Département des Manuscrits > Français > Français > Français 6171-9560 [Supplément français] > Français 6276-7204

Français 6449

Cote : Français 6449  Réserver
Ancienne cote : Supplément français 540, 2
XVe siècle (vers 1457)
Flandre ( Bruges ).

Écriture bâtarde bourguignonne.

60 miniatures en semi-grisaille : [F. 5 (a) r] Présentation du livre au duc Philippe le Bon. F. 1r Constance chargé par Maximien et Dioclétien de reconquérir les provinces rebelles de l’Empire. F. 2v Couronnement de Costus. F. 4r Victoire de Constance sur le roi Cohel de Bretagne. F. 5v Constance et Maximien Galère couronnés empereurs. F. 7v Arbre généalogique de Constance, Costus et Constantin. F. 9r Empoisonnement de Dioclétien et pendaison de Maximien. F. 11v Constance octroyant la liberté aux chrétiens. F. 13r Messager rapportant à Constantin le Grand la tyrannie exercée par l’empereur Maxence. F. 14v Constantin et son armée apercevant la croix flamboyante dans le ciel. F.17r Mariage du roi Costus et de la reine Sabinelle. F. 18r Naissance de sainte Catherine. F. 19r Catherine disputant avec les savants. F. 20r Baptême de la reine Sabinelle. F. 21r Catherine rejetant ses prétendants. F. 23r Vision nocturne de la reine Sabinelle et de Catherine : la Vierge, accompagnée de la cour céleste, leur présentant son Fils. F. 25r La reine Sabinelle et Catherine racontant la vision à l’ermite. F. 26r L’ermite baptisant Catherine. F. 27r Mariage mystique de sainte Catherine. F. 28v Catherine et la reine Sabinelle se retirant à Alexandrie. F. 30r Mort de la reine Sabinelle. F. 31v Maxence publiant un édit commandant aux chrétiens d’adorer les idoles. F. 33v Maxence parlant contre les chrétiens devant l’assemblée réunie au prétoire d’Alexandrie. F. 34v Maxence et sa cour sacrifiant aux dieux. F. 36r Arrivée de sainte Catherine au temple d’Alexandrie. F. 37r Dispute de sainte Catherine et de l’empereur Maxence. F. 39v Débat entre Maxence et Catherine au sujet de la divinité du Soleil et de la Lune. F. 42r Maxence envoyant quérir les clercs et les docteurs. F. 43r Les docteurs se présentant devant Maxence. F. 45r Prière de sainte Catherine, enfermée en prison. F. 46r Un ange apparaissant à sainte Catherine en prison. F. 47r Sainte Catherine débattant avec les docteurs en présence de Maxence. F. 48v Sainte Catherine prenant la parole au milieu des docteurs. F. 50r Les docteurs répondant à sainte Catherine devant Maxence. F. 56r [inversion des f. 56 et 57] La seconde victoire : les docteurs confessant à Maxence avoir été convertis par sainte Catherine. F. 57r La première victoire : les docteurs confondus par sainte Catherine devant Maxence furieux. F. 58v Les cinquante docteurs priant aux pieds de sainte Catherine avant d’être jetés au feu. F. 60r Martyre des cinquante docteurs, jetés au feu. F. 63r Flagellation de sainte Catherine. F. 64v Emprisonnement de sainte Catherine, encouragée par les anges. F. 66v L’impératrice racontant au chevalier Porphyre la vision qu’elle a eue de sainte Catherine. F. 67v Porphyre, accompagné de l’impératrice, convainquant les gardes de la prison de les laisser voir sainte Catherine. F. 68v L’impératrice et Porphyre agenouillés devant sainte Catherine, qui, en présence des anges, pose sur leur tête une couronne céleste. F. 70v Sainte Catherine, emprisonnée, réconfortant l’impératrice et Porphyre. F. 73v Porphyre convertissant d’autres chevaliers à la religion chrétienne. F. 74v Apparition du Christ à sainte Catherine emprisonnée. F. 75v Sainte Catherine amenée devant l’empereur. F. 80r Sainte Catherine en prière devant les roues de son supplice, que vient détruire un ange. F. 83r Confrontation entre l’empereur et sa femme. F. 84v L’empereur ordonnant aux gardes de se saisir de sa femme. F. 86r Martyre de l’impératrice. F. 87v Ensevelissement du corps de l’impératrice. F. 89v L’empereur faisant arrêter Porphyre et ses chevaliers convertis. F. 90v Décollation de Porphyre et de ses compagnons. F. 93r Prière de sainte Catherine au Christ devant les roues de son supplice. F. 94v Décollation de sainte Catherine et miracles survenant à sa mort : du lait jaillissant de son cou à la place du sang et les anges emportant son corps pour l’ensevelir sur le mont Sinaï. F. 98v Naufrage et mort de l’empereur Maxence ; sa dépouille démembrée par les soldats de Constantin. F. 100r Constantin faisant ériger une croix dans la cité de Rome. F. 104r Constantin abusé par l’évêque arien Eusèbe. F. 106r Baptême de Constantin, atteint de lèpre, par le pape Sylvestre Ier.
La majorité des miniatures sont l’œuvre de Willem Vrelant, enlumineur actif à Bruges durant le troisième quart du XVe siècle. Néanmoins, cinq scènes présentent des traits stylistiques différents et ont été attribuées à un proche collaborateur de Vrelant, le Maître de la Vraie Cronicque descoce : f. 31v, 34v, 47r, 56r, 57r (BOUSMANNE, 1997, p. 198 ; VAN BUREN, 1999, p. 25, n. 55 ; Miniatures flamandes, 1404-1482, 2011, p. 256-257).

