciani » (Cuncta caterva archangelorum apostolorum) ; (f. 96 v°) « II idus juni. Sanctorum Basilidis, Cyrini, Naboris, Nazarii ».

(f. 97) « XVI kalendas julii. Sanctorum Cyrici et Jolete [sic Julitae] » ; « XIIII kalendas julii. Sanctorum Marci et Marcelliani » (Prome ei itor piam digna Domino ; Cantemus eia Domino jocunda & decora ; Fulgebunt justi in conspectu Dei ; Fulgebunt semper ovantes et gaudemunt justi) ; (f. 97 v°) «XII kalendas julii. Sancti Gervasii » ; « VIIII kalendas julii. Vigilia sancti Johannis Baptistae » ; « In prima missa de nocte » ; (f. 98 v°) « In die ad missam » (Nomen ejus Johannes quod vocatum est ab angelo ; Oramus te o beate Baptista ; Et sicut liliorum candor in gloria splendebit) ; (f. 99 v°) « VI kalendas julii. Sanctorum Johannis et Pauli » ; (f. 100) « IIII kalendas julii. Natalis sancti Leonis papae » ; (f. 100 v°) « Eodem die vigilia sancti Petri apostoli » ; (f. 101 v°) « In natale sancti Petri apostoli » (Tunc electus hac verus apostolus est ; Beatus et gloriosus Petrus cui elegit Dominus) ; (f. 103) « II kalendas julii. Natalis sancti Pauli apostoli » ; « VI idus julii. Natalis sanctorum Processi et Martiniani » ; (f. 103 v°) « VI idus julii. Sanctorum VII fratres » ; (f. 104) « V idus julii. Translacio sancti Benedicti » (Laudetur alma fidelium ec[c]lesia ; Justus et probitate dignus germina pacis) ; (f. 104 v°) « II idus julii. Octave apostolorum ». 

(f. 104 v°) « XII kalendas augusti. Natalis sanctae Praxidis virginis » (Jhesus enim pro pecatis venit ; Alta caelorum sublima sedens in monte) ; (f. 105) « X kalendas augusti. Sancti Appolonaris episcopi » ; (f. 105 v°) « VIII kalendas augusti. Natalis sancti Jacobi » ; « IIII kalendas augusti. Sanctorum Felicis, Simplici, Faustini et Beatricis » ; (f. 106) « III kalendas augusti. Sanctorum Abdonis et Sennis » ; « IIII nonas augusti. Sancti Stepha[ni] papae » ; « III nonas augusti. Invencio sancti Stephani martyris » ; (f. 106 v°) « VIII idus augusti. Natalis sancti Christi » ; « Eodem die. Felicissimi et Agapiti » ; « VI idus augusti. Sancti Cyriaci » ; (f. 107) « V idus augusti. Vigilia sancti Laurentii » ; « IIII idus augusti. Natalis sancti Laurentii » ; (f. 107 v°) « III idus augusti. Sancti Tiburcii » ; « Idus augusti. Natalis sancti Ypoliti martiris ».

(f. 108) « XVIII kalendas septembris. Sancti Eusebii » ; « XVIII kalendas septembris. Adsumptio Sanctae Mariae » (O precellentissima Virgo Maria qui ; Hodie assumpta sancta cum agmina ; Regnat in sede lucida decorataque alma corus fulget ; Quo palme acceptaque annuntio Gabrihel angelo ; Hodie virginem regine Mariam sidereus) ; (f 109 v°) « XVI kalendas septembris. Octava sancti Laurencii » ; (f. 110) « XV kalendas septembris. Sancti Agapiti martiris » ; « XI kalendas septembris. Natalis sanctorum Timotei et Siphoriani » ; « VIIII kalendas septembris. Sancti Bartolomei apostoli » (Ornata canabus haec festa sacra ; Venite filii lucis aeterne ad meo ; Musica perstrepat ampla canora sursum) ; (f. 110 v°) « V kalendas septembris. Sancti Ermetis martiris » ; (f. 111) « IIII kalendas septembris. Sanctae Sabinae » ; (f. 111 v°) « Eodem die. Decollacio sancti Johannis Baptistae » ; (f. 112) « III kalendas septembris. Sanctorum Felicis et Audacti » ; « Kalendas septembris. Sancti Prisci martiris » ; (f. 112 v°) « VI idus kalendas septembris. Nativitas Sanctae Mariae » ; (f. 113 v°) « V idus kalendas septembris. Sancti Gurgoni martiris » ; (f. 114) « III idus kalendas septembris. Sanctorum Proti et Iacincti ».

