Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 1-3857 [Ancien fonds latin] > Latin 1933-2417

Latin 2099

Cote : Latin 2099  Réserver
Ancienne cote : Colbert 1285
Ancienne cote : Regius 3782(5)
Début du XIIe siècle (troisième quart)
Fontenay ou Clairvaux ( ?)
Une seule main (« e » cédillé, lettres en ekdosis, « s » finaux majoritairement longs, abréviation « et » en « z »). Texte sur deux colonnes. Initiales peintes mono- et bichromes (proche du ms. Paris, Bibl. de l’Arsenal 321) : f.12vb, D bleu à décor supérieur vert ; f. 99v, I bleu, 130 mm). Relecture : Indication pour rubricateur à l’encre dans marge inf., grattées (f. 54). — Utilisation : « nota » ; signets en parch. sur gouttière (ff.76, 79, 92) ; signets en cuir blanc sur tranche inf. (ff. 12, 33, 53, 71, 106, 111) ; annotations nombreuses du XVIe s. de la même main que les annotations sur le ms. Paris, Bibl. de l’Arsenal 302 (« stulta opinio » f. 2 ; « non absurda questio divi Augustini de animabus » f. 3v, passim).

17 cahiers réguliers de 8 ff., sauf le cahier 1 de 6 ff. (ff. 1-6 : quaternion mutilé des deux prem. ff., T=6, T=5, 1=4, 2=|=3). — Signatures en chiffres romains au dern. f. — Pas de réclame. Foliotation ancienne à la m ine de plomb puis à l'encre (III-CXXXVI) ; moderne à l'encre rouge (1-134). Piqûres int. et ext. (cahier piqué après avoir été plié). — Réglure à la mine de plomb ; justification : 245 x 170 mm.

Parchemin. 134 feuillets. 360 × 255 mm.

Demi-reliure à dos de chagrin rouge au chiffre de Louis-Philippe et à titre doré « S. AUGUSTINUS » ; 1 garde marbrée, 1 garde papier moderne blanc à chaque plat. Traces de boulon sur le premier talon. Estampilles : f. 1, 134v
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original : Latin 2099.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Ce manuscrit a fait partie des collections de la bibliothèque de l'abbaye de Fontenay. Bien que ne portant aucune marque de provenance, ce manuscrit est plus que vraisemblablement le manuscrit de Fontenay décrit aux articles B.30 et C.15 des catalogues de Colbert. Justifié sur 2 colonnes et appartenant à la catégorie dénommée folio dans les deux catalogues Colbert, il contient dans l’ordre et avec les mêmes appellations les 7 œuvres décrites dans le catalogue C (notamment le traité De natura et origine animae scindé en deux et sans les deux derniers livres, les premiers étant dénommés Liber ad Renatum et Epistola ad Petrum ; la septième œuvre recevant le titre Contra quaestiones Adimantii).
Il a appartenu à Colbert, avant d'entrer dans la bibliothèque royale en 1732.

Présentation du contenu

Pour l’ensemble des textes, ce manuscrit de Fontenay est très proche du manuscrit de Clairvaux (ms. Troyes, Bibl. mun. 414 = Clairvaux G.17) qui contient les mêmes œuvres dans le même ordre.

F.1a-22va : Augustinus Hipponensis, De natura et origine animae : lib. I-II (lac. déb., lac. lib. III-IV) (CPL 345 ; P.L. 44, 475-510 ; CSEL 60 (C.F. Vrba et J. Zycha, 1913), p. 303-358) :
f. 1a-12vb : Livre I : « // [I, 6, 6 ; éd. P.L. 44, 478 ; CSEL 60, p.307, l. 23] quis hoc audiat, quis ferat, quis dici impune permittat ? Non enim hoc loco queritur …-… ad te librum [f. 12vb] mox ut illos legi sine aliqua dilatione conscripsi. Explicit liber ad Renatum de natura et origine anime » (les deux ff. manquants étaient écrits, sans page de titre) ;
f. 12vb-22va : Livre II : « Incipit epistola ad Petrum presbiterum de eadem re. Domino dilectissimo fratri et conpresbitero Petro, Augustinus episcopus in Domino salutem. Pervenerunt ad me duo libri Vincencii Victoris …-… integram fidem tuam vel invenerit epistola ista vel fecerit. Explicit epistola ad Petrum de natura et origine anime ».

