Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1-409

Français 316

Cote : Français 316  Réserver
Ancienne cote : Rigault II 90
Ancienne cote : Dupuy II 412
Ancienne cote : Regius 6938
Vincent de Beauvais , Speculum historiale , trad. par Jean de Vignay , sous le titre Miroir historialvol. I (livres 1-8).
XIV e siècle (24 novembre 1333, voir colophon au dernier feuillet).
Ce document est rédigé en français .
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Paris.
Écriture gothique livresque ; un copiste.
Le ms. est le premier volume d'une série qui devait en comporter quatre. Le vol. II est perdu. Le vol. III a été identifié au ms. de Baltimore, Walters Art Gallery, W 140. le vol. IV n'a peut-être pas été réalisé en raison de la mort en 1333 de la princesse Marie de France, destinataire du ms.
Le ms. Français 316 contient 322 peintures. Sa décoration a été attribuée à trois artistes. Le Maître de Fauvel (pour Alison Stones, « the Sub-Master Fauvel ») a dirigé le travail et réalisé la majeure partie de l'illustration (cahiers 4-15, 17-21, 23-52). Un deuxième artiste a réalisé les peintures des f. 2, 6v, 7v. On doit au Maître de la Bible de Jean de Papeleu, identifié par certains historiens avec Richard de Verdun, les peintures des f. 1, 19v, 121-128 (16e cahier). 
Au f. 1 (début du prologue), grande peinture, retouchée au XVe siècle : cf. Rouse 2000, II, Appendix II, p. 198.
D'après l'inventaire du duc de Berry, le vol. II contenait 513 peintures (voir infra historique). Le vol. III en comporte 85. 
Décoration secondaire :
Encadrements vignetés ornés de drôleries et d'oiseaux (f. 1).
Initiales (6 à 8 lignes) ornées de vignettes, d'hybrides (f. 1, 123, 124), de dragons (f. 2, 6v), de têtes de personnages (f. 138v, 139, 143, 166), à prolongement d'antennes ornées de vignettes, d'hybrides, introduisant les différents livres, les prologues, les tables des f. 2 et 6v et les chapitres précédés d'une peinture.
Initiales (2 lignes) filigranées introduisant les chapitres non précédés d'une peinture.
Tables : lettres filigranées (1 ligne) introduisant les différents articles. Num��rotation des livres et des chapitres rubriquée.
Bouts-de-ligne de couleur or, rouge et bleue.
Pieds-de-mouche filigranés au cours du texte. 

 Parchemin ; 414 feuillets précédés d'une garde de papier moderne et d'une garde de parchemin, suivis d'une garde de papier moderne ; erreur de foliotation à partir du f. 374 folioté « 274 » etc ; 2 colonnes de 42 lignes ; 385 x 280 mm (justification : 275 x 190 mm).
52 cahiers, quaternions réguliers à l'exception du dernier cahier (collation faite en restituant la foliotation exacte des f. 374-414 (injustement foliotés 274-314) : 1er au 51e cahier de huit feuillets (f. 1-408), 52e cahier de six feuillets (f. 409-414 ; signatures des f. 409-412, f. 414 monté sur onglet). 
Réclames. ― Signatures des feuillets. ― Titres courants. ― Incipits, titres des chapitres rubriqués.
Reliure XVIIe-XVIIIe s. de maroquin rouge aux armes et chiffre royaux, tranches dorées, traces de la reliure de velours vert décrite dans l'inventaire de Blois de 1544 (cf. infra historique). Titre au dos : « LE MIROIR / HISTORIAL ». 
Réglure à l'encre.
Aux f. 1 et 313v, estampille de la « BIBLIOTHECA REGIA » (Ancien Régime), correspondant à Josserand-Bruno, n° 1.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

La scène représentant au f. 1 la reine Jeanne de Bourgogne commandant à Jean de Vignay la traduction du Miroir historial a incité Paulin Paris et Léopold Delisle à voir dans le ms. Français 316 l'exemplaire de dédicace (Paris 1838, II, p. 328-330 ; Delisle 1886). Dans la partie gauche de la peinture, saint Louis se tient devant un fond fleurdelisé ; à droite, les armes de Bourgogne (bandé d'azur et d'or à la bordure de gueules) alternent avec celles de France. Elles forment aussi le fond de la peinture de la Trinité au f. 19v. Pour Claudine Chavannes-Mazel, la qualité de l'exécution du vol. III inférieure à celle de l'exemplaire A1-A2 (Leiden, University Library, VGG F 3 A; Paris, Arsenal, ms. 5080) incite à voir dans le ms. J1-J3 non l'exemplaire de dédicace mais une copie commandée par la reine Jeanne de Bourgogne sans doute à l'occasion du mariage de sa fille Marie de France (1326-1333) (Chavannes-Mazel 1988, I, p. 70-71). La répartition des livres indique que la série devait comporter quatre volumes. Seuls le premier et le troisième volumes ont été retrouvés. On ignore si le quatrième fut réalisé : l'inventaire de la Librairie de Jean duc de Berry chez qui ils passèrent par la suite n'en compte que trois.