(f. 114) « XVIII kalendas octobris. Exaltacio Sanctae Crucis » (Et lignum Crucis benedictum in quo Deus) ; (f. 115) « Eodem die. Cornelii et Cipriani » ; « XVII kalendas octobris. Sancti Nicomedis » ; « XVI kalendas octobris. Natalis sanctae Eusemiae » ; (f. 115 v°) « XII kalendas octobris. Vigilia sancti Mathei evangelistae » ; (f. 115 v°) « XI kalendas octobris. Natalis sancti Mathei » ; « V kalendas octobris. Natalis sanctorum Cosme et Damiani » ; (f. 116) « IIII kalendas octobris. Vigilia sancti Mikahelis » ; « In die ad missa » (Et ecce angelus apparuit que in monte) ; (f. 117 v°) « Nonus octobris. Sancti Marci papae » ; « VII idus octobris. Sanctorum Dionisii, Rusticii et Eleutherii » ; « II idus octobris. Sancti Calisti papae ».

(f. 118) « XV kalendas novembris. Sancti Luce evangelistae » ; « Vigilia apostolorum Simonis et Judae » ; « V kalendas novembris. Apostolorum Simonis et Judae » ; « II kalendas novembris. Vigilia omnium sanctorum » ; « Kalendas novembris. Natalis omnium sanctorum » ; (f. 119) ; « V idus novembris. IIII coronato » ; « V idus novembris. Sancti Theodori » (Alleuiata Christe lumine clara illustra ; Letando sublimabitur justus fulgidus ; Caelica sidus fulgae rutila orbis) ; « III idus novembris. Natalis sancti Martini episcopi » ; (f. 120) « Eodem die. Sancti Menne martiris » ; « Alium in Sancti Martini officii » ; (f. 121) « I idus novembris. Sancti Briccii episcopi » ; « X kalendas decembris. Sanctae Ceciliae ».

(f. 121 v°) « VIIII kalendas decembris. Natalis sancti Clementis episcopi » ; « Eodem die. Sanctae Felicitatis » ; (f. 122) « VIII kalendas decembris. Natalis sancti Grisogoni » ; « III kalendas decembris. Sancti Satanini » ; « Item alium officium » ; (f. 122 v°) « Eodem die. Vigilia sancti Andreae apostoli » ; (f. 123) « II kalendas decembris. Natalis sancti Andreae » ; « In vigilia Pontificis » ; « In ordinatione Pontificis » ; (f. 124) « In natale sanctae Felicitatis ».

  • 9) (ff. 124 v°-138) Propre du temps

(f. 124 v°) « Dominica I post Pentecosten » à (f. 133 v°) « Dominica XXII post Pentecosten » [Proses : Dominica VII : Pater filius spiritusque ; Ei ab insurgentes qui me ; Vide Domine super me quoniam iniquitates ; Dominica XXI : Per te salvati erimus judexque ; In defessas [sic excelsas] voces assidue precamur] ; (f. 134) « De Trinitate officium » (Trinitas hunitas que indivisa qui contines) ; (f. 136) « De nubtiis officium » ; « In agenda mortuorum ».

  • 10) (ff. 139-142) Antiennes pour les rogations

(f. 139) « Incipiunt an aestati temporis » ; (f. 140) « De sapientia antiphonae » ; (f. 141) « De mortalitate antiphonae » ; (f. 141 v°) « Ad pluviam post ulandam [sic] » ; (f. 142) « Pro nimia pluvia antiphonae » ; « Ad reliquias deducendas ».

