Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 762-1070

Français 991

Cote : Français 991  Réserver
Ancienne cote : Regius 7308(3)
Ancienne cote : Colbert 3188
Honorius Augustodunensis, Lucidaire ; Horloge de Sapience ; Jean Petit, Justification de monseigneur de Bourgogne.
XVe siècle
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits
France. Ecriture semi-hybrida cursive. Une colonne de 44 lignes par page.
Aucune enluminure. Deux initiales dessinées aux feuillets 32v et 36, des espaces sont parfois laissés avec lettres d'attente dans le reste du recueil.
Papier. 1 feuillet de garde + 152 feuillets + 3 feuillets de garde, 291 x 215 mm (just. 250 x 185 mm).
Foliotation double, une récente en chiffre arabe correspondant à la configuration actuelle du manuscrit ; une ancienne, en chiffres romains, commençant par le feuillet 91. Un cahier de 24 - 3 feuillets (ff. 1-21) suivi de deux cahiers de 24 feuillets (ff. 22-69), puis d'un cahier de 24 - 1 feuillets (ff. 70-92, un feuillet ayant été coupé), de deux cahiers de 24 feuillets (ff. 93-140), et d'un cahier de 12 feuillets (ff. 141-152).

Présentation du contenu

f. 1-32v. « Le Lucidaire » [par HONORE D'AUTUN] : « C'est Jhesu Crist et toute ly masiere si est afremée sur un fors colombes ... - ... des biens que Dieu donra aux siens. Deus qui est benedictus in secula seculorum. Amen »

f. 32v-146v. « L'Orloge de sapience, que fist Frere JEHAN DE SOUABE, de la nacion d'Alemagne, de l'ordre des Freres Precheurs » : « [S]almon, en son livre de Sapience, ou premier chapitre dist : Sentite de Domino... - ... avec mon Pere et le Saint Esperit de siecle en siecle perdurable. Amen ».

f. 147-149v. « Justification de monseigneur de Bourgogne » [par JEAN PETIT] : « Par devers la tres noble et tres hault majesté royal comme vray subject et obeissant ... - ... lettres patentes par maniere d'epistres ou aultrement ».

f. 150-151v. « Extraits des Vies des Peres du desert : Sainte Tays et Sainte Pelagie » : « Thais, sicomme nous trouvons ou livre des sains et des anchiens peres, fu une femme de si grande beauté que pluiseurs hommez pour elle avoir vendirent tout ce qu’il avoient et en furent mis a povreté ... - ... prions a Dieu que par sa grace nous doinst les desirs charnelx en nous tellement mortifier et fuir que a son Royaume parmy vraie penitence puissons parvenir ».

f. 151v. « Extrait du dialogue saint Gregoire ».

Bibliographie

1954
Yves Lefèvre, L’Elucidarium et les lucidaires. Contribution, par l’histoire d’un texte, à l’histoire des croyances religieuses en France au Moyen Âge (thèse), éd. E. de Boccard, Paris, 1954, p. 278.

1984
Jean-Pierre Bordier, Pélagie la pénitente. Métamorphoses d'une légende. Tome II. La survie dans les littératures européennes, Paris, 1984, p.178-185.

1986
Brenda Dunn-Lardeau, "Etude autour d'une Légende dorée (Lyon, 1476)", Travaux de Linguistique et de Littérature, 24/1, 1986, p. 257-294, cité p.258, n.3.

2006
Paolo Chiesa, I “Dialogi” di Gregorio Magno. Tradizione del testo e antiche traduzioni, Florence : Sismel, Edizioni del Galluzzo, 2006.

2016
Géraldine Veysseyre, OPVS, 2010-2016.

2018
IRHT, Notice du manuscrit Français 991, dans la base Jonas-IRHT/CNRS.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Delphine Mercuzot et Mélody Delong, septembre 2018.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 32504. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 68094.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple