Français 599

Cote : Français 599  Réserver
Ancienne cote : Regius 7083
Ancienne cote : Dupuy II 653
Ancienne cote : Rigault II 978
Ancienne cote : François Ier 167
Boccace, Des cleres et nobles femmes , traduction française anonyme
XVe siècle (1488-1496)
Angoulême (ou Cognac ?)

Ecriture gothique batarde.
Enluminé par Robinet Testard. Frontispice (scène de présentation, bordures ornées d'armes, f. 2v.), 106 miniatures représentant les femmes célèbres, 1 miniature représentant l'auteur écrivant (f. 94v.). Bordures, lettres ornées.
Parchemin, 94 ff., 320 x 225 mm (just. 195 x 130 mm ; reliure 330 x 240 mm).
12 cahiers : 11 cahiers de 8 ff. (1-88), 1 cahier de 6 ff. (89-94), précédés et suivis d'un feuillet de garde de parchemin.
Réclames. Traces d'un système de signatures (cf. f. 81, 82 et 83). Piqures.
Double foliotation, à l'encre noire (XIXe siècle) et au crayon de papier (XXe siècle).
Réglure à l'encre rouge pâle.
Reliure de velours de soie rouge sur ais de bois, traces d'un ombilic, de boulons et d'appliques en forme de fleurs, tranches dorées et ciselées (Angoulême ou Cognac, 1488-1496 ; cf. inventaire de 1496) ; dos refait au XIXe ou XXe siècle (avant 1957).
Estampille de la Bibliothèque royale au XVIIe siècle.
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Réalisé pour Louise de Savoie (armes au f. 2v. : mi-parti, au premier d'Angoulême, qui est d'azur à trois fleurs de lis d'or, au lambel d'argent, celui du milieu chargé d'un croissant de gueules, et au second de Bresse, qui est de gueules à la croix d'argent, brisé d'une bordure componée d'azur et d'or) ; inventorié dans l'inventaire après décès de Charles d'Angoulême, 1496 (n° 20 : "Item, le libvre des nobles femmes, escript a la main et en parchemin, historié, couvert de veloux cramoysi a deux deux fermoers, l'un aux armes de mond. seigneur et l'autre aux armes de mad. dame" ; BnF, Manuscrits, Français 22335, p. 272) ; François Ier ; bibliothèque personnelle de François Ier (n° 167 au contreplat supérieur) ; librairie royale de Fontainebleau ; ancien fonds royal (Inv. fin XVIe siècle, n° 1144 : "Bocasse des clairs et nobles femmes ; titre au plat supérieur, début du XVIIe siècle : "Bocace des claires et nobles femmes").

Présentation du contenu

La copie de ce manuscrit fut très vraisemblablement réalisée sur le Français 1120, réalisé pour Jean d'Angoulême.

Contenu :
F. 1-2 : Table des matières. Commence par : "Cy commance la table du livre que fist Jehan Bocace de Certalde des Cleres et nobles femmes, lequel il envoyia a Andree des Alpes de Florence, contesse de Haulteville".
F. 2v.-94v. : Boccace, Des cleres et nobles femmes, traduction française anonyme. Commence par : "Devant hier, moy estant en ung petit lieu solitaire et separé du simple et moins expert peuple [...]". Finit par "[...] et les deffaultes benignement supporter et amender".

L'écu du f. 2v. ne montre pas les pleines armes savoyardes, mais les brise d'une bordure componée d'or et d'azur. Il s'agit des armes portées par le père de Louis de Savoie en tant que comte de Bresse, avant qu'il n'accède au duché en avril 1496.

Bien que réalisé pour Louise de Savoie, le volume figure dans l'inventaire après décès de son mari. Cela s'explique sans doute par la présence sur la reliure des armes du comte et de la comtesse.

Bibliographie

Catalogues :
Paulin Paris, Les manuscrits françois de la Bibliothèque du roi, leur histoire et celle des textes allemands, anglois, hollandois, italiens, espagnols de la même collection, t. 5, Paris, 1842, p. 122.
Catalogue des manuscrits français, t. 1, ancien fonds, Paris, 1868, p. 60.

