Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1381-1689

Français 1584

Cote : Français 1584  Réserver
Ancienne cote : Rigault II 178
Ancienne cote : Dupuy II 333
Ancienne cote : Regius 7609
Guillaume de Machaut , Poésies .
XIV e siècle (1372-1377).

Paris et Reims .

Le décor a été réalisé en deux étapes : le corps du manuscrit (F-564) provient d'un atelier de l'Est de la France, probablement Reims où vivait Machaut à la fin de sa vie ; le bifeuillet initial (D-E) a été calligraphié et illustré (Dr et Er) à Paris par le Maître de la Bible de Jean de Sy , sans doute très peu de temps après l’achèvement du corps du volume.
Deux encadrements en grisaille rehaussés d'or et de couleurs (Dr et Er), miniatures en grisaille suivant la technique du portrait d’encre occupant la largeur d'une colonne, avec baguettes et prolongements marginaux (passim), petites initiales ornées en grisaille à prolongements marginaux (passim), nombreuses drôleries marginales.
Pour la description de l'iconographie des miniatures, voir Mandragore: http://mandragore.bnf.fr.

Parchemin , A-G + 506 f. (f. 503-506 : gardes de parchemin), précédés d'une garde de papier et de deux gardes de parchemin, suivis d'une garde de papier ; 2 colonnes de 40 lignes par page , 320 x 230 mm (justification : 225 x 165 mm) .
Musique notée à partir du f. 367 (lais). ― Foliotation XVe s. en chiffres romains. Foliotation moderne aux f. 411, 412, 413, l'ancienne foliotation manquant. ― F. 220v, 452v-453-v, 438v, 481v blancs ; f. 413 et 414 blancs avec portées. ― Signatures des feuillets type a, a1, a2, a3 etc. ― Incipits et explicits rubriqués. ― Traces de restauration ancienne.
64 cahiers, précédés de deux cahiers : A-B, C-G (feuillet coupé entre C et D) : 1er cahier de huit feuillets (f. 1-8), 2e cahier de six feuillets (f. 9-14), 3e au 27e cahier de huit feuillets (f. 15-214), 28e cahier de six feuillets (f. 215-220), 29e au 46e cahier de huit feuillets (f. 221-364), 47e cahier de dix feuillets (f. 365-374), 48e au 51e cahier de huit feuillets (f. 375-406), 52e cahier de sept feuillets (4+3 : f. 407-413), 53e au 62e cahier de huit feuillets (f. 414-493), 63e cahier de huit feuillets de papier (f. 494-501), 64e cahier de cinq feuillets (3+2 : f. 502-506 dont f. de garde 503-506).
Le 63e cahier (f. 494-501), composé de huit feuillets de papier couverts d'une écriture moderne et portant une foliotation moderne, a été inséré postérieurement entre les f. 493 et 494 (actuel f. 502). Il comprend une table détaillée des poèmes, qui s'interrompt à la mention du Livre du voir dit (f. 499v), les f. 500-501 sont blancs.
La rubrique précédant la table en tête du volume (« Vesci l'ordonance que G. de Machaut wet qu'il ait en son livre (rubr.) », f. Av) semble indiquer que le poète a surveillé lui-même la composition du recueil. Les indications en latin figurant sur la roue de la Fortune au f. 297, en français dans le poème, ont certainement été fournies par Machaut. 
Reliure XVII e -XVIII e s. en maroquin rouge aux armes de la Bibliothèque du roi. Titre au dos en lettres dorées : « Poesies de Guillaume / de Machaut ». : Entrenerfs à fleurs de lys.
Estampille de la Bibliohèque Royale (Ancien Régime), avant 1735, modèle identique à Josserand-Bruno, 270 type 1, aux f. D et 502v ; estampille de la Bibliothèque nationale (Seconde République) 1848-1852, modèle avec la mention "MSS", proche de Josserand-Bruno, 287 et pl. type 30 au f. A. et G.
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Exécuté pour un destinataire inconnu, ce manuscrit entra à une époque indéterminée en Angleterre, ainsi que l'indiquent deux mentions en anglais notées aux f. 505v et 506v, dont « Item y have payd to thou ».
Au cours du 3e quart du XVe siècle, il faisait partie de la collection du bibliophile brugeois Louis de Bruges, seigneur de Gruthuuse,dont les armoiries ajoutées apparaissent par transparence sous le repeint des armes de France dans la bordure inférieure du f. D. Au f. 502v, se lit une mention de reliure en flamand que l'on retrouve sur nombre d'exemplaires de sa collection : « en. vie[t] blau ». La cote que portait alors le ms. est notée au f. 506v : « X ». Il n'est pas cité par Joseph Van Praet au nombre des ouvrages de Bruges conservés à la Bibliothèque du Roi en 1831. 
Il entra dans des circonstances indéterminées, peut-être par un don de la collection de son père pr Jean de Brugesau roi Louis XII, dans la Bibliothèque du roi. Il est répertorié dans l'inventaire de laLibrairie royale de Blois de 1518 sous le n° 108 : « Guillaume Machaut, en rime …-… Ledict livre est historié, auquel il y a de communes sentences et d'aultres » (Omont 1908, I, p. 15). Il est aussi cité dans l'inventaire dressé en 1544 avant le transfert des collections à la Librairie royale de Fontainebleau sous le n° 1404 : « Ung autre livre, en parchemyn, couvert de veloux bleu, figuré, intitulé "Guillaume Machaut" » (ibid., p. 227). Il est désormais cité dans tous les inventaires de la Bibliothèque du roi : inventaire fin XVIe s. n° 2519 (Omont 1908, I, p. 385); inventaire de 1622, n° 178 (Omont 1909, II, p. 270) ; inventaire de 1645, n° 333 (Omont 1910, III, p. 20) ; inventaire 1682, n° 7609 (Omont 1913, IV, p. 47).

Présentation du contenu

Siglé A dans la tradition manuscrite, cet exemplaire présente la particularité de n’avoir pas été réalisé dans un atelier parisien, à la différence des autres manuscrits de Machaut exécutés au XIVe siècle. La présence dans le recueil de la Prise d’Alexandrie, long récit poétique des exploits du roi de Chypre Pierre Ier de Lusignan (1328-1369) rédigé par Machaut vers 1370 à la demande de Charles V, et la mort de l’auteur en 1377 permettent de situer l’exécution du manuscrit entre ces deux dates.

F. 1-502v. [Guillaume de Machaut, Œuvres poétiques]. « Je suy Amours, qui meint cuer esbaudi / Et fai mener douce et joieuse vie …-… De fin cuer vray. /De tout sui si confortée, /etc ».  

Comprenant : « Le Dit dou vergier », — « Le Jugement dou roy de Behaingne » (fol. 9), — « Le Jugement dou roy de Navarre » (fol. 22), — « Remede de Fortune » (fol. 49), — « Le Dit dou lyon » (fol. 80), — « Le Dit de l'alerion » (fol. 96), — « Confort d'amy » (fol. 127), — « La Fonteinne amoureuse » (fol. 154), — « Le Dit de la harpe » (fol. 174), — « Balades où il n'a point de chant » (fol. 177), — « Le Dit de la marguerite » (fol. 213), — « Les Complaintes » (fol. 214), — « Le Livre dou voir dit » (fol. 221), — « Le Livre de la prise d'Alixandre » (fol. 309), — « Le Dit de la rose » (fol. 365), — « Les Biens que ma dame me fait » (fol. 366), — « Les Lays » (fol. 367), — « Les Motés » (fol. 414), — « La Messe » (fol. 438), — « Balades » (fol. 454), — « Rondeaux » (fol. 476), — « Chansons baladées » (fol. 482).

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 1584, ff. A-E)

Consulter la fiche numérisée (Français 1584, ff. 1-)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Catalogues :

Bibliothèque impériale, Département des Manuscrits, Catalogue des manuscrits français, Ancien fonds, p. 254, n° 1584. ― Henri Omont, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale, 1908-1913, t. I, p. 15, 227, 385 ; t. II, p. 270 ; t. III, p. 20 ; t. IV, p. 47.