Le ms. figure, en effet, dans l'inventaire de Jean de Berry établi en 1413 : « Item trois volumes du Mirouer historial, en françoys, escript de lettre boulonnoise, et au commancement du second fueillet du premier volume a escript : paroles comme de Genesy de la Bible, historié de .IIIC XX. histoires ; et au commancement du second fueillet du second volume a escript : esveillez s'il oist gens, ouquel a .VC XIII. histoires ; et au commancement du second fueillet du tiers volume a escript : le commancement du regne de France, historié de .IIIIXX XII. histoires ; couvers de cuir vermeil empraint, fermans chascun volume de .III. fermouers de laton (Guiffrey 1894, I, p. 248, n° 945). L'incipit du 1er volume se lit à la 1re ligne du f. 2r du ms. Français 316. Le 2e volume est perdu. Le ms. de Baltimore, W 140 est incomplet du début et l'identification de l'incipit du troisième volume n'a pas été possible : il correspond à la rubrique du chap. III du Livre XVII (cf. BnF, ms. Français 309, f. 354v, l. 5). À la mort de Jean de Berry, le ms. fut prisé 475 livres tournois (compte de Jean Lebourne, Guiffrey 1894, p. 248, n° 945).

Après 1416, le ms. passa sans doute à la fille du duc, Bonne de Berry, épouse de Bernard VII d'Armagnac. Dans la seconde moitié du XVe siècle, il faisait partie de la collection de Jacques d'Armagnac, duc de Nemours et comte de la Marche. Au bas du f. 414 apparaît l'indication du nombre de feuillets et de peintures habituelles à nombre de ses manuscrits : « An se livre du premier volume du Vincent historial a histoires .XVIXX. et fueillés .IIIC XV. (sic) ». - « En ce livre a XVIXX. ystoires ». De même, le f. 434 du vol. III porte l'annotation : « En ce livre a .IIIIXX XII. ystoires » (Randall 1989, p. 171).

Après l'arrestation de Jacques d'Armagnac en 1476, ses biens furent confisqués et l'ouvrage entra dans la bibliothèque de Louis de Laval-Montmorency, seigneur de Châtillon qui fit ajouter ses armes dans les bordures du f. 1 (cf. BnF, mss Français 409, 2652, 2653, 2654).

Louis de Laval prêta son exemplaire à Charlotte de Savoie, épouse du roi de France Louis XI. Le ms. est mentionné dans son inventaire après décès établi en janvier 1484 (n. st.) : « Item plus le premier volume du Myrouer ystorial que ladite dame emprunta de monseigneur de Chastillon et ordonna qu'il luy feust rendu » (Tuetey 1865, p. 362). Jamais rendu au seigneur de Châtillon, le volume resta à Amboise sous Charles VIII, avant d'entrer dans la Librairie royale de Blois (Legaré 2001, p. 34).

Il correspond, en effet, à l'article 244 de l'inventaire de la Librairie royale établi en 1518 (Omont 1908, I, p. 40). Il est répertorié à l'article 1356 de la Librairie avant sa fusion avec la Librairie royale de Fontainebleauen 1544 : « Ung aultre livre en parchemyn, couvert de veloux vert, intitulé "Première partie de Vincent historial" » (ibid., p. 223) et à l'article 1128 de la Bibliothèque à Paris fin XVIe s (ibid., p. 318). Il est dorénavant cité dans tous les inventaires de la Bibliothèque du roi : inv. de 1622 (Omont 1909, II, p. 266, art. 90) ; inv. de 1645 (Omont 1910, III, p. 24, art. 412) ; inv. de 1682 (Omont 1913, IV, p. 12, art. 6938).

Au f. 414v, inscription de la signature d'un certain Nicolas Forget, religieux de Saint-Loup de Troyes (main du XVe siècle) : « Priez pour Nicolas Forget, religieux de Saint-Loup de Troyes en Champaigne, né à Plancy sur Aubbe. N. Forget ».

Le vol. III fut acquis en 1903 par le relieur parisien Léon Gruel(ex-libris de Gruel et Engelman n° 133) et acheté par Henry Walters la même année.

Présentation du contenu

Vincent de Beauvais, Speculum historiale, traduction française par Jean de Vignay (Livres I-VIII, J1).

F.1. « Ci commence le premier volume du Mireoir hystorial translaté de latin en françois par la main Jehan du Vingnay, selonc l'oppinion frere Vincent qui en latin le compila a la requeste monseignor saint Loys (rubr.) ». F. 1-2. [Prologue]. « Pour ce que Oiseuse est chose nuisant et commencement et atrait de touz vices, selon ce que messire saint Jeroisme tesmoigne en ses auctoritez …-… Et cest livre n'est pas estrait ne fait de trufles ne de bourdes, més est tout composé et ordené de vraies paroles, comme du Genesi de la Bible et de pluseurs autres livres canonisiez de l'Eglyse de Romme, sanz ajouster ne mençonges ne bourdes, fors les auctoritez et les hystoires des sains anciens peres. Et ci aprés commence la table du premier volume du livre selonc ce que frere Vincent le fist et ordena » (éd. Cavagna 2017, p. 111-114).

F. 2-6v. [Table alphabétique des livres I à VIII].

F. 6v-17 [Livre I]. F. 6v-7v. [Prologue ; table des chapitres du Livre I]. - F. 7v-17. [Texte]. « De la cause de l'ueuvre emprise et de sa matiere .I. (rubr.) ». « Pour ce que la multitude des livres et la brieveté du temps et l'escoloriabbleté du memoire …-… Et pour ce commencerons nous la premiere partie qui est dite Mireoir naturel. Et le commencerons de diverses choses natureles prises el monde » (éd. cit., p. 119-156).

F. 17-79v. [Livre II]. « Ci commence le secont livre de la premiere partie de cest livre. Et contient .C. et .XXXI. chapitre .I. (rubr.) ». F. 17-18v. [Prologue ; table des chapitres]. - F. 18v-79v. [Texte]. « Ci commence le premier chapitre du secont livre de l'unité de la devine substance (rubr.) ». « Diex est substance incorporel et non pas muable, pardurable et haute sanz estre comprise ne devisee de nul …-… Et a l'uitiesme jour les commandemens fés, aussi comme rendue la maniere de forssenerie, il reprennent leur crualté ensemble » (éd. cit., p. 159-383).

F. 79v-136. [Livre III]. « Ci commence le tiers livre du Mireoir hystorial (rubr.) ». F. 79v-81. [Prologue ; table des chapitres]. - F. 81v-136. [Texte]. « De la nativité Moyses et de sa norreture. Comestor .I. (rubr. f. 81) ». « Aprés ceu, issi .I. homme, prestre du pueple des Hebriex, qui avoit non Aaram …-… l'hystoire de Susanne apparoit estre faite aussi comme la chetivoison encore nouvele. Car Daniel estoit encore jane, car il persevera jusques a l'an de Cyri roy » (éd. cit., p. 387-586).

F. 136-179. [Livre IV]. « Des choses qui sont contenues el quart livre de cest volume (rubr., f. 136) ». F. 136v-137v. [Prologue ; table des chapitres]. - F. 138-179. [Texte]. « Du commencement du regne Cyrus es Perses. Eusebe. Le premier chapistre (rubr. f. 137v) ». « En l'an .XXX. de la chetivoison, Cyrus destruist l'empire des Medoiens et ocist leur roy Astrages et transporta le regne as Persanz …-… esquiex jours certes iceli Alixandre le Grant regort plain de maleurtez, et tres cruel estorbeillon de tout Orient est né » (éd. cit., p. 589-754).

F. 179-211v. [Livre V]. « Ci commence le quint livre du premier volume de Speculum hystoriale (rubr.) ». F. 179-v. [Prologue ; table des chapitres]. - F. 180-211v. [Texte]. « De la nativité Alixandre le grant et de la fuite Neptanabus en Macedoine. Le premier chapitre (rubr., f. 179v) ». « En l'an Ochi roy des Perses disieme et de Phelippe roy de Macedoine sisieme, et de Neptanabus roy d'Egypte onziesme …-… Et nature nous a donné de pluseurs deliz et blandices, lesqueles vertu refraint ».

F. 211v-261v. [Livre VI]. « Ci commence le sisiesme livre et les choses contenues dedenz qui ci aprés s'ensuient (rubr.) ». F. 211v-213v. [Prologue ; table des chapitres]. - F. 213v-261v. [Texte]. « Le premier chapitre de la division de la seule seignorie Alixandre en .IIII. regnes, et de Tholomee seurnommé Sother roy d'Egypte. Eusebe, es croniques. Le premier chapitre (rubr.) ». « Alixandre adonques mort en Babiloine, pluseurs regnerent aprés li, le regne transporté en diverses parties …-… et en quel maniere et par quiex le commun profit de Romme, des le commencement de ce regne jusques a la seule seignorie de l'empire, ait esté amenistree »

F. 261v-322v. [Livre VII]. « Ci commence le septiesme livre, et des choses qui sont continuees dedens (rubr.) ». F. 261v-263. [Prologue ; table de chapitres]. - F. 263v-322v. [Texte]. « De ceulz qui gouvernoient le commun de Romme avec Julien Cesar. Le premier chapistre du septiesme livre (rubr.) ». « Le regne des Latins, si comme aucuns dient, est commencié premierement souz Laen roy, des l'an .LXXVI. de Aioth juge d'Israel …-…Et le bien est a retenir par petite estude duquel la possession decheante deboutee par si legier souffle de violence puet estre escoulee ».

F. 322v-413v (erreur de foliotation à partir du f. 374, numéroté 274 etc). [Livre VIII]. « Ce sont les choses qui sont contenues en l'uitiesme livre (rubr.) ». F. 322v-324v. [Prologue ; table des chapitres]. - F. 325-413v. [Texte]. « Le premier chapitre de l'empire Tyberien, et des bons commencemens de celui. Eusebe, en ses croniques (rubr.) ». « Adonques l'Augustien mort, Tyberien regna le tiers des Romains .XXIII. anz et commença certes en l'an Nostre Seigneur .XVI. …-… fist si grant trebuschement quant l'en l'asseoit que soudement toute l'ueuvre chai et les ouvriers s'enfuirent ». « Explicit le premier volume du Mireoir hystorial ».

F. 414. « Ci fenist le premier volume du Mireoir hystorial translaté par la main Jehan du Vingnay (rubr.) ». « Cest volume fu achevé l'an de grace [mil .CCC. et .XXXIII.] (date lue par Paulin Paris, aujourd'hui grattée) la veille sainte Katerine (rubr. ; date entre crochets lue par Paulin Paris 1838, p. 329, aujourd'hui grattée) ».

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 316)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Catalogues :

Paulin Paris, Les manuscrits françois de la bibliothèque du roy, Paris, 1836-1848, t. II, p. 328-330.

Bibliothèque impériale, Département des Manuscrits français, t. I : Ancien fonds, Paris, 1868, p. 25.

Lilian M.C. Randall, Medieval and Renaissance Manuscripts in the Walters Art Gallery, vol. I: France, 875-1420, Baltimore, 1989, n° 64, p. 165-173.

Sources imprimées :

Alexandre Tuetey, « Inventaire des biens de Charlotte de Savoie [premier article] », Bibliothèque de l’École des chartes, 26, 1865, p. 338-366 (cité p. 362).

Jules Guiffrey, Inventaires de Jean duc de Berry (1401-1416), Paris, 1894-1896, t. I, p. 248, n° 945.

Henri Omont, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale, Paris, 1908-1913, t. I, p. 40, 223, 318 ; t. II, p. 266 ; t. III, p. 24 ; t. IV, p. 12.

Editions :

Claudine Chavannes-Mazel, The Miroir historial of Jean le Bon. The Leiden Manuscript and its Related Copies, Ph. D. dissertation, Rijksuniversiteit Leiden, 1988, t. 1 (p. 211-215 : éd. de l’histoire de Joseph et d’Aseneth d’après le ms. de Leyde, Voss G. G. Fol. 3 A).

Mattia Cavagna (éd.), La vision de Tondale. Les versions françaises de Jean de Vignay, David Aubert, Regnaud le Queux, Paris (Les classiques français du Moyen Âge, 159), 2008.

Laurent Brun (éd.), Le miroir historial de Jean de Vignay. Édition critique du livre I (Prologue) et du livre V (Histoire d'Alexandre le Grand), Stockholm, (Forksningsrapporter / Cahiers de la recherche, 44), 2010.

Mattia Cavagna, Le miroir historial. Volume I, tome I, Livres I-IV : [traduction du "Speculum historiale" de Vincent de Beauvais], Paris-Abbeville, 2017.

