Français 1586

Cote : Français 1586
Ancienne cote : Rigault II 1800
Ancienne cote : Dupuy II 151
Ancienne cote : Regius 7612
Guillaume de Machaut , Poésies : Jugement du roi de Bohème , dit Jugement du roi de Behaigne (1-22v), Remède de Fortune (23-58v), Dit de l'Alérion (59-92v), Dit du Verger (93-102v), Dit du Lion (103-120v), Louange des Dames (120v-148v), Lais, motets, ballades, rondeaux et virelais (148v-225).
XIVe s. (ca. 1350-1355)
France (Paris) . 104 miniatures dans des encadrements avec grisailles peintes sur une ou deux colonnes (1, 1v, 3, 9, 10, 12v, 16, 17v, 21, 23, 24, 26, 28v, 30v, 31v, 32v, 33v, 34v, 35, 36v, 37v, 38, 38v, 39v, 40v, 41v, 42, 42v, 43, 44v, 45v, 46v, 47v, 48, 49, 51, 52, 53v, 54, 55, 56, 56v, 58, 59, 62, 64v, 65v, 66v, 68, 69v, 71v, 73v, 74, 76, 78v, 80, 82v, 85v, 88, 89, 91, 93, 94, 95, 96, 100v, 102, 103, 104, 104v, 105v, 106, 106v, 107v, 108, 109, 110v, 111, 112, 113, 114, 115, 115v, 116, 116v, 117, 117v, 118, 120, 121, 165, 168v, 170, 173, 174, 176v, 179, 181v, 184, 187, 189, 191, 192v, 194v, 196); initiales filigranées (or, bleu, rouge). Selon F. Avril, les miniatures ont été réalisées par trois artistes, le Maître du Remède de Fortune (ff. 23-58) et deux collaborateurs (ff. 1-22, 103-120 et ff. 59-102, 121-196), dont le second pourrait être le Maître du Livre du Couronnement de Charles V (Londres, British Library, Tib. B VIII).
Parch.226 ff.300 x 215 mm
Reliure veau raciné, dos de peau rouge au chiffre de Napoléon Ier.
Estampille Bibliothèque royale (Ancien Régime), avant 1735, modèle identique à Josserand-Bruno, 270, type 8.
Fonds produit par : D'après les anciennes cotes inscrites au f. 1 (Rigault II et Dupuy II), le ms. se trouvait depuis au moins le XVIIe s. dans la bibliothèque du Roi. Sa provenance antérieure est inconnue. Il a été suggéré que le ms. était destiné à Bonne de Luxembourg, fille du roi de Bohème Jean et femme de Jean II le Bon, et poursuivi pour un autre patron à la suite du décès de Bonne en 1349 (cf. U. Günther).

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 351. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 3369.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Présentation du contenu

Ce ms. est très important, car il s'agit du plus ancien manuscrit illustré de l'oeuvre de Machaut. Ce dernier s'est probablement impliqué dans sa production, comme le suggère l'étude de l'iconographie (cf. S.J. Williams, F. Avril, S. Huot, L. Earp).

Commence par :

« Au temps pasçour
Que toute rien s'esgaie... »

et finit par :

« Et à s'onnour
La puisse servir sans folour »

.

Comprend : « Le Temps pascour » ou Le Jugement du roi de Bohême, — « Remede de Fortune » (fol. 23), — Le Dit de l'alerion (fol. 59), — « Le Dit dou verger » (fol. 93), — « Le Dit du lyon » (fol. 103), — Ballades (fol. 121), — Chansons balladées (fol. 148), — Lais (fol. 165), — Motets (fol. 206).

Bibliographie

Texte: U. Günther, "Chronologie und Stil der Kompositionen Guillaume de Machauts", Acta musicologica XXX (1963), p. 96-114; ; S. Huot, From Song to Book. The Poetics of Writing in Old French Lyric and Lyrical Narrative Poetry, Ithaca-London, 1987, p. 242-273; Guillaume de Machaut. Le Jugement du roy de Behaigne and Remede de Fortune , éd. J.I. Wimsatt, W W. Kibler, R.A. Baltzer, Athens (Ga.), 1988 (ms. recensé sous le sigle C). Margaret Switten, « Guillaume de Machaut : le Remède de Fortune au carrefour d’un art nouveau », Cahiers de l’Association internationale des études françaises 41 (1989), p. 101-116. Julia Drobinsky, "La polyphonie énonciative et lyrique dans le Remède de fortune de Guillaume de Machaut inscription textuelle, rubrication et illustration", extrait de PRIS-MA , ISSN 0761-344X, Tome XX, 1 et 2, n°39-40, 2011, p. 49-63 + 1 p. de pl. : 5 fig. Ursula Peters, Das Ich im Bild : Die Figur des Autors in volkssprachigen Bilderhandschriften des 13. bis 16. Jahrhunderts , Böhlau, 2008 . Catherine Massip, Le livre de musique . Bibliothèque nationale de France, Paris, 2008, 143p. C.R. par F. Arboit, extrait de Scriptorium , T. 63, 2009, p.75, B189


