Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1-409

Français 30

Cote : Français 30  Réserver
Ancienne cote : Rigault II 10
Ancienne cote : Dupuy II 90
Ancienne cote : Regius 6717

   Tite-Live Ab Urbe condita , traduction française par Pierre Bersuire (Ire, IIIe et IVe Décades). 
XV  e siècle (1er quart : vers 1420) : cf. Avril fichier des mss enluminés, notice du ms. Français 30.

Lieu de copie : Paris

Écriture : littera textualis formata

On s'accorde aujourd'hui à attribuer la décoration du ms. au Maître d'Egerton , ainsi désigné pour son illustration du livre des Heures d'Egerton conservé à la British Library, ms. Egerton 1070, actif à Paris entre 1405 et 1420. 
Initiale historiée représentant une scène de dédicace au début du prologue (f. 1) ; 3 grandes peintures et encadrements à personnages en tête de chaque décade (f. 9, 203, 372), 76 petites peintures et encadrements plus simple en tête de chaque livre, peintures en tête de certains chapitres (largeur d'une colonne).
Légendes des scènes des pages frontispices inscrites dans les bordures supérieure et inférieure de la peinture. Par suite de la perte de deux feuillets, la peinture introduisant le Livre V du la première Décade manque. F. 9 (Ire Décade, de haut en bas, de gauche à droite) : « La venue de Eneas en Ytalie ; Turnus assaulte Eneas et les siens ; Faustus trouve Remus et Romulus ; Comment Remus tue Romulus ». ― F. 203 (IIIe Décade) : « Hanibal jure estre ennemi des Rommains ; Hanibal prent la cité de Sagonce ; Premiere assemblee des Cataginoys et Rommains ; Rommains vaincus par les Cartaginoys ». ― F. 372 (IVe Décade) : « Marc Valaire assaulte le roy Philippe ; le bergier conseille les Rommains ; Anthiochus reçoit Hanibal ; le roy Philippe prent la cité Abide ».
Légendes des peintures d'après la base et le portail Biblissima :
Ire Décade : F. 1 : scène de dédicace (initiale historiée « A ». ― F. 9 (livre I, page frontispice) : arrivée d'Énée en Italie ; Turnus s'opposant à Énée et aux sien. ; Faustulus trouvant les jumeaux Rémus et Romulus allaités par la louve ; assassinat de Rémus ; dans les marges : songe d'Astyage ; naissance de Cyrus II ; Cyrus II remis à Astyage ; Cyrus II remis à Harpage ; Cyrus II abandonné ; Cyrus II allaité par une chienne ; Mitradatès confiant Cyrus II à Spaco ; couronnement de Cyrus II enfant ; Cyrus II frappant un enfant ; Astyage, Artembarès et son fils ; Astyage, Cyrus II et Mitradatès ; Astyage et Harpage ; Cyrus II et Cambyse Ier ; Cyrus II et Astyage prisonnier ; Astyage emprisonné. ― F. 11v : Hercule tuant Cacus. ― F. 2v : Enlèvement des Sabines. ― F. 18 : combat des Horaces et des Curiaces. ― F. 20 : supplice de Mettius Fufetius. ― F. 22 : présage de la royauté de Tarquin. ― F. 23 : Attus Navius augurant (consultant les augures). ― F. 26v : Tullia profanant le corps de son père le roi Servius. ― F. 28 : assassinat de Turnus Herdonius. ― F. 30v : suicide de Lucrèce. ― F. 31v (Livre II) : assemblée des Romains. ― F. 33v : bataille entre Romains et Étrusques (-509). ― F. 35 : Horatius Coclès défendant Rome. ― F. 36v : Mucius Scaevola et Porsena. ― F. 38v : bataille du lac Régille (-499). ― F. 45 : couronnement de Coriolan. ― F. 46 : Coriolan supplié par son épouse. ― F. 48v : bataille de Véies (-479). ― F. 52 : révolte à Rome (-473). ― F. 54v : reddition d'Antium (-468). ― F. 55v (Livre III) : mort de Virginia. ― F. 58 : Romaines invoquant les dieux. ― F. 59 : Romains se disputant. ― F. 67 : assassinat de Lucius Siccius. ― F. 71 : mort de Virginia. ― F. 76 : bataille de l'Algidus (-448). ― F. 79v : bataille de Corbio (-446). ― F. 81 (Livre IV) : Canuleius devant le Sénat. ― F. 88 : bataille de Nomentum (-435). ― F. 90v : armée romaine ( ?) ― F.100 (Livre V, 4) : siège de Véies (-403). ― F. 105v : reddition de Véiès (-403). ― F. 115 : siège du Capitole (-390). ― F. 118v (Livre VI) : reconstruction de Rome (-390). ― F. 125v : exécution de Manlius Capitolinus. ― F. 128v : siège de Rome (-380). ― F. 135v (Livre VII) : combat de Corvus et d'un gaulois. ― F. 145v : Tite Live écrivant. ― F. 152 (Livre VIII) : bataille entre Romains et Latins (-341). ― F. 167v (Livre IX) : bataille des Fourches caudines (-321). ― F. 185v (Livre X) : siège de Thourioi (-302).
IIIe Décade. F. 203 (Livre I : grande peinture) : Hannibal enfant prêtant serment ; prise de Sagonte (-219) ; bataille entre Romains et Carthaginois (-218). ― F. 221 (Livre II) : bataille de Trasimène (-217). ― F. 28 : bataille de Gerunium (-217). ― F. 239v (Livre III) : Magon Barca recevant les anneaux d'or. ― F. 246 : reddition de Casilinum (-215). ― F. 256 (Livre IV) : massacre de la famille de Hiéron II (-214). ― F. 264v : reddition de Leontinoi (-214). ― F. 270 (Livre V) : Romains priant. ― F. 278 : siège de Syracuse (-214/212). ― F. 285 (Livre VI) : siège de Capoue (-212/211). ― F. 294 : incendie criminel à Rome (-210). ― F. 303 (livre VII) : bataille d'Herdonée (-210). ― F. 312v : mort de Claudius Marcellus. ― F. 321v (Livre VIII) : triomphe de Claudius Nero et Livius Salinator. ― F. 328v : prise d'Iliturgi (-206). ― F. 334v : paix entre Scipion l'Africain et Massinissa. ― F. 340v (Livre IX) : débarquement de Scipion l'Africain en Afrique. ― F. 350v : mariage de Syphax et Sophonisbe. ― F. 354v (livre X) : Scipion l'Africain et Syphax prisonnier. ― F. 363 : arrivée d'Hannibal à Carthage.
IVe Décade. F. 372 (Livre I : grande peinture) : Valerius Laevinus passant en Macédoine ; siège d'Abydos (-200) ; Abydéniens jetant leurs biens ; armée romaine et berger épirote ; Hannibal et Antiochos III. ― F. 377 : bataille de Crémone (-200). ― F. 382v : Philippe V de Macédoine et son armée. ― F. 389 (Livre II) : Philippe V de Macédoine et Flamininus. ― F. 396v : serment des Achéens. ― F. 402v (Livre III) : Caton l'ancien devant le Sénat. ― F. 412 : Nabis et Flamininus. ― F. 421 (Livre IV) : bataille d'Ilipa (-194). ― F. 429 : bataille du Barbosthenes (-192). ― F. 436v (Livre V) : bataille de Korykos (-191). ― F. 449 (Livre VI) : bataille de Pergame (-190). ― F. 455v : Prusias Ier et messager(s). ― F. 465 (Livre VII) : vengeance de Chiomara. ― F. 472v : vengeance de Chiomara. ― F. 479v : Manlius Vulso devant le Sénat. ― F. 484 (Livre VIII) : suicide d'Hannibal. ― F. 492 : bataille entre Romains et Espagnols (-185). ― F. 500v (Livre IX) : Romains priant.