  • 11) (f. 142 v°-145 v°) Antiennes pour le propre et le commun des saints

(f. 142 v°) « De martyrum [sic martyribus] » ; (f. 143) « De confessorum [sic confessoribus] antiphonae » ; « De virginum [sic virginibus] antiphonae » ; (f. 144) « Ad suscipiendum regem » ; « Ad barbas todendas » ; (f. 144 v°) « In itenere antiphonae » ; (f. 144 v°) « De Innocentium [sic Innocentibus] » ; (f. 145) « In natale Gervasii et Protasii » ; « In natale sancti Salvi episcopi » ; « In natale sancti Martini antiphonae » ; (f. 145 v°) « De virginum [sic virginibus] » ; « De confessorum [sic confessoribus] » ; « In natale omnium sanctorum » (Ad te rex sabaoth qui summa ; O quam splendidium quam gloriosum est ; Ad quo patriarchis prophetis apostolisque cunctis).

(f. 147-155 v°) « Incipiunt nunc versi de thonis eulogia concarminae aediti ».

(f. 147) incipit « Pange camena ex tollens vocibus » à (f. 155 v°) explicit « Venite exultemus Domino ».

Séquences

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits latins, VIIIe-XIIIe siècles : Latin 776)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Consulter la fiche bibliographique numérisée

Bibliographie

Cf. Paléogr. musicale , III, pl. 84, et XIII, pl. 43 ; Royer, dans Année musicale , III, 208 ; Gastoué, Graduel et antiphon. rom ., 125-130 ; Aubry, Iter hispan. (Recueil de la Soc. internat. de musique , 1907), 160-162 ; Wagner, Einführung in die Gregorian. Melodien , II, 275-277, III (extr. et fac. sim.) ; Rojo et Prado, El canto mozarabe , 67-71, 74-75 ; Sunyol, Introd. a la paleogr. musical , pl. LIII.

1951
Michel HUGLO, « Origine de la mélodie du Credo authentique de la Vaticane », dans Michel HUGLO, Les anciens répertoires de plain-chant, Ashgate, Variorum, 2005, [XVII, p. 68-78, cité p. 69-70].

1952
Michel HUGLO, « Source hagiopolite d'une antienne hispanique pour le dimanche des Rameaux », dans Michel HUGLO, Les anciens répertoires de plain-chant, Ashgate, Variorum, 2005 [XIX, p. 367-374, cité p. 369-370].

1955
Michel HUGLO, « Les preces des graduels aquitains empruntés à la liturgie hispanique », dans Michel HUGLO, Les anciens répertoires de plain-chant, Ashgate, Variorum, 2005 [XII, p. 361-383, cité p. 364-365 + addenda].

1957
Michel HUGLO, « Trois anciens manuscrits liturgiques d'Auvergne », dans Michel Huglo, Les sources du plain-chant et de la musique médiévale, Ashgate, Variorum, 2004 [XVII, p. 81-104, cité p. 90].

1967
Michel HUGLO, « Relations musicales entre Byzance et l'Occident», dans Michel HUGLO, Les anciens répertoires de plain-chant, Ashgate, Variorum, 2005 [XV, p. 267-280, cité p. 273].

1970
Michel HUGLO, « Les listes alléluiatiques dans les témoins du Graduel Grégorien », dans Michel HUGLO, Les sources du plain-chant et de la musique médiévale, Ashgate, Variorum, 2004 [IV, p. 219-227, cité p. 226, note 35].

1972
Michel HUGLO, « Altgallikanische Liturgie », dans Michel HUGLO, Les anciens répertoires de plain-chant, Ashgate, Variorum, 2005, [ VIII, p. 219-233, cité p. 227].

1975
Bellavista JOAN, Antifoner de la Missa de l'Església de St. Romà de les Bons Andorra. Estudi et edicio del ms 1805 de la Biblioteca de Catalunya, Barcelona : Thèse Institut catholique de Paris, 1975, cité dans Scriptorium, 32, 1978, p. 320.