Etudes :
Edmond Senemaud, "La bibliothèque de Charles d'Orléans comte d'Angoulême au château de Cognac en 1496", Bulletin de la Société archéologique et historique de la Charente, 1860, 3e et 4e trimestres, p. 155, n° 20.
Léopold Delisle, Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale, t. 1, Paris, 1868, p. 185..
Ernest Quentin-Bauchart, Les femmes bibliophiles de France (XVIe, XVIIe & XVIIIe siècles), Paris, 1886, t. 1, p. 19-20, n° 9.
Paul Durrieu et Jean-Joseph Marquet de Vasselot, "Les manuscrits à miniatures des Héroïdes d'Ovide, traduites par Saint-Gelais, et un grand miniaturiste français du XVIe siècle", L'Artiste, n° 7, 1894, p. 331 et 433.
Paul Durrieu, "La peinture en France depuis l'avènement de Charles VI jusqu'à la fin des Valois (1422-1589)", dans André Michel (dir.), Histoire de l'art depuis les premiers temps chrétiens jusqu'à nos jours, t. 4/2, Paris, 1911, p. 742.
Patricia Gathercole, "The manuscripts of Laurent de Premierfait's works", Modern Language Quaterly, t. 19, 1958, p. 269.
Carla Bozzolo, "Manuscrits des traductions françaises de Boccace dans les bibliothèques de France", Italia medioevale e umanistica, t. 11, 1968, p. 43-44.
Patricia Gathercole, "Boccacio in French", Studi sul Boccaccio, t. 5, 1969, p. 294.
Gianni Mombello, "I manoscritti delle opere di Dante, Petrarca e Boccaccio nelle principali librerie francesi del secolo XV", dans Carlo Pellegrini (dir.), Il Boccaccio nella cultura francese, actes du colloque de Certaldo, 2-6 septembre 1968, Florence, 1971, p. 139-146.
Carla Bozzolo, Manuscrits des traductions françaises d'oeuvres de Bocacce, XVe siècle, Padoue, 1973, p. 93-94.
François Avril, "Etude codicologique", dans Le Livre des simples médecines, d'après le manuscrit français 12322 de la Bibliothèque nationale de Paris, éd. Ghislaine Malandin (dir.), Paris, 1986, p. 281 n. 26.
Sheila Edmunds, "Catalogue des manuscrits savoyards", dans Paravicini Bagliani (dir.), Les manuscrits enluminés des comtes et ducs de Savoie, Turin, 1990, p. 210, n° 24.
Robert Lembright, "Louise de Savoie. Etude de son mécénat artistique et littéraire", Bulletins et mémoires. Société archéologique et historique de la Charente, 1994, p. 86.
Marie-Hélène Tesnière, "I codici illustrati del Boccaccio francese e latino nella Francia e nelle Fiandre del XV secolo", dans Vittorio Branca (dir.), Boccaccio visualizzato. Narrare per parole e per immagini fra Medioevo e Rinascimento, t. 3, Turin, 1999, p. 12-13.
Kathrin Giogoli et John Block Friedman, "Robinet Testard, Court Illuminator. His Manuscripts and His Debt to the Graphic Arts", Journal of the Early Book Society for the Study of Manuscripts and Printing History, t. 8, 2005, p. 145, 156 et 159.
Mary B. Winn, "Louie de Savoie, ses enfants et ses livres : du pouvoir familial au pouvoir d'Etat", dans Kathleen Wilson-Chevalier (dir.), Patronnes et mécènes en France à la Renaissance, Saint-Etienne, 2007, p. 278.
Cynthia Brown, The Queen's Library : Image-Making at the Court of Anne of Brittany, 1477-1514, Philadelphie, 2011, p. 113-116.
Romaine Wolf-Bonvin, "Temps de la fable, temps des images : Arachné contre Pallas, aspects iconographiques (XIVe-XVe siècles), dans Ann Faems et Virginie Minet-Mahy (dir.), Les translations d'Ovide au Moyen-Âge, actes de la journée d'études internationales à la Bibliothèque royale de Belgique, 4 décembre 2008, Louvain-la-Neuve, 2012, p. 284-286.
Marie Jacob, Dans l'atelier des Colombe, Bourges, 1470-1500 . La représentation de l'Antiquité en France à la fin du XVe siècle, Rennes, 2012, p. 100.
Maxence Hermant et Marie-Pierre Laffitte, "L'héritage Angoulême", dans Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, p. 43 et 50.
Maxence Hermant, "Les reliures de la famille d'Angoulême", dans Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, p. 94 (cité aussi p. 64).
Maxence Hermant, "Charles d'Angoulême et sa bibliothèque", dans Maxence Hermant et Séverine Lepape, Les Heures de Charles d'Angoulême, Barcelone, 2016, p. 25.
Maxence Hermant, "Les deux enlumineurs : Robinet Testard et Jean Bourdichon", dans Maxence Hermant et Séverine Lepape, Les Heures de Charles d'Angoulême, Barcelone, 2016, p. 56.

Expositions :
Jean Porcher, Les manuscrits à peintures en France du XIIIe au XVIe siècle, cat. exp., Paris, BN, 17 décembre 1955-30 septembre 1956, Paris, 1955, n° 345.
Florence Callu et François Avril, Boccace en France : de l'humanisme à l'érotisme, cat. exp., Paris, BN, 9 octobre 1975-4 janvier 1976, Paris, 1975, n° 96.
Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, n° 18 (notice de P.-G. Girault).

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Maxence Hermant (avril 2016 ; mise à jour en mars 2019)