Décoration secondaire :
Encadrement du f. 1 (Prologue) orné de rinceaux de vignettes et fleurettes or, fleurs bleues et orangées. Encadrement des grandes peintures (début Ire, IIIe et IVe Décades) d'entrelacs de rinceaux ornés de fleurs bleues et orangées. Additions de scènes historiques dans les marges du f. 9 ; d'hybrides musiciens, animaux (chien, bouc), oiseaux, au f. 203 ; d'hybrides, hermaphrodites, homme sauvage au f. 372. Encadrement vigneté des feuillets des premiers chapitres des différents livres.
Initiales historiées (6 à 12 lignes) introduisant le texte de chaque Décade (f. 9, 203, 372). ― Initiales ornées (6 lignes) à prolongement de baguette vignetée introduisant les chapitres précédés de peintures. ― Initiales champies (2 à 3 lignes) introduisant les chapitres non précédés de peintures. ― Pieds de mouche champis au sein du texte et introduisant les titres courants dans la bordure supérieure. ― Bouts-de-ligne à la fin du texte, des rubriques des chapitres.
Glossaire : initiale champie (3 lignes) introduisant le glossaire (f. 1). ― Pieds de mouche champis introduisant chaque terme du glossaire d'une même Décade. ― Bouts-de-ligne. Tables des chapitres : initiales champies (3 lignes) avec prolongement marginal vigneté introduisant les premiers chapitres de chaque livre. ― Initiales champies (1 ligne) introduisant les intitulés des chapitres. ― Indication des chapitres en chiffres romains rubriqués.