1976
[J. BELLAVISTA, « L'Antifoner de Missa de l'Església de Sant Pere d'Ager : M. 1147 de la biblioteca de Catalunya a Barcelona », Revista catalana de Teologia , 1 (1976), p. 427-452, cité dans Bulletin codicologique n° 50, Scriptorium, 32, 1978].

1981
Walter CAHN, Studies in Medieval Art and Interpretation , London, The Pindar Press, 2000, cité p. 189, note 30 [reprise d'un article paru dans Etudes d'art médiéval offertes à Louis Grodecki, Paris, 1981, p. 63-78].

1982
[Michel HUGLO, « Les débuts de la polyphonie à Paris : les premiers organa parisiens », dans Forum musicologicum , 3, 1982, p. 93-163, 93-163, cité dans bulletin codicologique n° 195, Scriptorium 39, 1985].
Olivier CULLIN, « Une pièce gallicane conservée par la liturgie de la Gaillac. L'offertoire Salvator mundo pour les défunts », dans Cahiers de Fanjeaux, 17, Liturgie et musique, 1982, p. 287-294, date d'avant 1042, d'ap. l'auteur ; analyse et transcription [d'ap. Scriptorium, 38/2 (1984), Bulletin codicologique, recension n° 371].
[R. STEINER, « The Canticle of the Three Children as a Chant of the Roman Mass », dans Studies in Gregorian Chant, Aldershot, Variorum, 1999 [Voir recension 6238 dans Medioevo latino, 22, 2001]

1984
Gunilla BJÖRKVALL, Ruth STEINER, « Some Prosulas for Offertory Antiphons », dans Journal of the Plain-song and Medieval Music Society, V, 1982, p. 13-35 : Graduel d'Albi ; cité à titre de comparaison [d'ap. Scriptorium, 38/2, 1984, Bulletin codicologique, recension n° 332].
Michel HUGLO, « La tradition musicale aquitaine. Répertoire et notation », dans Cahiers de Fanjeaux, 17, Liturgie et Musique, 1982, p. 253-268, graduel d'Albi ; reproduction. [d'ap. Scriptorium, 38/2, 1984, Bulletin codicologique, recension n° 443].

1985
Michel HUGLO, « La pénétration des manuscrits aquitains en Espagne », dans Revista de musicologia, 8/2, 1985, p. 249-256, cité à titre de comparaison p. 251, 253.

1987
Ruth STEINER, « Reconstructing the Repertory of invitatory Tones and their Uses at Cluny in the Late 11 th Century », dans Musicologie médiévale : notations et séquences. Actes de la table ronde du CNRS à l'IRHT (Orléans, 6-7 septembre 1982), études rassemblées par M. Huglo, Paris : H. Champion, 1987, p. 175-182, cité p. 179.

1988
Michel HUGLO, Les livres de chant liturgique, Turnhout : Brepols, 1988 (Typologie des Sources du Moyen Âge occidental, 52) : Graduel d'Albi (XIe-XIIe s), recensé p. 92.

1993
[R. STEINER, « Holocausta medullata : an Offertory for St. Saturninus », dans Studies in Gregorian Chant, Aldershot, Variorum, 1999 [voir recension 6231 dans Medioevo latino, 22, 2001].
[R. STEINER, « Non-Psalm Verses for Introits and Communions », dans Studies in Gregorian Chant, Aldershot, Variorum, 1999 [voir recension 6234 dans Medioevo latino, 22, 2001].

1994
Clavis scriptorum latinorum medii aevi. Auctores Galliae 735-987. T. I. Indices, éd. M-H. Jullien — F. Perelman, Turnhout : Brepols, 1994 (CC. Continuatio Mediaevalis, Clavis des auteurs latins du Moyen Age), recensé p. 106.

1995
[Clyde W. BROCKETT, « The Frontispiece of Paris, BNF, Ms. lat. 776. Gerbert's Acrostic Pattern Poems », dans Manuscripta, 39/1, 1995, p. 3-25] voir c.r. dans bulletin codicologique, art. n° 49 Scriptorium 53, 1999.

1996
Elisabeth BURIN, « Mixing Styles on the Pilgrimage Roads : A Romanesque Manuscript in the Walters Art Gallery », dans The Journal of the Walters Art Gallery, 54, 1996, p. 9-20 (+ pl. p. 27), cité à titre d'exemple p. 14.
Trésors de la Bibliothèque nationale de France. Vol. 1 : Mémoires et merveilles VIIIe-XVIIIe siècles, s. d. de M.-H. Tesniere, Paris : BNF, 1996, notice p. 62.
[N. ALBAROSA, « Il manoscritto Paris, Bibliothèque nationale lat. 776 (Albi) e ipotesi ritmiche nel communio Dominus dabit », dans Trent'anni di ricerche musicologiche. Studi in onore di F. Alberto Gallo, éd. P. Dalla Vecchia — D. Restani, Roma : Torre d'Orfeo, 1996, p. 9-12] voir recension 6275 dans Medioevo latino, 2, 2001.

1997
Requirentes modos musicos. Mélanges offerts à Dom Jean Claire, maître de choeur, Solesmes, 1995, 377 p., ex. musicaux [c. r. in Scriptorium, 51/1, 1997, Bulletin codicologique p. 26*-27*].
[Rupert FISCHER, « Paris, Bibliothèque nationale lat. 776 : Graduale von Albi », Beiträge zur Gregorianik , 23 (1997), p. 89-111] voir recension 5786 dans Medioevo latino, 24, 2003.
James GRIER, « Editing Adhémar de Chabannes liturgy for the Feast of Saint Martial », dans Plainsong and medieval Music, 6.2, 1997, p. 97-118 : F. 123r et 118r, respectivement messes pour saint André et pour saints Simon et Jude ; cité à titre de comparaison p. 107.

1998
Gunilla IVERSEN, « Laus uranica. La louange des anges dans la poésie liturgique médiévale. Conversion de mots et d'idées antiques », dans Gli umanesimi medievali, a cura di C. Leonardi, Firenze : Ed. di Galluzzo, 1998, p. 239-259, cité p. 242.
[Rupert FISCHER, « L'importanza del cod. Paris, Bibl. Nat. Lat. 776 (Albi) e del cod. St-Gallen, Stiftsbibliothek 381 (Versicolario di San Gallo) per la restituzione di melodie gregoriane », Studi Gregoriani , 14 (1998), p. 37-78] voir recension 5455 dans Medioevo latino, 21, 2000.

1999
Michel HUGLO, « Division de la tradition monodique en deux groupes est et ouest », dans Michel HUGLO, Les sources du plain-chant et de la musique médiévale, Ashgate, Variorum, 2004 [III, p. 5-28, cité p. 22].
Marie-Noël COLETTE, « La table du graduel palimpseste de Turin (Xe s.). De l'organisation des messes du commun dans les liturgies latines », dans Revue Mabillon, 71, 1999, p. 37-66 : Graduel de Gaillac (XIe s.), cité p. 52 parmi les mss utilisés.
N. NONN, « Das Fragment eines hochmittelalterlichen Missales mit Neumen im Propsteiarchiv Kempen. Rekonstruktion des Textes und einige musikwissenschaftliche Ammerkungen », dans Die Handschriften des Propsteiarchivs Kempen. Interdisziplinäre Beiträge, hrsg H. P. Neuheuser, Köln : Böhlau, 1999, p. 29-58, recensé p. 43.

