Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1-409

Français 373

Cote : Français 373  Réserver
Ancienne cote : Rigault II 579
Ancienne cote : Dupuy II 239
Ancienne cote : Regius 6986
fin XIV e siècle (v. 1380 : Cavagna - Gaggero - Greub 2014, p. 177) - début XVe siècle (av. 1402 : Fichier Avril).
Paris.
Écriture bâtarde. Majuscules rehaussées d'ocre au début des vers. 
 Le ms. Français 373 fait partie des quatre exemplaires ornés au début de chaque livre de l'image d'un dieu du panthéon païen selon la description qu'en donne Bersuire dans le "De formis figurisque deorum", chapitre de son Ovidius moralizatus : Paris, BnF, Français 373 ; Bibl. Genève, ms. 176 ; Vatican, BAV, ms. Reg. Lat. 1480 ; Copenhague, Kongelige Bibliotek, Thott, ms. 399 (Possamaï -Besseyre 2015, n. 14). Les dieux apparaissent dans l'ordre suivant : Saturne, Jupiter, Junon, Vulcain, Pluton, Minerve, Diane, Bacchus, Hercule, Vénus, Mercure, Mars, Apollon, Neptune, Pan.
L'illustration du ms. a été réalisée par un artiste flamand, désigné sous le nom du Maître de l'Ovide moralisé, dont on retrouve aussi le style dans un certain nombre de manuscrits parisiens, dont un exemplaire des Grandes Chroniques de France, aujourd'hui à Londres, BL, Sloane 2433 et une copie de l'Histoire ancienne jusqu'à César (Londres, BL, Stowe 54). Peintures en grisaille de la largeur d'une colonne, reproduisant celles du ms. du Vatican, BAV, Reg. Lat. 1440, au début de chaque livre (f. 1, 24, 51, 67, 105, 126v, 149, 166v, 189, 207v, 229, 251v, 277v, 301v, 335v). Dans son étude sur les manuscrits de l'œuvre, Marc-René Jung a cependant souligné que les enluminures en grisaille du ms. Français 373 (G1) étaient placées au début des livres desMétamorphoses et non de l'Ovide moralisé (Jung 1996, p. 261).
Décoration secondaire :
Initiale puzzle filigranée (6 lignes) bleue et or, à antenne ornée de demi-fleurs de lys au début du prologue (f. 1).
Initiale puzzle filigranée (4 à 5 lignes) bleue et or, à antenne ornée de demi-fleurs de lys, au début des livres I (f. 1), II (f. 24), III (f. 51), XI (f. 229).
Initiale puzzle filigranée bleue et or (4 à 6 lignes) au début des livres IV (f. 67), V (f. 105), VI (f. 126v), IX (f. 189), X (f. 207v), XII (251v), XIII (f. 277v), XV (f. 335v).
Initiale (4 à 6 lignes) ornée d'une fleur de lys au début des livres VII (f. 149), VIII (f. 166v), XIV (f. 301v).
Initiales filigranées (2 lignes) alternativement or et bleues.
Titres courants filigranés.

Parchemin ; 374 f. précédés d'une garde de parchemin, suivis d'une garde de parchemin (réglée et foliotée « 375 ») et d'une garde de papier ; 2 colonnes de 47 à 79 lignes par page ; 420 x 320 mm (justification : 270/275 x 185/195 mm).
47 cahiers, quaternions réguliers à l'exception du dernier cahier : 1er au 46e cahier de huit feuillets (f. 1-368), 47e cahier de sept feuillets (4+3 ; f. 369-375 : f. 375 : dernière garde de parchemin). 
Réclames. - Foliotation moderne ; foliotation ancienne au verso de chaque feuillet (angle supérieur gauche).
Titre au verso de la première garde : « La metamorphose d'Ovide en vers françois moralisee, qui fut au duc de Berri ». 
Reliure de maroquin (XVIIe-XVIIIe) aux armes et chiffre royaux sur les plats et le dos. Trace de soie noire. Tranche dorée. Titre au dos : « METAMORPHOSE / D'OVIDE ». 
Réglure à la mine de plomb. 
Aux f. 1 et 374v, estampille de la « BIBLIOTHECA REGIA » (Ancien Régime), correspondant à Josserand - Bruno, type A, n° 1.   
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

Le manuscrit Français 373 a appartenu à Jean de Berry. Il est cité dès 1402 dans la librairie ducale (Guiffrey 1896, p. 125 n° 972). Il correspond à l'article 859 de l'inventaire de 1413 : « Item un livre appellé Ovide, Metamorphozeos, escript en françois, de lettre de court, et glosé en pluseurs lieux, couvert de cuir vermeil empraint, et fermant a .IIII. fermouers de cuivre » (Guiffrey 1894, I, p. 226 n° 859). Au f. 374v, se lit l'ex-libris du duc : « JEHAN. Ce livre est au duc de Berry ». À la mort de Jean de Berry, en 1416, il fut prisé 30 livres (Guiffrey 1894, I, p. 236, n° 460). 
L'ouvrage passa à Marie de Berry, fille du duc, épouse en troisièmes noces de Jean comte de Clermont (1381-1434), devenu duc de Bourbon en 1410. Il resta dans les collections des Bourbons jusqu'en 1523, date à laquelle il fut confisqué après l'arrestation du connétable Charles III de Bourbon. Il est, en effet, cité dans le récolement de la Librairie ducale de Moulins fait le 19 novembre 1523 par un commissaire du roi, Pierre Antoine à l'article 58 : « Le livre d'Ovide, du duc de Berry » (Le Roux de Lincy 1850, p. 41, n° 58).

L'ouvrage fit partie de la Bibliothèque personnelle de François Ier avant d'entrer dans la Bibliothèque du roi. Il est mentionné dans les inventaires à partir de la fin du XVIe siècle : inv. de la Bibliothèque royale à Paris, fin XVIe, n° 2525 (Omont 1908, I, p. 385) ; inv. de 1622, n° 579 (0mont 1909, t. II, p. 291) ; inv. de 1645, n° 239 (Omont 1910, t. III, p. 15) ; inv. de 1682, n° 6986 (Omont 1913, t. IV, p. 14).

Anciennes cotes inscrites dans la bordure supérieure du f. 1 : « [Rigault II] cinq cents septante neuf » ; « [Dupuy II] 239 » ; « [Regius] 6986 ».

Présentation du contenu

Dédié à Jeanne de Bourgogne , épouse du roi Philippe V , l'ouvrage a été composé par un auteur resté anonyme entre 1317 et 1328. Il a reçu le sigle G1 dans les éditions. Il se distingue des autres exemplaires par le fait qu'il contient dans les marges des gloses latines, parfois proches de celles du ms. A1 (Rouen, BM, ms. O.4) ; des gloses en français ; de très nombreux lemmata pour toutes les parties traduites des Métamorphoses : voir Jung 1996, p. 261, Craig et al., 2018, p. 52.

F. 1-374v. Ovide moralisé, en vers.

F. 1. [Prologue]. « Ce l'escripture ne me ment / Tout est pour nostre enseignement …-… Qui autrement m'en reprendroit /Je diroye qu'il mesprendroit » (éd. Craig et al. 2018, t. II, p. 7-10).

F. 1-374. [Livres I-XV]. « Or vueil commencier ma matiere / Ovides dit : mes cuer deust dire …-… Et mes noms soit escrips el livre / Ou Dieus fait ses amis escrire » (éd. Craig et al. 2018, t. II, p. 10-230 (Livre I) ; éd. Boer 1915-1938, t. I-V).

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 15610. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 6895.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 373)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Catalogues :

Paulin Paris, Les manuscrits françois de la bibliothèque du roy, Paris, 1836-1848, t. III, p. 177-187.

Bibliothèque impériale. Département des manuscrits. Catalogue des manuscrits français. Tome I : Ancien fonds, Paris, 1868, p. 29, n° 373.

Henri Omont, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale, Paris, 1908-1913, t. I, p. 385, n° 2525 ; t. II, p. 291, n° 579 ; t. III, p. 15, n° 239 ; t. IV, p. 14, n° 6986.

Sources imprimées :

Antoine Le Roux de Lincy, Catalogue de la bibliothèque des ducs de Bourbon en 1507 et précédé d'une notice sur les anciens seigneurs de ce nom, Paris, 1850, p. 41, n° 58. 

Jules Guiffrey, Inventaires de Jean duc de Berry (1401-1416), Paris, 1894-1896, t. I, p. CLXXIV n° 56, p. 226 n° 859 ; t. II, p. 125 n° 972, p. 236 n° 460.

Léopold Delisle, Recherches sur la librairie de Charles V, Paris, 1907, t. II, p. 266 n° 267.

Editions :

C. de Boer (éd.), Philomena, conte raconté d'après Ovide par Chrétien de Troyes, publié d'après tous les manuscrits de l'Ovide moralisé avec introduction, notes, index de toutes les formes et III appendices, Paris, 1909.

