Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 1-3857 [Ancien fonds latin] > Latin 1591-1932

Latin 1659

Cote : Latin 1659  Réserver
Ancienne cote : Regius 37314. 4
XVe s. (vers 1485).
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Rome. Ecriture italienne, copie vraisemblablement de la main du copiste signant Joannes Rainaldus Mennius (Giovan Rainaldo Mennio).
Décoration italienne. Au f. 1, encadrement où les emblèmes et les devises « BIEN ELIR », « POR BIEN FINIR » et « SUSTINIRE », ainsi que les armes de la maison d'Aragon-Naples s'inscrivent sur des médaillons de couleur, une élégante frise d'antiques, et initiale historiée C, où s'inscrit un portrait de s. Cyprien écrivant. Douze petites initiales et trois autres, plus grandes et bordées d'une frise antiquisante (35, 264 et 242v); titre de la main de Bartolomeo Sanvito (?).
Le décor est attribué au Maître de l'Homère du Vatican, artiste que les travaux d'Albinia De La Mare (op. cit.) tendent à identifier avec l'enlumineur d'origine padouanne, Gasparo Romano.
Parchemin, 270 ff. foliotés A-B et 1-268 plus la contregarde inférieure non foliotée à longues lignes, précédés de 2 gardes parchemin anciennes, le f. 198 manque sans lacune, 340 x 235 mm (just. 210 x 120 mm).
13 cahiers de 10 ff. (A-128), 2 cahiers de 8 ff. (129-144), 3 cahiers de 10 ff. (145-174), 1 cahiers de 8 ff. (175-182), 1 cahiers de 10 ff. (183-192), 1 cahier de 8 ff. (193-201), 6 cahiers de 10 ff. (202-261), 1 cahier de 8 ff. (261-268 plus contregarde inférieure). Réclames à l'encre au verso du dernier feuillet de chaque cahier de la main du copiste.
Réglure à la pointe sèche.
Reliure de maroquin bleu datée au contreplat sup. "1593 Gaillon", dos long aux armes et devise du cardinal Charles II de Bourbon-Vendôme, dans le bas, un médaillon avec un lis au naturel, accompagné de la devise : CANDORE SUPERAT ET ODORE ; tranches dorées.
Estampille de la Bibliothèque du roi au XVIIIe siècle.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Le manuscrit a appartenu au cardinal Jean d'Aragon ; à la mort du prélat il est passé dans la librairie royale de Naples : à cette occasion, le chapeau cardinalice qui surmonte les armes dans la marge inférieure du frontispice a été recouvert par de peinture bleue ; il a fait partie de la bibliothèque des rois Aragonais de Naples et a été vendu à Georges Ier d'Amboise par Frédéric Ier d'Aragon, roi de Naples, avant sa mort en 1504.
Le manuscrit a fait partie de la bibliothèque fondée par le cardinal Georges Ier d'Amboise (1460-1510), archevêque de Rouen, au château de Gaillon, d'après l'inventaire de 1508 : "Epistole Cypriani couvert de velours violet gamy de troys fermaus d'argent doré" (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 866, éd. De Marinis, La Biblioteca napoletana , II, p. 204 n° 115 ; Robillard de Beaurepaire, Inventaires sommaires..., p. 293-294).
Il a appartenu aux archevêques de Rouen successeurs de Georges Ier d'Amboise, son neveu le cardinal Georges II d’Amboise (1511-1550), d'après l'inventaire du château de Gaillon après son décès en 1550 : "Epistole Cipriani " (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 868 ; Robillard de Beaurepaire, ibid.), puis les cardinaux Charles de Bourbon-Vendôme (1550-1590) et Charles II de Bourbon-Vendôme (1590-1594).
Le manuscrit a disparu de Gaillon après 1593.
Il est ensuite passé dans les collections royales conservées au Palais du Louvre et constitue le n° 13 du lot de manuscrits du Cabinet du roi au Louvre apporté à la Bibliothèque du roi en 1726, cf. la liste de la main de l’abbé de Targny (BnF, ms. naf 5762, f. 12-21 consultable dans Gallica) : "Volumes manuscrits apportés du Cabinet du vieux Louvre à la Bibliotheque du roy en l’année 1726... [n°] XIII. Epistolae sti Cypriani Cathag. [sic] episcopi cum ejusdem duobus libris Testimoniorum ad Quirinum de revelatione capitis sti Johannis Baptis. Volu. in fol. in membrana valde persa exaratum pulcherrima cum imagunculis et aliis ornatibus concinne depistis. Vol. in fol. script. XV. saeculo ut conjectura est coopert. maroq. caeruleo".
Le manuscrit est entré dans la Bibliothèque du roi en 1726.

Présentation du contenu

S. Cyprianus Caecilius, Epistolae.
Corrections du texte et notes marginales contemporaines du manuscrit.

Présentation du contenu

F. I-II Table du ms.

F. 1, etc Epistolae (ms. ρ de Bayard, nos LX, LVII, LIX, LXVII, XIII, LXIX, § 1-11, LXV, XLIII, I, II, IV, LXX, LXXII) (LXIII, XXXVII) (1-35) ; LIII, XXXVII, XXXVIII, X) (102-113v) ; (XXX, LII, XLVII, XLV, XLIV, LI, LXI, XLVI, LIV, XXXII, XX, XII, LXXVIII, LXIV, III, XIV, XLIX, L, LXVIII, LIII, XVI, XV, XVII-XIX, XXVI, XXV, IX, XXIX, LVI, VII, LXXVI) (148-180) ; (VI, LV, XXVIII, XI, XXXIX, LVIII, LXIX, § 12-17, XLVIII, LXVI, XL) (214-241) ;

