Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 1-3857 [Ancien fonds latin] > Latin 1-308

Latin 40

Cote : Latin 40  Réserver
Ancienne cote : Baluze 820
Ancienne cote : Regius 39272
Biblia sacra
XIIIe siècle (troisième quart)
Naples.
Ecriture gothique. Copié par Johensis cf colophon au f. 432 « Explicit expliceat ludere scriptor eat. Johensis ». Ce même copiste a signé deux autres ouvrages commandés par Manfred : la Bible Vat. Lat. 36 (f. 494v) et un exemplaire, exécuté entre 1258 et 1266, du traité de Pietro da Eboli sur les Bains de Pouzzoles, Ms 1474 de la Biblioteca Angelica à Rome (f. 19). Sur la formule du colophon, voir les travaux de Lucien Reynhout, 2006.
Enluminé par le Maître de la Bible de Manfred cf Latin 10428.
Initiales en couleur à filigranes en épi, ou historiées sur fond d'or à antennes.
Toutes les enluminures de ce manuscrit ont été décrites et indexées dans la base Mandragore.

F. 463v : Notes sur la Bible, XVe siècle.
Un croquis marginal représentant le Christ a été ajouté au f. 423v par l'auteur de l'annontation du f. 223.
47 cahiers, précédés d'une garde volante en parchemin et suivis par une garde volante en parchemin folioté f. 463, trois gardes volantes en papier puis une garde volante en parchemin : 17 cahiers de 10 feuillets (1-170), 1 cahier de 6 feuillets (171-176), 5 cahiers de 10 feuillets (177-226), 1 cahier de 7 feuillets (227-233) composé initialement de 4 feuillets (227, 231, 232, 233, la ficelle étant entre 231 et 232) dans lequel ont été insérés 3 feuillets (228-230), 10 cahiers de 10 feuillets (231-333), 1 cahier de 11 feuillets (334-344), 1 cahier de 10 feuillets (345-354), 1 cahier de 8 feuillets (355-362), 1 cahier de 9 feuillets (363-371), traces en fond de cahier d'un feuillet découpé entre le f. 366 et 367, 5 cahiers de 10 feuillets (372-421), 1 cahier de 12 feuillets (422-433), 2 cahiers de 10 feuillets (433-453), 1 cahier de 8 feuillets (454-461), 1 feuillet (462), 1 garde volante parchemin (463).
Absence de réclames. Deux systèmes de signatures, l'un alpha-numérique à la mine de plomb, l'autre à l'encre rouge. Chaque cahier est également numéroté en chiffres romains à l'encre rouge sur le dernier feuillet, en bordure inférieure. Présence d'une croix à la mine de plomb sur le premier feuillet de la deuxième moitié de chaque cahier. Traces d'annototations à l'intention du rubricateur, par exemple au f. 100v, se lit XVI (le début « X » est manquant car les feuillets ont été rognés en gouttière) pour le chapitre XXVI. Subsistent également des lettres d'attente de petite taille à l'intention du rubricateur, par exemple au f. 101v, l'initiale C, au f. 105v, l'initiale F, au f. 177v, l'initiale T, au f. 190, l'initiale M.