Décor secondaire :
Initiales ornées peintes sur fond d'or (3-4 interlignes), en tête de chaque chapitre (décor de vignette multicolore pour la plupart d'entre elles, sauf pour les initiales des f. 35r, 83r, 89v et 106r, dont le champ est orné d'un motif de damier).
Initiales champies en tête des sous-chapitres (2 interlignes).
Pieds-de-mouche et bouts-de-ligne champis.
Intitulés rubriqués.

Parchemin, 7 + 114 + [III] f., précédés et suivis de 2 feuillets de garde de papier moderne ; les f. 1-4 sont vierges, les f. 111-114 sont vierges avec réglure. 370 × 255 mm (justification 222 × 140 mm).
Collation des cahiers impossible à réaliser compte tenu de l'état actuel du manuscrit ; pas de signature ni de réclame visible.
Réglure à l'encre mauve ; 22 longues lignes ; piqûres.

Reliure de veau fauve raciné, au dos de maroquin rouge portant les armes de l'empereur Napoléon Ier (1804-1814 et 1815) ; tranches dorées.
Elle remplace la reliure originelle réalisée par Liévin Stuvaert, relieur actif à Gand et à Bruges dans la seconde moitié du XVe siècle (cf. la mention "Stuvaert Lievin me lya ainsi a gand" au f. 1 v). La reliure de Stuvaert est décrite dans l'inventaire de la librairie de Philippe le Bon : "ung livre en parchemin couvert de cuir blanc". Une description plus détaillée est donnée dans l'inventaire de la librairie des ducs de Bourgogne de 1487 : "ung grant volume couvert de cuir blanc, a tout deux cloans et cincq boutons sur chascun costé de leton doré" (Corpus Catalogorum Belgii, 2016, n° 5. 436, n° 8. 116). Les éléments métalliques primitifs ont laissé des traces sur l'ancienne garde contrecollée (f. 1 [a]).

Estampille de la Bibliothèque nationale (Révolution), 1792-1802 (modèle non répertorié par JOSSERAND-BRUNO, avec faisceau de licteur), f. 5 (a) r et 110v.

