Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 1-3857 [Ancien fonds latin] > Latin 631-952

Latin 674

Cote : Latin 674  Réserver
Ancienne cote : Regius 39075
S. Thomas de Aquino, Expositio in Epistolam Pauli ad Romanos.
XVe s. (1492).
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Naples. Ecriture italienne. Le copiste a utilisé deux modules d'écriture : le texte biblique est en gros module, le commentaire de s. Thomas en petit module.
Décoration italienne. Au f. 1, large encadrement à rinceaux de fleurs et de feuillages habités par des putti, dans la marge inférieure, médaillon aux armes de Ferdinand Ier d'Aragon, roi de Naples , soutenu par deux anges ; dans l'initiale V historiée, portrait de saint Thomas d'Aquin écrivant dans son cabinet de travail.
D'après De Marinis (op. cit). un document de la trésorerie royale de Naples du 7 août 1492 permet d'attribuer le décor à Matteo Felice . Le style de l'encadrement confirme cette attribution. — Rubriques et titres.
Parchemin, 138 ff. foliotés 1-139 à 2 col., précédés et suivis de 4 gardes de papier du XVIe s., le f. 125 manque sans lacune, 370 x 255 mm (just. 240 x 160 mm).
16 cahiers de 8 ff. (1-129), 1 cahier de 10 ff. (130-139). Réclames au verso du dernier f. de chaque cahier de la main du copiste. Titres-courants en capitales rouges et bleues.
Réglure à l'encre.
Reliure de maroquin bleu, à filets d'or, datée au contreplat sup. "1593 Gaillon", dos long aux armes et devise du cardinal Charles II de Bourbon-Vendôme, tranches dorées.
Estampille de la Bibliothèque du roi au XVIIIe siècle.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Le manuscrit a appartenu àFerdinand Ier d'Aragon, roi de Naples ; il a fait partie de la bibliothèque des rois Aragonais de Naples et a été vendu à Georges Ier d'Amboise par Frédéric Ier d'Aragon, roi de Naples, avant sa mort en 1504.
Le manuscrit a fait partie de la bibliothèque fondée par le cardinal Georges Ier d'Amboise (1460-1510), archevêque de Rouen, château de Gaillon, d'après l'inventaire de 1508 : "Sanctus Thomas super epistolam Pauli ad Romanos couvert de velours tanné garny de deux fermaus de cuyvre" (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 866, éd. De Marinis, La Biblioteca napoletana , II, p. 201 n° 26 ; Robillard de Beaurepaire, Inventaires sommaires..., p. 293-294).
Il a appartenu aux archevêques de Rouen successeurs de Georges Ier d'Amboise, son neveu le cardinal Georges II d’Amboise (1511-1550), d'après l'inventaire du château de Gaillon après son décès en 1550 : "Id. [sic] in epistolam Pauli ad Romanos" (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 868 ; Robillard de Beaurepaire, ibid.), puis les cardinaux Charles de Bourbon-Vendôme (1550-1590) et Charles II de Bourbon-Vendôme (1590-1594).
Le manuscrit a disparu de Gaillon après 1593.
Il est ensuite passé dans les collections royales conservées au Palais du Louvre et constitue le n° 20 du lot de manuscrits du Cabinet du roi au Louvre apporté à la Bibliothèque du roi en 1726, cf. la liste de la main de l’abbé de Targny (BnF, ms. naf 5762, f. 12-21 consultable dans Gallica) : "Volumes manuscrits apportés du Cabinet du vieux Louvre à la Bibliotheque du roy en l’année 1726... [n°] XX. Commentaria sti Thomae de Aquino ord. Praedicat. super Epistolas sti Pauli. Isto volumine sola epistola ad Roma. continetur. Volu. in fol. in membrana nitida pulchre exaratum saecul. XV. aut exeunte XIV. Primo fol. recto videtur imaguncula seu effigies divi Thomae scribentis. Volum. coopert. maroq. caerul. aut violac. color.".
Le manuscrit est entré à la Bibliothèque du roi en 1726.

