Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1-409

Français 22

Cote : Français 22  Réserver
Ancienne cote : Regius 6715
Ancienne cote : Dupuy II 223
Ancienne cote : Rigault II 94
Saint Augustin, La Cité de Dieu , traduite en français par Raoul de Presles (Livres XI-XX).
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
 XV e siècle (3e quart: vers 1470 (Fichier Avril ; Blackman 1993, p. 322)
France (Centre)
Écriture : Littera formata cursiva. D'après François Avril, le copiste pourrait être Michel Gonnot, copiste attitré de Jacques d'Armagnac. Pour Susan Blackman, celui-ci pourrait plutôt être identifié à Gilles Gracien, copiste actif à Poitiers dans la seconde moitié du XVe siècle (Blackman 1993, p. 322 ; Colophons 1967, II, p. 13, n° 3658)

 La décoration est aujourd'hui attribuée à Evrart d'Espinques, enlumineur actif à Paris puis à Ahun entre 1440 et 1494 (Blackman 1993, p. 100-145 ; Avril ― Reynaud 1993, p. 164-167). 
Une peinture frontispice au f. 8v , représentant saint Augustin devant la vision du ciel et de l'enfer et décrivant la nature des deux cités à Marcellin. Onze peintures de la largeur d'une colonne au début de chaque livre.
Voir les légendes des peintures sur la base http://mandragore.bnf.fr ; Laborde 1909, p. 339 ; Blackman 1993, p. 323. 

Décoration secondaire :
Encadrements :bordures ornées de rinceaux de fleurs et de feuilles.
Initiales ornées (5 lignes) des armes d'Anne de Beaujeu au f. 8, de Pierre II de Bourbon au f. 9.
Initiales vignetées (3 à 5 lignes) bleues et rouges sur fond or introduisant les différents livres.
Initiales champies (3 lignes) filigranées introduisant les différents chapitres.

Parchemin ; 274 f. précédés d'une garde de parchemin réglée, suivis de deux gardes de parchemin ; 430/435 x 305 mm (justification : 295 x 205 mm). 
36 cahiers, quaternions réguliers à l'exception des 15e, 18e, 27e, 31e et 36e cahiers : 14 cahiers de huit feuillets (f. 1-112), 15e cahier de six feuillets (f. 113-118), 16e et 17e cahiers de huit feuillets (f. 119-134), 18e cahier de six feuillets (f. 135-140), 19e au 26e cahier de huit feuillets (f. 141-204), 27e cahier de six feuillets (f. 205-210), 28e au 30e cahier de huit feuillets (f. 211-234), 31e cahier de sept feuillets (f. 235-241 : trace d'onglet entre les f. 240 et 241), 32e au 35e cahier de huit feuillets (f. 242-273), 36e cahier de trois feuillets (f. 274+ 2 f. de garde).
Réclames. ― Foliotation moderne. F. 8 blanc, réglé à l'encre rouge (fin de la table générale/début du livre XI). Trace d'onglet entre les f. 240 et 241. ― Pas de titres courants. ― Incipits, titres des chapitres, expositions rubriqués. Indication du texte des rubriques dans les marges inférieures et latérales. ― Traces de restauration ancienne.
Sur le contreplat supérieur, étiquette collée avec l'inscription d'une main du XVIe siècle : « Saint Augustin de la Cité de Dieu, libvre .XI. traduit par maistre Raoul de Praelles ».

Reliure de maroquin rouge aux armes royalmes sur les plats (Ancien Régime). Armes de Jacques d'Armagnac et lettres de sa devise "Fortune d'amis" sur les tranches dorées.Titre au dos : « CITE /DE DIEU― LIV. XI-XXI ».
Volume restauré en 2021 : mise à plat de feuillets froissés ; réalisation d'une tranchefile de tête à l'identique ; réalisation d'une coiffe de tête ; restauration des coins, chants et mors ; estompage des griffures et épidermures des plats (dossier BnF-ADM-2021-001393-01). 
Réglure à l'encre.
Aux f. 1 et 274v estampille de la « BIBLIOTHECA REGIA » (Ancien Régime), correspondant à Josserand ― Bruno, type A, n° 1.  

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original : Français 22.

Numérisé sur co-financement du Connecting Europe Facility dans le cadre du projet européen ARMA.