Parchemin. 463 ff., 255 × 180 mm (just. 172 × 120 mm).
Reliure XVIIIe siècle en maroquin rouge aux armes royales.
Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien Régime), avant 1735, modèle identique à Josserand-Bruno 268 type 5.
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Réalisé pour Manfred (1232-1266), fils de Frédéric II. Le prince Manfred (1232-1266), couronné roi de Sicile en 1258, continua le mécénat de son père, l'empereur Frédéric II. Il commandita plusieurs manuscrits somptueux, comme la Bible dite de Manfred, ms Vat. lat. 36 (bibliothèque Vaticane, copiée vraisemblablement peu après 1250. C'est à la main de cet enluminueur qu'est due la décoration peinte de la Bible Latin 10428, qui se situe chronologiquement entre le Vat. lat. 36 et le Latin 40, Bible un peu plus tardive, cf Dix siècles d'enluminure italienne : VIe -XVIe siècles.
Ce manuscrit passa dans la collection personnelle de Baluze, bibliothécaire de Colbert. L'ancienne cote « Baluze 820 » se trouve au f. 1.
Après sa mort en 1718, l'ensemble des manuscrits fut vendu à la bibliothèque du roi et fut livré à l'abbé Jean-Paul Bignon, bibliothécaire du roi, le 19 septembre 1719. Le manuscrit fut coté (au f. 1) Regius 3927 2 cf Catalogus librorum manuscriptorum hebraicorum, syriacorum, arabicorum, turcicorum, persicorum, græcorum, latinorum, italicorum, gallicorum, etc. Bibliothecæ Regiæ,NAF 5410, f. 378.
Le manuscrit reçut la cote Latin 40 lorsque l'ancien Fonds Latin fut constitué vers 1740 à partir des collections les plus anciennes de la Bibliothèque du roi et des nombreuses collections acquises aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Présentation du contenu

Texte de la Vulgate
Voir Glossae Scripturae Sacrae-electronicae (Gloss-e)
Vetus Testamentum
F. 1-3 : [Hieronymi epistola « Frater Ambrosius »]
F. 3-3v : [Hieronymi prologus in Pentateucho]
F. 3v-18v : [Genesis]
F. 18v-31 : [Exodus]
F. 31-40 : [Leviticus]
F. 40-55 : [Numeri]
F. 55-68v : [Deuteronomium]
F. 68v : [Prologus beati Hieronymi presbyteri in librum Iosue]
F. 68v-77v : [Josue]
F. 77v-87 : [Liber Judicum]
F. 87-88v : [Ruth]
F. 88v-89 : [Prologus galeatus Hieronymi in libros Regum]
F. 89-102v : [Liber Regum primus]
F. 102v-113 : [Liber Regum secundus]
F. 113-124v : [Liber Regum tertius]
F. 124v-136 : [Liber Regum quartus]
F. 136-136v : [Prefatio sancti Hieronymi in librum Dabreiamin qui et Paralipomenon quod nos dicere possuus verba dierum incipit]
F. 136v-146v : [Liber Paralipomenon primus]
F. 146v-159 : [Liber Paralipomenon secundus]
F. 159-159v : [Prefatio beati Hieronymi presbyteri in librum Esdre]
F. 159v-163 : [Liber Esdre primus]
F. 163-168 : [Liber Neemiae vel liber Esdre secundus]
F. 168-173 : [Liber Esdre tertius]
F. 173 : [Liber Esdre quartus]. « Incipit liber quartus ». Texte incomplet du début et de la fin. Le texte comporte uniquement le début du chapitre 3 : « [A]nno tricesimo ruine civitatis eram in Babylone... disertionem Syon et abundantiam ».
F. 173-176v : feuillets blancs.
F. 177 : [Prologus]
F. 177-180v : [Tobias]
F. 180v : [Prologus in librum Judith]
F. 180v-185 : [Judith]
F. 185-185v : [Prologus in librum Esther]
F. 185v-189v: [Hester]
F. 189v-190 : [Prologus beati Hieronymi in librum Job]
F. 190 : [Alius prologus]
F. 190-199 : [Job]
F. 199-199v : [Prologus beati Hieronymi in Psalterium]
F. 199v-222 : [Psalmi]
F. 222 : [Epistola sancti Hieronymi presbyteri ad Chromatium et Heliodorum episcopos de libris Salomonis]
F. 222 : Début de la lettre 19 de Jérôme à Augustin : « Quod autem quaeris per epistolas cur prior mea in libris canonicis interpretatio asteriscos habeat... editione ab Origene additum est ». La rubrique indique « Jeronimus ad augustinum »
F. 222-230 : [Liber Proverbiorum seu de Parabolis Salomonis]
F. 230-232v : [Ecclesiastes]
F. 232v : [Canticum canticorum]. Feuillets manquants. Texte incomplet qui s'arrête au milieu du chapitre 2. Le texte finit par « floribus stipate me malis amo[re] ».
F. 233-236v : [Liber Sapientiae]. Texte incomplet du début. Commence par « meditationes omnium et morum mutationes et divisiones temporum » (Sap. 7, 18).
F. 236v : [Prologus libri Iesu filii Sirach qui Ecclesiasticus appellatur]
F. 236v-252 : [Ecclesiasticus seu Sirach]
F. 252 : [Prologus beati Hieronymi in Isaiam prophetam]
F. 252-268v : [Isaias]
F. 268v-269 : [Prologus]
F. 269-288v : [Jeremias]
F. 288v : [Prologus]. Rubrique : « Incipit prologus super lamentationes jeremie ». Commence par : « Et factum est postquam in captivitatem ductus est...animo suspirans et ejulans dixit »
F. 288v-290v : [Lamentationes Ieremiae sive Treni]. « Incipit oratio jeremie » (rubr.)
F. 290v : [Prefatio in librum Baruch prophete]
F. 290v-292v : [Baruch]
F. 292v-293 : [Prologus in Ezechielem prophetam]
F. 293-310v : [Ezechiel]
F. 310v-311 : [Prologus sancti Hieronymi in Danielem prophetam]
F. 311-318 : [Daniel]
F. 318: [Prologus in librum duodecim prophetarum]
F. 318-320v : [Osée]
F. 320v : [Prologus in Ioel prophetam]
F. 320v-321v : [Johel]
F. 321v :[prologus in Amos prophetam]
F. 321v-323v : [Amos]
F. 323v : [Prologus beati Hieronymi in Abdiam prophetam]
F. 323v-324r : [Abdias]
F. 324 : [Prologus in Ionam prophetam]
F. 324-324v : [Jonas]
F. 324v : [Prologus in Micheam prophetam]
F. 324v-326 : [Micheas]
F. 326 : [Prologus in Naum prophetam]
F. 326-326v : [Naum]. La rubrique indique à tort « Explicit prologus ». La fin du texte correspond à Naum, 3, 19.
F. 326v-327 : [Argumentum]. La rubrique indique à tort « incipit abacuc propheta ». Il s'agit ici du texte de l'argument.
F. 327-327v : [Abacuc]. La rubrique indique à tort « Incipit abacuc propheta »
F. 327v : [Prologus in Sophoniam prophetam]
F. 327-328v : [Sophonias]
F. 328v-329 : [Prologus in Aggeum prophetam]
F. 329 : [Aggeus]
F. 329 : [Prologus in Zachariam prophetam]
F. 329-331v : [Zacharias]
F. 331v-332 : [Prologus in Malachiam prophetam]
F. 332-332v : [Malachias]
F. 332v : [Prologus beati Hieronymi presbyteri in libros Machabeorum]
F. 332v-344 : [Macchabaeorum primus liber]
F. 344-351v : [Macchabaeorum secundus liber]