Présentation du contenu

S. Thomas de Aquino, Expositio in Epistolam Pauli ad Romanos.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits d'origine italienne, XVe-XVIIe siècles : Latin 674)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Catalogues : Catalogue des mss latins, I, p. 236.
Samaran et Marichal, Catalogue des mss en écriture latine, II, p. 25 ; Mazzatinti, Bibl. dei re d'Aragona, n° 58
Texte : (Édit. Vivès, XX, 377-602).
Codicologie : T. De Marinis, La Biblioteca napoletana dei re d’Aragona, Milan, I, 1952, p. 64, 75, 175 et II, 1947, p. 160 et 201-204 (inventaire C).
Histoire : Delisle, Cab. des mss., I, 234 et 239 ; Deville, p. 526 ; Ch. de Robillard de Beaurepaire, Inventaires sommaires des Archives départementales antérieures à 1790. Seine-Inférieure. Archives ecclésiastiques, série G, Paris, 1866, p. 293-294 ; G. Toscano, "Matteo Felice : un miniatore al servizio dei re d’Aragona di Napoli", Bollettino d’Arte, 1995, p. 110-114, fig. 41 ; G. Toscano, "Matteo Felice", La biblioteca reale di Napoli al tempo della dinastia aragonesa: 1442-1495, cat. expo., Naples, 1998, Valencia 1998, p. 431-433; M.-P. Laffitte, "La librairie de Georges d'Amboise à Gaillon", Léonard de Vinci entre France et Italie "miroir profond et sombre", Caen, 1999, p. 261-273 ; G. Toscano, "La librairie du château de Gaillon. Les manuscrits enluminés d'origine italienne acquis par le cardinal Georges d'Amboise", ibid., p. 275-290 ; G. Toscano, « Felice, Matteo », Dizionario biografico dei miniatori italiani, dir. M. Bollati, Milan, 2004, p. 217.
Expositions : La Biblioteca reale di Napoli al tempo della dinastia aragonesa: 1442-1495, cat. exp., Naples, Castel Nuovo, 30 septembre-15 décembre 1998, p. 580-581, n° 28 (notice de G. Toscano).

1992
Gennaro TOSCANO, Les rois bibliophiles. Enlumineurs à la cour d'Aragon à Naples (1442-1495). Les manuscrits de la Bibliothèque nationale de Paris.Thèse nouveau régime, s. d. d'A. Prache, Université Paris IV-Sorbonne, 1992, 3 vol., recensé parmi les mss achetés par Georges d'Amboise au roi Frédéric d'Aragon p. 222, cité p. 351 ; notice p. 414 + fig. 222.

1995
Gennaro TOSCANO, « Matteo Felice : un miniatore al servizio del re d'Aragona di Napoli», Bollettino d'Arte, 93-94 (1995), p. 87-118, cité p. 110 + fig. 41.

1997
P. OSTOS et alii, Vocabulario de codicologia, Madrid, Arco/Libros, 1997, cité à titre d'exemple fig. 192.

1998
Gennaro TOSCANO éd., La Biblioteca Reale di Napoli al tempo della dinastia Aragonese, Naples-Castel Nuovo : Genralitat Valenciana, 1998, 658 pp., notice n° 28, p. 580.

2003
[New York, Sotheby's. The Inventory of H. P. Kraus, vente 4 et 5 décembre 2003. Catalogue de vente 7956 « I. Kraus »] cité dans Bulletin codicologique n° 234, Scriptorium 58/1 (2004) et recension 13047 dans Medioevo latino, 27 (2006)

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Marie-Pierre Laffitte (mai 2010).

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 15850. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 77085.

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2015

Andrea IMPROTA, Arma nostra sunt libri manoscritti e incunaboli miniati dalla biblioteca di San Dominico Maggiore di Napoli, Firenze : Edizioni Nerbini, 2015, cité p. 161. — 8-IMPR-12832.