Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 410-761

Français 443

Cote : Français 443  Réserver
Ancienne cote : Regius 7032(3)
Ancienne cote : Lancelot 148
Jean Thenaud, Triomphes des vertus (volume 1)
XIVe siècle (vers 1518)
France

Ecriture cursive.
Papier, 194 ff., précédés et suivis de 2 gardes de papier, 350 x 250 mm (just. 240 x 170 mm).
Foliotation à l'encre noire, XIXe siècle.
Réglure à l'encre rouge.
Reliure de veau raciné, dos rapporté de maroquin rouge, au chiffre de Louis Philippe (1830-1848).
Estampille de la Bibliothèque royale avant 1735 (modèle Josserand-Bruno, n° 7).
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original : Français 443.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 16084. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 13093.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Donné en 1732-1733 par Antoine Lancelot ; ancien fonds royal.

Présentation du contenu

Commence par : "L'epistole et prologue de l'explorateur qui quiert par les quatre fleuves Paradiz terrestre ouquel triumphent les vertuz qui font triumpher la tres sacree et royalle maison de France. Quant j'ay consideré trés haulte dame, trés illustre princesse mere et fleur productive du sacré lyz de France [...]". Finit par : "[...] tant que aprés ceste vie et l'assault de la mort, Triumphateur soit en l'eternelle gloire".

Ce manuscrit est une copie des livres 1 et 2 des Triomphes des vertus dont l'exemplaire de dédicace à Louise de Savoie est conservé à Saint-Petersbourg (BNR, Ms. Fr.v.XV,1). Il est consacré aux triomphes de Prudence et de Force obtenus respectivements par Marguerite d'Angoulême et François Ier , son frère. Les livres 3 et 4 de l'exemplaire de dédicace sont conservés à la BnF (Français 144). Ils contiennent les triomphes de Justice et de Tempérance obtenus par le dauphin François de France, fils de François Ier, et la reine Claude de France.
Il existe une autre copie du premier volume, donnant le dernier état du texte (BnF, Arsenal, ms-3358).

Les Triomphes des vertus sont un travail de longue haleine, probablement commencé après mai 1513, date du retour de Jean Thenaud de Terre Sainte. Dans la Margarite de France (Londres, BL, MS Add. 13969), réalisée entre son retour et l'avènement de François Ier, l'auteur fait déjà allusion aux Triomphes des Vertus, "esquelz de present par vostre commandement [Louise de Savoie] suys occupé". Dans le dernier état du texte contenu dans le manuscrit de l'Arsenal, il est dit que le roi est encore dans sa 26e année, soit entre le 12 septembre 1519 et le 12 septembre 1520.
Le Français 443 et le manuscrit de Saint-Pétersbourg comportent une allusion à la 23e année du roi, ce qui situe la rédaction initiale entre le 12 septembre 1516 et le 12 septembre 1517 . Dans l'épître dédicatoire de Saint-Pétersbourg, Thenaud déclare réserver les deux Triomphes suivants (Tempérance et Justice), aux deux filles du roi, Louise de France et Charlotte de France. L'épître a donc été rédigée après la naissance de Charlotte le 23 octobre 1516, et avant la mort de Louise, le 21 septembre 1518. L'épître comporte en outre une allusion au dauphin François de France à naître (né le 28 février 1518), ce qui restreint la datation autour du second semestre de 1517.
La naissance effective d'un fils et la mort de Louise ont bouleversé le projet initial. Le Triomphe de Justice a été lié au dauphin François et celui de Tempérence à la reine Claude et à sa fille Charlotte. Le Français 144 comporte en outre plusieurs allusions à l'année 1518. En même temps, Thenaud a fait exécuter le présent volume (Français 443) où l'épître dédicatoire est mis à jour : la naissance du dauphin a bien eu lieu et on annonce son triomphe et celui de la reine. Plus tard sera exécuté le second double du premier volume (Arsenal, ms-3358), précédé lui aussi d'une épître dédicatoire mise à jour.

Dans la Kabale que Jean Thénaud offrit au roi en 1519 (Français 882), il est question du succès de la lecture des Triomphes à la cour.

Bibliographie

Catalogue :
Catalogue des manuscrits français, t. 1, Ancien fonds, Paris, 1868, p. 44.

Texte :
Jean Thenaud, Le triumphe de prudence. Ms. Ars. 3358, ff. 1-148, éd. par Titia J. Schuurs-Janssen (dir.), Genève, 1996.
Jean Thenaud, Le triumphe des vertuz. Second traité. Le triumphe de force (ms. Ars.3358, ff. 149-282), éd. par Titia J. Schuurs-Janssen (dir.), Genève, 2002.
Jean Thenaud, Le triumphe des vertuz.Troisième traité, Le triumphe de justice (BnF, fr. 144), éd. par Titia J. Schuurs-Janssen (dir.), Genève, 2007.
Jean Thenaud, Le triumphe des vertuz. Quatrième traité, Le triumphe de tempérance (BnF, fr. 144), éd. par Titia J. Schuurs-Janssen (dir.), Genève, 2010.

Etudes :
Myra D. Orth, Renaissance Manuscripts. The Sixteenth Century, Londres, 2015, t. 2, p. 49-60.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Maxence Hermant (mars 2019)