Novum Testamentum

F. 352 : [Argumentum in evangelium secundum Mattheum]. La rubrique indique « Incipit prologus Mathei »
F. 352-360v : [Matthei Evangelium]
F. 360v : [Prologus beati Hieronymi in Marcum evangelistam]
F. 360v-366v : [Marci Evangelium]. Texte incomplet de la fin. Feuillets manquants. Le texte s'arrête à Mc 15, 22 « Et perducunt eum in Golgotha ».
F. 367-377v : [Lucae Evang»elium]
F. 377v-386 : [Johannis Evangelium]
F. 386 : « Petrus et firmus et obediens.... stans »
F. 386 : [Prologus in evangelium Iohannis]
F. 386 : [Argumentum in epistolam ad Romanos]. La rubrique indique à tort « incipit epistola prima Pauli ad Romanos »
F. 386v : [Epistola Pauli ad Romanos]
F. 390v : [Argumentum]. La rubrique indique à tort "Incipit prologus epistola pauli ad corinthios »
F. 390v : [Epistola prima Pauli ad Corinthios]
F. 395 : [Argumentum]. La rubrique indique à tort « Incipit prologus in epistola secunda ad corinthios »
F. 395 : [Epistola secunda Pauli ad Corinthios]
F. 398 : [Argumentum in epistolam ad Galatas]
F. 398 : [Epistola Pauli ad Galatas]
F. 399 : [Argumentum in epistolam ad Ephesios]. La rubrique indique à tort « incipit prologus in epistola ad Ephesios »
F. 399v-400v : [Epistola Pauli ad Ephesios]
F. 400v : [Argumentum in Epistolam ad Philippenses]. La rubrique indique à tort « incipit prologus in epistola ad Philippenses »
F. 400v-402 : [Epistola Pauli ad Philippenses]
F. 402 : [Argumentum in epistolam ad Colossenses]. La rubrique indique à tort « incipit prologus in epistola ad Colossenses »
F. 402 : [Epistola Pauli ad Colossenses]
F. 403 : [Argumentum in primam ad Thessalonicenses]. La rubrique indique à tort « incipit prologus in epistola prima ad Thessalonicenses »
F. 403-404 : [Epistola prima Pauli ad Thessalonicences]
F. 404 : [Argumentum in secundam epistolam]. La rubrique indique à tort « incipit prologus in epistola secunda ad Thessalonicenses »
F. 404-404v : [Epistola secunda Pauli ad Thessalonicences].
F. 404v : [Argumentum in epistolam ad Timotheum primam]. La rubrique indique à tort « incipit prologus ad Timotheum »
F. 404v-405v : [Epistola prima Pauli ad Timotheum]
F. 405v : [Argumentum in epistolam ad Timotheum secundam]. La rubrique indique à tort « incipit prologus in epistola secunda ad Timotheum »
F. 405v-406v : [Epistola secunda Pauli ad Timotheum]. La rubrique indique à tort « incipit prologus in epistola ad Tytum »
F. 406v : [Argumentum in epistolam ad Titum]
F. 406v-407 : [Epistola Pauli ad Titum]
F. 407 : [Argumentum in epistolam ad Philemonem]. La rubrique indique à tort « incipit prologus ad Philomenen »
F. 407 : [Epistola Pauli ad Philemonen]
F. 407 : [Argumentum in epistolam ad Hebreos]. La rubrique indique à tort « incipit prologus ad hebreos »
F. 407v-410v : [Epistola ad Hebreos]
F. 410v : [Prologus]
F. 410v-422 : [Actus apostolorum]
F. 422-422v : [Prologus Hieronymi in epistolas canonicas]
F. 422v-423v : [Epistolae Jacobi]
F. 423v-425 : [Epistola Petri prima]
F. 425-425v : [Epistola Petri secunda]
F. 425v-426v : [Epistola Johannis prima]
F. 426v-427 : [Epistola Johannis secunda]
F. 427 : [Epistola Johannis tertia]
F. 427-427v : [Epistola Jude]
F. 427v : [Prologus in Apocalypsim]
F. 427v-432v : [Apocalypsis]. « Explicit expliceat ludere scriptor eat. Johensis »
F. 433 : Feuillet blanc
F. 434-461 : [Interpretationes hebraicorum nominum]
F. 462-463 : [Tabula Biblie].
F. 463v : Notes sur la Bible (XVe siècle)

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits d'origine italienne, VIIIe-XVe siècles : Latin 40)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie raisonnée

Catalogues et répertoires

Lucien Reynhout, Formules latines de colophons, Turnhout : Brepols, 2006 (Bibliologia. Elementa ad librorum studia pertinentia, 25), vol. 1, p. 109-114.

François Avril, Marie-Thérèse Gousset, Manuscrits enluminés d'origine italienne. II. XIIIe siècle, 1984, n° 182.