Manuscrit en français.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Ce manuscrit, exécuté pour Philippe III le Bon, figure à l’inventaire de la librairie des ducs de Bourgogne dressé après la mort de ce dernier, entre 1467 et 1469 ("Item, ung livre en parchemin couvert de cuir blanc, contenant la Vie et Martire de sainte Katheline, escripte en longue luigne, garny de pluiseurs belles histoires de noir et de blanc ; quemenchant le second feuillet, Kathemila, et le dernier feuillet, rédemption du monde, fermant à deux fermaux de laiton dorez ", cf. BARROIS, 1830, n° 1212 ; Corpus Catalogorum Belgii, 2016, n° 5. 436).
Le volume est également mentionné dans l'inventaire établi sous Maximilien d'Autriche, en 1487 ("Item ung autre grant volume couvert de cuir blanc, a tout deux cloans et cincq boutons sur chascun costé de leton doré, historié et intitulé 'La vie et martire de saincte Katherine', commenchant ou second feullet 'icelle province seigneur' et finissant ou derrenier 'et gloire es siecles des siecles. Amen'", cf. BARROIS, 1830, n°1747 ; Corpus Catalogorum Belgii, 2016, n° 8. 116).

Il fit partie des ouvrages saisis à Bruxelles en septembre 1794, suite à l'invasion de la Belgique par les troupes révolutionnaires françaises, et transférés au dépôt littéraire des Cordeliers à Paris. Il fut remis à la Bibliothèque nationale en 1796 avec les manuscrits de même provenance (cf. BnF, Manuscrits, Archives modernes 499, Inventaire sur fiches des manuscrits saisis en Belgique, n° 279 : "Vie de Ste Catherine par J. Miélot, secrétaire de Philippe duc de Bourgogne, à qui ce ms. est dédié. Sur vel[in]. Vignettes. Lettr[es] gr[ises]. In fol. Rel[iure] en bois et v[eau]. Belgique. Dépôt des Cordeliers" ; voir aussi : BnF, Manuscrits, NAF 5420, Catalogue des manuscrits de la Belgique, du Dépôt national littéraire aux ci-devant Cordeliers, par le citoyen Poirier, membre du Conseil de conservation des objets d'arts et de sciences, l'an IV de la République, f. 44v, n° 279 : "Vie de Ste Catherine trad[uite] du lat[in] en 1407 par J. Miélot. Vel[in] Vign[ettes] L[ettres] gr[ises]. | In fol[io] b[ois] et v[eau]"). Le volume échappa aux restitutions concédées lors du traité de Paris du 30 mai 1814 et réalisées en novembre 1815. Resté à Paris, il fut intégré vers 1820 dans le fonds du Supplément français sous la cote 540. 2, puis reçut sa cote actuelle dans les années 1860 (cf. BnF, Manuscrits, NAF 5495, tome XLVII des catalogues des manuscrits de la Bibliothèque royale, Supplément français, f. 142).

Présentation du contenu

F. 5 (a) r - 6 (a) r. Prologue I : "Prologue du translateur sur lexposition que vault a dire Katherine. Aincois que par vostre commandement et ordonnance je entreprengne a translater...-... Il appert clerement en sa legende qui la veult regarder bien au long."
F. 6 (a) v - 7 (a) v. Prologue II : "Prologue de lacteur sur la vie de sainte Katherine. Comme es diverses parties du monde se treuvent cinq legendes de saincte Katherine...-... et de entreprendre ceste nouvelle besongne."
F. 1r-110r. "Cy commence listoire de la vie, conversion, et martire de madame s[ain]c[t]e Katherine vierge glorieuse, fille du roi Costus. Pour ce que au temps de Dyoclecien et de Maximien empereurs...-... tresglorieux saulveur et bon conducteur Jhesucrist a qui avecques le pere et le saint esperit en trinité parfaitte soit toute loenge et honneur et gloire es siecles des siecles. Amen."
F. 110r-v. Explicit : "Explicit / Cy fine listoire de madame sainte Katherine vierge et martire...-...Translaté de latin en cler francois par . Jo. Mielot le moindre des secretaires dicelluy seign[eu]r lan de grace mil quatrecens cinquante sept."

