Département des Manuscrits > Français > Français > Français 20065-22884 [Petits fonds] > Français 21333-22884

Français 22547

Cote : Français 22547  Réserver
Ancienne cote : La Vallière 8
XVe siècle (entre 1468 et 1470).
Flandre ( Bruges et probablement Gand).

Écriture bâtarde bourguignonne ; manuscrit copié par Yvonnet le Jeune, comme l'atteste un paiement de janvier 1470 consigné dans les comptes du duc de Bourgogne Charles le Téméraire (Bruxelles, Archives générales du royaume, chambre des comptes, n° 1925, f. 481 et 568 ; cf. Alexandre PINCHART, 1865, p. 478).

1 page frontispice exécutée en France au XVIIIe siècle.
86 miniatures flamandes exécutées autour de 1470, dont 74 à mi-page (environ 150-190 × 210-215 mm) et 12 sur une demi-colonne (environ 100-125 × 95 mm). Voir la description des scènes représentées sur la base Mandragore.
En novembre 1470, l’enlumineur Loyset Liédet reçut un paiement de 92 livres 6 sols pour avoir pris en charge la réalisation des quatre-vingt-six miniatures du volume, mais aussi l'exécution des lettrines, la reliure, la fabrication de la couverture damassée et de l’étui de cuir blanc ainsi que le transport du livre entre Bruges et Hesdin (Bruxelles, Archives générales du royaume, chambre des comptes, n° 1925, f. 481 et 568 ; cf. Alexandre PINCHART, 1865, p. 480). Au bas du f. 269v du manuscrit, une note contemporaine du décor présente le décompte des miniatures et des lettres ornées dues à l'enlumineur (cf. Antoine DE SCHRYVER, 1979 ; Pascal SCHANDEL dans Miniatures flamandes, 1404-1482, 2011, p. 305).
Au final, si soixante-seize miniatures sont effectivement caractéristiques du style de Liédet et de son atelier, dix autres peintures (f. 53v, 128r, 140v, 155r, 167r, 168v, 171r, 172r, 175r, 195v) furent sous-traitées à un second artiste, le Maître viennois de Marie de Bourgogne (cf. Thomas KREN, dans Miniatures flamandes, 1404-1482, p. 281).
Au XVIIIe siècle, une main française ajouta une page frontispice en tête du volume et retoucha quelques-unes des miniatures (f. 112r, 114r, 116r).

Décor secondaire :
1 initiale peinte et dorée aux armes de Charles le Téméraire en tête du prologue (f. I ; 4 interlignes).
Initiales peintes et dorées, à décor de vignette, au début du récit (f. 3v) et des chapitres introduits par une miniature (3 ou 4 interlignes).
Initiales champies sous les miniatures des f. 14r et 168v, ainsi qu'au début des chapitres dépourvus de miniature (2 ou 3 interlignes).
Bouts-de-ligne champis.
Intitulés rubriqués.
Capitales rehaussées de jaune.
Lettres à fioritures (cadelures, prolongements de feuillages), ex. f. 35v, 36r, 57r, 72r, 77r.

Parchemin.269 f., précédés de trois feuillets de garde de papier modernes et de deux feuillets de parchemin modernes (dont un avec frontispice du XVIIIe siècle) et suivis d'un feuillet de parchemin moderne et de trois feuillets de garde de papier modernes. Numérotation des feuillets en chiffres romains à l'encre rouge contemporaine de la copie. 433 × 325 mm (justification : 277-280 × 210 mm environ).
34 cahiers : 15 cahiers de 8 feuillets chacun (f. 1-8, 9-16, 17-24, 25-32, 33-40, 41-48, 49-56, 57-64, 65-72, 73-80, 81-88, 89-96, 97-104, 105-112, 113-120) + 1 cahier de 7 feuillets (f. 121 + f. 122-127) + 17 cahiers de 8 feuillets chacun (f. 128-135, 136-143, 144-151, 152-159, 160-167, 168-175, 176-183, 184-191, 192-199, 200-207, 208-215, 216-223, 224-231, 232-239, 240-247, 248-255, 256-263) + 1 cahier de 6 feuillets (f. 264-269).
Traces de signatures des cahiers ("b I" au recto inférieur droit du f. 9 ; "c" au recto inférieur droit du f. 17). Présence de réclames en fin de cahiers, parfois inscrites dans un cadre orné (ex. f. 104v).
Réglure à l'encre mauve, 33 lignes sur deux colonnes ; présence de piqûres.

