Français 727

Cote : Français 727  Réserver
Ancienne cote : Regius 7161
Jean Mansel, Histoires romaines, t. 2 de la Fleur des histoires
XVe siècle (vers 1480)
Tours

Ecriture gothique batarde.
Enluminé par Jean Bourdichon. Grande miniature au frontispice, lettres ornées.
Parchemin, 306 ff.+[9], 325 x 230 mm (just. 270 x 185 mm).
43 cahiers : 10 cahiers de 8 ff. (1-80), 1 cahier de 6 ff. (81-86), 20 cahiers de 8 ff. (87-246), 1 cahier de 9 ff. (247-255), 1 cahier de 6 ff. (256-261), 5 cahiers de 8 ff. (262-301), 1 cahier de 2 ff. (302-303), 1 cahier de 7 ff. (303-306+1 n.f.), 1 cahier de 2 ff. (n.f.), 1 cahier de 4 ff. (n.f.), 1 cahier de 2 ff. (n.f.), précédés et suivis de 2 ff. de garde de papier.
Réclames. Pas de signatures.
Foliotation d'origine à l'encre rouge, en chiffres romains.
Réglure à l'encre rouge.
Reliure de veau brun à décor doré, XVIIe siècle. Tranches rouges.
Restauration durant la première moitié du XXe siècle (avant 1957) : réalisation d'un demi de basane largement débordant, avec inscrustation des restes du dos du XVIIe siècle ; tranchefiles neuves ; comblage des manques en basane (arrachements, coins, chants), changement des gardes.
Estampille de la Bibliothèque royale au XVIIe siècle.
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Réalisé pour Philippe de Commynes (1447-1511) (armes au f. 1 : de gueules à la bordure d’or, au chevron de même, accompagné de trois coquilles d’argent) ; Gaston d'Orléans ; legs de celui-ci à Louis XIV ; transféré au Cabinet du Louvre en 1663, puis à la Bibliothèque royale en 1666 ; ancien fonds royal.
N° 21 de la liste des manuscrits de Gaston d'Orléans par Nicolas Clément, fin XVIIe siècle (BnF, Mss., Latin 17172, f. 43 : "Histoires romaines compilées de Saluste, Suétone, etc. Folio").

Présentation du contenu

Contient :
F. 1-306v : Jean Mansel, Histoires romaines. Commence par : "S'ensuyvent les hystoires romaines. Prologue. Une chascune personne qui raison a et entendement [...]". Finit par : "[...] qui sit scriptoris requies mercesque laboris".
N.f. : Table.

La Fleur des Histoires existe en deux versions, la première réalisée vers 1448-1451, la seconde en 1464. Elle embrasse l'histoire du monde, de la Création au règne du roi Charles VI. Le présent manuscrit relève de la seconde version.

La composition de la miniature au frontispice est reprise et adaptée dans des Heures à l'usage de Rome enluminées par plusieurs artistes parisiens, dont le Maître de Robert Gaguin (New Haven, Yale University, Beinecke Library, MS 411, f. 18).

Bibliographie

Catalogue :
Catalogue des manuscrits français, t. 1, Ancien fonds, Paris, 1868, p. 74.

Etudes :
Léopold Delisle, Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale, t. 2, Paris, 1874, p. 357.
Léopold Delisle, "La Fleur des Histoires de Jean Mansel", Journal des savants, 1900, p. p. 110-112.
Léo Baer, "Philippe de Commynes and the Painter Jean Fouquet", Burlington Magazine, t. 25, 1914, p. 48.
Guy de Poerck, Introduction à la Fleur des Histoires de Jean Mansel, Mons, 1936, p. 17 et 58.
Joël Blanchard, Philippe de Commynes, Paris, 2006, p. 156.
Florence Calame-Levert, Maxence Hermant et Gennaro Toscano (dir.), Une Renaissance en Normandie. Le cardinal Georges d'Amboise, bibliophile et mécène, cat. exp., Evreux, musée d'Art, Histoire et Archéologie, 8 juillet-22 octobre 2017, Montreuil, 2017, p. 220.
Maxence Hermant, "Un ensemble méconnu : les manuscrits de Gaston d'Orléans", dans Jean-Marie Constant et Pierre Gatulle (dir.), Gaston d'Orléans. Prince rebelle et mécène, cat. exp., Blois, château royal, 1er juillet-15 octobre 2017, Rennes, 2017, p. 198.

Exposition :
Jean-Marie Constant et Pierre Gatulle (dir.), Gaston d'Orléans. Prince rebelle et mécène, cat. exp., Blois, château royal, 1er juillet-15 octobre 2017, Rennes, 2017, n° 105 (notice de M. Hermant).

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Maxence Hermant (mars 2019)