Le texte est une adaptation en français d'une Vita latine de sainte Catherine d'Alexandrie (BHL, n°1663, cf. Maria Colombo Timelli) et d'extraits de l'Historia ecclesiastica tripartita de Cassiodore, composée par Jean Miélot, chanoine de Saint-Pierre de Lille, pour Philippe III le Bon, duc de Bourgogne. L’œuvre est datée de 1457 dans l'explicit du présent manuscrit (f. 110v), qui constitue l'exemplaire de dédicace.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 6449)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

1830
Joseph BARROIS, Bibliothèque protypographique, ou Librairies des fils du roi Jean, Charles V, Jean de Berri, Philippe de Bourgogne et les siens, Paris : Treuttel et Würtz, 1830, p. 179 (n° 1212), 250 (n° 1747).

1849
Léon de LABORDE, Les Ducs de Bourgogne : études sur les lettres, les arts et l'industrie pendant le XVe siècle, et plus particulièrement dans les Pays-Bas et le duché de Bourgogne, Paris : Plon frères, 1849-1852, seconde partie, I, p. LXXXVII.

1881
Jean Miélot, Vie de sainte Catherine, texte revu et rapproché du français moderne par Marius Sepet, Paris : G. Hurtel, 1881.

1895
Henri OMONT, Bibliothèque nationale. Catalogue général des manuscrits français. Ancien supplément français. I : Nos 6171-9560 du fonds français, Paris : Leroux, 1895, p. 34.

1903
Paul DURRIEU, L'Histoire du bon roi Alexandre, manuscrit à miniatures de la collection Dutuit, Paris : Librairie de l'art ancien et moderne, 1903, p. 18, 30.

1907
Paul PERDRIZET, “Jean Miélot, l'un des traducteurs de Philippe le Bon”, Revue d'Histoire littéraire de la France, 14e Année, n° 3 (Juillet-Septembre 1907), p. 472-482.

1909
Georges DOUTREPONT, La Littérature française à la cour des ducs de Bourgogne Philippe le Hardi, Jean sans Peur, Philippe le Bon, Charles le Téméraire, Paris : H. Champion, 1909, p. 216-219.

1915
Friedrich WINKLER, "Studien zur Geschichte der niederländischen Miniaturmalerei des XV. und XVI. Jahrhunderts. Die Künstler des Gebetbuches Karls des Kühnen (Cod. 1857 der k. k. Hofbibliothek) und ihre Werke. Meister A, W. Vrelant, Philippe de Mazerolles (Meister E)", Jahrbuch der Kunsthistorischen Sammlungen des Allerhöchsten Kaiserhauses, 32 (1915), p. 279-308, p. 295.

1921
Paul DURRIEU, La Miniature flamande au temps de la cour de Bourgogne (1415-1530), Paris ; Bruxelles : G. van Oest, 1921, p. 45-46.

1925
Friedrich WINKLER, Die flämische Buchmalerei des XV. und XVI. Jahrhunderts, Künstler und Werke von den Brüdern Van Eyck bis zu Simon Bening, Leipzig: E. A. Seemann, 1925, p. 71, 192.

1926
Bibliothèque Nationale. Catalogue des Manuscrits-estampes, médailles et objets d'art imprimés, exposés du 28 janvier au 28 février 1926, catalogue d’exposition (Paris, Bibliothèque Nationale, 28 janvier-28 février 1926), Paris : Editions de la Gazette des Beaux-Arts, 1926, p. 45 (n° 58).

1927
Camille COUDERC, Les enluminures des manuscrits du Moyen âge (du VIe au XVe siècle) de la Bibliothèque nationale, Paris : Ed. de la Gazette des Beaux-arts, 1927, p. 90-91.

1928
Henry Martin, Les Joyaux de l'enluminure à la Bibliothèque nationale, Paris / Bruxelles, 1928, p. 111-112.

1944
Camille GASPAR, Frédéric LYNA, Philippe le Bon et ses beaux livres, Bruxelles, Éditions du Cercle d'art, 1944, p. 12-13.