F. 22vb-33a : Augustinus Hipponensis, Epistula 36 (CPL 262 ; P.L. 33, 136-151 ; CSEL 34,2 (A. Goldbacher, 1895), p.31-62) : « Incipit epistola ad Causulanum presbiterum de jejunio sabbati. Dilectissimo et desiderantissimo fratri et compresbitero Casulano, Augustinus in Domino salutem. Nescio unde sit factum ut primis tuis litteris …-… sine ullo scrupulo vel disceptatione sectare. Explicit de jejunio sabbati ».

F. 33a-71vb : Augustinus Hipponensis, Contra adversarium legis et prophetarum (CPL 326 ; P.L. 42, 603-666 ; CCSL 49 (K.-D. Daur, 1985), p. 35-131 ; M. P. Ciccarese, « Il Contra adversarium legis et prophetarum di Agostino », dans Atti del Accademia nazionale dei Lincei : Memorie della classe di scienze morali, storiche e filologiche, série 8, t. 25, Rome, 1981, p. 281-390 [éd. aux p. 307-390]) : « Incipit contra adversarium legis et prophetarum. Libro quem misistis fratres dilectissimi, nescio cujus heretici, invento sicut scripsistis in platea …-… [f.54a, lib. 2] …-… perpauci sunt, que si Dominus voluerit quamtotius explicare curabo » ; cf. [sur la tradition ms.] M. P. Ciccarese, « Sulla tradizione manoscritta del Contra adversarium legis et prophetarum di Agostino », dans Studi storico-religiosi, t. 1, 1977, p. 325-338 et t. 4, 1980, p. 115-121.

F. 71vb-112va : [Hypomnesticon] contra Pelagianos et Caelestinos (CPL 381 ; CPPM t. II, n° 178 ; P.L. 45, 1611-1664 ; éd. J. E. Chisholm, The pseudo-Augustinian hypomnesticon against the Pelagians and Celestinians, Fribourg : University press, 1967-1980, 2 vol., au t. II, p. 101-208 (Parodosis, 20) [décrit ce ms. au t. II, p. 14 : sigle t1]) : « Incipit liber Aurelii Augustini contra Pelagianos et Celestianos hereticos. Adversarii catholice fidei dum contra regulam veritatis diabolicis armis pugnare nituntur …-… [f.76b, responsio 2 ; f.78b, resp. 3 ; f.92b, resp.4 ; f.99vb, resp.5 ; f.106va : « de predestinatione disputatio contra eosdem. Licet latius de gratia et libero arbitrio jam superius disputatum sit, addere etiam … »] …-… mutare dampnationis, gratiam predestinationis indebitam prerogare. Explicit ».

F. 112a-134vb : Augustinus Hipponensis, Contra Adimantum (CPL 319 ; P.L. 42, 129-172 ; CSEL 25 (J. Zycha, 1891), p. 115-190) : « Incipit liber sancti Augustini contra questiones Adimantii [f.112b] discipuli manichei. De eo quod scriptum est 'In principio fecit Deus celum et terram' usque ad id quod scriptum est 'et factum est vespere et mane dies una'. Hoc capitulum …-… [CSEL 25, p.178] neque sperare in incerto divitiarum sed in Deo vivo qui prestat // ».

Bibliographie

2002
cité pp. 19, 22, 23, 79, 80, 86, 101, 112, 113, 217, 279, 284, recensé comme source p. 45 [T. I] ; cité p. 105-106 [T. II] ; voir notice détaillée p. 49-51 [T. III] + fig. p. 114 [T. IV]
Dominique STUTZMANN, La bibliothèque de l'abbaye cistercienne de Fontenay (Côte d'Or). Constitution, organisation, dissolution (XIIe-XVIIIe s.), 4 Tomes, Thèse pour le diplôme d'archiviste-paléographe, Ecole Nationale des Chartes, 2002

2002
recensé et cité parmi les manuscrits pp. 249, 251
Dominique STUTZMANN, «La bibliothèque de l'abbaye cistercienne de Fontenay ; Constitution, gestion, dissolution (XIIes-XVIIIes)», Position des thèses de l'Ecole des Chartes, 2002, p. 249-257

Informations sur le traitement

Notice aimablement fournie par Dominique Stutzmann, tirée de La bibliothèque de l'abbaye cistercienne de Fontenay (Côte d'Or). Constitution, organisation, dissolution (XIIe-XVIIIe s.), 4 Tomes, Thèse pour le diplôme d'archiviste-paléographe, Ecole Nationale des Chartes, 2002, t. 3, p. 49-51. Encodée par Amandine Postec (octobre 2016).