Français 1837

Cote : Français 1837
Ancienne cote : Louis de Bruges I
Ancienne cote : « des histoires et livres en francoys pulpito 1° à la cheminée », « Bloys » (sur l'ancienne garde collée, cote de la bibliothèque du château de Blois, XVIe siècle)
Ancienne cote : Rigault II 1527
Ancienne cote :  Dupuy II 1199
Ancienne cote : Regius 7864
La Penitance Adam , traduction en français par Colard Mansion .
XVe siècle (1472-1484)
Manuscrit en français
Bruges . Un seul copiste (Colard Mansion), écriture bâtarde ronde, 17 longues lignes par page.
Miniature réalisée par le Maître brugeois de 1482: 1 frontispice au feuillet 6, 115 × 80 mm, représentant Adam et Eve chassés du paradis et immergés dans le Tigre et le Jourdain pour faire pénitence. Sous les traits d’un ange aux pieds griffus, Satan incite Eve à sortir de l’eau. En surplomb, le traducteur tend un livre à Louis de Bruges recouvert de la toison d’or en présence de son fils. Initiales ornées sur fond doré pour le prologue et le frontispice et sous les rubriques. Initiales alternativement rouges et bleues pour la table, signes de paragraphes champis. (Les illustrations ont été étudiées en détail par Ilona Hans-Collas et Pascal Schandel, pp. 201-203)
Parchemin , 2 feuillets de papiers + 2 feuillets de parchemins (le premier est l’ancienne garde collée) + 43 feuillets + 1 ancienne garde collée+ 2 feuillets de papier . 220 ×150 mm (just. 125 ×80 mm) .
Foliotation moderne à l'encre. Le verso du feuillet 5 et le feuillet 43 sont blancs et réglés. 6 cahiers: 1 cahier de 6 feuillets (formé de la garde et des feuillets 1à 5) suivi de 4 cahiers de 8 feuillets ( feuillets 6 à 37) et d'un cahier de 6 feuillets (feuillets 38 à 43).
Réglure à l’encre rose.
Reliure maroquin rouge aux armes et chiffres royaux restaurée en 1973. Sur les anciennes gardes collées, traces de velours noir, au centre et sur les 4 angles, 3 perforations pour chacun des 5 boulons et 2 perforations sur le bord pour les fermoirs. Autres perforations, vestiges de l’étiquette et d’une seconde reliure. Tranches anciennement dorées refaites et mouchetées de rouge. Au dos, refait à l’identique, DE LA POENIT D’ADAM. Rubrique bleue (f. 1) et rouges. (Voir Ilona Hans-Collas et Pascal Schandel, pp. 201-203).
Estampille de la Bibliothèque royale correspondant à l'estampille n° 1 de Josserand-Bruno, utilisée au XVIIe siècle.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original

Historique de la conservation

Copiste, traducteur puis imprimeur brugeois, Colard Mansion répond à une commande de Louis de Bruges en traduisant un récit apocryphe inspiré de l’Ancien Testament connu sous sa version Latine dans le Nord de l’Europe. Il en existe trois traductions médiévales en français. Il existe deux recensions de la version de Colard Mansion. Ce manuscrit de princeps contient la version courte. Le manuscrit 5092 de la Bibliothèque de l’Arsenal, destiné aux De Baenst, une autre famille brugeois, contient une version plus développée. (Voir Anne Dubois, pp. 347-348). Le prologue permet de dater la traduction : entre 1472, date à laquelle Louis de Bruges reçoit d’Edouard IV d’York le titre comte de Winchester, et 1484, date de la cessation d’activité de Colard Mansion.
Dans la marge inférieure du feuillet 3, armes de France recouvrant celles de Louis de Bruges, suite à l’acquisition de la bibliothèque par Louis XII.

Présentation du contenu

ff. 1-3v. Prologue dédicatoire à Louis de Bruges : « Cy commence un petit traitié intitulé de la penitance d’Adam translaté du latin au françois au commandement de hault et puissant seigneur, monseigneur de la Gruthuse, conte de Wincestre, etc. par Colard Mansion son compere et humble serviteur. (rubr. )Quant j'ay bien regardé, leüt et consideré le petit cayer... - ...aprés l’avoir leüt et veü le communiquier ou bon vous semblera affin d’aydier a gaignier et retraire les pecheurs a penitance a l’exemple d’Adam ».
ff. 3v-5. Table
ff. 6-42. La Penitance Adam : «Aprés ce qui Adam et Eve furent expulsez et bannis de Paradis terrestre et de delices ... - ... et qui de leurs bouches ont parlé orguilleuses parolles ».

Bibliographie


Bernard Bousmanne et Thierry Delcourt, Miniatures flamandes 1404-1482 , Paris : BnF, 2011, notice d’Anne Dubois, pp. 347-348

Ilona Hans-Collas et Pascal Schandel, Manuscrits enluminés des Pays-Bas méridionaux, I- Manuscrits de Louis de Bruges , Paris : BnF, 2009, pp. 201-203

Ursula Baurmeister et Marie-Pierre Laffitte, Des livres et des rois: la Bibliothèque royale de Blois , Paris : Bibliothèque nationale,1992 p. 194

Van Praet, Notice sur Colard Mansion, Libraire et imprimeur de la ville de Bruges en Flandres dans le quinzième siècle , Paris, 1829, pp. 13-20

1993

Eberhard König et Heribert Tenschert, Leuchtendes Mittelalter VI , Heribert Tenschert; 1993/94

2009

Ilona Hans-Collas et Pascal Schandel, Manuscrits enluminés des anciens Pays-Bas méridionaux. I. Manuscrits de Louis de Bruges , Paris : Bibliothèque nationale de France, 2009, p. 201-203

2010

IRHT, Notices de manuscrits français et occitans, Dossiers suspendus, Paris, CNRS-IRHT, 1937-2010


2016
Cité p. 32-36, 46-47, 51-54, 55-57
Colard MANSION, Sylviane MESSERLI De la pénitance Adam, d'après les manuscrits Paris, BNF, fr. 1837 et Paris, BNF, Bibliothèque de l'Arsenal, ms. 5092, Paris : Honoré Champion, 2016.
MSS [16 IMPR 3399

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 32578. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 39798

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Delphine Mercuzot, janvier 2014.