2000
James GRIER, « The Divine office at Saint-Martial in the Early Eleventh Century. Paris, BNF lat. 1085 », dans The Divine Office in the Latin Middle Ages. Methodology and Sources Studies, Regional Developments, Hagiography. Written in Honor of Professor Ruth Steiner, éd. by M.E. Fassler — R.A. Baltzer, Oxford : Oxford University Press, 2000, p. 179-204, cité p. 203 (note 38).
Lila Diane COLLAMORE, Aquitanian Collections of Office Chants : A Comparative Survey, Washington : The Catholic University of America/UMI, 2000, recensé parmi les sources utilisées p. 628.

2001
Gunilla IVERSEN, « O vos angeli. Hildegard's lyrical and visionary Texts on the Celestial Hierarchies in the Context of her Time », dans Im Angesicht Gottes suche der Mensch sich selbst. Hildegard von Bingen, 1098-1179, éd. R. Berndt, Berlin : Akademie Verl., 2001, p. 87-113, cité p. 96.
Gaillac. Il cod. Paris Bibliothèque Nationale de France, Lat. 776 sec. XI Graduale, éd. N. Albarosa et alii, Verona : La Linea Editrice, 2001 fac-similé+ notice descriptive et bibliographie.
[Gisèle DUMAS, « Le processionnal en Aquitaine. Histoire d'un livre (Xe-XIIIe s.) », dans Etudes grégoriennes, 29, 2001, p. 9-33] voir recension 5845 dans Medioevo latino, 24, 2003.
[Alessandro SBORDINI, « Considerazioni su alcune spaziature grafiche del Codice, BN. Lat. 776 (Graduale di Gaillac) », dans Studi gregoriani, 17, 2001, p. 91-122] voir recension 6626 dans Medioevo latino, 26, 2005.

2002
[F. G. NUVOLONE, « Il Carmen figurato attribuito a Gerberto nel Ms. Paris. BNF, lat. 776, f. 1v : una composizione redatta nell'Abbazia di S. Colombano di Bobbio ? », dans Archivum Bobiense , 24 (2002), p. 123-260] voir recension 1749 dans Medioevo latino, 27, 2006.

2003
[Eugène CARDINE, « Lettres d'allongement, épisemes et coupures neumatiques », dans Etudes grégoriennes, 31, 2003, p. 77-103] voir recension 4832 dans Medioevo latino, 25, 2004.
[Katarina KOPREK, « Semio-modalità gregoriana. La lettera « t » sangallense. II », dans Studi gregoriani, 19, 2003, p. 5-170] voir recension 5297 dans Medioevo latino, 27, 2006.
[Andreas PFISTERER, « Zur Geschichte des Antiphonale Missarum : die Gradualien des Sanctorale di Alleluias der Osterwoche », dans Ecclesia orans, 20, 2003, p. 129-160] Voir recension 6341 dans Medioevo latino, 25, 2004.
[Olivier GUILLOU, « Histoire et sources musicales du Kyriale vatican », dans Etudes grégoriennes, 31, 2003, p. 25-76] voir recension 6374 dans Medioevo latino, 25, 2004.
[A. E. PLANCHART, « The Geographyn of Martinmas », dans Western plainchant in the first millennium. Studies in the Medieval liturgy and its music, éd S. Gallagher et alii, Aldershot, Ashgate, 2003, p. 119-156] voir recension 6709 dans Medioevo latino, 27, 2006.

2004
[Jean-Pierre NOISEUX, « Les manuscrits de chant en communication à Solesmes (1866-1869) : d'après des documents d'archives de l'abbaye de Saint-Wandrille », Etudes grégoriennes , 32 (2004), p. 153-176] voir recension 12270 dans Medioevo latino, 26, 2005.
[Alberto TURCO, Antiquae monodiae eruditio. I La melodia gregoriana : forza espressiva della parola , Roma, Torre d'Orfeo, 2004] voir recension 13299 dans Medioevo latino, 27, 2006.