Conditions spécifiques d'utilisation (sous convention Europeana ARMA - CC BY-SA 2.0).

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Le commanditaire de l'ouvrage fut Jacques d'Armagnac, duc de Nemours, dont les armes et les lettres de sa devise (« Fortune d'amis ») sont peintes sur la tranche. Sur le contreplat inférieur se lit le décompte des feuillets et des enluminures que l'on rencontre dans nombre de manuscrits de Jacques d'Armagnac : « En ce livre a .II.C .IIIIxx. feulles et .XII. histoires ».

Après l'arrestation en 1476 de Jacques d'Armagnac et la confiscation de ses biens, le manuscrit échut à Anne de Beaujeu, dont les armes furent repeintes dans l'initiale du f. 8v. Il passa ensuite dans les collections de son époux Pierre II, duc de Bourbon, dont on reconnaît les armoiries sur l'intiale du f. 9. L'ex-libris du duc a été inscrit au f. 274v par son secrétaire Alard : « Ce livre de la Cité de Dieu est a monseigneur le duc Pierre deuxiesme de ce nom, duc de Bourbonnois et d'Auvergne, conte de Clermont, de Fourestz, de la Ma[r]che et de Gyen, viconte de Carlat et de Murat, seigneur de Beaujeuloys, de Bourbon Lanceys et de Nonnay, per et chamberier de France, lyeutenant et gouverneur de Languedoc. ― Alard ».

Entré par héritage dans la collection du connétable Charles III de Bourbon, le ms. est cité dans l'inventaire de la Librairie ducale de Moulins dressé le 9 septembre 1523 avant la saisie des biens du connétable (Le Roux de Lincy 1850, p. 35, n° 17). Le ms. fit partie de la Bibliothèque personnelle de François Ier   (voir Hermant 2015).

Il entra par la suite dans la Bibliothèque du roi où il est répertorié à partir de 1622.

Anciennes cotes inscrites dans la bordure supérieure du f. 1 : « [Rigault II] nonante quatre » (Omont 1909, t. II, p. 266, n° 94) ; « [Dupuy II] 223 » (Omont 1910, t. III, p. 15, n° 223) ; « [Regius] 3715 » (Omont 1913, t. IV, p. 2, n° 6715)

Présentation du contenu

F. 1-274v. Saint Augustin, De civitate Dei, traduction française par Raoul de Presles (Livres XI-XXII)

F. 1-7v. [Table générale des livres XI à XXII].

F. 8v. [Prologue du translateur]. « Cy commance le preambule du second livre de la Cité de Dieu fait et composé par monseigneur saint Augustin docteur, ouquels sont comme pluseurs beaulz enseignemens prouffitables a tout homme, comme pourrés veoir cy aprés (rubr.) ». « Haultes et grans matieres en brief langaige ne peuent bonnement estre comprinses …-… affin que par leur enseignement, nous puissons cognoistre la voye pour nous conduire en la cité de Dieu et contemplation divine, delectacion a laquelle, si Dieu plaist, nous parviendrons ».
F. 9. [2e Prologue du translateur]. « Combien que au commencement de ceste translacion et exposicion en prologue nous avons promis a mectre declaracions …-… a laquelle nous maine le pere et le filz et le saint Esperit. Amen ».

F. 9-23v. [Livre XI]. « De celle partie de l'euvre les commencemens et les fins des deux citez, c'est assavoir la celestienne et la terrienne commençant a estre demonstrés (rubr.) ». « Nous disons la cité de Dieu dont l'escripture est tesmoing …-… Nous voulons clorre ce livre et mectre fin quant a present ».

F. 23v-35. [Livre XII]. « Ainçois que je die de l'institucion de l'omme ou il apparra la naissance des deux cités …-… Toutes les voyes de nostre Seigneur sont misericorde et verité, sa grace ne peut estre torcionnere ne sa justice cruelle ».

F. 35-46. [Livre XIII]. « Cy commence le .XIII.e livre. Et premierement du trebuchement des premiers hommes Adam et Eve (rubr.) ». « Aprés ce que les tres fortes questions de la naissance de nostre secle …-… Elle est differee par ordonnance plus convenable au livre qui s'ensuit ».

F. 46-64v. [Livre XIV]. « Cy commence le .XIIII.e livre. Le premier chapitre de la desobedience du premier homme (rubr.) ». « Nous avons ja dit es livres precedens que non point acompaigner l'umain lignage par semblance de nature …-… mais aussi des sains anges, affin que Dieu soit toutes choses en tous ».