F. 35 Ad Donatum (C. V., III1, 3-16) ;

F. 40v Ad Demetrianum (ibid., 351-370) ;

F. 49v De opere et eleemosynis (ibid., 373-394) ;

F. 58v Ad Fortunatum (ibid., 317-347) ;

F. 71 De zelo et livore (ibid., 419-432) ;

F. 77 De bono patientiae (ibid., 397-415) ;

F. 85v De mortalitate (ibid., 297-314) ;

F. 93v-102 De habitu virginum (ibid., 187-205) ;

F. 113v De catholicae Ecclesiae unitate (ibid., 209-233) ;

F. 124 De lapsis (ibid., 237-264) ;

F. 136-148 De Dominica oratione (ibid., 267-294) ;

F. 180 Quod idola dii non sint (ibid., 19-31) ;

F. 183v De singularitate clericorum, apocr. (C. V., III3, 173-220) ;

F. 208v-214 De montibus Sina et Sion, apocr. (ibid., 104-119) ;

F. 241 Testimonia, l. I et II, avec préf. au l. I et tables en tête de chaque livre (C. V., III1, 35-101).

F. 264-267v Translatio capitis s. Johannis Baptistae Angeriacum. Cf. B. H. L., n° 4293 et suppl.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits d'origine italienne, XVe-XVIIe siècles : Latin 1659)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Catalogues : Catalogue des manuscrits latins, II, p. 114-115 ; Samaran et Marichal, Catalogue des mss en écriture latine, II, p. 530 ; Mazzatinti, Biblioteca dei re d'Aragona, n° 43.
Codicologie : T. De Marinis, La Biblioteca napoletana dei re d’Aragona, Milan, II, 1947, p. 61 et 201-204 (inventaire C) ; De la Mare, Florentine scribes, p. 276, n° 29.
Histoire : Deville, p. 526; Ch. de Robillard de Beaurepaire, Inventaires sommaires des Archives départementales antérieures à 1790. Seine-Inférieure. Archives ecclésiastiques, série G, Paris, 1866, p. 293-294 ; M.-P. Laffitte, "La librairie de Georges d'Amboise à Gaillon", Léonard de Vinci entre France et Italie "miroir profond et sombre", Caen, 1999, p. 261-273 ; G. Toscano, "La librairie du château de Gaillon. Les manuscrits enluminés d'origine italienne acquis par le cardinal Georges d'Amboise", ibid., p. 275-290 ; Dizionario biografico dei miniatori italiani. Secoli IX-XVI. A cura di M. Bollati, Milano, Ed. Sylvestre Bonnard, 2004, p. 255; G. Toscano, "Le cardinal Georges d'Amboise (1460-1510), collectionneur et bibliophile", Les cardinaux de la Renaissance et la modernité artistique, actes du colloque international, Tours, Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance, 2-4 juin 2005, dir. F. Lemerle, Y. Pauwels et G. Toscano, Université de Lille 3, 2009, p.51-88; A. Iacobini, G. Toscano, "More graeco, more latino. Gaspare da Padova e la miniatura all'antica", dans Mantegna e Roma. L'artista davanti all'antico, actes du colloque international, Rome, 8-10 février 2007, dir. T. Calvano, C. Cieri Via, L. Ventura, Rome, 2010, p. 125-190; G. Toscano, “Le biblioteche dei sovrani aragonesi di Napoli”, Principi e Signori. Le biblioteche nella seconda metà del Quattrocento, actes du colloque, Urbino, 5-6 juin 2008, dir. G. Arbrizzoni, C. Bianca et M. Peruzzi, Urbino, 2010, p. 163-216 et surtout p. 194-195, fig. 9.


1969
Cité p. 20
J. J. G ALEXANDER, "Notes on some veneto-paduan illuminated books of the Renaissance", tiré à part de Arte Veneta, n° XXIII, (1969), p. 9-20.
MSS [4° pièce 3104

1992
Gennaro TOSCANO, Les rois bibliophiles. Enlumineurs à la cour d'Aragon à Naples (1442-1495). Les manuscrits de la Bibliothèque nationale de Paris.Thèse nouveau régime, s. d. d'A. Prache, Université Paris IV-Sorbonne, 1992, 3 vol., recensé parmi les mss achetés par Georges d'Amboise au roi Frédéric d'Aragon p. 236 ; notice pp. 488-489 + fig. 246-247

1997
Thomas HAFFNER, Die Bibliothek des Kardinals Giovanni d'Aragona (1456-1485). Illuminierte Handschriften und Inkunabeln für einen humanistischen Bibliophilen zwischen Neapel und Rom, Wiesbaden, Dr. Ludwig Reichert Verlag, 1997, recensé parmi les mss pp. 299-302 (notice) + fig. 37 (fol. 1)

1999
G. W. CLARKE éd., Sancti Cypriani episcopi epistularium. Prolegomena, Turnhout, Brepols, 1999 (Corpus chistianorum, Series latina, 3 D), cité pp. 728, 790, 824, 835.


2010
Cité p. 185
Antonio IACOBINI, Gennaro TOSCANO, ""More graeco, more latino". Gaspare da Padova e la miniatura all' antica", tiré à part de Mantegna e Roma. L'artista davanti all'antico. A cura di Teresa Calvano, claudia Cieri Via, Leandro Ventura, Bulzoni Editore, 2010, p. 125-190.
MSS [8° pièce 7629

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Marie-Pierre Laffitte (juillet 2010)