Département des Manuscrits > Français > Français > Français 6171-9560 [Supplément français] > Français 8762-9560

Français 9345

division : ff. 2-61v
Guillaume de Lorris et Jean de Meung, Le Roman de la Rose.
XIVe siècle (1ere moitié)
Ecriture gothique (XIVe siècle) , 3 colonnes de 62 vers.
83 miniatures de la largeur d'une colonne attribuées au maître de Thomas de Maubeuge, actif de 1303 à 1342, par Richard et Mary Rouse, aux feuillets 2 (3 miniatures), 2v (4 miniatures), 3 (3 miniatures), 4 (2 miniatures), 4v, 5, 5v (4 miniatures), 6, 6v, 7v (2 miniatures), 8, 9, 9v, 10r (2 miniatures), 10v (2 miniatures), 11, 11v, 12, 12v, 13v, 14, 15, 17, 17v, 21, 22, 23v, 29v (2 miniatures), 30v (2 miniatures), 31 (2 miniatures), 31v (2 miniatures), 32, 32v, 33v, 34, 35, 35v, 36, 36v (2 miniatures), 37 (2 miniatures), 37v, 38, 43 (3 miniatures), 43v, 44, 44v, 45, 45v, 47v, 48, 48v, 52, 55v, 56 (2 miniatures), 59v, 60, 60v (2 miniatures), 61 (2 miniatures). Lettrine et encadrement à grotesque au feuillets 2, grotesques dans les marges inférieures des feuillets 11v et 17. Initiales champies, une grande initiale champie et une rubrique marquent la transition entre les deux parties du poème. Initiales filigranées en alternance bleues sur fonds rouges et rouges sur fonds bleus. Lettres cadelées. Initiales de chaque vers rehaussée de rouge. Rubriques. Inidcations du scribe au rubricateur (voir le feuillet 22). Quelques taches et traces d'humidité.
Parchemin, piqûre apparente, 375 × 210 mm (just. 300-305 x 200 mm).
Les cahiers sont numérotés dans la marge inférieure du verso du dernier feuillet. 7 cahiers de 8 feuillets (ff. 1-56) suivis d'un cahier de 7 feuillets (c'est à dire 8-1, ff. 57-61, un talon est visible après le feuillet 61). Réclames. Quelquesyeux (voir le feuillet 49), quelques déchirures et lacunes de parchemin, le plus souvent sans lacune de texte (voir, par exemple les feuillets 17, 21,22 bis), certaines ont fait l'objet d'une restauration ( voir les feuillets 26, 27, 29), traces de couture sur certains feuillets (feuillet 39, 46).

Présentation du contenu

«Veez ci le Rommant de la Rose / Ou l'art d'amors est toute enclose / Maintes gens dient que en songes ...- ... Atant fu jours et je m'esveille/ Explicit li Romans de la Rose / Ou l'art d'amours est toute enclose».
Au verso du feuillet 13, une rubrique marque la transition entre les deux parties du Roman: «Ci define ce qui mestre Guillaume/ De Loris fist du rommant de la Rose/ Veez ci comment mestre Jehen/ De Meun commencha ce que il en fist».