F. 64v-91. [Livre XV]. « Cy commence le .XV.e livre (rubr.) ». F. 64v-65. [Prologue]. « Pluseurs ont senti, dit et mis en escript moult de choses de la beneureté de paradis …-…tout cellui temps ou siecle est le cours de ces .II. citez desquelles nous avons disputé ». ― F. 65. « Exposicion (rubr.) ». « En ce .XVe livre monseigneur saint Augustin commence a traicter du cours de ces .II. citez …-… C'est assavoir du commancement d'Adam jusques au deluge ». ― F. 65-91. [Texte]. « Des .II. ordres de la generacion de l'umain lignage, lequel des le commencement tendi a diverses fins (rubr.) ». « Cayn fut dont nez le premier de ces deux parens de l'umain linage …-… La quarte se commance ou il dit ainsi : Aussi seult mouvoir aucun etc. Et le surplus du chapitre est cler ».

F. 91-120v. [Livre XVI]. « Cy commence le .XVI.e livre. Le premier chappitre : a savoir se depuis Noé jusquez a Abraham on tre[uve] aucunes cités qui aient vescu selon Dieu (rubr.) ». « Forte chose est assavoir clerement par la parolle des escriptures se les apparances du cours de la saincte cité …-… que cellui qui est pubes par la disposicion de son corps monstre qu'il peut engendrer ».

F. 120v-142. [Livre XVII]. « Cy commence le .XVII.e livre. Le premier chapitre du temps des prophecies (rubr.) ». « La cité de Dieu decourant par l'ordre des temps a demonstré comment soient acomplies les promesses de Dieu qui furent faictes a Abraham …-… Laquelle Samuel le prophete avoit annoncié a Saul estre immuable, laquelle chose a esté declairee cy dessus ».

F. 142-177. [Livre XVIII]. « Cy commence le .XVIII.e livre (rubr.) ». « J'ay promis a escripre la naissance, du cours et fins deues des deux cités …-… C'est a dire que la seule mauvaise generacion des juifz se mocquade Dieu quant ilz l'orent mis en crois etc ».

F. 177-199v. [Livre XIX]. « Le .XIX. livre (rubr.) ». « Pour ce qu'il me semble que j'ay a disputer des fins deues a l'une et a l'autre cité …-… et de la conclusion a laquelle il a voulu venir et finablement dit de quoy il entent a parler ou .XX.e livre subsequent ».

F. 199v-224v. [Livre XX]. « Cy commence le .XX.e livre (rubr.) ». « Nous qui entendons a parler du jour du derrenier jugement de Dieu, ce qu'il lui plaira et affermer icellui encontre les mauvais …-.. Ainsi sont les prophecies infallibles pour leur certaineté, laquelle est infallible, et est le chappitre tout cler car il se expose de soy mesmes ».

F. 224v-249v. [Livre XXI]. « Cy commence le vingt et .I.e livre (rubr.) ». « Pour ce que es deux cités dont l'une est du diable et l'autre de Dieu sont parvenues a leurs fins …-… lequel demoura tant a les regarder qu'il perdi son heure de prier et tantost en fu doulent qu'il leur fist copper les testes et les jambes ».

F. 249v-274. [Livre XXII]. « Cy commence le vingt .II.e livre (rubr.) ». « Selon que nous avons promis au livre prouchain cy dessus, ce livre cy qui est le derrain …-… feste, joie et liesse sans [fin], a laquelle (a laquelle : répété) nous maine le père et le filz et le saint Esperit qui est benedictus in secula seculorum. Amen ». « Cy fenist le .XXII.e et derrenier livre de la Cité de Dieu ».

F. 274v. [Conclusion du translateur]. « Cy s'ensuit une protestacion et conclusion du translateur de ce livre ». « Se oncques payne souffy, douleur, travail et labeur fu donné a pouvre creature, ceulz qui verront cest œuvre tiendront que je l'ay eu …-… et en oultre, s'il y a aucune chose qui sente ou sonne mal, je m'en rapporte en tout et par tout a ce que la foy catholique en veult et que nostre mere saincte Eglise en tient ». « Ceste translacion et exposicion qui contient .XXII. livres en deux volumes, dont le premier contient .X. livres et l'autre .XII., fut commencié par maistre Raoul de Praelles a la Toussains l'an de grace mil .CCC LXXI. et fu achevié le premier jour de septembre l'an de grace mil .CCC LXXV ».

