Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1-409

Français 235 -236

Cote : Français 235-236 
Ancienne cote : Regius 6884(2) et 6884(3)

: XVe siècle (2e quart : Tesnière 1999, p. 105, n° 37 ; vers 1420-1430 : Avril : BnF, NAF 28635 (4))   
Paris

Écriture bâtarde. Plusieurs copistes. Hastes se prolongeant dans les bordures supérieures en inférieures : lettres « cadeaux ».

Décoration : François Avril a attribué la décoration, très raffinée, à un disciple du Maître de Bedford
Pour Marie-Hélène Tesnière, le cycle iconographique des mss de la traduction de Laurent de Premierfait « s'apparente à un commentaire du texte » et fait apparaître, à travers les divers exemples de malheurs humains trois lignes de lecture : chrétienne, politique et humaniste (Tesnière 2002, p.388). Ainsi l'iconographie du ms. Français 235-236 est-elle centrée autour du salut de l'homme représenté par trois thèmes : l'exil, le Pardon, l'Écriture (ibid., p. 391).
38 peintures dans le volume I ; 36 peintures dans le volume II. 

Codicologie : Voir infra 
Reliure de maroquin rouge, ornée sur les plats supérieurs des deux volumes des armes de France et armes de Navarre accolées (Olivier, Hermal, Roton, pl. 2492, fer n° 6), et sur les plats inférieurs, entourée d'une couronne de laurier, la légende : « H. IIII. Patris patriae virtutum restitutoris » (Olivier, Hermal, Roton, pl. 2492, fer n° 13). Tranches dorées. Dos au chiffre d'Henri IV. Titre au dos : « Bocace /Des cas /des nobl /homes / tome I / M ».
Réglure à l'encre rouge
Estampille de la « Bibliotheca regia » (Ancien Régime) correspondant au modèle Josserand Bruno type B, n° 5 : ms. Français 235, f. 1 et 178v ; ms. Français 236, f.1 et 230.
   
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

L'origine du ms. n'est pas documentée.

On retrouve sa trace à la fin du XVIe siècle dans la collection du cardinal Charles II de Bourbon-Vendôme , archevêque de Rouen. Bien que le dos de l'ouvrage ne comporte ni les armes ni la devise du cardinal, que le filigrane des gardes de papier ne corresponde pas et que la mention « Gaillon »n'apparaisse pas sur la contregarde du plat supérieur, la reliure de maroquin rouge au triple filet doré propre aux ouvrages historiques, le titre au dos en grandes majuscules suivies d'un « M » confirment son appartenance à Charles II de Bourbon : cf. ms. Latin 1659 (Sanctus Cyprianus, Epistolae). N'étant pas cité dans les inventaires de la collection du cardinal Georges d'Amboise  (éd. par M.-P. Laffitte dans Une renaissance en Normandie, 2017, p. 264-274), on ignore quelle circonstance le ms. Français 235-236 entra dans la collection de Charles Ier de Bourbon-Vendôme , archevêque de Rouen ou de son neveu Charles II de Bourbon-Vendôme (Hermant, ibid., p. 233).

Il passa par la suite dans la collection personnelle du roi Henri IV, neveu du cardinal, conservée au Cabinet du Louvre. Les plats supérieurs des deux volumes portent les armes de France et armes de Navarre accolées Sur les plats inférieurs, une légende est inscrite à l'intérieur d'une couronne de laurier : « H. IIII. Patris patriae virtutum restitutoris » (Olivier, Hermal, Roton, pl. 2492, fer n° 13). En 1726, il entra avec la collection du Louvre dans la Bibliothèque du roi. Il est mentionné dans le Catalogue des volumes manuscrits apportés du Cabinet du vieux Louvre en la Bibliothèque du Roy, en l'année 1726, au f. 16 : « Jean Bocace, Des cas des nobles hommes. Les quatre 1ers livres avec des miniatures. L'on a ôté quelques feuillets au 1er livre, qui rend ce volume imparfait […] », et au f. 17 : « Jehan Bocace, Des cas des malheureux nobles hommes. Les cinq derniers livres, en la fin desquels on lit la note suivante […] ».