Parchemin ; 511 feuillets précédés d'une garde de parchemin, suivis d'une garde de parchemin et d'une garde de papier ; 460 x 330 mm (justification : 305 x 200 mm).
65 cahiers, quaternions réguliers, à l'exception des 13e, 25e, 26e, 47e et 65e cahiers : 1er au 12e cahier de huit feuillets (f. 1-96), 13e cahier de 6 feuillets (f. 97-102), 14e au 24e cahier de huit feuillets (f. 103-190), 25e cahier de six feuillets (f. 191-196 : 2 feuillets manquant entre les f. 99 et 100), 26e cahier de six feuillets (f. 197-202 : fin de la Ire Décade), 27e au 46e cahier de huit feuillets (f. 203-362), 47e cahier de neuf feuillets (f. 363-370 + f. 371 : fin de la IIIe Décade + Table de la IVe Décade), 48e au 64e cahier de huit feuillets (f. 372-507), 65e cahier de quatre feuillets (f. 508-511).
Réclames. ― Incipit, explicit et titres des chapitres rubriqués. ―Titres courants à l'encre bleue : « Premier livre de la / premiere decade de titus livius », introduits par un pied de mouche à prolongement de rinceaux vignetés dans la bordure supérieure. ― Incidences circonscrites par un cadre de baguette ornée. ― F. 8v, 202v et 371v : blancs. ― Deux feuillets perdus au 13e cahier : la fin du Livre IV et le début du Livre V manquent.
Mise en texte : Texte copié sur deux colonnes de 55 lignes par page. Une table générale des chapitres des dix livres de la Ire Décade précède le texte . Les tables des chapitres des livres de la IIIe et IVe Décade sont placées avant les livres correspondant
.
Reliure de maroquin rouge aux armes royales sur les plats 
Réglure à l'encre
Estampille de la « Bibliotheca Regia » (Ancien Régime) aux f. 1 et 511, correspondant à Josserand-Bruno, type A, n° 1.
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

L'origine du manuscrit n'est pas documentée. Son illustration par le Maître d'Egerton, enlumineur actif à Paris dans les deux premières décennies du XVe siècle, permet de le dater de cette période. L'enlumineur a travaillé pour Charles le Noble, roi de Navarre (Livre d'Heures : Cleveland, Museum of Arts, ms. 1964-40, ca 1404) et pour Jean sans Peur(Livre de Marco Polo : BnF, ms. Français 2810 ; Bréviaire : British Library, ms. Add. 35311 et Harley 2897). Bien qu'aucune armoirie n'apparaisse sur l'ouvrage, le luxe de sa décoration et de sa mise en page suggèrent une destination princière.

Le ms. entra avant 1622 à la Bibliothèque du roi. Il est mentionné sous le n° 10 dans l'inventaire dressé à cette date par Nicolas Rigault (Omont 1909, t. II, p. 263). Il est répertorié dans les inventaires postérieurs des collections royales : Dupuy II 90 (Omont 1910, t. III, p. 8), Regius 6717 (Omont 1913, t. IV, p. 2). Il porte aux f. 1 et 411 l'estampille de la « Bibliotheca regia » (Ancien Régime).

Présentation du contenu

F. 1-511. [Titus Livius, Ab Urbe condita, traduction française par Pierre Bersuire sous le titre Le livre de Titus Livius De l'histoire rommaine (Ire, IIIe et IVe Décades)

Les décades intitulées « seconde » et « tierce » dans le ms. sont en réalité la troisième et la quatrième de Tite-Live. L'erreur vient de ce que les rubricateurs de ces mss. n'ont pas su que la seconde décade est perdue.

