Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 1-3857 [Ancien fonds latin] > Latin 1591-1932

Latin 1854

Cote : Latin 1854  Réserver
Ancienne cote : Saint-Martial 63
Ancienne cote : Regius 3659(6)
Hieronymus Stridonius, Commentarii in Epistolas Pauli.
IXe siècle (seconde moitié)
France (Tours ?)

Écriture minuscule caroline de deux mains : A (f. 5v-11v) et B (12r-177v). Notation neumatique aquitaine et notation carrée aux f. 2r-4r (XIIIe siècle).
Superbes initiales décorées à entrelacs et figures animales et humaines, dessinées à l’encre et laissés en réserve ou partiellement colorées à l’encre rouge, verte et brune : f. 5va, In (hauteur de la page) ; f. 5vb Pauci (hauteur de la page) ; f. 81rb, Si (9 lignes) ; f. 83ra, Paulus (10 lignes) ; f. 100ra, Secundum (10 lignes) ; f. 117ra Si (8 lignes) ; f. 121v, Satis (6 lignes) ; f. 130vb, Quamvis (6 lignes) ; f. 143va, Licet (13 lignes), zoomorphe, dessinée sur la figure d’un oiseaux qui tient un poisson dans son bec et un dragon dans ses griffes ; f. 168ra, Qui (7lignes), anthropomorphe. Initiales de couleur à l’encre brune rehaussées de vert, jaune ou violet, parfois à plusieurs couleurs (cf. f. 123v), souvent à lettres enclavées. Rubriques initiales en lettres capitales à lignes alternées brunes et rouges ; rubriques à l’encre rouge-orange.

Parchemin.
178 ff., précédés et suivis par deux gardes anciennes en parchemin (numérotés 179-180) et trois gardes en parchemin moderne.
355 x 260 mm (justif. 255 x 195 mm).

23 cahier s’ouvrant sur le côté poil tous quaternions sauf les cahiers 1 (f. 1-4, un binion), 2 (f. 5-11, un quaternion manquant de l’avant-dernier feuillet) et 23 (f. 172-178, un binion 174-177 plus trois feuillets isolés, f. 172, 173 et 178). Signatures de cahiers en lettres latine à l’encre brune au centre de la marge inférieure de la dernière page des cahiers 13-21 (signés a-i). Foliotation en chiffres arabes à l’encre noire sur la marge supérieure externe du recto.
Réglure à la pointe sèche sur deux bifeuillets à la fois, avec incision primaire sur le côté poil et secondaire sur le côté chair (Muzerelle 2-2-11/0/0/J) ; 32 lignes à deux colonnes.
Aux f. 1r et 179v, estampille de la « Bibliotheca Regia » identique au modèle Josserand-Bruno n° 7 (1724-1735).Reliure du XVIIIe siècle sur ais de carton en maroquin bleu aux armes royales ; dos à 5 nerfs. Contregardes et gardes en parchemin.
Ce document est rédigé en latin.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

Le lieu de production de ce manuscrit demeure inconnu ; cependant, certains trait stylistique de la décoration des initiales rappellent l’école de Tours (cf. Gaborit Chopin, La décoration, p. 45-46) ; une fois porté à Saint-Martial, ce manuscrit aurait influencé le peintre de la première Bible de Saint-Martial (Paris, BnF, lat. 5). En fait, le manuscrit a appartenu à l’abbaye de Saint-Martial de Limoges (cf. les cotes anciennes reportées au f. 1r : « XXXXIII », biffée, et « LXIII ») ; sa présence dans cette abbaye est attesté depuis le XIe siècle, d’après les ex-libris (f. 70v-71r et 86v-87r : « Hic liber est Sancti Marcialis » ; cf. Delisle, Manuscrits de Saint-Martial, p. 49) et les notes, de restitution et de donation, inscrites au f. 179v datant de cette période : « Ademarus vicecomes et uxor eius filiique illius fecierunt gurpicionem de soldatis hoc est de X libris aus habebant in isto loco » et « Ego Arveus vicarius de Sancto Valerico et filii mei Bernardus Helduinus Stephanus et Geraldus donamus deo et Sancto Marciali et Sancto Valerico candelas et iusticias quas habebamus in loco Sancti Valerici, et medietatem de manso de forario, et medietatem de manso de quinciaquo, et decem solidos in marceschias, et partem nostram de progenie Rainbaldi, et medietatem de stagno, et quod habebamus in sepultura in ecclesia de Ioellac, et solatgium id est ante clocherium Sancti Valerici » ; le début de la seconde note est repris au f. 180r, après un essais de plume.
Le volume entra à la Bibliothèque Royale en 1730, avec d’autres manuscrits de Saint-Martial (cf. la cote de la Bibliothèque du roi au f. 1r, « 3659.6 ») ; c’est probablement à cette occasion que la table des matières (f. 1r) a été dressée.

