Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 762-1070

Français 873

Cote : Français 873  Réserver
Ancienne cote : Regius 7231
Ancienne cote : Dupuy II 770
Ancienne cote : Rigault II 861
Ancienne cote : François Ier 260
XVIe siècle (vers 1505-1515)
Paris

Ecriture gothique batarde.
Enluminé par Jean Pichore. 21 miniatures à pleine page, lettres ornées, bouts de ligne.
Parchemin, 156 ff., 345 x 225 mm (just. 220 x 125 mm).
20 cahiers : 1 f. (1), 19 cahiers de 8 ff. (1-152), 1 cahier de 2 ff. (153-154, talon visible), 1 f. (155), 1 f. (156), précédés de 2 ff. de garde de papier et suivis d'1 f. de garde de papier.
Réclames. Signatures. Présence de l'ancienne étiquette de cote "7231" sur carton, au verso de la première garde supérieure de papier.
Foliotation à l'encre noire, XIXe siècle.
Réglure à l'encre rouge.
Reliure de maroquin rouge aux armes et symbole royaux, tranches dorées, fin du XVIIe-début du XVIIIe siècle.
Reliure restaurée en 2015 : restauration des gardes ; restauration de la coiffe de queue, des chants et des quatre coins (dossier BnF-ADM-2014-095810-01).
Estampille de la Bibliothèque royale au XVIIe siècle.
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 2034. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 51858.

Historique de la conservation

Vraisemblablement réalisé pour Louise de Savoie (encadrements des miniatures semés de "L" et d'ailes de moulin) ; François Ier ; bibliothèque personnelle de François Ier (n° 260 au contreplat supérieur) ; librairie royale de Fontainebleau ; ancien fonds royal (Inv. fin XVIe siècle, n° 2484 ou 2485 : "Epistre d'Ovide, en rithme, par Octavian de Sainct Gelais" et "Epistre d'Ovide, en rithme françoise, par Octavian de Sainct Gelais" (le second étant le Français 875) ; titre du XVIIe siècle au contreplat supérieur : "Epistres d'Ovide en rithme françoise par Octavian de Saint Gelais evesque d'Angoulesme").
Le manuscrit a longtemps été considéré comme provenant de Louis XII, avant d'être rendu à Louise de Savoie. Le doute sur le propriétaire originel a cependant subsisté, certains considérant le volume comme provenant auparavant des collections des Bourbons. Les enluminures étaient originellement ceintes de simples cadres argentés, rapidement recouverts de larges marges dorées semées de "L" et d'ailes de moulin. Certains de ces symboles ont en outre été repris, en raison de l'oxydation des cadres argentés restés en sous-couche.

Présentation du contenu

Commence par : "La premiere espitre de Penneloppes à Ulixes. Puisque tu es du retour paresseux, o Ulixes, de cueur trop angoisseux [...]". Finit par : "[...] et à Phaon à present t'en iras, lequel du tout en brief advertiras. Finit l'espitre de Sapho à Phaon, qui est la dereniere de cest oeuvre".

Mention "Exp. XIX / 218" au crayon à papier, au contreplat supérieur, correspondant au numéro de vitrine et d'ordre de la galerie d'exposition (galerie Mazarine), fin du XIXe siècle.

Bibliographie

Catalogue :
Catalogue des manuscrits français, t. 1, Ancien fonds, Paris, 1868, p. 147.

Etudes :
Léopold Delisle, Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale, t. 1, Paris, 1868, p. 123.
Paul Durrieu et Jean-Joseph Marquet de Vasselot, Les manuscrits à miniatures des Héroïdes d'Ovide, traduites par Saint-Gelais, et un grand miniaturiste français du XVIe siècle, Paris, 1894, p. 7-13.
Georges Ritter et Jean Lafond, Manuscrits à peintures de l'école de Rouen. Livres d'heures normands, recueil de fac-similés et texte, Rouen, 1913, p. 18.
Anne-Marie Lecoq, François Ier imaginaire. Symbolique et politique à l'aube de la Renaissance française, Paris, 1987, p. 470-474.
Sheila Edmunds, "Catalogue des manuscrits savoyards", dans Agostini Paravicini Bagliani (dir.), Les manuscrits enluminés des comtes et ducs de Savoie, Turin, 1990, p. 210, n° 26.
Marie-Pierre Laffitte, "Les ducs de Bourbon et leurs livres d'après les inventaires", dans Le duché de Bourbon, des origines au connétable, actes du colloque de Moulins, 5-6 octobre 2000, Saint-Pourçain-sur-Sioule, 2001, p. 172.
Isabelle de Conihout et Christian Péligry (dir.), Le Cardinal, la Fronde & le bibliothécaire. Les trente plus beaux livres de Mazarin, cat. exp., Paris, BnF, 25 octobre 2002-12 janvier 2003, Paris, 2002, p. 44 (M.-H. Tesnière).
Caroline Zöhl, Jean Pichore. Buchmaler, Graphiker und Verleger in Paris um 1500, Turnhout, 2004, p. 8, 27, 57, 105, 107, 159 et 190.
Mary B. Winn, "Louise de Savoie, ses enfants et ses livres : du pouvoir familial au pouvoir d'Etat", dans K. Wilson-Chevalier (dir.), Patronnes et mécènes en France à la Renaissance, Saint-Etienne, 2007, p. 255 et 277.
Maxence Hermant et Marie-Pierre Laffitte, "L'héritage Angoulême", dans Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, p. 53.

Expositions :
Manuscrit présenté dans la galerie Mazarine à la fin du XIXe siècle.
Jean Porcher, Les manuscrits à peintures en France du XIIIe au XVIe siècle, cat. exp., Paris, BN, 17 décembre 1955-30 septembre 1956, Paris, 1955, n° 354.
Anne de Bretagne et son temps, cat. exp., Nantes, musée Dobrée, avril-juin 1961, Nantes, 1961, n° 70 (notice de J. Porcher).
Thierry Crépin-Leblond et Stéphanie Deprouw (dir.), De la lettre à l'émail. Léonard Limosin interprète Ovide, cat. exp., Ecouen, musée national de la Renaissance, 17 mars-5 juillet 2010, Paris, 2010, n° 3.
Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, n° 22 (notice M. Hermant).

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Maxence hermant (mars 2019)