F. 1-201v. [Ire Décade].

F. 1. [Prologue du traducteur]. « Cy commence le premier livre de la premiere decade de Titus Livius, et tout au commencement commence le prologue du translateur (rubr.) ». « A prince de tres souveraine excellence, Jehan par grace divine roy de France, frere Pierre Berceure, son petit serviteur …-… Mais au commencement du livre après le prologue je feray un chapitre ou tout par ordre je desclareray les significas des mos dessus dis affin que cellui chappitre chascun puisse savoir en lisant tout le livre quelz significas ont les mos que ilz trouveront » (éd. Tesnière 2000, p. 485-487).

F. 1-3v. [Glossaire]. « C'est le chapitre de la declaracion des mos qui n'ont point de propre françois ou qui autrement ont mestier de declaracion en la translacion de Titus Livius (rubr.) ». « Augur » / « Auguremens » / « Inauguracion » / « Auspice » …-… « Velicez » … Et furent appellez velices pour leur velocité et pour leur legiereté » (éd. Tesnière 2000, p. 488-498).

F. 3v-201v. [Ire Décade].

F. 3v-8. [Table des chapitres de la Ire Décade]. « Cy commence la table et les rubriches du premier livre de la premiere decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 9-201v. [Texte] :

F. 9-31v. [Livre I]. « Cy commence le premier livre de la premiere decade de Titus Livius et tout au commencement commence le prologue du translateur (rubr.) ». « Se je me prens a escripre les choses faictes par les Roumains des le commencement que Roume fu fondee, je ne say pas se ce sera chose convenable …-… Et furent esleuz par les centuries selon la fourme de l'ordenance que fist jadiz le roy Servius Tullius, lesquelz consulz furent les dessus diz Junius Brutus et Tarquin Collatif ». « Cy fenist le premier livre de la premiere decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 31v-55v. [Livre II]. « Cy aprés commence le second livre de la dicte decade. Et parle du gouvernement de Romme après les roys chaciés et comment ilz creerent premierement consulz .I. (rubr.) ». « Desoresmaiz me prendray a traicter les fais du peuple roumain ainsi delivré comme dessus est dit … -… maiz pour ce, car leurs couragez leur estoient du tout cheuz, furent leurs tentes prises en la dessus ditte bataille infortunee ». « Cy fenist le second livre de la premiere decade de Titus Livius ». « Cy aprés commence le tiers livre de la premiere decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 55v-80v [Livre III]. « Comment Quincius Fabius appaisa la sedicion des peres, des consulz et du peuple .I. (rubr.) ». « Adis que la cité d'Autie fu prise par les Roumains, Titus Emilius et Q. Fabius furent faiz consuls. Cilz estoit Quintus Fabius qui estoit tout seul demourez …-… Si fut le demourant de cest an paisible et en repos de tous esmouvemens urbains et forains ». « Cy fenist le .III.e livre de la premiere decade de Titus (rubr.) ».

F. 81- 99v. [Livre IV, incomplet de la fin]. « Cy aprés commence le .IIII.e Livre de la ditte decade. Et parle comment G. Canuleyus, tribun plebeien, requist en senat que mariages se feissent entre les peres et le plebe .I. (rubr. ; f. 80v) ». « Les consuls dessus diz ensuivirent .II. autres. Ce furent Marcus Gemicius et Publius Curacius …-… Mais c'est certain que ceste n'est pas celle comme ceste soit […] ».

Le Livre IV s'interrompt à la fin du chap. XXXII.

F. 100-118. [Livre V, chap. IV, incomplet du début]. […] -gneurs cestes choses sont dignes de la vertu de noz chevaliers …-… et les conduis soubsterrai[n]s qui souloient droitement aller par les rues vont orendroit soubs les maisons priveez, et que la fourme et la figure de la cité est plus samblable a cité occupee que a cité devisee et ordonnee ». « Si fenist le quins livre de la premiere decade Titus Livius (rubr.) ».

Le livre V commence au cours du chap. III (f. 100).