Présentation du contenu

F. 1r : Table du contenu.
F. 1v : blanc.
F. 2r-4r (addition, XIIIe siècle ; même main que le f. 101 du ms. 1835) : Antiennes et répons de la sainte Croix, inc. « O crux benedicta quia in te pependit… », expl. « Crux benedicta in qua triumphavit rex angelorum. Radix ».
F. 4v : blanc.
F. 5r : blanc, avec inscription (XIe siècle) : « Sancte Hieronime cui nosti dominum digne deposcere Christum, te pro peccatis nostris orare precamur ».
F. 5v-81r : Hieronymus Stridonius, Commentarius in Epistolam Pauli ad Galathas, inc. « Pauci admodum dies sunt », expl. « nisi intellexerit quod docetur » (CPL 591 ; Stegmüller, Rep. Biblicum, n° 3381 ; P. L. 26, 307-438).
F. 81r-143r : Hieronymus Stridonius, Commentarius in Epistolam Pauli ad Ephesios, inc. « Si quicquam est, o Paula et Eustochium », expl. « qui diligunt eum in incorruptione » (CPL 591 ; Stegmüller, Rep. Biblicum, n° 3400 ; P. L. 26, 439-554).
F. 143r-167v : Hieronymus Stridonius, Commentarius in Epistolam Pauli ad Titum, inc. « Licet non sint digni fide », expl. « qualem benedicens prebere voluisset » (CPL 591 ; Stegmüller, Rep. Biblicum, n° 3401 ; P. L. 26, 555-600).
F. 167v-177v : Hieronymus Stridonius, Commentarius in Epistolam Pauli ad Philemonem, inc. « Qui nolunt inter Epistolas », expl. « quoties auditus et lectus edificat » (CPL 591 ; Stegmüller, Rep. Biblicum, n° 3402 ; P. L. 26, 599-618).
F. 178r : blanc, avec inscription (XIIIe siècle, cf. f. 5r) : « Qui nosti dominum digne deposcere Christum, te pro peccatis nostris orare precamur, sancte Ge… ».
F. 178v : blanc.

Bibliographie

1992
Carl NORDENFALK, Studies in the History of Book Illumination, London : The Pindar Press, 1992, cité p. 190.

1995
Robert W. SCHELLER, Exemplum : Model-Book Drawings and the Pratice of Artistic Transmission in the Middle Ages (ca. 900 — ca. 1470), trad. M. HOYLE, Amsterdam : Amsterdam University Press, 1995, cité p. 107, note n° 11.

2001
Michael M. GORMAN, The Manuscript Traditions of the Works of St Augustine, Firenze : SISMEL, 2001, cité p. 306.

2006
Giacomo RASPANTI (éd. comm.), S. Hieronymi presbyteri Opera exegetica 6. Commentarii in epistulam Pauli apostoli ad Galatas, Turnhout : Brepols, 2006 [voir recension dans Medioevo latino, 28, 2007, n° 4441.]

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Laura Albiero (septembre 2017) dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 12416. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 117410.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original

Ce manuscrit a été numérisé dans le cadre de « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple