Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1-409

Français 356-357

Cote : Français 356-357 
Ecriture et frontispice du t. 1 : XVe siècle (vers 1420)
Petites miniatures des t. 1 et 2, et deux grandes miniatures au t. 2 : XVe siècle (vers 1450)
Paris

Gothique batarde.
Campagne initiale par un artiste anonyme. Décor ajouté vers 1450 par le Maître de Dunois. Miniatures, lettres ornées, bouts de lignes.
2 tomes.
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

Réalisé pour un commanditaire non identifié ; Jean-Louis de Savoie, évêque de Genève (armes De gueules à la croix d'argent traversant, surmontées d'un chapeau ecclésiastique noir, ajoutées dans la bordure basse des t. 1, f. 1 et t. 2, ff. 1 et 241) ; hérité par Louise de Savoie ; François Ier ; bibliothèque personnelle de François Ier ; librairie royale de Fontainebleau ; ancien fonds royal (Inv. fin XVIe siècle, n° 2465/1 et 2 : "Guiron le Courtois. Guiron le Courtois").

Présentation du contenu

Commence par : "'Cy commence un trés notable livre nommé Guyron le Courtois, translaté de latin en françois par messire Luces, chevalier, seigneur du chastel du Gal, voisins prouchains du sire de Sablieres, par le commandement de trés noble et puissant prince monseigneur le roy Henry, jadis roy d'Engleterre, lequel livre parle de la courtoisie et bonté, des haulz fais des bons et vaillans chevaliers et nobles hommes anciens, et de leurs aventures de la Table Ronde du temps passé. A Dieu qui m'a donné povoir et engin et memoire de finer honnoureement le livre du Bret [...]. Finit par : " [...] et encore est comunement son nom par toute Engleterre". A la suite, une rubrique : "Cy fine le tiers et derrenier livre de Guyron le Courtois, translaté", etc., comme dans le titre.

Ce volume semble avoir formé une paire avec un Lancelot illustré de la même main, dont plusieurs enluminures découpées sont passées en vente (notamment Londres, Sotheby's, 14 juillet 1981, lot 30 et Christie's, 3 avril 1984, lot 62).

Ce volume a été rapproché par François Avril d'un paiement versé en 1444 par l'amiral Prigent de Coëtivy à l'enlumineur parisien Jean Haincelin [identifié avec le maître de Dunois] pour un Tristan, un Lancelot et un Guiron le Courtois. Pour Nicole Reynaud, le Français 356-357 est un peu plus tardif mais pourrait témoigner de pratiques d'atelier.

Bibliographie

Catalogues :
Paulin Paris, Les manuscrits françois de la Bibliothèque du roi, leur histoire et celle des textes allemands, anglois, hollandois, italiens, espagnols de la même collection, t. 3, Paris, 1840, p. 61-63.
Catalogue des manuscrits français, t. 1, Ancien fonds, Paris, 1868, p. 27.
IRHT, Notice du manuscrit Français 356-357, dans la base Jonas-IRHT/CNRS.

Etudes :
Ernest Quentin-Bauchart, La bibliothèque de Fontainebleau et les livres des derniers Valois à la Bibliothèque nationale (1515-1589), Paris, 1891, p. 62.
Roger Sherman Loomis, Arthurian legends in medieval art, New York, 1938, p. 107-108.
Roger Lathuillère, Guiron le courtois. Etude de la traduction manuscrite et analyse critique, Genève, 1966.
Sheila Edmunds, "The medieval library of Savoy", Scriptorium, t. 24, 1970, p. 326 n. 21.
Sheila Edmunds, "Catalogue des manuscrits savoyards", dans Agostini Paravicini Bagliani (dir.), Les manuscrits enluminés des comtes et ducs de Savoie, Turin, 1990, p. 209.
Catherine Reynolds, "The Workshop of the Master of the Duke of Bedford : definitions and identities", dans Godfried Croenen et Peter Ainsworth (dir.), Patrons, authors and workshops. Books and book production in Paris around 1400, Louvain, 2006, p. 442.
Marie-Pierre Laffitte, "Les romans de la Table ronde dans les bibliothèques et leur sort jusqu'au XVIIIe siècle", dans Thierry Delcourt (dir.), La légende du roi Arthur, cat. exp., Paris, BnF, 20 octobre 2009-24 janvier 2010, Paris, 2009, p. 44.
Marie-Françoise Damongeot, "Les romans de la Table ronde dans les bibliothèques ecclésiastiques", dans Thierry Delcourt (dir.), La légende du roi Arthur, cat. exp., Paris, BnF, 20 octobre 2009-24 janvier 2010, Paris, 2009, p. 50.
Nicola Morato, Il ciclo di "Guiron le Courtois". Strutture e testi nella tradizione manoscritta, Florence, 2010, p. 7-8, 11, 25-26, 28, 30-31, 36-37, 40, 42, 46, 49-50, 53, 55, 61, 63, 67, 69, 76 et 98-99.
Gloria Allaire et Regina Psaki, The Arthur of the Italians. The arturian legend in medieval italian literature and culture, Cardiff, 2014, p. 28.
Maxence Hermant et Marie-Pierre Laffitte, "L'héritage Angoulême", dans Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, p. 48-49.

Expositions :
François Avril et Nicole Reynaud, Les manuscrits à peintures en France, 1440-1520, cat. exp., Paris, BN,16 octobre 1993-16 janvier 1994, Paris, 1993, n° 7 (notice de N. Reynaud) [Français 357].
Thierry Delcourt (dir.), La légende du roi Arthur, cat. exp., Paris, BnF, 20 octobre 2009-24 janvier 201, Paris, 2009, n° 93 (notice de M.-P. Laffitte) [Français 357].
Danielle Quéruel (dir.), Chrétien de Troyes et la légende du roi Arthur, exp., Troyes, Médiathèque de l'agglomération troyenne, 14 mars-30 juin 2011, Troyes, 2011 [Français 356].

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Maxence Hermant (juillet 2019)