Français 19819

Cote : Français 19819
Ancienne cote : Harlay 407
Ancienne cote : Saint-Germain français 1370
Statuts de l'ordre de Saint-Michel.
XVe siècle (vers 1469-1470).
Manuscrit rédigé en français.
Tours.
Enluminé par Jean Fouquet. Une unique miniature représentant Louis XI présidant un chapitre de l'ordre de Saint-Michel (f. 1). Initiales or sur champ rouge ou azur.
Parchemin, 31 ff., 205 x 150 mm (just. 120 x 95 mm).
6 cahiers : 1 cahier de 4 ff. (garde contrecollée, A-C), 3 cahier de 8 ff. (1-24), 2 cahier de 4 ff. (25-29, 2 gardes volantes, garde contrecollée) ; réclames aux ff. 16v. et 24v. ; les ff. A, B, C, [30] et [31] n'ont pas reçu de texte.
Double foliotation moderne à l'encre et au crayon carbone (XIXe et XXe siècles).
Manuscrit réglé à l'encre rouge, y compris les contregardes et les pages sans texte.
Reliure en parchemin, probablement du XVIIe siècle, sur laquelle ont été recolées les contregardes d'origine (elles présentent des lacunes créées lors du décollement des contregardes des anciens plats).
Estampille de la Bibliothèque nationale, de la Convention au Consulat, 1792-1802 (modèle Josserand-Bruno n° 17).
Au contreplat supérieur, indication du titre : "Le livre de l'ordre" (XVIe siècle) ; au f. A, au crayon (XIXe siècle), anciennes cotes : "Harlay 407", "1370" ; au f. C a été collé un extrait du Journal officiel, séance de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres du 21 novembre 1890, au sujet de l'identification par P. Durrieu de Fouquet comme enlumineur de ce manuscrit.

Historique de la conservation

Collection personnelle du roi Louis XI (?) ; Président Achille III de Harlay (1639-1712) ; Achille IV de Harlay ; entré à Saint-Germain des Prés en 1755 avec les manuscrits Harlay et Chauvelin ; entré à la Bibliothèque nationale avec les manuscrits de Saint-Germain des Prés en 1795-1796.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 1539. Cote de la matrice : R 46989

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Présentation du contenu

F. 1-25 : Statuts de l'ordre, non numérotés.
F. 26-30 : Table des matières, sans mention de folio par item, le manuscrit n'ayant pas été folioté à l'origine.

Louis XI institua l'ordre royal de Saint-Michel par des lettres données à Amboise le 1er août 1469, pour rivaliser avec l'ordre de la Toison d'or fondé en 1430 par le duc de Bourgogne Jean le Bon. Les premier chevaliers étaient au nombre de quinze, choisis pour leur expérience militaire ou leur fidélité au roi. Les statuts de l'ordre prévoyaient des réunions périodiques, ou chapitres. Des habits de cérémonie et des colliers (comme celui représenté au f. 1), destinés aux différents membres de l'ordre, furent commandés dès 1470 en vue d'une réunion à Paris. L'ordonnance de création de l'ordre stipule que le greffier devait faire exécuter, sous forme de livrets, deux copies des statuts de l'ordre pour servir aux cérémonies et comportant une "histoire" représentant le roi entouré de ses chevaliers (Article 27 : "Item audit ordre aura ung autre officier appelé greffier, lequel sera tenu de faire deux livres en parchemin, desquelz sera escripte la fondation de ce present ordre et les statuz, causes et ordonnances d'icellui. Au commancement esquelz livres sera faicte une hystoire de la representation du souverain et desdits XV chevaliers premierement mis et nommez par nous audit ordre cy dessus nommez"). C'est probablement dans ce contexte que fut réalisé le Français 19819 qui ne fut redécouvert par P. Durrieu qu'en 1890.

DESCRIPTION

En 2003, François Avril a donné une description très détaillée de cette enluminure (voir Avril, Jean Fouquet..., exp. 2003, n° 29). Il a notamment rapproché les deux chiens blancs allongés au premier plan de la scène du lévrier figuré par Piero della Francesca dans la fresque de Sigismondo Malatesta à Rimini.

La palette de Fouquet est restreintre. Il utilise essentiellement le blanc et le vermillon (les couleurs du roi), mais aussi le bleu et l'or.

Jean Fouquet réalisa d'autres oeuvres pour l'ordre de Saint-Michel. Il reçut en 1470 45 livres tournois pour réaliser "certains tableaux que ledit seigneur [Louis XI] lui a chargez faire pour servir aux chevaliers de l'ordre de Saint Michiel" (BnF, Mss, Français 6759, f. 144). Le greffier de l'ordre lui-même, Jean Robertet, possédait un livre d'heures enluminé par Fouquet (New York, The Pierpont Morgan Library, ms. M 834 Lien vers la version numérisée de ce manuscrit. Son fils François, écrivit par ailleurs dans le premier volume des Antiquités Judaïques de Jacques d'Armagnac (BnF, Mss, Français 247) la célèbre inscription mentionnant Fouquet comme auteur du manuscrit (voir Avril, Jean Fouquet..., exp. 2003, n° 34).

Le BnF, Mss., Clairambault 1242 est une copie contemporaine du Français 19819. Réalisée par le même scribe, et s'ouvrant sur une miniature très proche, mais dans un style appauvri, elle était destinée à Charles de France, fils cadet du roi. Trois autres exemplaires contemporains sont également conservés, ceux de Jean II, duc de Bourbon (BnF, Mss, Français 5745), de Jean, batard d'Armagnac (BnF, Mss, Français 2905) et de Guy Bernard, chancelier de l'ordre (BnF, Mss, Rothschild 2488).

Tous ces éléments poussent à identfiier le Français 19819 comme l'exemplaire de Louis XI qui, en tant qu'ouvrage personnel du roi, ne se trouvait pas dans la bibliothèque royale. Il serait donc sorti des collections royales à une date incertaine, comme d'autres volumes ayant le même statut, livres d'heures personnels des rois ou autres exemplaires royaux des statuts de l'ordre de Saint-Michel comme celui de Charles VIII (Vienne, ÖnB, Cod. 2637). En revanche, l'exemplaire de Louis XII (BnF, Mss, Français 14363), fit partie de la bibliothèque royale et figure comme tel dans l'inventaire de 1518. Il en sortit peu après, offert par François 1er au connétable de Bourbon). Le Français 19819 n'est rentré dans les collections nationales qu'en 1795-1796.

Bibliographie

Catalogues et codicologie : H. Omont, Catalogue général des manuscrits français, t. 3, nos 18677-20064, Paris, 1900 ; P. Josserand et J. Bruno, « Les estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque Nationale », dans Mélanges F. Calot, Paris, 1960, p. 261-298.
Histoire et décor : P. Durrieu, "Une peinture historique de Jean Fouquet. Le roi Louis XI tenant un chapitre de l'ordre de Saint-Michel", Gazette archéologique, 1890, p. 61-84, pl. 14 ; H. Stein, Recherches iconographiques sur Charles de France, duc de Berry, de Normandie et de Guyenne, frère de Louis XI, Paris, 1892, p. 5-7 ; R. Leprieur, "Jean Fouquet", Revue de l'art ancien et moderne, 1897, vol. 2, p. 352-354 ; G. Lafenestre, Jean Fouquet, Paris, 1905, p. 63-76 ; P. Durrieu, Les Antiquités judaïques et le peintre Jean Fouquet, Paris, 1908, p. 98-99, pl. XIX ; C. Couderc, Album de portraits d'après les collections du département des Manuscrits, Paris, 1908, p. 39, pl. LXXXVIII ; P. Durrieu, "Les manuscrits des statuts de l'ordre de Saint-Michel", Bulletin de la Société de reproduction de manuscrits à peintures, t. 1, 1911, p. 17-21 ; P. Durrieu, Livre d'heures peint par Jean Fouquet pour Maître Etienne Chevalier. Le quarante-cinquième feuillet retrouvé en Angleterre, Paris, 1923, p. 15-16, 33 ; H. Martin, Les Joyaux de l'enluminure à la Bibliothèque nationale, Paris / Bruxelles, 1928, p. 114 ; A. Blum et P. Lauer, La miniature française aux XVe et XVIe siècles, Paris/Bruxelles, 1930, p. 66, pl. 18 ; T. Cox, Jehan Foucquet, Native of Tours, Londres, 1931, p. 38, 46, 79, 81, 82 ; H. Focillon, "Le style monumental dans l'art de Jean Fouquet", Gazette des beaux-arts, vol. 1, 1936, p. 26 ; K. G. Perls, Jean Fouquet, Londres/Paris, 1940, p. 25, pl. XI ; O. Pächt, "Jean Fouquet. A Study of his Style", Journal of the Warburg and Courtauld Institutes, vol. IV, 1940-1941, p. 97-98 ; G. Ring, La peinture française du XVe siècle, Londres/Paris, 1949, p. 214, n° 133, pl. 84 ; E. Castelnuovo, Fouquet, Milan, 1966, pl. XIII ; C Shaefer, Recherches sur l'iconologie et la stylistique de l'art de Jean Fouquet, thèse de l'Université de Paris IV, 1971, Lille, 1972, t. 1, p. 275-281, t. 2, p. 227-229 ; P. Contamine, "L'ordre de Saint-Michel au temps de Louis XI et de Charles VIII", Bulletin de la Société nationale des antiquaires de France, 1976, p. 212-238 ; J. Melet-Sanson, Fouquet, 1977, p. 70 ; S. Lombardi, Jean Fouquet, Florence, 1983, p. 173-175, pl. VI ; C. Shaefer, Fouquet. An der Schwelle der Renaissance, Dresden/Bâle, 1994, p. 237-238, 240-242, 327-328, fig. 160 ; C. Beaune, Le miroir du pouvoir. Les manuscrits des rois de France au Moyen Âge, Paris, 1997, p. 76-77, ill.
Expositions: Exposition des primitifs français au Palais du Louvre (Pavillon de Marsan) et à la Bibliothèque nationale, Paris, 1904, vol. 2, n° 132 ; Exposition de portraits peints et dessinés du XIIIe au XVIIe siècle, catalogue de l'exposition de la Biblliothèque nationale, Paris, 1907, n° 56 ; Les plus beaux manuscrits du VIIIe au XVIe siècle conservés dans les Bibliothèques nationales de Paris, Paris, 1937, n° 187 ; L'art du Val de Loire de Jean Fouquet à Jean Clouet, 1450-1540, exposition du musée de Tours, Paris, 1952, n° 24 (notice de J. Porcher) ; J. Porcher, Les manuscrits à peintures en France du XIIIe au XVIe siècle, exposition de la Bibliothèque nationale, Paris, 1955, n° 252 ; N. Reynaud, Jean Fouquet, exposition dossier du département des Peintures du musée du Louvre, Paris, 1981, n° 22 ; F. Avril, La passion des manuscrits enluminés, exposition de la Bibliothèque nationale, Paris, 1991, n° 24 ; F. Avril et N. Reynaud, Quand la peinture était dans les livres : les manuscrits enluminés en France : 1440-1520, exposition de la Bibliotèque nationale, Paris, 1993, n° 72 (notice de N. Reynaud) ; M.H. Tesniere (dir.), Creating French Culture : Treasures from the Bibliothèque nationale de France, exposition de la bibliothèque du Congrès, Washington, New Haven/Londres/Paris, 1995, n° 44 (notice de N. Reynaud) ; F. Avril (dir.), Jean Fouquet. Peintre et enlumineur du XVe siècle, Paris, 2003, n° 29 ; France 1500. Entre Moyen Âge et Renaissance, catalogue de l'exposition du Grand Palais, Paris, 6 octobre 2010-10 janvier 2011, Paris, 2011, n° 14 (notice d'E. König).

2006

Béatrice BEYS, "Un poème à la gloire de Louis XII à la bibliothèque de la Faculté de médecine de Montpellier : La complainte de Gênes sur la mort de Thomassine espinolle", extrait de Etudes héraultaises, ISSN 1621-4609, p. 21-26 et p. 117 ; cité p. 26, n. 27