F. 118v-135. [Livre VI]. « Cy aprés commence le .VI.e livres de la premiere decade de Titus Livius. Comment plusieurs citez se rendirent .I. (rubr. ; f. 118) ». « Ses choses faittes par les Rommains des le temps que Romme fu fondee jusques au temps que elle fu prise par les Gaules …-… et que par toute celle annee li pere fussent auct[e]ur et gouverneur de touz de tous les comices qui seroient fais ». « Cy fenist li VIe livres de la premiere decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 135v-152. [Livre VII]. « Cy aprés commance le .VII.e livre de la premiere decade de Titus (rubr.) ». « Comment les Rommains creerent de nouvel deux magistras noveaux et fut l'un L. Septius et l'autre Spuraus Furius .I. (rubr.) ». « Cilz ans sera renommez et notables pour cause du consulat du nouvel homme et pour cause des .II. magistras nouveaux …-… Et oultre l'aliance des Latins fallace et non fiable, li Privernate pillerent et gasterent par diverses courses Ecie, Secie et Nerle, colonies rommaines ». « Cy fenist li .VII.e livre de la premiere decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 152-167. [Livre VIII]. « Cy commence li .VIII.e livre et dit comment li Rommain desconfirent les Privernates et les Auciates .I. (rubr.) ». « Ja estoient consul nouvel G. Plaucius, Lucius Emilius Mamertus, quant li messages des Sedicins et des Norbains vindrent a Romme …-… meismement que on ne treuve point aucun certain aucteur qui soit de celui temps a cui en ceste matere l'en puisse assez croire ». « Cy fenist ly .VIII.es livres de la premiere decade de Titus Livius. Et cy aprés commence ly .IXes livres de la premiere decade de Titus Livius et parle comment li legat des Sanniciens requistrent paix pour les trieves qu'il avoient rompues (rubr.) ».

F. 167v-185v. [Livre IX]. « Aprés cestui an, s'ensui la paix caudine qui fu noble et notable pour cause de la desconfiture rommaine soubs les consuls Titus Veturius Calvinus et Sp. Postumus …-… lequel seurnom il n'avoit oncques peu acquerre par toutes les victoires qu'il avoit eues ou temps passé. Et si dist on que par cestui fu establi que li chevalier fussent transporté es ydez quinciliennes ». « Cy fenist li .IX.es livres de la premiere decade de Titus Livius.

F. 185v-201. [Livre X]. Cy aprés commence li disimes et le derreniers livres de la premiere decade de Titus Livius et parle comment li Rommain peuplerent pluseurs cités (rubr.) ».

« Soubs les consulz L. Gemicius et Ser. Cornelius, l'en ot aussi comme sejour et repos des batailles foraines …-… Mais neantmoins, en cestui an, n'en pot estre riens fait, pour ce que le consul furent occupé es guerres, mais que toutefois l'en fist supplicacion par .I. jour seulement a Esculapius ». Explicit ?

F. 202-370v. [IIIe Décade, nommée Seconde dans le ms.].

F. 202. [Table de la IIIe Décade].

F. 203-220v. [Livre I]. « Cy commence le premier livre de la seconde decade de Titus Livius. Et si sachiés que ce [premier : mot effacé] chapitre parle de la cause de la seconde guerre punique .I. (rubr) ». « Il me plaist a parler en une partie de mon euvre de ce dont pluseurs autres escriptures ont parlé au commencement de la leur, c'est-à-dire de la guerre plus memorable qui oncques encore fust faitte …-… Si prist .II. legions de Sempronius le consul de l'an devant et autres deux de Actilius le preteur et par les sentes des mons appenniens, commença a mener son ost en Estrurie ». « Cy fenist le premier livre de la seconde decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 220v-239. [Livre II]. F. 220v. [Table des chapitres]. ― F. 221-239. [Texte]. « Cy commence le second livre de la seconde decade de Titus Livius .I. (rubr.) ». « Il apparissoit la cause pour laquelle Hanibal estoit en grant doubte dedens ses yvernaulx tentes, esquelles aprés ce que il se fut essaiez par celles grans froidures trespasser Appennyn …-… comme il feust aussy dignes de souffrir tous tourmens, comme se il eust esté ducs et gouverneres des Cartagineoys ». « Cy fenist le second livre de la seconde decade de Titus Livius qui est intitulee de la guerre punique (rubr.) ».