Etudes :

Claudine Chavannes-Mazel, The Miroir historial of Jean le Bon. The Leiden Manuscript and its Related Copies, Ph. D. dissertation, Rijksuniversiteit Leiden, 1988.

Ead., « Problems in translation, transcription and iconography: the Miroir historial, Books 1-8 », dans Vincent de Beauvais: intentions et réceptions d'une œuvre encyclopédique au Moyen Âge. Actes du XIVe Colloque de l'Institut d'études médiévales, organisé conjointement par l'Atelier Vincent de Beauvais et l'Institut d'études médiévales. 27-30 avril 1988, éd. Monique Paulmier-Foucart, Serge Lusignan et Alain Nadeau, Paris (Cahiers d'études médiévales. Cahier spécial 4), 1990, p. 345-374. 

Ead., « Expanding Rubrics for the Sake of a Layout : Mise en page as Evidence for a Particular Scribe ? », dans Linda L. Brownrigg (éd.), Medieval Book Production: assessing the Evidence: proceeding of the Second conference of the Seminar in the history of the book to 1500, Oxford, july 1988, Los Altos Hills, 1990, p. 117-131. 

Laurent Brun et Mattia Cavagna, « Pour une édition du Miroir historial de Jean de Vignay », Romania, 124, 2006, p. 378-428.

Ludmilla Evdokimova, « Commentaires pour le Prologue du Miroir historial de Jean de Vignay. Le dessein et la stratégie du traducteur », dans La traduction vers le moyen français. Actes du IIe colloque de l'AIEMF, Poitiers, 27-29 avril 2006, éd. Claudio Galderisi et Cinzia Pignatelli, Turnhout (The Medieval Translator. Traduire au Moyen Âge, 11), 2007, p. 75-87.

Claudio Galderisi (dir.), Translations médiévales. Cinq siècles de traduction en français du Moyen Âge. Étude et répertoire, Paris, 2011, 2/2, n° 522, p. 847-848.

Catherine Caullier-Bougassas, « Histoire et moralisation : interpréter la vie d’Alexandre dans les histoires universelles françaises du XIIe au XVe siècle (l’Histoire ancienne jusqu’à César, la Chronique de Baudouin d’Avesnes, le Miroir historial et la Bouquechardière) », dans C. Caullier-Bougassas (dir.), L’historiographie médiévale d’Alexandre, Turnhout, 2011, p. 233-270 (cité p. 234, 238, 239, 240, 242).

Mattia Cavagna, « Un miroir de l'évolution du français : la transmission du Miroir historial du XIVe au XVIe siècles », dans Yoan Boudes, Zinaida Geylikman, Pauline Lambert et Adeline Sanchez (éd.), Rythmes d’évolution du français médiéval. Observations d'après quelques textes de savoir, Paris, t. 2, 2019, p. 29-76.

Codicologe :

Richard H. Rouse et Mary A. Rouse, Manuscripts and their makers : commercial book producers in medieval Paris 1200-1500, [London], 2000, p. 212, 216, 380 n. 81 et 83 ; II, Appendix 8 D, p. 195 et 198.

Historique :

Léopold Delisle, « Exemplaires royaux et princiers du Miroir historial », Gazette archéologique, 11, 1886, p. 87-101.

Susan Amato Blackman, The manuscripts and patronage of Jacques d'Armagnac, duke of Nemours, 1433-1477, Ann Arbor, 1993.

Anne-Marie Legaré « Charlotte de Savoie’s Library and Illuminators », Journal of Early Book Society for the study of manuscripts and printing history, vol. 4, 2001, p. 32-87 (cité p. 33, 34, 39, 76).

Hye-Min Lee, « Jeanne de Bourgogne et l'appropriation politique de l'histoire : le Miroir historial et les chroniques de Primat », Revue coréenne d'histoire française, 19, 2008, p. 33-71.

Illustration :

Alison Stones, « The stylistic context of the Roman de Fauvel, with a note on Fauvain », dans Margaret Bent and Andrew Wathey (éd.), Allegorie, Chronicle, Music and Image in Paris, Bibliothèque nationale de France, Ms. Français 146, Oxford, 1998, p. 529-567.

Anna Russakoff, Imagining the Miraculous. Miraculous Images of the Virgin Mary in French Illuminated Manuscripts, ca 1250-ca 1450, Toronto, 2019, p. 68, 72-73, 124 ; fig. 28, 60, 64, 66, 73.

Informations sur le traitement

Notice complétée par Amandine Postec (août 2014), par Véronique de Becdelièvre (mars 2021).

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 16019. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 1250.