Id. (éd.), Ovide moralisé : Poème du commencement du quatorzième siècle, publié d'après tous les manuscrits connus, Amsterdam, 1915-1938, 5 vol.

Craig Baker et al. (éd.), Ovide moralisé, livre I, Paris, 2018, 2 vol. 

Édition intégrale en cours sous la direction de Marylène Possamaï-Pérez.

Etudes :

Marc-René Jung, « Les éditions manuscrites de l'Ovide moralisé », Romanistiche Zeitschrift für Literaturgeschichte//Cahier d'Histoire des Littératures Romanes, 20, 1996, p. 251-274 (cité p. 259, 260, 261).  

Id., « Ovide, texte, translateur et gloses dans les manuscrits de l'Ovide moralisé »,dans The Medieval Opus. Imitation, Rewriting, and Transmission in the French Tradition. Proceedings of the Symposium Held at the Institute for Research in Humanities. October 5-7 1995. The University of Wisconsin-Madison, 1996, p. 75-98.

Marylène Possamaï-Pérez, « Les Métamorphoses d'Ovide: une adaptation du début du XIVe siècle », dans Traduction, transposition, adaptation au Moyen Âge, Bien dire et bien aprandre, 14, 1996, p. 139-153.

Ead., L'Ovide moralisé. Essai d'interprétation, Paris, 2006.

Ead., Nouvelles études sur l'Ovide moralisé, Paris (Nouvelle Bibliothèque du Moyen Age, 78), 2009

Ann Faems, Virginie Minet-Mahy (eds), Les translations d'Ovide au Moyen-Âge : actes de la journée d'études internationales à la Bibliothèque royale de Belgique le 4 décembre 2008, Brepols, 2012 (cité p. 279 n. 21).

Mattia Cavagna, Massimiliano Gaggero et Yan Greub, « La tradition manuscrite de l'Ovide moralisé : Prolégomènes à une nouvelle édition », Romania, 132, 2014, p. 176-21.

Olivier Collet, « L'Ovide moralisé : 'authorship', provenance, datation, destination », Vox romanica, 74, 2015.

Massimiliano Gaggero, « Le premier livre de l'Ovide moralisé à travers le paratexte », Medioevi. Rivista di letterature e culture medievali, 4, 2018, p. 123-172.

Historique :

Marie-Pierre Laffitte, « Les ducs de Bourbon et leurs livres d’après les inventaires », dans Le duché de Bourbon : des origines au Connétable : actes du colloque des 5 et 6 octobre 2000 organisé par le Musée Anne de Beaujeu de Moulins ; [...], 2001" p. 170-178.

Colette Beaune et Elodie Lequain, « Marie de Berry et les livres », dans Anne-Marie Legaré (éd.), Livres et lectures de femmes en Europe entre Moyen Âge et Renaissance, Colloque international tenu à l'Université de Lille 3, les 24, 25 et 26 mai 2004, Turnhout, 2007, p. 49-65 (cité p. 50).

Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux: la bibliothèque de François Ier , catalogue d’exposition [Château royal de Blois 4 juillet-18 octobre 2015], Blois-Paris, 2015 (cité p. 181).

Illustration :

Millard Meiss, French Painting in the time of Jean de Berry : the late fourteenth century and the patronage of the Duke, 2e éd. Londres, New York, 1969, vol. 1, p. 288, 313.

Id., French Painting in the time of Jean de Berry : the Limbourgs and their contemporaries, New York, Londres, 1974, vol. I, p. 29, 60, 62 ; vol. 2, fig. 79, 80.

Dominique Vanwijnsberghe, « Moult bons et notables. L'enluminure tournaisienne à l'époque de Robert Campin (1380-1430 », Corpus of Illuminated Manuscripts, 17, Louvain, 2007 (cité p. 118).

Adeline Latimier-Ionoff, Joanna Pavlevski-Malingre, Alicia Servier, Merveilleux et marges dans le livre profane à la fin du Moyen Âge (XIIe-XVe siècle), Turnhout, 2017, cité p. 30.

Françoise Clier-Colombani, « Les différents programmes iconographiques: Filiations entre les manuscrits de l’Ovide moralisé », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, vol. 30, 2015, p. 21-48 (cité p. 37).

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2016

Karen STRAUB, 'Les Douze Dames de Rhétorique' in Text und Bild. Allegorisches Manifest und literarische Debatte an den Höfen von Burgund und Bourbon, Affalterbach: Didymos-Verlag, 2016, cité p. 212. — 8-IMPR-12357.

Informations sur le traitement

Notice revue et complétée par Véronique de Becdelièvre (avril 2021).