1949
Paolo D'ANCONA, Erhard AESCHLIMANN, Dictionnaire des miniaturistes du Moyen âge et de la Renaissance dans les différentes contrées de l'Europe, 2e édition revue et corrigée contenant un index ordonné par époques, régions, écoles, Milano : U. Hoepli, 1949, p. 213-214.

1950
Manuscrits des ducs de Bourgogne de la Bibliothèque nationale, catalogue d’exposition (Dijon, Musée des Beaux-arts, 1950), éd. Jean Porcher, Dijon : impr. de Darantière, (1950), p. 10 (n° 5).

1956
Michèle BEAULIEU, Jeanne BAYLÉ, Le Costume en Bourgogne, de Philippe le Hardi à la mort de Charles le Téméraire, 1364-1477, Paris, Presses universitaires de France, p. 6, 117, 171, 216.

1959
Le Siècle d'or de la miniature flamande : le mécénat de Philippe le Bon, catalogue d’exposition (Bruxelles, Palais des Beaux-arts, Bruxelles [avril-juin 1959] ; Amsterdam, Rijksmuseum, 26 juin-13 septembre 1959 ; Paris, Bibliothèque nationale, octobre-novembre 1959), éd. Léon M. J. Delaissé, Bruxelles : Palais des beaux-arts ; Amsterdam : Rijksmuseum ; Paris : Bibliothèque nationale, 1959, p. 121 (n° 139).

1960
Mary CASTELLANO, “A Book of Hours from Vrelant’s Workshop”, Boston public library quarterly, 12, 2 (1960), p. 121-123, cité p. 122.

1961
Rosy SCHILLING, “Das Llangattock-Stundenbuch : Sein Verhältnis zu Van Eyck und dem Vollender des Turin-Mailänder Stundenbuches”, Wallraf-Richartz-Jahrbuch, 23 (1961), p. 211-236, cité p. 212.

1967
Georges DOGAER, Marguerite DEBAE, La librairie de Philippe le Bon, catalogue d’exposition (Bruxelles, Bibliothèque royale Albert 1er, 9 septembre-12 novembre 1967), Bruxelles : Bibliothèque royale, 1967, p. 53, 162.

1969
Gerard Isaac LIEFTINCK, Boekverluchters uit de omgeving van Maria van Bourgondie ca. 1475 - ca. 1485, Bruxelles : Paleis der Academiën, 1969 (Verhandelingen van de Koninklijke Vlaamse Academie voor Wetenschappen, Letteren en Schone Kunsten van Belgie. Klasse der Letteren, 66), p. 57.

1970
Max LIEBERMANN, “Autour de l’iconographie gersonienne. Les miniatures et les manuscrits qui les contiennent”, Romania, 91 (1970), p. 341-377, cité p. 350.

1976
James Douglas FARQUHAR, Creation and imitation: the work of a fifteenth-century manuscript illuminator, Fort Lauderdale : University press, 1976 (Nova University Studies in the Humanities ; 1), p. 189-190, n. 73.

1977
Pen to press : illustrated manuscripts and printed books in the first century of printing, catalogue d’exposition (University of Maryland, Art Department gallery, College Park, 15 septembre-23 octobre, 1977), dir. Sandra Hindman, James Douglas Farquhar, College Park, Md., U.S.A. : University of Maryland, Art Department ; Baltimore : Johns Hopkins university, Department of the history of art, 1977, p. 49, 86-87.

1987
Georges DOGAER, Flemish miniature painting in the 15th and 16th centuries, Amsterdam : B. M. Israël, 1987, p. 103, 105.

1993
Jean M. CASWELL, "Two Manuscripts from the Chroniques II Workshop. Chroniques de Hainaut, Volume II and Morgan-Macon Golden Legend", Revue Belge d’Archéologie et d’Histoire de l’Art, 62 (1993), p. 17-45, cité p. 27.

1996
Bert CARDON, Manuscripts of the "Speculum humanae salvationis" in the Southern Netherlands (c. 1410-c. 1470) : a contribution to the study of the 15th century book illumination and of the function and meaning of historical symbolism, Leuven : Peeters, 1996, p. 270.

