Département des Manuscrits > Grec > Supplément grec > Supplément grec 10-44

Supplément grec 27

Cote : Supplément grec 27  Réserver
Évangéliaire noté
XIIe s.
Ce document est rédigé en grec.
330 × 275 mmff. 207, 2 col., 24 lignes (25 aux ff. 204-207).
CAHIERS – 27 cahiers : 3 quat. (1-24), 1 ternion (25-30), 2 quat. (31-46), 1 ternion (47-52), 1 ternion (53-58, 55 et 56 avec talons après 55 et 54), 1 quat. (59-66, 60 et 65 avec talons après 64 et 59), 1 quat. (67-74), 1 cahier de 7 ff. (75-81, 76 et 77 avec talons après 79 et 80 avec talon après 75), 2 quat. (82-97), 1 ternion (98-103), 2 quinions (104-123), 10 quat. (124-203) et 1 binion (204-207). Signatures <1>-27 au crayon dans l’angle inférieur interne du premier recto de chaque cahier.
RÉGLURE – Système Leroy 1 ; types 33B2d pour les ff. 1-147 et 204-207 (le f. 60, isolé, a été utilisé à l’envers par rapport à la réglure), Xb 33B2d pour les ff. 148-163 et 196-203, et Xb 32B2 pour les ff. 164-195 (cf. Leroy-Sautel, pp. 180 et 336). Piqûres parfois visibles sur les bords (cf. ff. 44-46, 53, 58, 144-146).
Parchemin.
ÉCRITURE – Minuscule liturgique. Surface écrite : 210/215 × 165/175 mm, sur 2 col. de 70 mm chacune.
DÉCORATION – Portraits d’évangélistes sur fond d’or couvrant toute la largeur de la page : s. Jean et Prochore (f. 1, décor du cadre reproduit par Frantz, Ornament, pl. XII, no 22), s. Matthieu (f. 39 ; M. A. Frantz, « Byzantine Illuminated Ornament. A Study in Chronology », The Art Bulletin, 16, 1934, pp. 43-76, pl. XII, nos 5, 18-21), s. Luc (f. 60v ; Frantz, Ornament, pl. XVIII, no 1), s. Marc (f. 85v ; Frantz, Ornament, pl. XII, no 8). Scènes sur une colonne: Pentecôte (f. 38), le baiser de Judas (f. 118v), Jésus à la synagogue (f. 148 ; Frantz, Ornament, pl. XVII, no 20) et Nativité (f. 172). Scènes marginales, associées généralement à une initiale historiée (ff. 2, 2v, 4, 17, 20, 25v, 39, 47, 59, 60v, 61, 67, 67v, 68, 74v, 77v, 85v, 91v, 93v, 95, 96, 149v, 173 et 179 ; 115v, esquisse seulement ; 53, 94 et 192 d’une autre main ; pour une description iconographique détaillée, v. Byzance et la France médiévale. Manuscrits à peintures du iie au xvie siècle (Catalogue d’exposition), Paris 1958, no 41, p. 26 et pl. XIX qui reproduit le f. 118v). Initiales majeures polychromes sur fond d’or (ff. 1, 5, 5v, 6v, etc. ; 61 et 141, cadre doré seulement). Bandeaux décorés, sur fond d’or (ff. 137, 157, 162, 166, 174v, 182v, 185, 188, 189, 191v, 196v, 198v, 203 et 207). Autres bandeaux (ff. 84, 96, 118, 147v et 206), titres, initiales mineures et indications liturgiques en rouge recouvert d’or. Notation ekphonétique à l’encre rouge.
RELIURE – Veau raciné ; dos cuir rouge au chiffre de Louis XVIII avec, en capitales dorées, le titre Officium Græcor. ecclesiast. et, au bas du volume, le nom du relieur, Lefebvre. Restaurée.
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Présentation du contenu

1 (ff. 1-147v) Synaxaire (cf. Gregory, Textkritik, pp. 344-363) : 1(ff. 1-38v) Jean, Évangiles de Pâques à Pentecôte (cf. Gregory, pp. 344-347) ; 2(ff. 39-60v) Matthieu, pour les samedis et dimanches seulement (cf. Gregory, pp. 347-353) ; 3(ff. 60v-84) Luc, pour les samedis et dimanches seulement (cf. Gregory, pp. 353-361) ; 4(ff. 84-85) Évangiles des nuits de la première semaine de carême, Εὐαγγέλια ἀναγινωσκόμενα εἰς τὰς παννυχίδας τῆς α’ ἑβδομάδος τῶν νηστειῶν ms. (cf. Gregory, p. 361) ; 5(ff. 85v-96) Évangiles des samedis et dimanches de carême, Ἐκ τοῦ κατὰ Μάρκον ms. (cf. Gregory, pp. 361-362) ; 6(ff. 96-118) Évangiles de la Semaine sainte (cf. Gregory, p. 362) ; 7(ff. 118v-137) Évangiles τῶν ἁγίων παθῶν (cf. Gregory, p. 363) ; 8(ff. 137-142) Heures du vendredi saint (cf. Gregory, p. 363) ; 9(ff. 142-147v) Évangiles des vendredi et samedi saints (cf. Gregory, p. 363).