Reliure du XVIIIe siècle, en maroquin olive ; tranches dorées.
Les comptes ducaux de janvier 1470 indiquent que le volume possédait à l'origine une "couverture de velours noir doublée de drap de damas noir" avec une "broudure de soye noire, faitte à l'entour de ladicte couverture et des C par-dedens". Il était en outre rangé dans "une boursse de cuir de cherf blant" (cf. Alexandre PINCHART, 1865, p. 480).

Estampilles de la Bibliothèque nationale (Révolution), 1792-1802 (modèle identique à JOSSERAND-BRUNO, n°17), ex. f. 269v ; de la Bibliothèque impériale (Second Empire), 1852-1870 (modèles avec mention "MSS", proches de JOSSERAND-BRUNO, n°36, ex. f. 1, et de JOSSERAND-BRUNO, n°37, f. 50).
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Ce manuscrit aux armes de Charles le Téméraire et payé par le duc en 1470 (Bruxelles, Archives générales du royaume, chambre des comptes, n° 1925, f. 481 et 568), ne figure pas dans les inventaires de la librairie des ducs de Bourgogne.

On le retrouve dans le catalogue de la vente de la bibliothèque de Jean-Louis Gaignat (1697-1768), secrétaire du roi Louis XV et bibliophile (Catalogue des livres du Cabinet de feu M. Louis-Jean Gaignat, 1769, tome II, p. 86, n° 2875, numéro reporté avec une erreur au verso de la garde de papier marbré : n° 287). Il fut acheté à cette occasion par Louis-César de La Baume Le Blanc, duc de La Vallière (1708-1780), puis fut acquis pour la Bibliothèque royale à la vente de la collection La Vallière, le 21 février 1784, pour la somme de 1000 livres (Catalogue des livres de la bibliothèque de feu M. le duc de la Vallière, 1783, tome III, p. 126, n° 4844, numéro reporté sur le premier feuillet de garde du manuscrit ; cf. Paris, BnF, Manuscrits, Latin 17173, f. 252). Le volume reçut alors la cote "La Vallière 8".

Présentation du contenu

F. 1r-3v. Dédicace : "A treshault, trespuissant et tresexcellent prince et mon tresredoubté seigneur Charles par la grace de Dieu duc de Bourgogne...─... ainsi vueille laissier a vous a toute posterité exemple de vertuz".
F. 3v- 269r. "Cy commence le premier livre des faitz d'Alexandre compilé de plusieurs livres et adjoinct aux histoires de Quinte Curce Rufe. | Comment es histoires d'Alexandre puet apparoir que les royaumes croiscent par vertu et diligence... | Regardant les discors et infelicités des seigneuries et royaumes et vueillant monstrer que en leurs maleurtés a tort s'excusent les roys...─... du quel est eue en honneur sa memoire et son nom a tousjours mais. | Explicit le IXe livre de Quinte Curce Rufe des histoires du grant Alexandre de Macedone, translaté de latin en francois ou chasteau de Nieppe l'an mil IIIIc LXIII. | Deo gratias".
F. 269r-v. "Conclusion du translateur. | Puisque Alexandre conquist tout Orient sans grant nombre de gens d'armes...─... et de plus puissiez surpasser le plus hault comble de sa gloire".

Homme de lettres d’origine portugaise, Vasque de Lucène acheva sa traduction de l’Historia Alexandri Magni de Quinte-Curce en 1468 et la dédia à Charles le Téméraire. L’œuvre française se veut une version assez fidèle du prototype latin, complétée par divers emprunts, notamment à la Vie d’Alexandre de Plutarque, traduite en latin par Girolamo de Guarino de Vérone, à Justin, à Valère Maxime ou à Flavius Josèphe (cf. prologue f. 2r ; Silvère MENEGALDO, dans Translations médiévales, 2011, vol. 2, t. 1, p. 231). Le présent manuscrit constitue l'un des premiers exemplaires de luxe de cette adaptation (cf. Thomas KREN, dans Miniatures flamandes, 1404-1482, p. 281).

Bibliographie

1769
Guillaume François DE BURE, Supplément à la Bibliographie instructive, ou Catalogue des livres du Cabinet de feu M. Louis-Jean Gaignat, Paris : De Bure, 1769, tome II, p. 86 (n° 2875).

