Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 1-3857 [Ancien fonds latin] > Latin 1591-1932

Latin 1703

Cote : Latin 1703  Réserver
Ancienne cote : Hurault 70
Ancienne cote : Dupuy II 335
Ancienne cote : Regius 3731
S. Basilius episcopus Caesariensis, De divinitate Filii et Spiritus Sancti adversus Eunomium, Georgius Trapezuntius interpres.
XVe s. (vers 1440-1445).
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Florence. Ecriture italienne, copie attribuée à Piero di Benedetto Strozzi.
Décoration italienne. Au f. 1, initiale B sur un fond à bianchi girari, dans la marge inférieure, deux rinceaux habités de putti ailés cernent les armes ajoutées de Narciso Verduno (?).
Le style des putti et de la lettre ornée évoque l'art de Bartolomeo Varnucci, enlumineur dont Alphonse le Magnanime appréciait beaucoup les travaux (cf. BnF, mss latins 6069B et 7245). Petites initiales d'or sur fond de couleur, grandes initiales historiées. Rubriques en capitale.
Parchemin, 100 ff. à longues lignes, 330 x 230 mm (just. 215 x 125 mm).
10 cahiers de 10 ff. (1-100). Signatures à l'encre noire au recto des 5 premiers feuillets de chaque cahier, de a 1-5 à k 1-5, et à l'encre rouge au verso du dernier feuillet des 9 premiers cahiers, de A à I.
Réglure à la pointe sèche.
Reliure de veau raciné au chiffre de Charles X (Lefebvre train du 14 avril 1829), tranches dorées et ciselées.
Estampille de la Bibliothèque du roi au XVIIe siècle.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Les armes au f. 1 et l'ex-libris "lecenceato" au f. 100v sont peut-être ceux de Narciso Verduno , qui possédait aussi le ms. de la BnF latin 7729. Le manuscrit a sans doute fait partie des biens des barons rebelles saisis par le roi Ferdinand Ier d'Aragon.
Il a ensuite fait partie de la bibliothèque des rois Aragonais de Naples dont les cotes du XVe siècle "primo almario" et "20" se lisent au f. 100v et a été vendu à Georges Ier d'Amboise par Frédéric Ier d'Aragon, roi de Naples, avant sa mort en 1504.
Le manuscrit a fait partie de la bibliothèque fondée par le cardinal Georges Ier d'Amboise (1460-1510), archevêque de Rouen , au au château de Gaillon, d'après l'inventaire de 1508 : "Basilius contra Simonium couvert de cuyr noir garny de fermaus de loton" (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 866, éd. De Marinis, La Biblioteca napoletana, II, p. 201 n° 48 ; Robillard de Beaurepaire, Inventaires sommaires..., p. 293-294).
Il a appartenu à l'archevêque de Rouen successeur de Georges Ier d'Amboise, son neveu le cardinal Georges II d’Amboise (1511-1550), d'après l'inventaire du château de Gaillon après son décès en 1550 : "Basilius contra Eunomium" (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 868 ; Robillard de Beaurepaire, ibid.). Le manuscrit a disparu de Gaillon après 1550.
Il est arrivé à la fin du XVIe siècle dans la bibliothèque de la famille Hurault et constitue le n° 70 de la liste C des manuscrits de Philippe Hurault de Cheverny, évêque de Chartres, achetés par la Bibliothèque du roi en 1622, rédigée par le garde de la BibliothèqueNicolas Clément (BnF, ms. latin 17174, f. 1-24) : "[liste D] n° 70. Basilii contra Eunomium Libri IV. interprete Georgio Trapezuntio cum praefatione ad Eugenium IV" .
Au milieu de la marge inf. du 1er f., cote "1" de la Bibliothèque de la famille Hurault, antérieure à 1622.
Le manuscrit est entré dans la Bibliothèque du roi en 1622.

Présentation du contenu

S. Basilius, De divinitate Filii et Spiritus Sancti adversus Eunomium.
Notes et corrections contemporaines du manuscrit dans les marges, dont une en grec (4).

F. 1 Lettre du cardinal BESSARION au pape Eugène IV au sujet de la trad. de s. Basile par Georges de Trébizonde : « Cum cogitarem... »

F. 2 Lettre de GEORGES DE TREBIZONDE au cardinal Bessarion : « Accepi litteras tuas... ».

F. 3 S. BASILIUS, Adversus Eunomium libri V, trad. GEORGES DE TREBIZONDE : « Si omnes super quos Dei ac Salvatoris... » (édit. du l. III, Rome, 1526) ; cf. P. G., XXIX, 497-774 ;

F. 37v De Spiritu sancto, trad. du même : « Laudavi diligentiam tuam... » ; cf. P. G., XXXII, 67-218 ;

F. 88v Liber ad juvenes, trad. LEONARDO BRUNI (Gesamtkatal. d. Wiegendrucke, 3700-3718) ;

F. 95 Homilia in Nativitatem Domini, trad. BESSARION : « Primam quidem Christi... » avec ép. dédic. à Thomas de Serezana : « Quamvis michi... ».

Bibliographie

Catalogues : Catalogue des mss latins, II, p. 133 ; Omont, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale, II, p. 401-428 ; Mazzatinti, n° 233.
Codicologie : T. De Marinis, La Biblioteca napoletana dei re d'Aragona, Milan, I, 1952, p. 176, II, 1947, p. 25 et 201-204 (inventaire C) et Supplemento, I, Vérone, 1969, p. 10 n. 4 ; De La Mare, "Florentine scribes", p. 531 n. 41.
Histoire : Deville, p. 525 ; Ch. de Robillard de Beaurepaire, Inventaires sommaires des Archives départementales antérieures à 1790. Seine-Inférieure. Archives ecclésiastiques, série G, Paris, 1866, p. 293-294 ; M.-P. Laffitte, "La librairie de Georges d'Amboise à Gaillon", Léonard de Vinci entre France et Italie "miroir profond et sombre", Caen, 1999, p. 261-273 ; G. Toscano, "La librairie du château de Gaillon. Les manuscrits enluminés d'origine italienne acquis par le cardinal Georges d'Amboise", ibid., p. 275-290 ; M.-P. Laffitte, "Une acquisition de la Bibliothèque du roi au XVIIe siècle : les manuscrits de la famille Hurault", Bulletin du Bibliophile, 2008/1, p. 42-98.

1984
Collectanea Trapezuntian. Texts, documents and bibliographies of George of Trebizond. Ed. J. Monfasani, Binghamton, N.Y., Center for medieval and early Rennaissance studies, 1984, cité p. 42.

1992
Gennaro TOSCANO, Les rois bibliophiles. Enlumineurs à la cour d'Aragon à Naples (1442-1495). Les manuscrits de la Bibliothèque nationale de Paris., Thèse nouveau régime, s. d. d'A. Prache, Université Paris IV-Sorbonne, 1992, 3 vol., recensé parmi les mss achetés par Georges d'Amboise au roi Frédéric d'Aragon p. 225 ; notice p. 463 + fig. 24.

1997
James HANKINS, Repertorium Brunianum. A critical Guide to the Writings of Leonardo Bruni, Roma, Nella sede dell'Istituto, 1997, recensé p. 141.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Marie-Pierre Laffitte (juillet 2010).

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 1750. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 61086.