Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 1-3857 [Ancien fonds latin] > Latin 3108-3386

Latin 3180B

Cote : Latin 3180B  Réserver
Ancienne cote : Gaignières 76
Bernardus Alamandi, De unitate sanctae matris Ecclesiae
XVe siècle (vers 1484-1494)
Toulouse

Ecrit en gothique bâtarde.
Enluminé par le Maître à la devise Tout ce change . Frontispice aux armes et bordures peintes. Lettrines ornées, lettres de couleur.
Parchemin, [2]+87 ff., 235 x 165 mm (just. 155 x 110 mm).
12 cahiers : 1 cahier de 5 ff. (2 n.f.+1-3 ; le 2e f. n.f. est monté), 10 cahiers de 8 ff. (4-83), 1 cahier de 4 ff. (84-87), précédés et suivis de deux gardes de papier.
Réclames. Traces de signatures originelles ; signatures au crayon à papier, probablement apposées lors de la reliure actuelle (ou d'une reliure antérieure, postérieure à la fin du XVIIIe siècle). Piqures.
Foliotation à l'encre noire, XIXe siècle.
Réglure à l'encre rouge.
Reliure de demi-maroquin rouge au chiffre de Napoléon III, signée Lacy, 1855 ; tranches dorées et ciselées.
Estampille de la Bibliothèque royale de 1735 à 1791 (modèle Josserand-Bruno, n° 10).
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Vraisemblablement réalisé pour Georges Ier d'Amboise, alors évêque de Montauban (1484-1491) ou de Narbonne (1492-1494) (Inv. 1503-1504, A 49 : "Ung petit volume De unitate sancte matris Ecclesiae, couvert de cuyr rouge" ; cf. AD Seine-Maritime, G 867, f. 8). Le frontispice (f. 4) porte plusieurs écus peints : intiale J, palé d'or et de gueules, qui est Amboise (armes peut-être ajoutées ultérieurement, mais vraisemblablement du vivant de Georges d'Amboise) ; dans la bordure supérieure, écu aux armes de la Passion du Christ ; dans la bordure de droite, écu d'or à une aigle de gueules, au vol abaissé, becquée et membrée d'azur (armes non identifiées), sur un croissant rose portant la devise "Rude est ennuy", au-dessus se déploie un phylactère rose avec la devise "Sola creata, solum deum signo" ; dans la bordure inférieure, écu crossé, écartelé, aux 1 et 3, palé d'or et de gueules, qui est Amboise, et aux 2 et 3, d'or au dauphin d'azur, qui est dauphiné d'Auvergne. Georges d'Amboise était le fils de Pierre d'Amboise et d'Anne de Bueil, dame d'Aubijoux, fille de Jean IV de Bueil et de Marguerite, dame d'Auvergne et comtesse de Sancerre. Le manuscrit ne peut être attribué à Anne de Bueil car elle était morte à la date de sa réalisation.
Librairie du château de Gaillon (Inv. 1508, B 49 : 'Ung aultre petit volume De unitate sancte matris Ecclesiae, couvert de cuyr rouge" ; cf. AD Seine-Maritime, G 866, f. 19v) ; légué à son neveu Georges II d'Amboise (Inv. 1550, C 66 : "De unitate sancte matris Ecclesiae" ; cf. AD Seine-Maritime, G 868, f. 21v) ; abbé de Castres ; donné par celui-ci à François-Roger de Gaignières en 1709 (cf. ex-dono au f. 86v : "Donné par M. l'abbé de Castres le 21 octobre 1709") ; entré en 1716 (Gaignières 76 ; cote portée au f. 2) ; ancien fonds royal.

Présentation du contenu

Contenu :
F. 1v : Titre dans un phylactère, "De unitate sancte matris Ecclesie".
F. 2-v : Prohemium. Commence par : "Christianissimo Dei gratia Francorum regi Karolo illustrissimo [...]". Finit par : "[...] et inveniamus pascua, vitam eternam. Amen".
F. 3-v : Blancs.
F. 4-85v : Bernardus Alamandi, De unitate sanctae Matris Ecclesiae. Traité divisé en neuf parties. I (4-12) ; II (12-20v) ; III (20v-30v) ; IV (30v-40v) ; V (40v-46) ; VI (46v-54) ; VII (54-66v) ; VIII (66v-74v) ; IX (74v-85). Commence par : "Jhesus Dei Filius benedictus, verum caput [...]". Finit par : "[...] in novem partibus principalibus dividatur".
F. 85v-86v : Table. Commence par : "Divisio hujus libri per IX partes. Prima pars in principio [...]". Finit par : "[...] arguit quod videtur".

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits latins, XIVe-XVe siècles : Latin 3180B)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Catalogues :
Bibliothèque nationale. Catalogue général des manuscrits latins, t. 4, nos 3014 à 3277, Paris, 1958, p. 301-302.
Charles Samaran et Robert Marichal, Catalogue des manuscrits en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de copiste, t. 2, Bibliothèque nationale, fonds Latin (nos 1 à 8000), Paris,1972, p. 532.

Etudes :
Léopold Delisle, Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale, t. 1, Paris, 1868, p. Léopold Delisle, Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale, t. 1, Paris, 1868, p. 247, 250 et 255.
Marie-Pierre Laffitte, ""La librairie de Monseigneur" : contenu et aménagements de la bibliothèque de Gaillon", dans Jean-Pierre Chaline (dir.), Au seuil de la Renaissance. Le cardinal Georges d’Amboise (1460-1510), actes du colloque de Rouen, 8-9 octobre 2010, Rouen, 2012, p. 146.
Maxence Hermant, "La bibliothèque française du cardinal d'Amboise", dans Florence Calame-Levert, Maxence Hermant et Gennaro Toscano (dir.), Une Renaissance en Normandie. Le cardinal Georges d'Amboise, bibliophile et mécène, cat. exp., Evreux, musée d'Art, Histoire et Archéologie, 8 juillet-22 octobre 2017, Montreuil, 2017, p. 203.
Marie-Pierre Laffitte, "Edition des inventaires de Gaillon", dans Florence Calame-Levert, Maxence Hermant et Gennaro Toscano (dir.), Une Renaissance en Normandie. Le cardinal Georges d'Amboise, bibliophile et mécène, cat. exp., Evreux, musée d'Art, Histoire et Archéologie, 8 juillet-22 octobre 2017, Montreuil, 2017, p. 264 (A 49), 265 (B 49), 268 (C 66) et 270.

Exposition :
Florence Calame-Levert, Maxence Hermant et Gennaro Toscano (dir.), Une Renaissance en Normandie. Le cardinal Georges d'Amboise, bibliophile et mécène, cat. exp., Evreux, musée d'Art, Histoire et Archéologie, 8 juillet-22 octobre 2017, Montreuil, 2017, n° 65 (notice M. Hermant)

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Maxence Hermant (mai 2019)

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2016

Bénédicte SERE, Les débats d'opinion à l'heure du grand schisme. Ecclésiologie et politique, Turnhout : Brepols, 2016, cité p. 139, 421. — 8-IMPR-12801.

Jesus Dei Filius benedictus, verum caput, vera vitis fidelibus...

f. 4

Post devotam reverentiam et sui recommendationem...

f. 2

Sanctae Christi societatis fratres, ad quorum manuscripta haec legenda pervenerint...

f. 85