1783
Catalogue des livres de la bibliothèque de feu M. le duc de la Vallière : première partie, contenant les manuscrits, les premières éditions, les livres imprimés sur vélin et sur grand papier, les livres rares et précieux par leur belle conservation, les livres d'estampes, dont la vente se fera dans les premiers jours du mois de Décembre 1783, Paris : G. de Bure fils aîné, 1783, tome III, p. 126-129 (n° 4844).

1865
Alexandre PINCHART, "Miniaturistes, enlumineurs et calligraphes employés par Philippe le Bon et Charles le Téméraire et leurs œuvres", Bulletin des Commissions royales d’Art et d’Archéologie, 4 (1865), p. 473-510.

1881
Léopold DELISLE, Le Cabinet des Manuscrits de la Bibliothèque impériale [puis nationale], Paris : Imprimerie impériale : puis Imprimerie nationale, 1868-1881, tome III, 1881, p. 341.

1898
Charles de LA RONCIÈRE, Catalogue général des manuscrits français : anciens petits fonds français [n ° 20065-33264], dir. Henri Omont, Paris : E. Leroux, 1897-1902, t. I, 1898, p. 521.

1908
Camille COUDERC, Album de portraits d’après les collections du département des Manuscrits, Paris : Imprimerie Berthaud frères, 1908, p. 39 (n° LXXXIX).

1921
Paul DURRIEU, La miniature flamande au temps de la cour de Bourgogne (1415-1530), Bruxelles : G. Van Oest, 1921, p. 48-49.

1925
Friedrich WINKLER, Die Flämische Buchmalerei des XV. und XVI. Jahrhunderts: Künstler und Werke von den Brüdern van Eyck bis zu Simon Bening, Leipzig : E. A. Seemann, 1925, p. 75.

1926
Bibliothèque nationale. Catalogue des Manuscrits, estampes, médailles et objets d’art, imprimés, exposés du 28 janvier au 28 février 1926, Paris : Gazette des Beaux-Arts, 1926, p. 536 (n° 67).

1927
Camille COUDERC, Les enluminures des manuscrits du Moyen Âge (du VIe au XVe siècle) de la Bibliothèque nationale, Paris : Gazette des Beaux-Arts, 1927, p. 99, pl. LXXI.

1946
Robert BOSSUAT, "Vasque de Lucène, traducteur de Quinte-Curce (1468)", dans Bibliothèque d’humanisme et renaissance, 8 (1946), p. 197-245, p. 205 (n° 8).

1949
Paolo D’ANCONA, Erhard AESCHLIMANN, Dictionnaire des miniaturistes du Moyen Âge et de la Renaissance dans les différentes contrées de l’Europe, Milan : Ulrico Hoepli, 1949, p. 134.

1979
Antoine DE SHRYVER, "Prix de l’enluminure et codicologie. Le point comme unité de calcul de l’enlumineur dans Le Songe du viel pellerin et Les faictz et gestes d’Alexandre (Paris, B.N., fr. 9200-9201 et fr. 22547) ", dans Miscellanea codicologica F. Masai dicata MCMLXXIX, éd. Pierre Cockshaw, Monique Cécile Garand et Pierre Jodogne, Gand : E. Story-Scientia, 1979, p. 469-479.

1987
Georges DOGAER, Flemish Miniature Painting in the 15th and 16th centuries, Amsterdam : B. M. Israël, 1987, p. 108, 112.

1988
David John Athole ROSS, Alexander historiatus : a guide to medieval illustrated Alexander literature, Frankfurt am Main : Athenäum Verlag, 1988, p. 70, 127.

1996
Claudine A. CHAVANNES-MAZEL, Margaret M. SMITH, Medieval manuscripts of the latin classics : production and use; proceedings of the seminar in the history of the book to 1500, Leiden, 1993, Los Altos Hills : Anderson-Lovelace ; London : The red gull press, 1996.

Scot MCKENDRICK, The history of Alexander the Great : an illuminated manuscript of Vasco da Lucena's french translation of the ancient text by Quintus Curtius Rufus, Los Angeles : The J. Paul Getty Museum, 1996 (Getty Museum monographs on illuminated manuscripts, 3), p. 20, 35, fig. 3.

1999
Cyriel STROO, Pascale SYFER-D’OLNE, Anne DUBOIS, Roel SLACHMUYLDERS, The Flemish Primitives, catalogue of early Netherlandish painting in the royal museums of fine arts of Belgium, II : The Dirk Bouts, Petrus Christus, Hans Memling and Hugo van der Goes Groups, Bruxelles : Brepols, 1999, p. 89, 307.