Il est dorénavant répertorié dans la Bibliothèque royale sous la cote Regius 68842- 68843.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 235-236)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Catalogues :

Paulin Paris, Les manuscrits françois de la bibliothèque du roy, Paris, 1836-1848, t. 2, p. 243. ― Bibliothèque impériale, Département des Manuscrits français, t. I : Ancien fonds, Paris, 1868, p. 19, n° 235-236. ― Vittore Branca (dir.), Boccaccio visualizzato. Narrare per parole e per immagini fra Medioevo e Rinascimento, Torino, 1999, t. III, p. 7, 105-108, n° 37 (notice du ms. par Marie-Hélène Tesnière), 158.


Éditions :

Boccace, De casibus virorum illustrium, Paris, 1515. ― Patricia May Gathercole, Laurent de Premierfait's De cas des nobles hommes et femmes : Book I, translated from Boccaccio : a critical edition based on 6 manuscripts, Chapel Hill, 1968 (p. 48 : brève notice du ms. BnF, Français 228). ― Céline Barbance, Édition critique du Cas des nobles hommes et femmes (Livre I et IV) de Laurent de Premierfait et commentaire linguistique, École des chartes, thèse (diplôme d'archiviste paléographe), 1993, thèse consultable aux Archives nationales, cote AB XXVIII 982.


Études :

Carla Bozzolo, Manuscrits des traductions françaises d'œuvres de Boccace, XVe siècle, Padova, 1973, p. 15-23, 70-71 (notice du ms. Français 235-236). ― Marie-Hélène Tesnière, « La perception du temps à la fin du Moyen-âge : l'exemple des Cas des nobles et femmes de Boccace », Revue de la Bibliothèque nationale de France , n °4, 2000, p. 58-64, cité p. 61, 62, 63. ― Claudio Galderisi (dir.), Translations médiévales. Cinq siècles de traductions en français au Moyen Âge (XIe-XVe siècles). Étude et Répertoire, Turnhout, 2011, 2/1, p. 371-373, n° 178.
Historique :Florence Calame-Levert, Maxence Hermant et Gennaro Toscano dir., Une renaissance en Normandie. Le cardinal Georges d'Amboise bibliophile et mécène, cat. exposition Évreux, Musée d'Art, Histoire et Archéologie, 8 juillet-22 octobre 2017, Montreuil, 2017, cité p. 233.

Illustration : Marie-Hélène Tesnière., « Lectures illustrées de Boccace, en France, au XVe siècle. Les manuscrits français du De casibus virorum illustrium dans les bibliothèques parisiennes », Studi sul Boccaccio, 98, 1989, p. 175-279, en particulier p. 185-187, 253-259 . ― Ead., « La réception des Cas des nobles hommes et femmes de Boccace en France au XVe siècle, d'après l'illustration des manuscrits », dans Autori et lettori di Boccaccio. Atti del Convegno internazionale di Certaldo (20-22 settembre 2001), a cura di Michelangelo Picone, Firenze, 2002, p.387-402, pl., cité p. 390-391, 398, 399 ; ill. 8 (ms. Français 236, f. 226), 9 (ms. Fr. 235, f. 130), 10 (ms. Français 235, f. 48v), 11 (ms. Français 235, f. 158v). ― Anne D. Hedeman, « Visual Translation : illustrating Laurent de Premierfait's French Versions of Boccaccio's De casibus », dans Un traducteur et un humaniste de l'époque de Charles VI, Laurent de Premierfait, Études réunies par Carla Bozzolo, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004, p. 83-113. ― Fichier des manuscrits enluminés du département des Manuscrits par François Avril : BnF, NAF 28635 (4) : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b10000507p/f276.image. 

Documents de substitution

Voir les images du ms. Français 235-236 sur la base: http://mandragore.bnf

Informations sur le traitement

Notice par Véronique de Becdelièvre (février 2020)