Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 762-1070

Français 805

Cote : Français 805  Réserver
Ancienne cote : Regius 7200
XVe siècle (début)
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
France . Ecriture bâtarde, écriture foncée, 2 colonnes de 35-40 vers .
Deux artistes, l'un a réalisé les miniatures des feuillets 1 à 8; l'autre les miniatures des feuillets 10v à 31. 2 miniatures de la largeur d'une colonne (couleurs et or) accompagnées d'initiales ornées à vignettte et encadrement de rinceaux et figure hybride au feuillet 1. 17 semi-grisailles de la largeur d'une colonne (encre, maron, vert et rose) aux feuillets 2 (2 miniatures), 3, 4, 5, 7, 8v, 10v, 12, 13v, 15, 15v, 21v, 24v, 25v, 28, 31. Espaces laissés blancs aux feuillets 44r, 49, 49v, 51v, 55v. Initiales dorées sur fond bleu ou rose. Lettres d'attentes. Rubriques. Hastes et hampes allongées aux premier et dernier vers de chaque colonne .
Parchemin . 2 feuillets de papier + 145 feuillets + 2 feuillets de papier , 350 x 265 mm (just. 245 x 263 mm) .
Foliotation moderne. 18 cahiers de 8 feuillets (1-144) le dernier feuillet est monté sur onglet (feuillet 145). Réclames et signatures partiellement rognées (cf. feuillets 32v et 33) .
Réglure à la mine de plomb ou à l'encre selon les feuillets .
Reliure néoclassique en veau laqué et teint en bleu, filets dorés, gardes de papier marbré. Dos à 5 nerfs, pièce de titre en maroquin vert .
Estampille "Bibliothecae Regiae" correspondant au n.1 (type A) de Josserand-Bruno .

Historique de la conservation


Ex-libris de la famille Bigot (d'argent au chevron de sable, accompagné de trois roses de gueules posées 2 et 1, chevron chargé au somment d'un croissant d'argent, support deux levrettes posées sur un tertre, casque à 6 grilles avec lambrequins, cimier: levrette issante) collé sur le 2e feuillet. Malgré la présence de cet ex-libris, le manuscrit ne semble pas avoir appartenu à la famille Bigot.
Manuscrit ayant appartenu à Pierre (1582-1651) et Jacques (1591-1656) Dupuy , dans la première moitié du XVIIe s. (Manuscrit n°11 de leur collection) . Fils du collectionneur Claude Dupuy et gardes de la Bibliothèque Royale, les frères Dupuy lui ont légué leur collection. Le manuscrit est donc entré à la Bibliothèque Royale en 1656 avec l'ensemble de leur collection. Ce manuscrit figure dans le catalogue dressé par Jacques Dupuy (Manuscrit Latin 10373, ff. 668-681 ).

Présentation du contenu

ff.1-145. Guillaume de Lorris et Jean de Meung , Roman de la Rose : « Cy commence un notable livre appelé Rommant de la Rose, lequel fist maistre Jehan de Meun. Aucunes gens dient qu'en songes / N'a se fables non et mensonges... -... Ainsi oy la rose vermeille/Atant fu jour et je m'esveille. Explicit. Cy fine le Rommant de la Rose/ Ou l'art d'amour est toute enclose ».

f. 29 v. Entre les deux parties du poème, rubrique : « Jusques cy parle maistre Guy de Lorris qui commença cest rommant et atant s'en taist que plus n'en fist que on sache. Et pour ce que la matière du rommant, pour la soubstivité qui y estoit,embellissoit a pluseurs gens, il plust a maistre Jehan Clopinel de Meun a poursuivre ce que ledit maistre Guy avoit commencié. Et parle en representant la personne maistre Guy en ceste maniere, en soi complaigant des malx qu'il souffroit pour s'amie».

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 805)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Editions


Dominique Martin Méon, Le Roman de la Rose par Guillaume de Lorris et Jehan de Meung : nouvelle édition, revue et corrigée sur les meilleurs et les plus anciens manuscrits , Paris : impr. de P. Didot l'aîné, 1814.
Armand Strubel, Le roman de la rose, Guillaume de Lorris et Jean de Meun ; édition d'après les manuscrits BN 12786 et BN 378 , Paris : Librairie générale française, 1992 .

Bibliographie


Léopold Delisle, Bibliotheca Bigotiana manuscripta : catalogue des manuscrits rassemblés au XVIIe siècle par les Bigot, Rouen, 1877, manuscrit non cité .
Léopold Delisle, Cabinet des manuscrits , I, pp. 261-265, 322-329.
Miniature du feuillet 5 reproduite dans Coilly, Nathalie et Tesnière, Marie-Hélène, Le Roman de la rose, l’art d’aimer au Moyen Âge , f. 5, p.29.
Pierre Josserand et Jean Bruno, "Les Estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque nationale", dans Mélanges d’histoire du livre et des bibliothèques offerts à Monsieur Franz Calot , Paris, 1960, 261-298 et pl. XXIII-XXIV.
Ernest Langlois, Les manuscrits du Roman de la Rose : description et classement , Lille : Tallandier ; Paris : H. Champion, 1910, pp. 11-12.
Henri Omont, Concordances des numéros anciens et des numéros actuels des manuscrits latins de la Bibliothèque nationale , 1903, IV, p. 188.
Paulin Paris, Les manuscrits françois de la Bibliothèque du roi, leur histoire et celle des textes allemands, anglois, hollandois, italiens, espagnols de la même collection , Paris : Techener, 1836-1848, VI, p. 238.
Ursula Peters, Das Ich im Bild : Die Figur des Autors in volkssprachigen Bilderhandschriften des 13. bis 16. Jahrhunderts , Böhlau, 2008.
Notice du site romandelarose.org.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 13751. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 140482.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Delphine Mercuzot, septembre 2013.

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2011

Dulce M. GONZÁLEZ-DORESTE, María del Pilar MENDOZA-RAMOS (dir.), Nouvelles de la Rose : actualité et perspectives du « Roman de la Rose », La Laguna : Universidad de La Laguna, Servicio de Publicaciones, 2011, cité p. 80, 82, 83, 87, 88. — 8-IMPR-11985.

2017

Nathalie COILLY, « Connais le tu point ? Oill, dame ! L'énergie du dialogue au Moyen-Âge : la mise en page de l'altercation entre Raison et l'Amant dans le Roman de la Rose (fin du XIIe-début du XVIe siècle) », dans Bulletin du bibliophile, 2 (2017), cité p. 239.

Jean de Meun et la culture médiévale. Littérature, art, sciences et droit aux derniers siècles du Moyen Age, Rennes : Presses universitaires, 2017, cité p. 74. — 16-IMPR-3476.