2001
Chrystèle BLONDEAU, "Les intentions d'une œuvre (Faits et gestes d'Alexandre le Grand de Vasque de Lucène) et sa réception par Charles le Téméraire. Ycellui Alexandre pas ne vous doit estre exemple de vertus...", Revue du Nord, 342 (2001/4), p. 731-752.

2003
Illuminating the Renaissance : the triumph of Flemish manuscript painting in Europe, catalogue d’exposition [ Los Angeles, J. Paul Getty Museum, du 17 juin au 7 septembre 2003 ; Londres, Royal academy of arts, du 29 novembre 2003 au 22 février 2004], dir. Thomas Kren, Scot McKendrick, London : Thames and Hudson, 2003, p. 227-229 (n° 54).

2006
Elizabeth MORRISON et Thomas KREN, Flemish Manuscript Painting in Context, Los Angeles : J. Paul Getty Museum, 2006, cité p. 48, 49.

Hanno WIJSMAN, Handschriften voor het hertogdom : de mooiste verluchte manuscripten van Brabantse hertogen, edellieden, kloosterlingen en stedelingen, Alphen aan de Maas : Veerhuis, 2006, n° 2.

2007
Thomas KREN, “A Flemish Manuscript in France : The Chantilly Liber floridus”, dans Quand la peinture était dans les livres : Mélanges en l’honneur de François Avril, dir. Mara Hofmann et Caroline Zöhl, [Turnhout] : Brepols ; [Paris] : Bibliothèque nationale de France, 2007, p. 129-138, cité p. 132-137.

Barbara MOREL, Une iconographie de la répression judiciaire : Le châtiment dans l’enluminure en France du XIIIe au XVe siècle, Paris: Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, 2007.

2008
Antoine DE SCHRYVER, The Prayer Book of Charles the Bold : a Study of a Flemish Masterpiece from the Burgundian Court, New York : J. Paul Getty museum, cop. 2008, cité ch. 2 n. 14.

2009
Chrystèle BLONDEAU, Un conquérant pour quatre ducs : Alexandre le Grand à la cour de Bourgogne, CTHS : INHA, Institut national d'histoire de l'art, 2009 (L'art & l'essai, 6).

Ilona HANS-COLLAS, Pascal SCHANDEL, Manuscrits enluminés des anciens Pays-Bas méridionaux. I. Manuscrits de Louis de Bruges, Paris : Bibliothèque nationale de France, 2009, p. 44.

2010
Hanno WIJSMAN, Luxury Bound. Illustrated Manuscript Production and Noble and Princely Book Ownership in the Burgundian Netherlands (1400-1550), Turnhout : Brepols, 2010 (Burgundica, XVI), p. 538.

2011
Miniatures flamandes, 1404-1482, catalogue d’exposition (Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, [30 septembre-31 décembre 2011], Bibliothèque nationale de France, [Paris, site François-Mitterrand, 6 mars-10 juin 2012]), dir. Bernard Bousmanne et Thierry Delcourt, avec la participation d'Ilona Hans-Collas et Pascal Schandel, [Paris] : Bibliothèque nationale de France ; [Bruxelles] : Bibliothèque royale de Belgique, 2011, p. 281-282 (n° 65).

Anne SALAMON, "Alexandre le Grand dans les compilations des Neuf Preux en France au XVe siècle", dans L'historiographie médiévale d'Alexandre, dir. C. Caullier-Bougassas, Turnhout : Brepols, 2011, p. 195-214, cité p. 206-207.

Translations médiévales, cinq siècles de traductions en français au Moyen Âge (XIe-XVe siècles) : étude et répertoire, dir. Claudio Galderisi, Turnhout : Brepols, 2011, vol. 2, t. 1, p. 231.

2016
Anna DELLE FOGLIE, Francesca MANZARI, Riscoperta e riproduzione della miniatura in Francia nel Settecento. L'abbé Rive e l'Essai sur l'art de vérifier l'âge des miniatures des manuscrits, Rome : Gangemi Editore, (2016).

Images & Révoltes dans le livre et l'estampe (XIVe-milieu du XVIIIe siècle), catalogue d’exposition (Paris, Bibliothèque Mazarine, 14 décembre 2016-17 mars 2017), Paris : Bibliothèque Mazarine, (2016).

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 2421. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 9325.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Les enluminures de ce manuscrit sont indexées dans la base Mandragore.

Informations sur le traitement

Notice par Laure Rioust (janvier 2018).