Département des Manuscrits > Français > Français > Français 9561-15369 [Supplément français] > Français 9596-10362

Français 9669

Cote : Français 9669  Réserver
Ancienne cote : Supplément français 2446
Portulan de la Méditerranée, des côtes de Portugal, Espagne, France, Pays-Bas, Allemagne, Angleterre, d'Afrique, Arabie, Inde, Chine, Iles de la Sonde, etc., et de l'Amérique du Nord et du Sud.
XVIe siècle (dernier quart).
Parchemin.14 feuillets (dont 8 f. en parchemin et 6 en papier). 300 × 195 mm. 8 cartes sur des flles de vélin 29,5 x 39,5 cm, pliées en deux et collées dos à dos. Reliure maroquin rouge gaufrée.
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Informations sur les modalités d’entrée

R.A. N. 86 1831

Présentation du contenu

A la fin, les mentions : « Angelus me fecit In Masilia, 1575. » — « Le presant livre est à patron Cristol Viguié. »

Iconographie : encadrement rouge qui délimite la carte ; échelles des distances dans des cartouches prolongés en volutes jaunes et rose ; liseré littoral du continent et des grandes îles à la peinture dorée, petites îles en teintes plates ; roses des vents à centre doré ; utilisation abondante de la peinture dorée et argentée pour les personnages et les pavillons
Carte 1 : F. 3v-4r. flle ms col. sur vélin (29 x 37 pour le cadre).
Espace représenté : bassin de la Mer Noire (« Mer Negre ») ; Mer de Marmara ; Mer Egée avec les côtes anatolienne et balkanique et les îles de l'Archipel.
Construction de la carte : deux échelles des distances dans des cartouches le long des bordures supérieure gauche et inférieure droite, 10 div = 1,9 cm ; système de rhumbs de 25,8 cm de diamètre à 16 centres secondaires.
Nomenclature et iconographie : points extrêmes, sur la côte sud de l'Anatolie, « satalia », au nord de la Grèce, « laualona » ; liseré littoral doré, petites îles en teintes plates ; quatre vignettes de villes génériques, dont une sur le Danube ; pavillons à la peinture dorée ou argentée ; trois roses des vents à huit pointes dorées au centre, sur des centres secondaires.

Carte 2 : F. 4v-5r. ms col. 27,3 x 37,5 cm sur flle vélin 29,5 x 39,5 cm.
Espace représenté : bassin oriental de la Méditerranée ; est de la Sicile, sud de l'Italie ; Grèce, Archipel et Crète ; côte sud de l'Anatolie et Chypre ; Levant ; côte nord de l'Afrique ; points extrêmes : en Italie, Napoli et Ancona ; dans les Bakans, Ragusa et Larnixo(?) ; en Anatolie, Folgeo ; en Afrique, Tripoli barbaria.
Construction de la carte : deux échelles des distances, en haut et en bas, 10 div = 2 cm ; système de rhumbs de 25,1 cm de diamètre à 16 centres secondaires.
Nomenclature et iconographie : pavillons ornés du croissant ; neuf vignettes génériques de villes, trois personnages (« L. Gram Turc », « R. Durgana », « S. Babilonii ») ; « babilonia » et son sultan représentés sur le Nil ; une petite rose des vents à huit pointes sur l'un des centres secondaires.

Carte 3 : F. 5v – 6r carte col. 27,4 x 37,4 cm sur flle vélin.
Espace représenté : bassin occidental de la Méditerranée Construction de la carte : échelles des distances le long des bordures supérieure et inférieure, 10 div. = 1,9 cm ; système de rhumbs de 25,3 cm de diamètre à seize centres secondairesNomenclature et iconographie : « Europa » et « Affriqua » ; vignettes de villes, génériques pour Tripoli, Tunis(?) et Barcelone, vues perspectives pour Raguse, Venise et Marseille ; pavillons, dont l'un avec le lion de St Marc, couleurs d’Aragon sur Majorque, la Sardaigne et la Sicile, de Gênes sur la Corse ; un personnage « roy d'Argier » ; trois roses des vents à huit pointes sur des centres secondaires.