Colophons de manuscrits occidentaux des origines au XVIe siècle... t. III, Colophons signés I-J, 7392-12130, Fribourg : Editions Universitaires, 1973, n° 11979.

Charles Samaran, Robert Marichal, Catalogue des manuscrits en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de copiste, t. II, Bibliothèque nationale, fonds latin (n°s 1-8000), notices établies par M. Mabille, M.C. Garand, J. Metman, paris, 1962, p. 525.

Henri Omont, Concordances des mss. latins de la Bibliothèque nationale, Paris, 1903, 38-42. 

Léopold Delisle, Le Cabinet des Manuscrits de la Bibliothèque Impériale, I, 1868, p. 364-367.

Etudes

Maria Alessandra Bilotta, « La Biblia ms. II della médiathèque de Poitiers : un testimone della miniatura a Roma nelle seconda metà del Duecento , dans La pensée du regard. Etudes d'histoire de l'art du Moyen Age offertes à Christian Heck, Turnhout : Brepols, 2016, p. 47-6

Marcello Ciccuto, « Fatti romani del Tito Livio Colonna », ‘Reliquiarum servator’ : il manoscritto parigino latino 5690 e la storia di Roma nel Livrio dei Colonna e di Francesco Petrarca, a cura di Marcello Ciccuto, Giuliana Crevatin, Enrico Fenzi, presentazione di Francisco Rico, Scuola nomarle superiore di Pisa, 2012, p.11-58, cité p. 26 n. 4

Valentino Pace, « Storia dell'arte e della miniatura (secoli V-XIV) , tiré à part La Biblioteca Apostolicana Vaticana luogo di ricerca al servizio degli studi, (Studi e testi. Biblioteca Apostolicana Vaticana, 468), Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, 2011, p. 232.

Sabina Magrini, « Production and Use of Latin Bible Manuscripts in Italy during the Thirteenth and Fourteenth Centuries », dans Manuscripta, 51.2 (2007), utilisé dans le cadre de l'étude p. 223, 224, 230 (note n° 48), 231, 237, 238 (note n° 69), 244 (note n° 95), recensé parmi les bibles produites dans le sud de l'Italie p. 257.

Sabina Magrini, « La Bibbia all'università (secoli XII-XIV) : la "Bible de Paris" e la sua influenza sulla produzione scritturale coeva », dans Paolo Cherubini (dir.), Forme e modelli della tradizione manoscritta della Bibbia , Città del Vaticano, Scuola Vaticana di Paleografia, Diplomatica e Archivistica (Littera Antiqua 13), 2005, p. 420 (note n° 46).

A. Perriccioli Saggese, « La miniatura in Italia meridionale in età sveva », dans La miniatura in Italia. T. 1 : Dal tardoantico al Trecento con riferimenti al Medio Oriente e all'Occidente europeo, A cura di A. Putaturo Donati Murano — A. Perriccioli Saggese, Napoli, Edizioni scientifiche italiane, 2005, p. 231.

K-G. Pfändtner, « Dated Mediaval Illuminated Hebrew Manuscripts : At Under-Exploited Resource for Western Manuscript Studies », Manuscripta, 47/48 (2003-2004), p. 123.

Silvia Maddalo, Il De balneis puteolanis di Pietro da Eboli, Città del Vaticano, Biblioteca apostolica Vaticana, 2003, p. 104, 110, 111, 113, 115, 117.

Silvana Vernazza, « Una preziosa Bibbia miniata conservata a Genova : enigma storico e decorativo della raccolta Brignole Sale », dans Rivista della storia di miniatura, 5, 2000, p. 65-80, voir recension 3927 dans Medioevo latino, 24 (2003). 

Paola Supino Martini, « Orientamenti per la datazione e la localizzazione delle cosiddette litterae textuales italiane ed iberiche nei secoli XII-XIV », dans Scriptorium , 54/1, 2000, p. 28, note 20.