2005
Mighel HUGLO, « Aux origines des tropes d'interpolation : le trope méloforme d'introït. 1 ère partie : la tradition sangallienne (St. Gall, Stiftsbibliothek 484 et 381) », dans Michel HUGLO, Chant grégorien et musique médiévale, Aldershot, Ashgate / Variorum, 2005 [VII, p. 5-29, cité comme source dans addenda p. 8].
Michel HUGLO, « Les débuts de la polyphonie à Paris : Les premiers organa parisiens », dans Michel HUGLO, Chant grégorien et musique médiévale, Aldershot, Ashgate / Variorum, 2005 [XVIII, p. 93-163, cité p. 115 (note n° 81)].
Michel HUGLO, « Les livres liturgiques de la Chaise-Dieu », dans Michel HUGLO, Chant grégorien et musique médiévale, Aldershot, Ashgate / Variorum, 2005 [IV, p. 289-348, cité p. 306 (note n° 3), recensé p. 325 (+ voir addenda)].
Virginia BROWN, Terra Sancti Benedicti : studies in the palaeography, history and liturgy of medieval southern Italy, Roma : Ed. di storia e letteratura, 2005, cité p. 397, 415.
La France romane au temps des premiers Capétiens (987-1152), Paris Musée du Louvre, 10 mars-6 juin 2005 , Musée du Louvre/ Hazan, 2005, voir notice de catalogue n° 223 + bibliographie et reproduction (f. 5).
[Véronique DUBOIS, « Les mélodies des versets de répons du 1 er ton dans le tonaire du manuscrit Paris, BNF, Latin 776 », dans Etudes grégoriennes, 33, 2005, p. 75-105] Voir recension 6876 dans Medioevo latino, 27, 2006.
[C.T. DOWNEY — K.A. FLEMING, « Some Multiple-melody Communions : With Texts from the Gospels », dans Etudes grégoriennes, 33, 2005, p. 5-74] voir recension 6887 dans Medioevo latino, 27, 2006.

2006
M. BESSEYRE — M.-T. GOUSSET, « Le scriptorium de Saint-Martial de Limoges : de l'héritage carolingien au roman aquitain », dans Saint-Martial de Limoges. Ambition politique et production culturelle (Xe-XIIIe siècles), s. d. C. Andrault-Schmitt, Limoges : Presses universitaires de Limoges, 2006, p. 337-344, cité p. 342, note 25.
G. CLEMENT-DUMAS, « Le manuscrit Paris, BnF latin 1136, témoin de la liturgie processionnelle clunisienne à Saint-Martial », dans Saint-Martial de Limoges. Ambition politique et production culturelle (Xe-XIIIe siècles), s. d. C. Andrault-Schmitt, Limoges : Presses universitaires de Limoges, 2006, p. 483-507, cité p. 491.

[Clyde BROCKETT, « Letania and Preces Music for Lenten and Rogation Litanies », publication Ottawa : The institute of Mediaeval Music, in Musicological Studies, LXXXV, 2006] voir c.r. dans bulletin codicologique, art. n°390 Scriptorium, 60, 2006.

2007
Gesichte der Buchkultur. Band 4/1-2: Romanik, A. FINGERNAGEL (dir.), Graz : Akademische Druck- u. Verlagsanstalt, 2007, cité p. 116 [Band 2].
[Tropaire séquentiaire prosaire prosulaire de Moissac (Troisième quart du XIe siècle). Manuscrit Paris, Bibliothèque nationale de France, n.a.l. 1871, fac-similé, intro. et index Marie-Noël COLETTE, analyse écriture et décoration Marie-Thérèse GOUSSET, Paris : Société Française de Musicologie, 2006] voir bulletin codicologique n°316, dans Scriptorium, 61/1, 2007.
[Gisèle CLÉMENT-DUMAS, « L'impact du prolitique dans l'organisation liturgique musicale. L'exemple de Narbonne à la fin du XIe siècle », dans Études Grégoriennes , XXXIV (2006-2007), p. 59-99] voir bulletin codicologique n°408, dans Scriptorium, 61/2, 2007.
voir recensions 1704, 4679, 4728, 6080, 6081, 6082, 6083, 6086, 6125, 6167, et 6221 dans Medioevo latino, 28, 2007.

