Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1-409

Français 364

Cote : Français 364  Réserver
Ancienne cote : Regius 6984
Ancienne cote : Dupuy II 116
Ancienne cote : Rigault II 245
Ancienne cote : François Ier 8
Benvenuto da Imola, Romuleon , traduction en français par Sébastien Mamerot
XVe siècle (vers 1485-1490)
Bourges

Gothique batarde.
Enluminé par Jean Colombe et son atelier. 378 miniatures. Lettres historiées, lettres ornées.
Parchemin, 380 ff. foliotés de 1 à 379 (deux ff. 330), 435 x 315 mm (just. 255 x 160 mm).
48 cahiers : 1 cahier de 8 ff. (1-8), 1 cahier de 4 ff. (9-12), 46 cahiers de 8 ff. (13-379), précédés et suivis de 3 gardes de parchemin.
Réclames. Traces de signatures (cf. f. 247). Piqures.
Foliotation à l'encre noire, XIXe siècle.
Réglure à l'encre rouge.
Reliure de maroquin citron aux armes et chiffre royaux, tranches dorées, fin du XVIIe-début du XVIIIe siècle.
Reliure restaurée en 1959-1960 : nouvelle couture, repose du dos sur un demi, tranchefiles neuves, restauration du cuir (dossier 2001/071/250).
Estampille de la Bibliothèque royale au XVIIe siècle.
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Réalisé pour l'amiral Louis Malet de Graville (armes au f. 13 : de gueules à trois fermaux d'or ; le fait que ces armes soient ajoutées a pu faire doûter du fait que Graville était le commanditaire d'origine) ; offert à Louis XII ; librairie royale de Blois (Inv. 1518, n° 400 : "Romuleon historié, a grant volume, escript en parchemin a la main, couvert de veloux noyr et ferré partout") ; prélevé par François Ier entre 1518 et 1544 ; bibliothèque personnelle de François Ier (n° 8 au f. 1) ; librairie royale de Fontainebleau ; ancien fonds royal (Inv. fin XVIe siècle, n° 1030/2 : "Romuleum, en françois").

Présentation du contenu

Commence par : "Prologue en la translation du Romuleon translaté de latin en françois. Par le vouloir et commandement de mon tres doubté seigneur monseigneur Loys de Laval [...]". Finit par : "[...] Si passa Severus en Ytalie a tout innumerable multitude de gens par-mer et par terre. Fin du Romuleon".

L'anagrame de l'enlumineur Jean Colombe figure au f. 183 ("MOBELCO") ainsi que sa devise '"OMNIS SPIRITUS LAUDET MEUM".

Bibliographie

Catalogues :
Paulin Paris, Les manuscrits françois de la Bibliothèque du roi, leur histoire et celle des textes allemands, anglois, hollandois, italiens, espagnols de la même collection, t. 3, Paris, 1840, p. 65-71.
Catalogue des manuscrits français, t. 1, Ancien fonds, Paris, 1868, p. 28.

Etudes :
Léopold Delisle, Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale, t. 1, Paris, 1874, p. 381.
Paul Durrieu, Les Très riches heures de Jean de France, duc de Berry, Paris, 1904, p. 112.
Henry Joly, Un miss franciscain attribué à Jean Colombe, Lyon, 1925, p. 18-20.
Le « Romuleon » en françois. Traduction de Sébastien Mamerot, éd. par Frédéric Duval, Genève, 2000, p. 82-98, 212-213 et 265-301.
Marie Jacob, "Les Faits des Romains, un autre manuscrits aux armes Le Peley enluminé par Jean Colombe", Art de l’enluminure, t. 21, 2007, p. 64-65.
Marie Jacob, "Architecture et Altérité : le cas des vues de Rome élaborées par Jean Colombe dans le Romuleon de Louis Malet de Graville (Paris, BNF, fr. 364)", Littérales, t. 45, 2010, p. 45-64.
Marie Jacob, Dans l'atelier des Colombe (Bourges 1470-1500). La représentation de l'Antiquité en France à la fin du XVe siècle, Rennes, 2012, p. p. 18, 19, 26, 34, 42, 54-56, 58, 62, 76, 78, 87, 89, 173-206, 227, 229-230, 232, 233, 235, 239-259, 262-264, 274 et 275.
Marie-Pierre Laffitte, "François Ier et Blois. Collections, inventaires, prélèvements, versements", dans Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, p. 132.
Mathieu Deldicque, "La commande artistique de l'amiral de Graville : les splendeurs de l'aube de la Renaissance", dans Mathieu Deldicque et Elisabeth Leprêtre (dir.), Etre mécène à l'aube de la Renaissance. L'amiral Louis Malet de Graville, cat. exp., Le Havre, abbaye de Graville, 21 juin-18 septembre 2017, Gand, 2017, p. 46-47.
Mathieu Deldique, La commande artistique de l'amiral Louis Malet de Graville (vers 1440-1516), thèse de doctorat, Amiens, université de Picardie, sous la dir. d'Etienne Hamon, s.l., 2018, t. 1, p. 319, 323, 324, 428, 456 et 486 / t. 2, p. 199 et n° 15.

Expositions :
Jean Favière et Jean Porcher, Chefs-d’œuvre des peintres-enlumineurs de Jean de Berry et de l’école de Bourges, cat. exp., Bourges, hôtel Cujas, 23 juin-4 septembre 1951, Bourges, 1951, n° 28.
Jean Porcher, Les manuscrits à peintures en France du XIIIe au XVIe siècle, cat. exp., Paris, BN, 17 décembre 1955-30 septembre 1956, Paris, 1955, n° 331.
Anne de Bretagne et son temps, cat. exp., Nantes, musée Dobrée, avril-juin 1961, Nantes, 1961, n° 58 (notice de J. Porcher).
François Avril et Nicole Reynaud, Les manuscrits à peintures en France, 1440-1520, cat. exp., Paris, BN,16 octobre 1993-16 janvier 1994, Paris, 1993, n° 182 (notice de F. Avril).
Elisabeth Taburet-Delahaye, Geneviève Bresc-Bautier et Thierry Crépin-Leblond (dir.), France 1500. Entre Moyen Âge et Renaissance, cat. exp., Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 6 octobre 2010-10 janvier 2011, Paris, 2010, n° 47 (notice de M. Jacob).
Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, n° 51 (notice de M. Deldicque).

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Maxence Hermant (juillet 2019)