Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 2754-3068

Français 2829

Cote : Français 2829  Réserver
Ancienne cote : Regius 8405
Ancienne cote : Dupuy I 472
Ancienne cote : Rigault II 714
Vie et miracles de monseigneur saint Louis ou Livre des faits de monseigneur saint Louis
XVe siècle (vers 1480-1488)
Paris

Ecrit en gothique batarde.
Enluminé par le Maître du cardinal de Bourbon et plusieurs collaborateurs.
Parchemin, 162 ff., 370 x 265 mm (just. 210 x 145 mm).
21 cahiers : 1 cahier de 2 ff. (1-2, montés), 19 cahiers de 8 ff. (3-154), 1 cahier de 8 ff. (155-162) encartés dans un bifeuillet moderne (premier f. coupé, talon visible entre les ff. 154 et 155 ; deuxième feuillet, 163), précédés et suivis d'un f. de garde de parchemin.
Ni réclames, ni signatures.
Foliotation d'origine, en chiffres romains, à l'encre brune (coin supérieur droit des feuillets) et au crayon à papier, XXe siècle (coin inférieur droit des feuillets). C'est cette dernière foliotation qui est retenue.
Réglure à l'encre rouge.
Reliure de maroquin rouge aux armes et chiffre royaux, tranches dorées, fin du XVIIe-début du XVIIIe siècle.
Volume restauré en 1967 : reprise de couture sur nerfs doubles ; rattachement des plats ; réalisation d'un dos pastiche à l'identique en chagrin (dossier 2011/071/258).
Estampille de la Bibliothèque royale au XVIIe siècle.
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Numérisation avant la restauration de 2019-2020.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Commandé par le cardinal Charles de Bourbon pour être offert à une duchesse de Bourbon, Jeanne de France, première femme du duc Jean II de Bourbon, belle-soeur du cardinal, décédée en 1482, ou Catherine d'Armagnac (cf. au f. 3 : armes et emblème (dextrochère) du cardinal ; scène de présentation : l'auteur remet son livre au cardinal Charles de Bourbon (en haut), le cardinal offre le livre à une duchesse, sous les yeux de son mari Jean II de Bourbon (en bas)) ; don d'une duchesse de Bourbon, Jeanne de Bourbon-Vendôme, troisième épouse de Jean II, ou Anne de Beaujeu, épouse de Pierre II, à Charles VIII (armes, chiffre et devise de Charles VIII ajoutés au f. Bv ; comptes royaux de 1488, Archives nationales, KK 70, f. 220 : "a lui [Thilbault Tardif] pour ung sac fait de deux peaulx de cuir rouge et doublé de bougran rouge de Flandres par dedans, garny de pendans et serrans, achapté de lui le XXIXe jour dud. mois [avril 1488], et livré a Jehan Ryet, varlet de chambre, pour servir a mectre et porter le livre de la Vie saint Loys que madame de Bourbon a donné aud. seigneur") ; librairie royale d'Amboise (titre au f. 1v : "le livre de la vie et miracles monseigneur sainct Loys") ; librairie royale de Blois (f. 1v : ajout à la suite du titre précédent : "appartenant au roy Loys XIIme [+paraphe]" et, plus bas "des histoires et livres en françoys pulpito 6to contre la muraille de devers la court" ; inv. 1518, n° 252 : "Vie sainct Loys, figuree, couverte de fleurs de liz") ; librairie royale de Fontainebleau (Inv. du transfert de 1544, n° 1514 : "Ung autre livre, en parchemyn, intitullé : "Vye sainct Loys", couvert de veloux viollet, semees de fleurs de lis, broderye") ; ancien fonds royal (Inv. fin XVIe siècle, n° 845 : "La vie et miracles de saint Loys, roy de France").

L'identification des duchesses de Bourbon concernées par ce manuscrit (celle à qui le cardinal l'a offert et celle qui l'a à son tour donné à Charles VIII) pose problème.
La première était identifiée par L. Delisle (1868) comme Jeanne de France, par P. Chenu (1939), comme Agnès de Bourgogne, mère de Jean II et du cardinal (affirmant sans explication que le volume avait été réalisé en 1476), par F. Avril (1990), comme Catherine d'Armagnac, par F. Avril (1993), comme Jeanne de France "probablement identifiable"). Si l'hypothèse Jeanne de France est en effet la plus probable, il ne faut pas écarter pour autant la possibilité Catherine d'Armagnac. La mort de la première, en 1482, pourrait en effet expliquer le changement de parti dans le volume, dont la réalisation aurait pu être un temps interrompu pour reprendre, avec un changement de destinataire.
La deuxième était identfiiée par B. Prost (1897) comme Anne de Beaujeu, par F. Avril (1990), comme Anne de Beaujeu ou Jeanne de Bourbon-Vendôme et par F. Avril (1993) comme Catherine d'Armagnac (avec point d'interrogation). La question est de savoir qui était la "dame de Bourbon" mentionnée dans le compte du 29 avril 1488. Jean II est mort le 1er avril 1488. Sa succession ne fut réglée que le 15 avril, par un accord entre le cardinal Charles de Bourbon et son frère Pierre II. Si le don a eu lieu après le 15 avril, il s'agit d'Anne de Beaujeu. S'il est antérieur, il s'agt de Jeanne de Bourbon-Vendôme.

Bien que le volume soit relativement homogène au niveau stylistique (plusieurs mains, mais toutes gravitant autour du même chef d'atelier, le Maître du cardinal de Bourbon), il a été noté des variantes dans la conception du cycle iconographique. Jusqu'au f. 23, les peintures sont composées de scènes fragmentées, avec un canon plus maigre des personnages. A partr du f. 23, les scènes sont plus larges et souvent ceintes d'un encadrement architecturé, avec des couleurs plus riches et sourdes et des modelés plus amples. La partie consacrée aux miracles (à partir du f. 106) adopte quant à elle une autre conception des images, doubles et ceintes d'une architecture, au-dessus du texte, laissant vierge une grande partie des feuillets.

Le feuillet frontispice aux armes ajouté appartient à un ensemble de trois du même type (Français 5054 et Français 823).

Présentation du contenu

Contient : 
F. 2v : Page héraldique ajoutée pour Charles VIII. Armes de France couronnées et ceintes du collier de l'ordre de Saint-Michel, devise du roi, "Plus qu'autre / Karolus octavus", encadrement de semé de fermesses sur fond alternativement or et argent (les couleurs du roi), par Jean Bourdichon (Tours, vers 1488).
F. 3-105v : Vie de monseigneur saint Louis. Commence par : "Cy commance le prologue sur le livre des faiz monseigneur saint Loys, roy de France. Jehan, arcedyacre de Salisbery, docteur bien renommé, en son II  e prologue de son livre intitulé : Policraticon, par forme de question interrogatoyre dit et demande [...]". 
F. 106-159 : Miracles de monseigneur saint Louis. Finit par : "[...] et l'a a present plus grande en paradis, ou il est glorieux avecques Dieu, nostre Createur, duquel le regne est et sera sans fin perdurablement en gloyre".

Bibliographie

Catalogue : 

Catalogue des manuscrits français, t. 1, Ancien fonds, Paris, 1868, p. 495.

Etudes :

Léopold Delisle, Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale, t. 1, Paris, 1868, p. 95, 96 n. 2 et 4, 169 n. 6, 171 n. 3, 174.

Bernard Prost, "Documents sur l'histoire de la reliure. Extraits des comptes royaux des XIVe et XVe siècles", Bulletin du bibliophile, 1897, p. 31.

André Blum et Philippe Lauer, La miniature française aux XVe et XVIe siècles, Paris / Bruxelles, 1930, p. 78.

Paul Chenu, Au sujet de la miniature de frontispice d'une "Vie de saint Louis" conservée à la Bibliothèque Nationale, Moulins, 1939.

Yvonne Labande-Mailfert, Charles VIII et son milieu, 1470-1498. La jeunesse au pouvoir, Paris, 1975, p. 163.

François Avril et Marie-Thérèse Gousset, Saint Louis, roi de France. "Livre des faits de monseigneur saint Louis", Paris, 1990.

Ursula Baurmeister et Marie-Pierre Laffitte, Des livres et des rois. La bibliothèque royale de Blois, cat. exp., Blois, château royal, 20 juin-30 août 1992 / Paris, BN,15 octobre 1992-17 janvier 1993, Paris, 1992, p. 90.

François Avril, "Le maître du cardinal de Bourbon", dans François Avril et Nicole Reynaud, Les manuscrits à peintures en France, 1440-1520, cat. exp., Paris, BN,16 octobre 1993-16 janvier 1994, Paris, 1993, p. 270.

Colette Beaune, Le miroir du pouvoir, Paris, 1990, p. 56-57, 60-63, 80-81, 100-103, 178.

Nicole Fleurier, Paris : enluminures, Bibliothèque nationale de France, 2009, p. 64-69.

Nicholas Herman, "Jean Bourdichon (vers 1457-1521)", dans Béatrice de Chancel-Bardelot, Pascale Charron, Pierre-Gilles Girault, Jean-Marie Guillouët (dir.), Tours 1500, capitale des arts, cat. exp., Tours, musée des Beaux-Arts, 17 mars-17 juin 2012, Tours / Paris, 2012, p. 248.

Isabelle Delaunay, "Oeuvres et commanditaires d'un artiste de la fin du Moyen Âge. Le Maître du cardinal de Bourbon alias Guérard Louf", dans Andreas Braem et Pierre Alain Mariaux (dir.), À ses bons commandements. La commande artistique en France au XVe siècle, actes du colloque de Lausanne, université, Neuchâtel, 2014, p. 216 et 221.

Marie-Pierre Laffitte, "François Ier et Blois. Collections, inventaires, prélèvements, versements", dans Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, p. 125-126.

Nicholas Herman, "Bourdichon héraldiste", dans Marion Boudon-Machuel et Pascale Charron (dir.), Art et société à Tours au début de la Renaissance, actes du colloque de Tours, CESR, 10-12 mai 2012, Turnhout, 2016, p. 136, 138-139 et 146.

Expositions :

Les primitifs français exposés au palais du Louvre (pavillon de Marsan) et à la Bibliothèque nationale, cat. exp., Paris, musée du Louvre et Bibliothèque nationale, Paris, 1904, manuscrits à peintures, n° 165.

Saint Louis, cat. exp., Paris, Sainte-Chapelle, mai-août 1960, Paris, 1960, n° 203.

Notre-Dame de Paris, 1163-1963, cat. exp., Paris, Sainte-Chapelle, juin-octobre 1963, Paris, 1963, n° 25.

Jean-Pierre Babelon (dir.), La France de saint Louis. 7e centenaire de la mort de saint Louis, cat. exp., Paris, Palais de Justice, octobre 1970-janvier 1971, Paris, 1970, n° 237 (notice de François Avril).

Michel Garel (dir.), D'une main forte. Manuscrits hébreux des collections françaises, cat. exp., Paris, Bibliothèque nationale, 17 octobre 1991-15 janvier 1992, Paris, 1991, n° 57 (notice de Marie-Thérèse Gousset).

François Avril et Nicole Reynaud, Les manuscrits à peintures en France, 1440-1520, cat. exp., Paris, BN,16 octobre 1993-16 janvier 1994, Paris, 1993, n° 148 (notice de F. Avril).

Elisabeth Taburet-Delahaye, Geneviève Bresc-Bautier et Thierry Crépin-Leblond (dir.), France 1500. Entre Moyen Âge et Renaissance, cat. exp., Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 6 octobre 2010-10 janvier 2011, Paris, 2011, n° 43 (notice de Séverine Lepape).

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 2829)

Consulter la fiche numérisée (Français 2829)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Maxence Hermant (novembre 2020)