Geneviève Mariethoz, « Les fragments retrouvés de la Bible de Séville », dans Cahiers archéologiques, 47 (1999), représentation d'initiales, fig. 20, 23 + p. 175, note 93 et 103.

Gilbert Dahan, Les intellectuels chrétiens et les juifs au Moyen Âge, Paris, Cerf, 1999, p. 247-248.

Veronika Pirker-Aurenhammer, Die Gumbertusbibel. Codex 1 der Universitätsbibliothek Erlangen. Ein Regensburger Bildprogramm des späten 12. Jahrhunderts , Regensburg, Universitätsverlag Regensburg, 1998, p. 173, 187, 197.

Gilbert Dahan, « Lexiques hébreu/latin ? Les recueils d'interprétations des noms hébraïques », dans Les manuscrits des lexiques et glossaires de l'antiquité tardive à la fin du Moyen Âge, Louvain-la-Neuve, 1996 (Textes et études du Moyen Âge, 4), p. 489, 490, 492, 493, 495, 496, 499, 500, 512-514.

Karl-Georg Pfändtner, Die Psalterillustration des 13. und beginnenden 14. Jahrhunderts in Bologna. Herkunft — Entwicklung — Auswirkung, Neuried, Ars Una, 1996, p. 96, 97 + fig. 107.

Alessandro Pratesi, Frustula Paleographica, Florence : Leo S. Olschki (Biblioteca di Scrittura e Civilità, 4), 1992, p. 323.

Hélène Toubert, « Influences gothiques sur l'art frédéricien : le maître de la Bible de Mandred et son atelier, dans Federico II e l'arte del duecento italiano. Atti della III settimana di Studi di storia dell'arte medievale dell'università di Roma, t. II, Rome, 1980, p. 59-76.

Hélène Toubert, « Trois nouvelles Bibles du maître de la Bible de Manfred et de son atelier, dans Mélanges de l'École française de Rome : Moyen Âge, 89, 1977, 2, p. 777-810.

F. Bologna, I Pittori alla corte angioina di Napoli 1266-1414, Rome, 1969, p. 48, 49, 64, 77, n° 338.

A. Daneu Lattanzi, I Manoscritti ed incunabili miniati della Sicilia, t. I, Rome, 1965, p. 55.

A. Daneu Lattanzi, « Ancora sulla scuola miniatursistica dell' Italia meridionale sveva , dans La Bibliofilia, t. 66, 1964, p. 105-118.

A. Daneu Lattanzi, Una Bibbia prossima alla Bibbia di Manfredi, Palerme, 1957.

Expositions

Dix siècles d'enluminure italienne : VIe-XVIe siècles, [cat. exposition], Paris, Bibliothèque nationale, 8 mars-30 mai 1984, catalogue par François Avril, Yolanta Zaluska, Marie-Thérèse Gousset, Michel Pastoureau, Paris : Bibliothèque nationale, 1984, n°43, p. 54.

Die Zeit der Staufer : geschichte, Kunst, Kultur, [cat. exposition], Stuttgart, Württembergisches Landesmuseum, 26 mars - 5 juin 1977, Stuttgart, 1977, t. I, n° 828, t. II, pl. 620.

La Miniature italienne du Xe au XVIe siècle, [cat. exposition], Bibliothèque royale Albert Ier, 16 septembre-19 octobre 1969, catalogue par Angela Daneu Lattanzi et Marguerite Debae, Bruxelles : Bibliothèque royale Albert Ier, 1969, p. 37.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 11603. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 41710.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Sabine Maffre (novembre 2020)

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2015

Comment le Livre s'est fait livre : la fabrication des manuscrits bibliques (IVe-XVe siècle) : bilan, résultats, perspectives de recherche : actes du colloque international organisé à l'Université de Namur du 23 au 25 mai 2012, sous la direction de Chiara Ruzzier et Xavier Hermand, Turnhout : Brepols, 2015, cité p. 153. — 4-IMPR-3581.