Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1-409

Français 351

Cote : Français 351  Réserver
Ancienne cote : Anc. 6971
Lion de Bourges, version en octosyllabes
 XVe siècle (deuxième moitié) ou XVIe siècle (première moitié).

Littera cursiva. Un seul scribe ; dans la première ligne de chaque page les hastes montantes peuvent se prolonger dans la marge de tête (ex. f. 56v).
Nombreuses lettrines et pieds-de-mouche champis, dont une initiale I de la hauteur de 4 UR en ouverture du texte (f. 1r). Enluminures de la largeur d'une colonne et d'hauteur variable aux ff. 12v (13 UR), 45v (15 UR), 98r (19 UR), 107v (17 UR), 149r (16 UR), 159v (40 UR), 177v (21 UR), 218v (17 UR), 228v (14 UR) ; une enluminure de la largeur de deux colonnes au f. 142v (20 UR) ; deux pages enluminées aux ff. 142v et 235v.
Quaternions (mais sans doute plusieurs binions pour les cahiers centraux ff. 88-91, 92-95, 125-128, 129-132 ; reliure trop serrée pour effectuer une collation précise) ; un talon entre les ff. 111 et 112. Foliotation moderne en chiffres arabes à droite dans la marge supérieure (ff. 1-258). Foliotation anciennes en chiffres romains à droite dans la marge de queue à compter du f. ii (erreur de numérotation à partir du f. 17). Signature des bifeuillets visible par endroits (ex. ff. 27r, 124r, 161r).
Parchemin. 1 garde en papier 1 garde en parchemin + 258 feuillets + 1 garde en parchemin + 1 garde en papier. 372 x 246 mm (just. 270 x 180 mm, f. 16r). 2 colonnes de 40 lignes. Réglure en rouge, surabondante par rapport au texte écrit aux ff. 33rv et 38rv.
Estampille « Bibliothecae regiae », Josserand-Bruno, type A n°1, 22 mm (XVIIe s.) au f. 1r et 258r
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

Anciennes cotes au f. 1r : « 1061 », « 551 » et « 6971 ».

Présentation du contenu

ff. 1ra-258raLion de Bourges : « Icy ce commance l'histoire | Et vray rommant ample et notoire | Du riche et puissant duc Lyon | qui vertus eut ung milion... – ... Lequel nous portera en gloire | Pour perpetuel memoire | Avoir de ses sainctz faictz ou dis, | Nous estant en son paradis »

Remaniement en vers octosyllabes de la versions en alexandrins (voir ms Français 22555). La prosodie est parfois irregulière et l'auteur conserve aussi des sections en vers alexandrins et décasyllabes. Le texte est découpé en 62 chapitres introduits, à l'exception du premier, par des rubriques en prose. 

Feuillet 116v blanc avec réglure et annotations dans la marge inférieure.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc : f. 1 à 258. Cote de consultation en salle de lecture : MF 16022. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 17000.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Les enluminures de ce manuscrit sont décrites dans la base Mandragore.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 351)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie raisonnée

Catalogues et inventaires

Paulin PARIS, Les manuscrits françois de la bibliothèque du roi, Paris, Techener, t. III, 1840, p. 1 [Gallica].

Etudes

Claude ROUSSEL, « Lion de Bourges (BnF, fr. 351), une mise en prose en octosyllabes ? » dans Poétiques de l'octosyllabe, études réunies par Danièle James-Raoul et Françoise Laurent, Paris, H. Champion, 2018, pp. 173-188. 

Claude ROUSSEL, « "Dérimer" ou "re-rimer": le cas singulier de Lion de Bourges », Par deviers Rome m'en revenrai errant. XXe congrès international de la Société Rencesvals pour l'étude des épopées romanes, éd. Maria Careri, Caterina Menichetti et Maria Teresa Rachetta, Roma, Viella, 2017, p. 335-346.

Claude ROUSSEL, « Les rubriques du remaniement de Lion de Bourges (ms BnF fr. 351) » , Studi francesi, (LX | II) | 2016, pp. 247-269.

Richard TRACHSLER, Disjointures – Conjointures. Étude sur l’interférence des matières narratives dans la littérature française du Moyen Âge, Tübingen-Basel, A. Francke Verlag, 2000 (Romanica Helvetica 120), pp. 165-172.

William W. KIBLER, G. PICHERIT, Thelma S. FENSTER, Lion de Bourges. Poème épique du XIVe siècle, Genève, Droz, 1980 (Textes Littéraires Français, 285), pp. xv-xviii.

Emil STEIN, Sprache und Heimat der Jüngeren Fassung der Chanson de Lion de Bourges (Hs. B), Inauguraldissertation, Greifswald, Adler, 1908.

Lion, de Bourges, Histoire du duc.

Lyon de Bourges, Roman du duc.