Carte 4. Espace représenté : côte atlantique de l'Europe de « Dranzic » au Détroit de Gibraltar ; Irlande ; Angleterre et sud de l'Ecosse ; amorce de la côte méditerranéenne de l'Afrique ; points extrêmes : en Afrique « lasgonia » et « brisch », en Europe, « valensia » et « dranzic », en Ecosse, « donde » et « c. debarbas ».
Construction de la carte : deux échelles des distances, l'une sur la « mer orceane », l'autre le long de la bordure inférieure, 10 div. = 1,9 cm ; échelle des latitudes le long de la bordure supérieure, de 34 à 59° nord, 10° = 13,4 cm ; système de rhumbs de 25,3 cm de diamètre à seize centres secondaires.
Nomenclature et iconographie : « Irlanda », « Inglatera », « Escosia », « illa de brazill » au sud-ouest de l'Irlande ; deux vignettes génériques de villes, « Bordeus » et « Baiona de gascona » ; pavillons sur le continent et blasons sur les îles britanniques ; trois personnages, R. D. Portugal, R. D. Spagne, R. D. Franse ; une rose des vents à huit pointes sur le centre de rhumbs principal et deux autres sur des centres secondaires.

Carte 5 : F. 7v-8r. carte ms col. 28,7 x 37,5 cm sur flle vélin.
Espace représenté : côtes occidentales d’Afrique du Cap St Vincent jusqu’au « Riodollazo » un peu au sud du « Cabo Verde »Construction de la carte : deux échelles des distances le long des bordures gauche et droite, 10 div. = 1,9 cm ; échelle des latitudes sur la bordure supérieure de 12 à 39° nord, 10° = 13,4 cm ; système de rhumbs de 25,7 cm de diamètre à seize centres secondaires ; nord à droite ; traces de reprises au nord dans l'Atlantique et au sud (une ville effacée?).
Nomenclature et iconographie : « Assamor ou Mazagan », « mar pequegno », « c. de buiador » ; pavillons, villes ; roi de Guinée.

Carte 6 : F. 8v-9r. carte ms col. 27,2 x 37,4 cm sur flle vélin.
Espace représenté : Océan Indien depuis le « c. de bona esperansa » jusqu'à « banda » et de la Mer Noire jusqu'au « Japam » ; ; Arabie ; Perse ; Inde ; Indo-chine et Insulinde ; Chine du sud ; « Japam ».
Construction de la carte : échelle des distances dans un cartouche argenté, 10 div. = 0,8 cm ; échelle des latitudes de 60° sud à 90° nord, 10° = 2,5 cm ; système de rhumbs de 27 cm de diamètre à seize centres secondaires.
Iconographie : figuration du Calvaire ; Mer Caspienne azur moucheté d’argent ; dix écussons portugais ; quatre roses des vents, deux à seize pointes et deux à huit pointes.

Carte 7: F. 9v-10r. carte ms col. 27,4 x 37,5 cm sur flle vélin.
Espace représenté : « Mer océane » ; Europe ; « partie d'Afrique » (ouest) ; partie de l’Amérique du sud (« Peru. Provincia ») et du nord (« Terra nova » attachée à l'Europe) ; îles réelles et légendaires de l'Atlantique Construction de la carte : deux échelles des distances dans des cadres argentés, sur l'Afrique et sur « terra nova », 10 div. = 0,7 cm ; échelle des latitudes sur la bordure supérieure de 50° sud à 90° nord, 10° = 1,3 cm ; système de rhumbs de 25,7 cm de diamètre à seize centres secondaires ; nord à droite ; trace de grattage (rose des vents effacée?) au milieu de l'Atlantique.
Iconographie : figurations de la Mina et « Manicongo » dans le style portugais ; image de l’Amazone ; pavillons, 22 écussons ; aigle bicéphale sur la Scandinavie ; deux roses des vents à huit pointes.

Carte 8 : F. 10v-11r. carte ms col. 27,8 x 37 cm sur flle vélin.
Espace représenté : sud de l’Amérique du nord, Amérique centrale, ouest de l’Amérique du sud ; Antilles.
Construction de la carte : deux échelles des distances, l'un au nord, l'autre au sud, 10 div. = 0,8 cm ; échelle des latitudes sur la bordure supérieure, de 65° sud à 80° nord, 10° = 2,5 cm ; nord à droite.
Nomenclature et iconographie : « coste d. Bresill » (sur l'Amérique du nord), « Mare del soule » (sur le Pacifique), « Strecto d. Gallana » (détroit de Magellan) ; douze écussons ; quatre roses des vents à huit pointes sur des centres secondaires.

F. 11v : vierge à l'enfant enluminée avec des auréoles dorées ; signature et mention de possession.

F. 12-13 : tables de calcul des heures de la nuit et des phases de la lune.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 9669)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Deulin 1942, p. 70bis.