Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1381-1689

Français 1567

Cote : Français 1567  Réserver
Ancienne cote : Regius 7603
Ancienne cote : Mazarin 592
XIVe siècle (1340-1360)
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
France (Paris ?) . Ecriture gothique, encre marron, deux colonnes de 36 vers pour le Roman de la rose . Ecriture gothique plus ancienne, encre noire, 2 colonnes de 43 lignes pour le Testament .
Au feuillet 1 : une grande miniature représentant l’amant endormi, lettrine historiée et encadrement à vignette. L’encadrement de ce feuillet a été retouché au XVe siècle : certains feuillages ont été remplacés par des oiseaux et des grotesques, un bandeau fleuri a été ajouté dans la marge inférieure. 1 miniature de la largeur de 2 colonnes au feuillet 7. Miniatures de la largeur d’une colonne aux feuillets 2 (2 miniatures), 2v (2 miniatures), 3, 3v, 4, 4v (2 miniatures), 5v, 8v, 9, 10, 10v, 11 (2 miniatures), 12v, 14, 15v, 16, 23v, 24, 25, 26v, 27v, 28, 29, 30v, 46, 47v, 48v, 50v, 53, 57, 61v, 63, 68v, 69v, 72v, 73, 74v, 75, 75v, 76, 76v, 77, 79v, 80 (2 miniatures), 80v, 88v, 89, 89v, 91, 91v, 92v, 94, 108, 110 (2 miniatures), 110v, 112, 113, 113v, 114, 114v, 115, 116, 116v, 117, 118, 119v, 120, 123, 135, 139v, 145v. Lettres dorées filigranées (filigranes bleu ciel et rose jusqu’au feuillet 120 et rouges et noirs à partir du feuillet 121). Indication à l’enlumineur à la mine de plomb (voir le feuillet 32) .
Parchemin, piqûres apparentes . 2 feuillets de papier + 154 feuillets + 2 feuillets de papier , 210 x 285 mm (just.150 x 200 mm pour le Roman de la rose et 170 x 205 mm pour le Testament ) .
Foliotation moderne à l’encre. Les feuillets 152-154 sont blancs. Le feuillet 77 (vers 10290-10426 de l’édition de Méon) devrait être placé entre les feuillets 74 et 75. 18 cahiers de 8 feuillets (ff. 1-144), suivis d'un cahier de 4 feuillets (ff. 145-148) et d'un cahier de 6 feuillets (ff. 149-154). Signatures et réclames. Le Testament qui occupe le dernier cahier est une unité codicologique ajoutée au Roman de la rose : le parchemin est moins blanc et moins poli, la mise en page est différente, il n'y a pas d'enluminure, les initiales n'ont pas été réalisées, l'écriture semble plus ancienne, l'encre est plus noire.
Réglure à la mine de plomb.
Reliure Restauration.
Estampille "Bibliothecae Regiae" correspondant au n.1 (type A) de Josserand-Bruno.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Dans le cadre du premier feuillet, armes de Joyeuse écartelées de Saint-Didier (ajoutées au XVe siècle). Selon Langlois, Louis, baron de Joyeuse, épousa Tiburge, dame de Saint-Didier, le 26 mai 1379.
Au verso du feuillet 153, « Anthoyne de Tournon », « Jehan ». Devise « Il n’est que le Barroys ».
Appartenant à la bibliothèque du cardinal Mazarin , ce volume (n° 592 de l’inventaire) est entré à Bibliothèque royale en 1668, à l'occasion de l'échange entre les collections royales et celles du Collège des Quatre Nations fondé par Mazarin (voir Omont et Delisle).

Présentation du contenu

Manuscrit nommé Lk par la critique.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 1567)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Editions


Dominique Martin Méon, Le Roman de la Rose par Guillaume de Lorris et Jehan de Meung : nouvelle édition, revue et corrigée sur les meilleurs et les plus anciens manuscrits , Paris : impr. de P. Didot l'aîné, 1814.
Armand Strubel, Le roman de la rose, Guillaume de Lorris et Jean de Meun ; édition d'après les manuscrits BN 12786 et BN 378 , Paris : Librairie générale française, 1992.

Bibliographie


Nathalie Coilly et Marie-Hélène Tesnière, Le roman de la rose : l'art d'aimer au Moyen âge , Bibliothèque nationale de France, 2012. f. 1 p. 16, f. 4v, p. 132, ff. 8v et 15v p. 58, f. 9 p. 59, ff. 10, 10v et 11 p. 61, f.26 p. 35, f. 27 p. 80, f. 73 p. 177, f. 92 et 94 p. 62.
Delisle, Cabinet des manuscrits , tome II, p. 373.
Pierre Josserand et Jean Bruno, «Les Estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque nationale », dans Mélanges d’histoire du livre et des bibliothèques offerts à Monsieur Franz Calot , Paris, 1960, 261-298 et pl. XXIII-XXIV.
Ernest Langlois, Les manuscrits du Roman de la Rose : description et classement , Lille : Tallandier ; Paris : H. Champion, 1910, p. 22.
Henri Omont, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale , Paris : E. Leroux, 1909-1913, IV, p. 305.
Andrea Valentini, Le remaniement du "Roman de la Rose" par Gui de Mori : étude et édition des interpolations d'après le manuscrit Tournai, Bibliothèque de la ville, 101 , Louvain-la-Neuve : Académie Royale de Belgique, 2007.
Patricia M. Gathercole, The Depiction of Clothing in French Medieval Manuscripts , Lewiston, New York ; Queenston, Ontario : The Edwin Mellen Press, 2008.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 31880. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 16665.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Delphine Mercuzot et Molly Bronstein, mars 2014.