Éditions :

V. Chichmaref (éd.), Guillaume de Machaut, Poésies lyriques. Édition complète en deux parties, avec introduction, glossaire et fac-similés publiée sous les auspices de la Faculté d'histoire et de philologie de Saint-Pétersbourg, Paris, 1909, réimpr. Genève, 1973. ― E. Hoepffner (éd.), Œuvres de Guillaume de Machaut, Paris, 1908-1921 (Société des anciens textes français), Paris, 1908-1921. ― K. Young (éd.), « The Dit de la harpe of Guillaume de Machaut », dans Essays in Honor of Albert Feuillerat, H. M. Peyre éd., New Haven-London, 1943, p. 1-20. ― S. Leguy, Guillaume de Machaut, 1300-1377, Oeuvres complètes, Paris, 1977. ― R. Barton Palmer (éd.), Guillaume de Machaut, The Judgement of the King of Bohemia (The judgement dou Roy de Behaingne), New York-London, (Garland Libray of Medieval Literature, Series A, Texts and Translations, 9), 1984. ― A. D. Dzelsainis (éd.), An Edition and Study of Guillaume de Machaut's La Prise d'Alexandrie, Ph. D., Cambridge University, 1985. ― J. I. Wimsatt and W. W. Kibler (éd.), Guillaume de Machaut, « Le jugement du roy de Behaigne » and « The Remede de Fortune », Music edited by R. A. Baltzer, Athens and London, 1988. ― R. Barton Palmer (éd.), The Judgement of The King of Navarre, New York-London, 1988 (Garland Libray of Medieval Literature, Series A, Texts and Translations, 45), p. 190-213 (Le lay de plour). ― Id. (éd.), Guillaume de Machaut, Le confort d'amy (Comfort for a Friend), New York-London, 1988 (Garland Libray of Medieval Literature, Series A, Texts and Translations, 67), 1992. ― Id. (éd.), Guillaume de Machaut, « The Fountain of Love » (« La Fonteinne amoureuse ») and Two Other Love Vision Poems, New York-London, 1993, p. 1-19 (Prologue) ; p. 22-86 (Le Dit du Vergier) ; p. 87-238 (La Fonteinne amoureuse) [éd. d'après le ms. A (Paris, BnF, Français 1584)]. ― J. Cerquiglini-Toulet (éd.), Guillaume de Machaut, Le livre de la fontaine amoureuse, Paris, 1993. ― M. Gaudet et C. B. Hieatt (éd.), Guillaume de Machaut, The Tale of the Alerion, Toronto (Toronto Medieval Texts and Translations), 1994. ― L. E. Cross (éd.), Guillaume de Machaut, Messe de Nostre Dame, New York-London, 1998. ― P. Imbs et Jacqueline Cerquiglini-Toulet (éd.), Guillaume de Machaut, Le livre du voir dit (Le dit véridique), Paris, 1999. ― R. Barton Palmer (éd.), Guillaume de Machaut, La Prise d'Alexandre. The Taking of Alexandria, New-York-London, 2002. ― Guillaume de Machaut, The Complete Poetry and Music. Volume 1 : The Debate Poems: Le jugement dou roy de Behaigne, Le jugement dou roy de Navarre; Le lay de plour, edited and translated by R. Barton Palmer with Domenic Leo and Uri Smilansky, Kalamazoo, Medieval Institute Publications (Middle English Texts), 2016 [lib.rochester.edu]. ― Guillaume de Machaut, The Complete Poetry and Music. Volume 2 : The Boethian Poems: Le remede de Fortune, Le confort d'ami, edited and translated by R. Barton Palmer, music edited by Uri Smilansky, with art historical commentary by Domenic Leo, Kalamazoo, Medieval Institute Publications (Middle English Texts), 2019

Études :