F. 239-255v. [Livre III]. F. 239-v. [Table des chapitres]. ― F. 239v-255v. [Texte]. « Comment la cité de Compse fu rendue a Hanibal (rubr.) ». « Hanibal, aprés la bataille de Cannes oultree et desconfite, la proie prise, ravie et departie, s'en est partis de Puille …-… Si furent faittes cellui esté trop plus grans choses en Espaingne que en Ytalie et ca». « Cy fenist le tiers livre de la guerre punique, c'est de la seconde decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 255v-269v. [Livre IV]. F. 255. [Table des chapitres]. ― F. 256-269v. [Texte]. « La ou l'en fut retournez de Champaigne en Bruciens, Haimons au pourchas et a l'aide des Bruciens tempta les citez greioyses a traire aux Penoys …-… Et aussy ce fu assez memorable en Espaigne que li Rommain n'avoient eu nul ost, nulle estrange personne ne nesun soudoier jusques a tant que li Celciberien se lierent a eulx ». « Cy finist li quars livres de la guerre punique de la seconde decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 269v-284v. [Livre V]. F. 269v-270. [Table des chapitres]. ― F. 270-284v. [Texte]. « Comment les Rommains creerent prestres et evesques et [commanderent] que nul ne sacrifiast aux dieux estranges .I. (rubr.) ». « Comme les choses se feissent en Affrique et en Espaingne, Hanibal gasta cellui esté ou champ des Tarentins …-… Si advint la juridicion urbaine a Pison, la urbaine Sicille a Sulpicius, Puille a Cethegus, Sardaingne a Lentulus, et aulx consulz fut leur empire prorogié jusques a un an ». « Cy finist li quins livres de la seconde decade de Titus Livius (rubr.).

F. 284v-302v. [Livre VI]. F. 284v-285. [Table des chapitres]. ― F. 285-302v. [Texte]. « Comment les Rommains sortirent de leurs provinces .I. (rubr.) ». « Cornelius Fulvius Centumalus et P. Sulpicius Galba, li consul nouvel, commencierent leur consulat aux ydes marciennes …-… Combien que ilz ne fussent point ignorant comme grant quantité de leurs forces a toutes choises faittes s'estoit diminuee en perdant Cartaige la nueve ». « Cy finist li .VI.e livres de la seconde decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 302v-321. [Livre VII]. F. 302v-303. [Table des chapitres]. ― F. 303-321. [Texte]. « Cy commence le .VII.e livre de la seconde decade de Titus Livius (rubr.) ». « Cy parle comment Hanibal desconfist le consul Flavinius .I. (rubr.) ». « En tel estat estoient les besoignes en Espaingne et en Ytalie, comme li consulz Marcellus eut receu par traïson la cité de Salapie …-… emeus par les sedicions et par les debas d'eulx et des Lucains qui estoient de sa seigneurie il transporta ou champ des Bruciens ». « Cy finist le .VII.e livre de la seconde decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 321-340. [Livre VIII]. F. 321-v. [Table des chapitres]. ― F. 321v-340. [Texte]. « Comment Hamon le Penoys arriva en Espaingne et fu desconfis .I. (rubr.) ». « Comme pour cause de la passee d'Asdrubal en Ytalie et des gens d'armes qu'il avoit la menez …-… et illecques il fist faire et dedia et consacra un autel ou fu escrips et entaillié en lettres penoises le tiltre et l'istoire de toutes les choses que il avoit fait ». « Cy finist li .VIII.e livres de la seconde decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 340-354. [Livre IX]. F. 340. [Table des chapitres]. ― F. 340v-354. [Texte]. « Comment Scipions s'ordonna pour passer en Auffrique .I. (rubr.) ». « Scipions la ou il fut passez en Sicille ordonna et sentencia ses chevaliers voulenterins. Et si mist entour soy trois cens chevaucheurs jouvenceaulx …-… Et ce fu fait par les edilles du peuple P. Elius et par Julius. Et aussy fu fait le convin de Jovis pour cause des dis jeux ». « Cy finist le .IX.e livre de la seconde decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 354-370v. [Livre X]. F. 354-v. [Table des chapitres]. ― F. 354v-370v. [Texte]. « Comment li Rommain sortirent de leurs provinces .I. (rubr.) ». « Cilz an estoit li .VI.es de la guerre punique, ouquel li consul Cornelius et Servilius requirent le senat que l'en ordonnast de la guerre et des provinces …-… Combien que nom mie egaulx en victoires ont puis aprés fait notables tiltres d'ymages et ont imposé cleres surnoms a eulx et a leurs famillers ». « Cy finist li .X.e livres et li derrenier de la seconde decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 371-511. [IVe Décade, nommée IIIe dans le ms.].