2 (ff. 148-202v) Ménologe, sans notation, Évangiles du 1er septembre au 31 août (cf. Gregory, pp. 365-384).

3 (ff. 203-206v) Complément au synaxaire, Évangiles de l’aurore, Εὐαγγέλια ἑωθινὰ ἀναστάσιμα ms., texte ou renvoi (cf. Gregory, p. 364).

4 (f. 207) Complément au ménologe, Évangiles pour diverses circonstances, Εὐαγγέλια διάφορα λεγόμενα ms. (cf. Gregory, pp. 384-386), εἰς ἐγκαίνια ναοῦ ms. (Jn 10, 17-28), εἰς μνήμην φόβου καὶ εἰς ἐπιδρομὴν ἐθνῶν ms. (Mt 10, 32-33, 37-38, et 19, 27-30), εἰς σχῆμα μοναχοῦ ms. (Mt 11, 27-30), etc.

Historique de la conservation

ANNOTATIONS – Aux ff. 8v, 9, 13v et 50, indications liturgiques. Au f. 85, la dernière ligne, effacée, a été recopiée en dessous. Au f. 206v, obits de Maria Glabaina Hikanatissa, en religion Matrôna (1267) et d’Irène Doukaina Glabaina, en religion Anêsia (6 janvier 1268). Au f. 207, liste de κτήτορες vivants et morts. Au f. 207v, obit de Théophanê (?) Glabaina, en religion Xénê (juillet 1233) ; deux mains distinctes du XVIe s. ont copié sur le même f., l’une, Mt 14, 1-13, l’autre, une prière.

HISTOIRE – Le volume a peut-être appartenu à la famille Glabas ou au monastère de Glabaina (obits de femmes portant ce nom aux ff. 206v et 207v ; sur le monastère de Glabaina, v. Janin, Églises et monastères de Constantinople, p. 79). Il est acquis par Des Alleurs, ambassadeur français à Constantinople, qui en fait don à Louis XV en 1753, et remis à la Bibliothèque le 7 juillet (f. 1, note signée de Claude Sallier, garde de la Bibliothèque du Roi, Present de Mr Des Alleurs ambassadeur pour le Roy en 1753. Remis par ordre de Mr le Comte d’Argenson le 7 juillet 1753). Le numéro LIII au f. 1 indique la place du volume dans la section grecque du catalogue provisoire établi peu après juillet 1753 et qui se termine sur le présent ms. (Archives Ancien Régime 71, f. 90 ; cf. Suppl. gr. 6). Estampille de la Bibliothèque nationale aux ff. 1, 206v et 207v (type Josserand-Bruno 28).

Bibliographie

BIBLIOGRAPHIE – C. R. Gregory, Textkritik des Neuen Testamentes, Leipzig 1900-1909, reprint Leipzig 1976 : t. I, pp. 1-478, p. 409, Evl 261 ; K. Aland, Kurzgefasste Liste der griechischen Handschriften des Neuen Testaments (Arbeiten zur neutestamentlichen Textforschung, 1), 2e éd., Berlin-New York 1994. l 261 ; J. P. P. Martin, Description technique des Manuscrits grecs relatifs au Nouveau Testament, conservés dans les Bibliothèques de Paris, Paris 1884, p. 163, 364 Ev ; P. J. Fedwick, Bibliotheca Basiliana universalis : a Study of the Manuscript Tradition, Translations and Editions of the Works of Basil of Cæsarea, Turnhout 1993-2000, t. IV, 2, p. 987. Pour la notation musicale, A. Gastoué, Introduction à la paléographie musicale byzantine. Catalogue des manuscrits de musique byzantine de la Bibliothèque nationale de Paris et des bibliothèques publiques de France, Paris 1907, p. 79, no 50 ; C. Höeg, La notation ekphonétique (Monumenta musicæ byzantinæ, Subsidia I, 2), Copenhague 1935, p. 78, no 261. Pour la décoration, H. Bordier, Description des peintures et autres ornements contenus dans les manuscrits grecs de la Bibliothèque nationale, Paris 1883, pp. 214-218 ; H. Omont, Miniatures des plus anciens manuscrits grecs de la Bibliothèque nationale et des autres bibliothèques de France, Paris 1892, p. 48 et pl. xCVII-C ; V. N. Lazarev, Istorija vizantijskoj živopisi I, Moscou 1947, pp. 128 et 326 ; A. V. Bank, « Vizantijskie serebrjanye izdelija xi-xii vv. v sobranii Ermitaža », Viz. Vrem., n. s., 13, 1958, p. 220 et pl. 12 ; A. Xyngopoulos, « Τὸ ἱστορημένον εὐαγγέλιον τοῦ Ἑλληνικοῦ Ἰν στιτούτου Βενετίας », Θησαυρίσματα 1, 1962, pp. 75-76 ; C. Franc-Sgourdeau, « Les initiales historiées dans les manuscrits byzantins aux xie-xiie s. », Byzantinoslavica 28, 1967, pp. 340, 344 et 411, n. 5 ; A. Weyl Carr, « A Group of Provincial Manuscripts from the Twelfth Century », Dumbarton Oaks Papers 36, 1982, pp. 50 et 57.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 18503. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 14157.