Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 3858-8822 [Ancien fonds latin] > Latin 4670-4944

Latin 4927

Cote : Latin 4927  Réserver
Ancienne cote : Hurault 74
Ancienne cote : Dupuy II 400
Ancienne cote : Regius 4726
Matthaeus Palmierus , De temporibus .
XV e s. (1451).
Manuscrit en latin .
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Florence . Ecriture italienne, copie de la main d' Antonius Marius Florentinus ( Antonio Maro ), d'après la mention du f. 98v: « Antonius Marius Florentinus civis/atque notarius transcripsit Florentiae. XI Kalendas ottobris MCCCCLI ».
Décoration italienne. Au f. 1, encadrement à bianchi girari contenant dans la marge inférieure les armes de la dynastie des rois Aragonais de Naples surmontées de la couronne ducale et soutenues par deux anges.
Parchemin , 98 ff. à longues lignes précédés et suivis de 2 gardes de parchemin anciennes , 395 x 280 mm (just. 250 x 140 mm) .
9 cahiers de 10 ff. (1-90), 1 cahier de 8 ff. (91-98). Restaurations aux ff. 2-9.
Réglure à la pointe sèche .
Demi-reliure de chagrin rouge au chiffre de Louis-Philippe ( Tripier-Bradel train du 1 er décembre 1847), tranches dorées et ciselées .
Estampille de la Bibliothèque du roi au XVII e siècle .

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Le manuscrit a été acheté à Florence par Alphonse, duc de Calabre , puis il a fait partie de la bibliothèque des rois Aragonais de Naples et a été vendu à Georges I er d'Amboise par Frédéric I er d'Aragon, roi de Naples , avant sa mort en 1504.
Le manuscrit a fait partie de la bibliothèque fondée par le cardinal Georges I er d'Amboise (1460-1510), archevêque de Rouen , au château de Gaillon , d'après l'inventaire de 1508 : "Matheus Palmerius de temporibus couvert de cuyr tanné garny de fermaus de loton" (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 866, éd. De Marinis, La Biblioteca napoletana , II, p. 202 n° 53; Robillard de Beaurepaire, Inventaires sommaires... , p. 293-294).
Il a appartenu à l'archevêque de Rouen successeur de Georges I er d'Amboise, son neveu le cardinal Georges II d’Amboise (1511-1550) , d'après l'inventaire du château de Gaillon après son décès en 1550 : "Matheus Palmerius de temporibus" (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 868; Robillard de Beaurepaire, ibid. ). Le manuscrit a disparu de Gaillon après 1550.
Il est arrivé à la fin du XVI e siècle dans la bibliothèque de la famille Hurault et constitue le n° 74 de la liste D des manuscrits de Philippe Hurault de Cheverny, évêque de Chartres , achetés par la Bibliothèque du roi en 1622, rédigée par le garde de la Bibliothèque Nicolas Clément (BnF, ms. latin 17174, f. 1-24) : "[liste D n°] 74 Mathei Palmerii Florentini Chronicon, sive Liber de Temporibus, ad Petrum Medicem " .
Au milieu de la marge inf. du 1 er f., cote "59" de la Bibliothèque de la famille Hurault, antérieure à 1622. Au f. Av, titre "Lactantius Firmanius" de la bibliothèque Hurault (?).
Le manuscrit est entré dans la Bibliothèque du roi en 1622 .

Présentation du contenu

Matteo Palmieri, De temporibus .

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits d'origine italienne, VIIIe-XVe siècles : Latin 4927)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Catalogues : Catalogus codicum manuscriptorum Bibliothece regiae , III, 4, Paris, 1744, p. 18 : "4927. Codex membranaceus, quo continetur Matthoei Palmerii, Florentini, liber de temporibus a creatione mundi ad ann. Christi 1448. Is codex anno 1451. exaratus est" .
Omont, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale , II, p. 401-428.
Samaran et Marichal, Catalogue des mss en écriture latine , II, p. 245, pl. CXI.

Texte : E. Caldelli, Copisti a Roma nel Quattrocento , Roma, 2006, p. 184.
Albinia C. de La Mare, "New research on Humanistic Scribes in Florence", A. Garzelli, Miniatura fiorentina del Rinasciment 1440-1525 , Firenze, 1985, t. I, p. 395-574.
Albinia C. de La Mare, dans Cl. A. Chavannes-Mazel et M. H. Smith, Medieval manuscripts of the Latin Classics : Production and Use , Los Altos Hills-Londres, 1996, p. 183, n. 60.

Codicologie : T. De Marinis, La Biblioteca napoletana dei re d'Aragona , Milan, II, 1947, p. 121 et 201-204 (inventaire C).
Colophons des manuscrits occidentaux , t. I, p. 144, n° 1156.

Histoire : Deville, p. 525.
Ch. de Robillard de Beaurepaire, Inventaires sommaires des Archives départementales antérieures à 1790. Seine-Inférieure. Archives ecclésiastiques, série G , Paris, 1866, p. 293-294.
Delisle, Cabinet des manuscrits , I, p. 220, 235 et 240.
G. Mazzatinti, La biblioteca dei re d'Aragona in Napoli , Rocca S. Casciano, 1897, n° 226.
G. TOSCANO, Les rois bibliophiles. Enlumineurs à la cour d'Aragon à Naples (1442-1495). Les manuscrits de la Bibliothèque nationale de Paris. Thèse nouveau régime, s. d. d'A. Prache, Université Paris IV-Sorbonne, 1992, p. 226, 472.
M.-P. Laffitte, "La librairie de Georges d'Amboise à Gaillon", Léonard de Vinci entre France et Italie "miroir profond et sombre" , Caen, 1999, p. 261-273.
G. Toscano, "La librairie du château de Gaillon. Les manuscrits enluminés d'origine italienne acquis par le cardinal Georges d'Amboise", ibid. , p. 275-290.
M.-P. Laffitte, "Une acquisition de la Bibliothèque du roi au XVII e siècle: les manuscrits de la famille Hurault", Bulletin du Bibliophile , 2008/1, p. 42-98.

2013
Portraits de maîtres offerts à Olga Weijers , dir. C. Angotti, M. Calma, M. Teeuwen, Turnhout : Brepols, 2013, cité p. 25.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Marie-Pierre Laffitte (août 2010), mise à jour par Maxence Hermant (janvier 2012).