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 22)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Catalogues :

Paulin Paris, Les manuscrits françois de la Bibliothèque du roi, t. I, Paris, 1836, p. 26.

Bibliothèque impériale. Département des Manuscrits, Catalogue des manuscrits français, t. I : Ancien fonds, Paris, 1868, p. 2, n° 22.

Henri Omont, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale, Paris, 1908-1913, t. II, p. 266, n° 94 ; t. III, p. 15, n° 223 ; t. IV, p. 2, n° 6715.

Edition :

Olivier Bertrand, "La Cité de Dieu" de saint Augustin traduite par Raoul de Presles (1371-1375), Edition du manuscrit BnF, fr. 22912, Paris, 2013-2015, vol. I, t. I : livres I à III ; t. II : Livres IV et V (brève notice du ms. : I, 1, p. 54).

Etudes :

Curt J. Wittlin, « Traductions et commentaires médiévaux de la Cité de Dieu de saint Augustin », Travaux de Linguistique et de Littérature, 16, 1978, p. 531-555.

Philippe Contamine, « À propos du légendaire de la monarchie française à la fin du Moyen Âge : le prologue de la traduction par Raoul de Presles de la "Cité de Dieu" et son iconographie », dans Texte et image. Actes du colloque international de Chantilly (13 au 15 octobre 1982), Paris, 1984, p. 201-214

Charity Cannon Willard, “Raoul de Presles's Translation of Saint Augustine's De Civitate Dei”, dans Medieval translators and their craft, Kalamazoo, Medieval Institute Publications, 1989, p. 329- 346.

Olivier Bertrand et Silvère Menegaldo, « Les sources médiévales dans les commentaires de la Cité de Dieu traduite par Raoul de Presles (1371-1375). Pour une première approche », Le Moyen Âge par le Moyen Âge, même. Réception, relectures et réécritures des textes médiévaux dans la littérature française des XIVe et XVe siècles (Colloques, Congrès et Conférences sur le Moyen Age, 13), Paris, 2012, p. 53-80.

Codicologie :

Abbaye Saint-Benoît de Port-Valais, Colophons de manuscrits occidentaux des origines au XVIe siècle, Fribourg, 1965-1979, t. II : Colophons signés E-H, p. 13, n° 3656-3658).

Historique :

Antoine Le Roux de Lincy, Catalogue de la bibliothèque des ducs de Bourbon en 1507 et en 1523, précédé d'une notice sur les anciens seigneurs de ce nom, Paris, 1850, (cité p. 35, n° 17).

Marie-Pierre Laffitte, « Les ducs de Bourbon et leurs livres d'après les inventaires », dans Le duché de Bourbon : des origines au connétable. Actes du colloque des 5 et 6 octobre 2000 organisé par le Musée Anne de Beaujeu de Moulins ; [...]. - Saint-Pourçain-sur-Sioule, 2001, p. 170-178.

Susan Amato Blackman, The manuscripts and patronage of Jacques d'Armagnac, duke of Nemours, 1433-1477, Ann Arbor, 1993, en particulier p. 258, 322-324 (notice du ms.).

Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier [catalogue d’exposition Château royal de Blois, 4 juillet-18 octobre 2015], Blois : Château royal de Blois ; [Paris] : Bibliothèque nationale de France ; Rennes : Presses universitaires de Rennes, DL 2015.

Illustration :

Alexandre de Laborde, Les manuscrits à peintures de la Cité de Dieu, Paris, 1909, p. 336-339, n° 36.

Jean du Mas, seigneur de L'Isle, et Évrard d'Espinques », Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 39e année, no 1,1895, p. 74-78.

François Avril et Nicole Reynaud, Les manuscrits à peintures en France, 1440-1520, Paris, 1993, p. 164-167.

Exposition :

Jean Clair et Laura Bossi (dir.), Inferno, cat. exp., Rome, Scuderie del Quirinale, 15 octobre 2021-9 janvier 2022, Rome, 2021, n° 25.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 11834. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 9152.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Delphine Mercuzot (mars 2017), reprise par Véronique de Becdelièvre (janvier 2021).