Codicologie: S.J. Williams, "An Author's Role in fourteenth Century Book Production: Guillaume de Machaut's livre ou je met toutes mes choses", Romania 90 (1969), p. 433-454; F. Avril, "Un chef d'oeuvre de l'enluminure sous le règne de Jean le Bon, la Bible moralisée, manuscrit français 167 de la Bibliothèque nationale", Monuments et mémoires de la fondation Eugène Piot 58 (1972), p. 95-125; Id., "Les manuscrits enluminés de Guillaume de Machaut", Guillaume de Machaut . Colloque-table ronde, Reims, 19-22 avril 1978, Paris, 1982, p.117-133; C. Sterling, La peinture médiévale à Paris: 1300-1500 , I, Paris, 1987, p. 161-165; L. Earp, "Machaut's Role in the Production of Manuscripts of his Work", Journal of the American Musicological Society 62 (1989), p. 461-503; Trésors de la Bibliothèque nationale , I, Paris, 1996, p. 83, n°26. IRHT, Notices de manuscrits français et occitans, Dossiers suspendus, Paris, CNRS-IRHT, 1937-2010 ; IRHT, Notice du manuscrit Français 1586, dans la base Jonas-IRHT/CNRS ; Olivier Delsaux, Manuscrits et pratiques autographes chez les écrivains français de la fin du Moyen Âge: l'exemple de Christine de Pizan , Genève : Droz, 2013, cité p. 148 et 367.

Histoire: P. Josserand et J. Bruno, « Les estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque Nationale », dans Mélanges F. Calot , Paris, 1960, p. 261-298.

Expositions: Les Fastes du gothique. Le siècle de Charles V , Paris, 1981, n°271; Creating French Culture. Treasures from the Bibliothèque nationale de France , Washington, 1995, n°24.

Iconographie: Martine Clouzot « Les allégories de la musique dans les livres peints (XIe-XVe) : mouvements, musicalités et temporalités d’une herméneutique », L'allégorie dans l'art du Moyen âge. Formes et fonctions : héritages, créations, mutations , dir. Chr. Heck, Turnhout : Brepols, 2011 (Les études du RILMA ; 2), p. 253-270 (fr. 1586, p. 269 n. 80); Julia Drobinsky, « L’Amour dans l’arbre et l’Amour au cœur ouvert. Deux allégories sous influence visuelle dans les manuscrits de Guillaume de Machaut », L'allégorie dans l'art du Moyen âge. Formes et fonctions : héritages, créations, mutations , dir. Chr. Heck, Turnhout : Brepols, 2011 (Les études du RILMA ; 2), p. 273-287 (fr. 1586, p. 276, 285 n.26, 285 n.28, 285 n.29). Lieselotte E. Saurma-Jeltsch, "The metamorphic other and the discourse of alterity in parisian miniatures of the fourteenth century", extrait de Images of otherness in medieval and early modern times : exclusion, inclusion and assimilation / ed. by Anja Eisenbeiß, Lieselotte E. Saurma-Jeltsch. - Berlin ; München : Deutscher Kunstverlag, 2012, p. 37-56, 17-22 (plates) ; cité p. 54, n. 64. Julia Drobinsky, "La coiffure féminine entre moyen d'identification et principe axiologique dans l'iconographie de Guillaume de Machaut", extrait de La chevelure dans la littérature et l'art du Moyen âge : actes du 28e Colloque du CUER MA, 20-21 et 22 février 2003 . - Aix-en-Provence : Publications de l'Université de Provence, 2004, étudié p. [111]-128, ill. p. 125-126 . Julia Drobinsky, "Machaut illustré dans le manuscrit Ferrell 1 (ex. Vogüé) : un cycle entre brouillage et surplus de sens", in Quand l'image relit le texte, regards croisés sur les manuscrits médiévaux , Sandrine Hériché-Pradeau et Maud Pérez-Simon, éds, Presses Sorbonne nouvelle, 2013. Roland Recht, L'image médiévale : le livre enluminé , Réunion des musées nationaux, 2010. Margaret Goehring, Space, place and ornament : the function of landscape in medieval manuscript illumination , Turnhout : Brepols, cop. 2013, cité p. 30, p.112 . Jean Pucelle : innovation and collaboration in manuscript painting , ed. Kyunghee Pyun et Anna D. Russakoff, London ; Turnhout : H. Miller, cop. 2013, cité p. 150-152, 156, 159-162, 167, 176, 178-180, 182, 190.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Charlotte Denoël.

Ajout de lien vers la base Jonas par Delphine Mercuzot et Mélody Delong, septembre 2018.