F. 371-388v. [Livre I]. [Table des chapitres]. ― F. 372-388v. [Texte]. « Cy commence le premier livre de la tierce decade de Titus Livius .I. (rubr.) ». « Tout ainsi comme se je en ma propre personne eusse esté pour ma partie en labeurs et en perilz …-… Si commanda li peuples par mains ans aprés ce que C. Cornelius Lentulus et Libius Terencius preconsuls eussent en Espaingne empire et magistrat ». « Cy finist le premier livre de la tierce decade de Titus Livius qui est particulez De la bataille macedonienne (rubr.) ».

F. 388v-402. [Livre II]. F. 388v. [Table des chapitres]. ― F. 389-402. [Texte]. « Comment les Rommains ordonnerent gens d'armes en plusieurs entrees contre le roy Phelippe .I. (f. 388v, rubr.) ». « Les consulz et les preteurs commencierent leurs magistras es ydes de mars, et puis aprés getterent leurs sors sur leurs provinces …-… et l'autre en menaçant fist tant que elle emporta leur or et leur argent, neys encores leurs robes et leurs aournemens ». « Cy finist le second livre de la tierce decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 402-420v. [Livre III]. F. 402-v. [Table des chapitres]. ― F. 402v-420v. [Texte]. « Comment Titus Porcius Cato parle de la loy opienne qu'elle ne soit revoquee, laquelle fut faitte contre les femmes et contre leurs meurs feminins .I. (rubr.) ». « Entre les cures des grans et souverains guerres, desquelles les unes n'estoient pas encores ains oncques passees et les autres commençoient a venir …-… Car certes se ainsi ne fust Scipions tous seuls, ou par noctice des choses ou par l'auctorité dont il estoit peust avoir l[…] a chascun sa partie et par un tant seulement determiné le debat ». « Cy finist le tiers livre de la tierce decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 420v-436. [Livre IV]. F. 420v-421. [Table des chapitres]. ― F. 421-436. [Texte]. « Comment le preteur Scipion desconfist les Lusitains .I. (rubr.) ». « Au commencement de l'an que ceste choses furent faictes, le preteur Sextus Diginus fist en Espaingne …-… quant il avoit prins et occuppé si grande et si noble isle ou il avoit tant de citez convenables et riches, lesquelles toutes estoient soubsmises en son povoir et en sa diction ». « Cy fenist le .IIII.e livre de la tierce decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 436-448v. [Livre V]. F. 436-v. [Table des chapitres]. ― F. 436v-448v. [Texte]. « Comment les Rommains sacrifierent aux dieux et sortirent des provinces .I. (rubr.) ». « Comme Cornelius Scipion et M. Actilius Gabrio eussent commencié leur magistrat, les peres commanderent par avant que ilz traittassent de l'assignacion des provinces …-… Et le jour aprés furent creez preteurs C. Tullius, Lucius Arculeius, C. Fulvius, L. Emilius, P. Junius et C. Actilius Labeo ». « Cy finit le .V.e livre de la tierce decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 448v-464v. [Livre VI]. F. 448v. [Table des chapitres]. ― F. 449-464v. [Texte]. « Comment les Etholiens envoierent leurs legas a Romme pour demander paix .I. (rubr.) ». « Soubs les consulz L. Cornelius Scipion et Cecilius Livius ne fut nulle autre chose avant faicte ou senat aprés legacions oyes que la besoingne des Ytaliens (sic) …-… si s'en tourna a Fabius a Ephese et si tramist trois nefs ou rivaige de Grece pour en faire partir et en aler de Ecie et de Marone les garnisons du roy Phelippe, affin que cestes citez ainsi comme les autres feussent quittes et franches ». « Cy finist le .VI.e livre de la tierce decade de Tytus Livius (rubr.) ».

F. 464v-484. [Livre VII]. F. 464v-465. [Table des chapitres]. ― F. 465-484. [Texte]. « Comment Aminander recouvra son royaume de Athamanie .I. (rubr.) ». « Ou temps que la guerre se faisoit en Aise, ne estoient pas en Etholie les choses en repos mais en guerre …-… laquelle chose certes tourna l'envie des Scipions, des preteurs en son conseil et en son accuseur ». « Cy finist le .VII.e livre de la tierce decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 484-500. [Livre VIIIF. 484. [Table des chapitres]. ― F. 484-500. [Texte]. « Comment le peuple rommain sousmist tout le peuple des Liquiciens et leur osterent leurs armes .I. (rubr.) ». « Quant l'en faisoit a Romme cestes choses, li duy consul demenoient la guerre en Ligurie …-… L. Scipion Lasiatrin et P. Scipion Nasica furent legas tramis au roy Prusie pour ledit Hanibal requerre et demander ». « Cy finist le .VIII.e livres de la tierce decade de Titus Livius (rubr.) ».

F. 500-511. [Livre IX]. F. 500-v. [Table des chapitres]. ― F. 500v-511. [Texte]. « Cy parle comment les Rommains sacrifierent a leurs dieux .I. (rubr.) ». « Au commencement de l'an ensuivant, li consul et li preteur sortirent des provinces, mais aux consulz n'y avoit il province que l'en assignast fors que celle des Liguriens …-… et li dihomme manderent supplicacions par deux jours pour cause de celles maladies par tous marchiés et par tous lieux publiques ». « Cy est la fin de tout cest livre duquel escripre je suy delivré ». « Cy finist le .IX.e livre de la tierce decade de Titus Livius (rubr.) ».  

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc : Début à f. 511. Cote de consultation en salle de lecture : MF 11840. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 7314.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 30)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Catalogues :

Paulin Paris, Les manuscrits françois de la Bibliothèque du roi, Paris,1836-1848, t. I, p.32-34. ― Bibliothèque impériale, département des Manuscrits, Catalogue des manuscrits français, t. I, Ancien fonds, Paris, 1868, p. 2, n° 30. ― Henri Omont, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale, Paris, 1908-1913, t. II, p. 263 ; t. III, p. 8 ; t. IV, p. 2. 


Éditions :

Curt J. Wittlin (éd.), Ab Urbe condita, I, 1-13, Tübingen, 1970. ― Marie-Hélène Tesnière, Le livre IX des "Décades" de Tite-Live traduites par Pierre Bersuire, suivi du commentaire de Nicolas Trivet. Édition critique, diplôme d'archiviste paléographe, École nationale des chartes, 1977.― Ead., « À propos de la traduction de Tite-Live par Pierre Bersuire, le manuscrit Oxford, Bibliothèque Bodléienne, Rawlinson C 447 », Romania, 118, 2000, p. 449-498 (édition du prologue et du lexique, p. 485-498). ― Ead., « Une traduction des Décades de Tite-Live pour Jean le Bon », Revue de la Bibliothèque nationale de France, 23, 2006, p. 81-85 (édition du prologue).


Études :

J. Monfrin et C. Samaran, « Pierre Bersuire, prieur de Saint Eloy de Paris (1290 ?-1362), dans Histoire Littéraire de la France, t. XXXIX, 1962, p. 259-450, en particulier p. 301-314, 447-450. ― Marie-Hélène Tesnière, « À propos de la traduction … », art. cit. ― Ead., « Une traduction des Décades de Tite-Live pour Jean le Bon », art. cit. ― Ead., « Les Décades de Tite-Live traduites par Pierre Bersuire et la politique éditoriale de Charles V », dans Quand la peinture était dans les livres. Mélanges en l'honneur de François Avril..., Ars nova, 15, Turnhout, 2007, p. 344-351.


Codicologie :

IRHT, Notice du manuscrit Français 30, dans la base Jonas-IRHT/CNRS . ― Frédéric Duval (éd.), Le Miroir des classiques : http://elec.delisle.enc.sorbonne.fr/miroir/titelive/traduction/para=bersuire.html


Illustration :I.Zacher, Die Livius Illustration in de Pariser Buchmalerei, Berlin, 1971, p. x. ― Millard Meiss, French Painting in the time of Jean de Berry, New York et Londres, Phaidon, 1967-1974, p. x. ― Portail Biblissima : https://portail.biblissima.fr/fr/ark:/43093/mdata1f75ee1af7ec0e3d849bf49300ffb2241fed6333#texts. François Avril, Fichier des manuscrits enluminés du département des manuscrits : BnF, NAF 28635 (4) : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10000507p/f28.image


Exposition :J. Porcher (dir.), Les manuscrits à peintures en France du XIIIe au XVIe siècle [catalogue d'exposition, Paris, Bibliothèque nationale, 17 décembre 1955 -30 septembre 1956], Paris, 1955, p. 76, n° 153.

Informations sur le traitement

Ajout de lien vers la base Jonas et reprise de la bibliographie par Delphine Mercuzot et Ludmilla Dali, juillet 2018.

Correction des liens d'index par Delphine Mercuzot, juillet 2018.

Informations sur le traitement

Mise à jour de la notice par Véronique de Becdelièvre (juin 2020).