S. S. Williams, « An author's Role inn fourteenth Century Book Production : Guillaume de Machaut's livre où je mets toutes mes choses », Romania, t.90, 1969, p. 433-454. ― E. Keitel, « The Musical Manuscripts of Guilllaume de Machaut », dans Early Music, V/4, 1977, p. 469-472. ― Ead, « La tradition manuscrite de Guillaume de Machaut », dans Guillaume de Machaut poète et compositeur, Colloque-Table ronde organisé par l'université de Reims, Reims, 19-22 avril 1978, éd. J. Chailley et al., 1978, p. 45-94. ― B. Ribémont, « Une vision de l'Orient au XIVe siècle : la Prise d'Alexandrie de Guillaume de Machaut », Cahier de Recherches médiévales [En ligne], 9, 2002, mis en ligne le 05 janvier 2007 : URL : http://crm.revues.org/85. ― Deborah McGrady, Controlling Readers : Guillaume de Machaut and His Late Medieval Audience ,Toronto, University of Toronto press, 2006. ― Olivier Delsaux, Manuscrits et pratiques autographes chez les écrivains français de la fin du Moyen Âge. L'exemple de Christine de Pizan, Genève 2013. ― Olivier Delsaux et Tania Van Van Hemelryck, Les manuscrits autographes en français au Moyen Âge. Guide de recherches, Turnhout, 2014, p. 82 et n. 1, p. 138.

Historique :

Joseph Van Praet, Recherches sur Louis de Bruges, seigneur de la Gruthuyse... ; suivies de la notice des manuscrits qui lui ont appartenu et dont la plus grande partie se conserve à la Bibliothèque du roi, Paris, 1831. ― C. Lemaire, « De bibliotheek van Lodewijk van Gruuthuse », dans Vlaamse kunst op perkament, Bruges, 1981, p. 207-229 (cité dans la liste des mss, p. 225, n° 29. ― Marie-Pierre Laffitte, « Les manuscrits de Louis de Bruges, chevalier de la Toison d'or », dans Le banquet du faisan, Arras, 1997, p. 246 n. 10, 247 et n. 18. ― Ilona Hans-Collas et Pascal Schandel, Manuscrits enluminés des Pays-Bas méridionaux, t. I : Manuscrits de Louis de Bruges, Paris 2009, I p. 326.

Illustration:

Millard Meiss, French Painting in the Time of Jean de Berry, the Late Fourteenth Century and the Patronage of the Duke, Londres-New York, 1967, p. 23, 141, fig. 385. ― François Avril, « Les manuscrits enluminés de Guillaume de Machaut », dans Guillaume de Machaut poète et compositeur, Colloque-Table ronde organisé par l'université de Reims, Reims, 19-22 avril 1978, éd. J. Chailley et al., Paris, 1978, p. 117-134. ― Julia Drobinsky, « Effets de miroir dans La fontaine amoureuse de Guillaume de Machaut : texte et iconographie », dans Fabienne Pomel (dir.), Miroirs et jeux de miroirs dans la littérature médiévale, Rennes, 2003, p. 265-282. ― Ead., « Recyclage et création dans l'iconographie de Guillaume de Machaut (quatorzième-quinzième siècles) », dans Brigitte Dekeyzer and Jan Van der Stok (éd.), Manuscripts in transition : recycling manuscripts, texts and images, Proceedings of the international congres held in Brussels (5-9 november 2002), Uitgeverij Peeters, 2005. ― Ead., « L'Amour dans l'arbre et l'Amour au cœur ouvert. Deux allégories sous influence visuelle dans les manuscrits de Guillaume de Machaut », dans Chr. Heck (dir.), L'allégorie dans l'art du Moyen âge. Formes et fonctions : héritages, créations, mutations, Turnhout, 2011, p. 273-287 (fr. 1584, p. 276-287 n. 51).

Expositions :

Les Fastes du gothique. Le siècle de Charles V, catalogue d'exposition [Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 9 octobre 1981-1er février 1982], Paris, 1981, p. 328-329, n° 283. ― Marie-Odile Germain et Danièle Thibault (dir.), Brouillons d'écrivains, catalogue d'exposition [Paris, Bibliothèque nationale de France, 27 février au 24 juin 2001], Paris, 2001, n° 2.


IRHT, Notice du manuscrit Français 1584, dans la base Jonas-IRHT/CNRS.

Informations sur le traitement

Ajout de lien vers la base Jonas et reprise de la bibliographie par Delphine Mercuzot et Mélody Delong, septembre 2018.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 3092. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 3315.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Informations sur le traitement

Voir les images du ms. BnF, Français 1584 sur la base: http://mandragore.bnf.fr

Informations sur le traitement

Notice mise à jour par Charlotte Denoël, juin 2012, complétée par Véronique de Becdelièvre (juillet 2020)