2010
Marie-Hélène JULLIEN (éd.), Clavis scriptorum latinorum Medii Aevii. Auctores Galliae 735-987. III, Indices, Turnhout : Brepols, 2010, cité p. 146, 147, 151, 191.

2013
Giovanni VARELLI, « The early written transmission of chant in northern Italy : the evidence of Milan, Biblioteca Ambrosiana, B 48 sup., ff. 141-142 », dans Actes du colloque d'Auxerre : Notarum figura : l'écriture musicale et le monde des signes au 9ème siècle : Auxerre, Centre d'études médiévales, 17-18 juin 2011, éd. Eduardo Henrik Aubert, Susan Rankin, Solesmes : Editions de Solesmes (Etudes grégoriennes, XL), 2013, p. 253-281, cité p. 267-270; p. 274-275.

2014
Robert A. MAXWELL, « The Cartulary of Baignes and the problem of Aquitainian illumination in the twelfth century », dans Mediaeval Studies, 76, 2014, p. 115-148.

2016
Cédric GIRAUD, Dominique POIREL, La rigueur et la passion. Mélanges en l'honneur de Pascale Bourgain, Turnhout : Brépols, 2016.

2017
Gisèle CLEMENT-DUMAS, Le Processional en Aquitaine, IXe-XIIIe siècle. Genèse d'un livre et d'un répertoire, Paris : Classiques Garnier, 2017.  

Documents de substitution

Fac similé : Il cod. Paris, Bibliothèque nationale de France, lat. 776, sec. XI, graduale di Gaillac , éd. par Marie-Noël Colette et Rupert Fischer, Padova : La Linea Editrice, cop. 2001.
4- FAC SIM- 1089 et 4- FAC SIM- 1090

Documents de substitution

Microfilm en couleur. Cote de consultation en salle de lecture : MFC 468. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : ICR 1268.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 8543. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 34296.

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2012

Luisa NARDINI, « La messa Vir Dei Benedictus nei manoscritti liturgici beneventani e non beneventani », dans Nicola Tangari (dir.), Musica e liturgia a Montecassino nel medioevo : atti del simposio internazionale di studi, Cassino, 9-10 dicembre 2010, Roma : Viella, 2012, p. 115-132, cité p. 117-120, 125, 130.

2016

Danielle B. JOYNER, Painting the 'Hortus deliciarum', Medieval Women, Wisdom, and Time, University Park : The Pennsylvania state university press, 2016, p. 177. — 4-IMPR-3688.

Véronique DUBOIS, « Le tonaire noté du manuscrit de Gaillac, Paris BNF Lat. 776. Édition des incipit et des mélodies des formulaires », dans Études grégoriennes, t. 43, 2016, cité p. 1-119. — 8-IMPR-12650.

Luisa NARDINI, Interlacing traditions. Neo-Gregorian chant propers in Beneventan Manuscripts, Toronto : PIMS, 2016, cité p. 71, 77-79, 108, 131, 144, 145, 286, 327. — 8-IMPR-12842.

2018

Susan RANKIN, Writing sounds in Carolingian Europe : the invention of musical notation, Cambridge : Cambridge University Press, 2018, cité p. 52. — 4-IMPR-3868.

Jean-François GOUDESENNE, Émergence du chant grégorien : les strates de la branche Neustro-insulaire (687-930), Turnhout : Brepols, 2018, cité p. 19. — 4-IMPR-3867 (1).

Jean-François GOUDESENNE, Émergence du chant grégorien : les strates de la branche Neustro-insulaire (687-930), Turnhout : Brepols, 2018, cité p. 19, 504 - 594. — 4-IMPR-3867 (1-2).

Laura ALBIERO et Isabelle DRAELANTS (dir.), Sciences du "quadrivium" au Mont-Cassin : regards croisés sur le manuscrit Montecassino, Archivio dell'Abbazia 318, Tunrhout : Brepols, 2018, cité p. 145, 173. — 4-IMPR-3884.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par François AUZEIL (novembre-décembre 2020)