1997
Bernard BOUSMANNE, Item a Guillaume Wyelant aussi enlumineur : Willem Vrelant, un aspect de l'enluminure dans les Pays-Bas méridionaux sous le mécénat des ducs de Bourgogne Philippe le Bon et Charles le Téméraire, Bruxelles : Bibliothèque royale de Belgique ; Turnhout : Brepols, 1997, passim et p. 198 (n° 14), 296-267.

1999
Anne H. VAN BUREN, “Willem Vrelant : questions and issues”, Revue belge d'archéologie et d'histoire de l'art, 68 (1999), p. 3-30.

2002
Cyriel STROO, De celebratie van de macht. Presentatieminiaturen en aanverwante voorstellingen in handschriften van Filips de Goede (1419-1467) en Karel de Stoute (1467-1477), Louvain : Peeters, 2002 (Verhandelingen van de Koninklijke Vlaamse Academie van België voor Wetenschappen en Kunsten. Nieuwe reeks, 7), p. 74, 314-315.

2009
Ilona HANS-COLLAS, Pascal SCHANDEL, Manuscrits enluminés des anciens Pays-Bas méridionaux. I. Manuscrits de Louis de Bruges, Paris : Bibliothèque nationale de France, 2009, p. 24.

2010
Maria COLOMBO TIMELLI, "La Vie de sainte Katherine de Jean Miélot (1457) - Prolégomènes à une édition critique", Le Moyen Français, 67 (2010), p. 13-36.

Olivier DELSAUX, "Bibliographie de et sur Jean Miélot", Le Moyen Français, 67 (2010), p. 157-202.

Frédéric DUVAL, "Le vocabulaire de la Rome ancienne chez Jean Miélot", Le Moyen Français, 67 (2010), p. 63-78.

Hanno WIJSMAN, Luxury Bound. Illustrated Manuscript Production and Noble and Princely Book Ownership in the Burgundian Netherlands (1400-1550), Turnhout : Brepols, 2010 (Burgundica ; 16), p. 204, 233, 235.

Hanno WIJSMAN, "Jean Miélot et son réseau : l'insertion à la cour de Bourgogne du traducteur-copiste", dans Le moyen française : revue d'études linguistiques et littéraires, 67 (2010), p. 129-156, cité p. 145, n. 40.

2011
Miniatures flamandes, 1404-1482, catalogue d’exposition (Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, [30 septembre-31 décembre 2011], Bibliothèque nationale de France, [Paris, site François-Mitterrand, 6 mars-10 juin 2012]), dir. Bernard Bousmanne et Thierry Delcourt, [Paris] : Bibliothèque nationale de France ; [Bruxelles] : Bibliothèque royale de Belgique, 2011, p. 252-253 (n° 50).

2014
Olivier DELSAUX, Tania VAN HEMELRYCK, Les manuscrits autographes en français au Moyen Âge. Guide de recherche, Turnhout : Brepols, 2014.

Cécile VAN HOOREBEECK, Livres et lectures des fonctionnaires des ducs de Bourgogne (ca 1420-1520), Turnhout : Brepols, 2014, cité p. 228.

2015
Jean Miélot, Vie de sainte Katherine, édition critique par Maria Colombo Timelli, Paris : Classiques Garnier, 2015, cité p. 14, n.1.

Elizabeth MORRISON, Zrinka STAHULJAK, The Adventures of Gillion de Trazegnies: Chivalry and Romance in the Middle East, Los Angeles : Getty Publications, 2015, cité p. 68-69, 97.

2016
Thomas FALMAGNE, Baudouin VAN DEN ABEELE, Corpus Catalogorum Belgii. The Medieval Booklists of the Southern Low Countries. Volume V: Dukes of Burgundy, Louvain : Peeters, 2016, p. 216 (n° 5. 436), 306 (n° 8. 116).

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 2234. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 26000.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Laure Rioust (janvier 2018).