Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 762-1070

Français 861

Cote : Français 861  Réserver
Ancienne cote : Anc. 7228
L'Énéide, traduction d'«OCTOVIAN DE SAINT GELAIS », précédée d'une Épître à Louis XII.
1500
Vélin, miniatures.
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Présentation du contenu

Commençant par « Apres, sire, que dure fortune qui par les anciens fut aultrement Rhamnusie appellée ».

Premiers vers du texte :

« J'ay entrepris de coucher en mes vers
Le cas de Troye qui fut mise à l'envers... »

.

Fin :

« L'ame piteuse apres tous tieulx encombres
Moult indignée s'en alla soubz les umbres.
Cy tinist le XII e et derrier livre de la translacion d'Eneydesfaicte par messire Octovian de Saint Gelais, evesque d'Engoulesme, le XXVII e jour d'avril, l'an mil cinq cens »

.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 306. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 56440.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Bibliographie

2012
Marie JACOB, Dans l'atelier des Colombe, Bourges, 1470-1500 : la représentation de l'Antiquité en France à la fin du XVe siècle , Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2012, cité p. 257, 259.


2017
François AVRIL, "Un bréviaire dominicain à destination royale : le manuscrit NAL 3255, nouvelle acquisition de la Bibliothèque nationale de France", tiré à part de Art de l'enluminure, n°60 (Mars/Mai 2017).
MSS [|PER-ART-60, P-212 (2017-60)

Saint-Gelais, Octavien de, évêque d'Angoulême. • Virgile, traduction.

Virgile. • L'Énéide, traduction par Octovien de Saint-Gelais.